Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Arthur Franz
facebookTweet
Métier Acteur
Nationalité Américain
Naissance 28 février 1920
Décès 16 juin 2006 à l'age de 86 ans
33
ans de carrière
20
films et séries tournés

Filmographie

Toute sa filmographie
Commentaires
  • Plume231
    L'Homme à l'affut (1952) d'Edward Dmytryk [img]http://www.voirunfilm.com/incl...[/img] Synopsis : Chauffeur dans une entreprise de livraison de San Francisco, Eddie Miller lutte quotidiennement contre les violentes pulsions qui le torturent. Il est hanté par une haine des femmes, avec lesquelles il est incapable d'avoir de relations, et jalouse tous les couples qu'il croise. Lorsque ses pulsions se font trop fortes, il s'arme d'un fusil à lunette et tue des femmes au hasard. Conscient de la gravité de son état, il a tenté de prévenir des médecins, mais ceux-ci étaient trop occupés pour lui prêter attention. Il se décide à écrire des lettres anonymes à la police. L'inspecteur Kafka mène l'enquête, aidé par un psychologue qui cherche à convaincre les autorités que Miller a surtout besoin d'aide... [img]http://cf2.imgobject.com/t/p/w...[/img] Critique : On peut reprocher à cette oeuvre d'en faire un peu trop dans le didactisme et de ne pas laisser les actes du tueur parler par eux-mêmes, bien que le discours du psychiatre en faveur d'une loi pour l'évaluation systématique des déviants présentant une véritable risque de dangerosité pourrait être repris à la virgule près dans n'importe quel film actuel qu'il soit américain, français ou autre, vu que les choses n'ont absolument pas changé depuis. Mais autrement ce film surprenant qui ne montre pas la Police comme un véritable modèle d'efficacité (chose hyper-rare à l'époque !!!), qui filme séchement les divers meurtres du criminel, qui arrive à nous faire ressentir de l'empathie pour lui en dépit de ses actes, et qui comporte une fin qui va à l'encontre de tous les codes hollywoodiens, mérite le détour. Arthur Franz est crédible dans le rôle du tueur rongé par sa haine des femmes, Adolphe Menjou livre une interprétation admirable en flic vieillissant et désabusé (d'ailleurs c'est dommage qu'on ne le voit pas assez !!!), les décors urbains de San Francisco sont très bien utilisés. Une rareté qui mérite d'être découverte pour son ton inhabituel. Note : 14/20 (***) [img]http://img174.imageshack.us/im...[/img]
Voir les commentaires
Back to Top