Mon AlloCiné
    Koji Wakamatsu
    facebookTweet
    Métiers Réalisateur, Scénariste, Producteur plus
    Nom de naissance

    Takashi

    Nationalité Japonais
    Naissance 1 avril 1936
    Décès 17 octobre 2012 à l'age de 76 ans
    48
    ans de carrière
    35
    films et séries tournés
    1
    prix

    Filmographie

    The Millennial Rapture
    The Millennial Rapture
    Date de sortie inconnue
    Le Soldat dieu
    Le Soldat dieu
    1 décembre 2010
    United Red Army
    United Red Army
    6 mai 2009
    Yûheisha - terorisuto
    Yûheisha - terorisuto
    Date de sortie inconnue
    Seishun kinzoku batto
    Seishun kinzoku batto
    Date de sortie inconnue
    Rampo jigoku
    Rampo jigoku
    29 novembre 1995
    Toute sa filmographie Ses meilleurs films / séries

    Photos

    25 Photos

    News

    Interview : Mishima vu par Koji Wakamatsu
    NEWS - Interviews
    mercredi 27 novembre 2013
    Décès du réalisateur Koji Wakamatsu
    NEWS - Stars
    jeudi 18 octobre 2012
    On l’avait croisé à Cannes en mai dernier, alors qu’il était venu présenter son "Mishima" sur la Croisette : le cinéaste...
    Commentaires
    • brunodinah
      RIP Monsieur Wakamatsu.Pour l'instant, j'ai juste entendu parler de vous en tant que réalisateur du "Soldat dieu" (2010), qui, si je ne me trompe pas, a reçu l'Ours d'argent à Berlin.Tout cela m'invite à découvrir votre oeuvre... !
    • Plume231
      Va, va vierge pour la deuxième fois (1969) de Kôji Wakamatsu [img]http://www.ecranlarge.com/uplo...[/img] Synopsis : Japon 1969. Un adolescent assiste, impuissant, au viol collectif d'une jeune fille par des gauchistes qui l'ont entraînée sur le toit d'un immeuble dominant la ville. Le lendemain, ils sympathisent car le jeune homme aussi a été humilié. En dépit de leur apparence innocente, ils vont réussir à se venger d'une manière sanglante de leurs agresseurs. [img]http://idata.over-blog.com/2/7...[/img] Critique : Le cinéma intello japonais, ça n'a jamais été trop ma coupe de saké. C'est pour cela que ce film traînait depuis un bon moment dans les méandres de mon lecteur DVD enregistreur. Je ne sais pas du tout quel message a voulu délivrer Kôji Wakamatsu avec ce film intitulé "Va, va vierge pour la deuxième fois". Une dénonciation de la violence qui a pris trop de place dans notre société ??? Un témoignage du mal-être de la jeunesse ??? Juste un truc sado-masochiste ??? Enfin bref on s'en fout... Ce que l'on peut retenir c'est que pratiquement toute l'histoire se déroule dans le décor minimaliste du toit d'un immeuble, et les quelques flashbacks en couleurs dont la vivacité de ces dernières est très bien soulignée ; en particulier lors de la séquence du premier viol au bord de la mer avec un recherche photographique sur le bleu qui donne un résultat visuellement très beau. Note : 10/20 (**) [img]http://3.bp.blogspot.com/_TEyv...[/img]
    • AMCHI
      c'est vrai que la fin du film semble nous faire croire que les Japonais ont vraiment du mal à digérer leur défaite
    • AMCHI
      [img]http://www.filmosphere.com/wp-...[/img] Un sujet dur pour un film finalement peu choquant sans m'attendre à un truc du style Les 120 jours de Salo (que je n'ai pas aimé au passage) j'imaginais Le Soldat dieu comme un film plus dérangeant. Certains moments sont tout à fait marquant tel la 1ère vision de cet homme devenu un tronc vivant dont la vie n'a plus d'intérêt en fait seul son petit tronc fonctionne encore et le bougre va en profiter avec sa femme. Ce soldat devenu infirme on l'apprendra rapidement n'est pas un brave, violeur durant la guerre et il frappait sa femme avant d'avoir ses horribles blessures de guerre. On a plus pitié pour sa femme qui droit traîner ce boulet, Le Soldat dieu manque de la force qui fait les grands films mais c'est une oeuvre singulière à découvrir.3 étoiles AVANT [img]http://www.filmsfix.com/images...[/img] APRES [img]http://pixhost.me/avaxhome/58/...[/img] c'est connu la guerre ça vous change un homme :saint:
    • Plume231
      Le Soldat dieu (2010) de Kôji Wakamatsu [img]http://www.gralon.net/cinema/a...[/img] Synopsis : En 1940, pendant la Seconde Guerre mondiale, le soldat Tadashi Kurokawa est renvoyé dans son village auprès de sa femme, Shigeko. Ce héros de guerre mythique, couvert de médailles et reconnu par ses pairs comme une grande figure de l'héroïsme nippon est désormais privé de ses bras et de ses jambes qu'il a perdus en combattant en Chine continentale. Sigheko ne reconnaît plus celui qui a jadis été son mari et qu'on considère maintenant comme un Soldat dieu. Mais en bonne épouse de soldat décoré et au nom de la cause nationale, Sigheko va devoir faire preuve d'une grande abnégation et s'occuper de ce qui n'est plus que l'ombre d'un homme et de son mari... [img]http://images.allocine.fr/r_64...[/img] Critique : Le sujet qui donne son titre au film aurait pu donner lieu à un drame psychologique intense reposant sur la confrontation entre un mari violent ayant perdu ses bras, ses jambes et l'usage de la parole à la guerre et son épouse amoureuse de son époux mais qui voit là l'occasion de se venger. Mais au lieu d'une écriture subtile, Kôji Wakamatsu part sur un aspect répétitif vite lassant qui ne fait avancer ni l'intrigue, ni vraiment la psychologie des personnages. En plus, le fait que le mari ait des remords d'avoir violé une chinoise, alors qu'il faut savoir qu'à l'époque les japonais considéraient autant les chinois en être humain que les nazis les juifs, mais pas d'avoir été un époux violent achève de rendre l'intrigue peu crédible. Et puis paf on ne sait pourquoi sur les dernières minutes le réalisateur évoque Hiroshima, Nagasaki, la défaite en laissant totalement tomber un sujet qu'il n'a pas su aborder. Note : 5/20 (*) [img]http://www.critikat.com/IMG/jp...[/img]
    • Tom-A
      [img]http://fr.lesoldatdieu.blogs.d...[/img] Sorti tout récemment en dvd, Le soldat dieu ! :bounce:
    • Tom-A
      :jap: J'ai été moi-même très touché par ce film, de manière totalement inattendue, mais tu semble l'avoir plus approfondis que moi ! Faut que je le revois, les coffrets BlaqOut me font de l'œil, mais ma bourse n'est pas trop d'accord :lol:
    • NormanBates3
      Quand l'embryon part braconner Superbe poème d'amour, de haine et de mort. Un homme traumatisés par sa naissance ne supportant pas la souffrance inhérente a la vie humaine, séquestre sa maitresse dans son appartement et lui fait subir des sévices corporel absolument abominable, déversant sur elle toutes sa haine des femmes et de la vie, une haine qui paradoxalement se mêle a un profond besoin d'affection et de tendresse . Un film violent, dur et malsain certes mais aussi trés intelligent et formellement, qui me fait un peu penser au cinema de Cronenberg.
    • Tom-A
      Rétrospective Waka à la cinémathèque française en ce moment ! Passez pas à côté bande de parisiens !
    • Tom-A
      Et ben aujourd'hui 13 décembre seule 4 salles diffuse encore Le soldat Dieu, pourtant fort d'un Ours d'Argent remis à Berlin... Je ne pourrais donc pas le voir au cinéma: Tristesse !
    • Tom-A
      Et son dernier film sort en décembre !!! Et ben...
    • Tom-A
      Tu veux parler d'Ensenstein, Yang et Hitchcock ? :lol: En effet. Sauf que Wakamatsu sera présent , lui !
    • anarion21
      Bon, plutôt hiver en fait en relisant.C'était pas marqué en assez gros pour que je le voie!! :lol: PS: il y a de la concurrence :crazy:
    • Tom-A
      [quote]Il y aura cet automne une grosse rétrospective Wakamatsu à la Cinématheque Française[/quote] merci pour l'info je vais y planter ma tente ! Ouais faut le remettre dans son contexte Koji pour assimiler ses idées. Ayant soutenu l'extrême gauche dans les années 60 (faut absolument voir United Red Army pour ça d'ailleurs), il se retrouve pris dans cette vague de pinku de cette époque, et il va dès qu'il le peut les détourner pour parler de cette jeunesse, et souvent ne pas offrir au spectateur de pinku la matière attendue (franchement L'embryon part braconner: un patron enlève une de ses employées, on aurait pu avoir 1h30 de soumission et complaisance là où Wakamatsu nous dégoute, nous donnant à haïr le type avant de laisser la jeune femme le planter à la hâche... pas très sexy ^^) Paris en automne, c'est parti ! :hello:
    • anarion21
      Il y aura cet automne une grosse rétrospective Wakamatsu à la Cinématheque Française. Peut être une occasion de le réévaluer en voyant une autre série de ses films j pense. Je me dcourage pas. :) Pas trop emballé surtout parce que j'ai eu l'impression que les enjeux des films m'échapaient complétement.
    • Tom-A
      :lol: Ok tu est le seul à répondre à mon cri de désespoir mais tu n'a pas été emballé par le père Waka...
    • anarion21
      Festiva Paris cinéma samedi dernier. Mon compte rendu est sur le topic Asia world!! :benetton:
    • Tom-A
      :jap: Où ça une nuit Wakamatsu !!!? Découvert avec Quand l'embryon part braconner qui m'avait vraiment surpris, j'ai pris une sacrée claque avec son United Red Army !
    • anarion21
      [quote]Wakamatsu l'enragé[/quote]Apres avoir vu la nuit Koji Wakamatsu de l'autre jour, je trouve que ça correspond parfaitement!! :lol:
    • Tom-A
      Pas plus de fan de Wakamatsu l'enragé ? Laissez tombé Miike les gars... là ya un type qu'a la rage !
    Voir les commentaires
    Back to Top