Mon AlloCiné
Margarete Schön
facebookTweet
Métier Actrice
Nom de naissance

Margarethe Schippang

Nationalité Allemande
Naissance 7 avril 1895
Décès 26 décembre 1985 à l'age de 90 ans
21
ans de carrière
2
films et séries tournés

Filmographie

Ce diable de garçon
Ce diable de garçon
Date de sortie inconnue
Les Nibelungen
Les Nibelungen
Date de sortie inconnue
Commentaires
  • Plume231
    test
  • Plume231
    Les Nibelungen (1924) de Fritz Lang [img]http://www.google.fr/url?sourc...[/img] Synopsis : La mort de Siegfried Selon une prédiction de Wotan, le maître des dieux, seule l'épée de Siegmund, reforgée, peut permettre à un héros de venger les dieux des affronts des Nibelungen. Siegfried y parvient, et après avoir tué un dragon, se baigne dans son sang, ce qui le rend invincible, à l'exception d'une petite portion de peau, son talon d'Achille. Il part alors en quête du nain Alberich, tenter de lui ravir l'anneau des Filles du Rhin. Arrivé à Worms, Siegfried demande la main de Kriemhild, soeur de Gunther, le roi. Celui-ci pose une condition : que Siefried ramène d'abord d'Islande la farouche Brunehild, que Gunther souhaite épouser... La vengeance de Kriemhild Poussée par son désir de vengeance, Kriemhild quitte Worms et épouse Etzel, le roi des Huns. Elle profite de la fête du soleil pour faire inviter son frère, le roi Gunther, et Hagen. Le banquet bat son plein lorsque les Huns sortent les armes qu'ils avaient tenues cachées et se livrent au massacre en règle des Burgondes. En représailles, Hagen assassine le jeune fils d'Etzel... [img]http://www.google.fr/url?sourc...[/img] Critique : Film de près de cinq heures en deux parties du géant Fritz pour cette superproduction qui en jette plein la gueule au niveau du visuel et des décors qui déchirent grave. Alors la première partie "La Mort de Siegfried", c'est de loin celle qui fait le plus fantasy avec l'affrontement avec un dragon (hyper-crédible !!!) tout mimi et bien baveux qui n'emmerdait personne le pauvre, et les trois épreuves face à une vierge pas franchement effarouchée. Ce sont sans conteste les deux grands morceaux de bravoure de cette partie. Mais je ne peux pas m'empêcher de préférer la seconde partie, plus rythmée et plus passionnante, avec une dernière heure très intense et qui met en scène le personnage le plus attachant et fort de l'histoire, Kriemhild, implacable mais touchante dans sa vengeance. Malgré les évolutions du cinéma depuis plus de trois-quart de siècle, cette oeuvre n'a rien perdu de sa splendeur et de sa force. Note : 16,5/20 (****) [img]http://www.google.fr/url?sourc...[/img] [img]http://www.google.fr/url?sourc...[/img] [img]http://www.google.fr/url?sourc...[/img]
Voir les commentaires
Back to Top