Mon AlloCiné
Randolph Scott
facebookTweet
Métiers Acteur, Producteur associé, Producteur
Nationalité Américain
Naissance 23 janvier 1898
Décès 2 mars 1987 à l'age de 89 ans
55
ans de carrière
70
films et séries tournés

Filmographie

La Classe américaine
La Classe américaine
Date de sortie inconnue
Coups de feu dans la Sierra
Coups de feu dans la Sierra
10 octobre 1962
Comanche Station
Comanche Station
Date de sortie inconnue
La Chevauchée de la vengeance
La Chevauchée de la vengeance
Date de sortie inconnue
Le Courrier de l'or
Le Courrier de l'or
Date de sortie inconnue
L'Aventurier du Texas
L'Aventurier du Texas
Date de sortie inconnue
Decision at Sundown
Decision at Sundown
Date de sortie inconnue
L'Homme de l'Arizona
L'Homme de l'Arizona
Date de sortie inconnue
Toute sa filmographie Ses meilleurs films / séries

Photos

26 Photos
Commentaires
  • Plume231
    La Fièvre de l'or noir (1942) de Lewis Seiler [img]http://cinememory.free.fr/phot...[/img] Synopsis : Dans les années 20, deux anciens mineurs, John « Cash » Evans et Charles « Pittsburgh » Markham s'appliquent à trouver une nouvelle formule de goudron synthétique. La chronique truculente d'une ville en plein essor, vue à travers trois destins... [img]http://static.programme-tv.net...[/img] Critique : Le récit est assez captivant et la réalisation est suffisamment vive pour que le film le soit. Ce qui est dommage c'est que l'aspect trop fortement moralisateur ainsi que le manque de finesse psychologique gâchent beaucoup l'ensemble. Mais le film contient incontestablement un ingrédient magique à savoir un trio qui fonctionne formidablement à savoir bien évidemment formé par John Wayne, vraiment excellent quand son personnage est cynique, Marlene Dietrich et Randolph Scott. Un très bon film à défaut d'être un grand. Note : 12,5/20 (***) [img]http://image.toutlecine.com/ph...[/img]
  • Plume231
    Les Ecumeurs (1942) de Ray Enright [img]http://images.fan-de-cinema.co...[/img] Synopsis : 1900, à Nome, Alaska, pendant la ruée vers l'or. De prétendus agents du gouvernement font régner la loi dans la région en spoliant les chercheurs d'or. Les petits propriétaires décident alors de s'associer à Glennister, détenteur d'un des plus gros gisements de la région, pour contrer les « écumeurs » menés par Alexander McNamara... [img]http://image.toutlecine.com/ph...[/img] Critique : Cette histoire autour d'une mine d'or vaut essentiellement pour son casting et donne l'impression d'avoir été tourné pour lui faire la part belle. John Wayne, Marlene Dietrich, Randolph Scott (étonnant dans le contre-emploi du rôle d'une crapule), qui seront à nouveau réunis quelques mois plus tard dans "La Fièvre de l'or noir", Harry Carey, Richard Barthelmess (dans son dernier rôle au cinéma), Margaret Lindsay (qui a un petit air de Paulette Goddard) s'en donnent chacun à coeur joie le temps d'une première partie un peu molle. La deuxième partie, qui mise beaucoup plus sur l'action, est beaucoup plus rythmée, avec pour point d'orgue une bagarre de saloon d'anthologie. Une découverte pas foncièrement indispensable mais une belle découverte tout de même. Note : 13/20 (***) [img]http://img.over-blog.com/600x3...[/img]
  • Plume231
    Go West, Young Man (1936) d'Henry Hathaway [img]http://2.bp.blogspot.com/_XVKe...[/img] Synopsis : Mavis Arden, plantureuse vedette hollywoodienne, parcourt l'Amérique profonde pour présenter son nouveau film. Dans une petite ville où celui-ci doit être projeté en avant-première, elle fait la connaissance de Bud Norton, un séduisant gaillard tout en muscles. Du coup, elle décide de s'attarder un peu. Mais tout le monde n'apprécie pas sa présence. La fiancée du jeune homme, en particulier, donnerait cher pour la voir plier bagage... [img]http://t1.gstatic.com/images?q...[/img] Critique : Mouais pas inintéressant de voir Mae West dans le rôle d'une grande star de cinéma qui attérit à ce qui est pour elle au début (dommage que cette situation ne soit pas plus longtemps utilisée!) "Péquenaudland". Mais ce sont les personnages qui gravitent autout de la star qui attire l'attention en particulier l'excellent Warren William dans le rôle de son agent et qui n'a pas de remord à lui voler la vedette. On signelera aussi la présence d'Alice Brady, très grande second rôle de la belle époque du cinéma, de Randolph Scott, qui se fera par le suite surtout connaître dans les westerns de Budd Boetticher, et enfin de Lyle Talbot, futur acteur des "chefs d'oeuvre" de ce très cher Ed Wood Jr. Ca casse la baraque mais bon pour une heure et quart sans se prendre la tête. Note : 12/20 (***)
  • AMCHI
    [img]http://www.cinemotions.com/dat...[/img] Moi qui adore Lang comme réalisateur j'avais toujours entendu dire que ses westerns n'étaient pas fameux et je l'avais constaté en partie avec Les Anges des maudits mais maintenant avec Les Pionniers de la Western Union ça se confirme car voici un vieux western des plus classiques qui ne se distinguent pas réellement des autres et dont on peine à reconnaître la patte de Lang. Etrange que le metteur en scène de Metropolis réalise un film des plus consensuels et si Les Pionniers de la Western Union avait été réalisé par un autre j'aurais sans doute été plus indulgent mais d'un tel cinéaste on s'attend à un western qui se détache du lot. 08/20[img]http://storage.canalblog.com/2...[/img]
  • Plume231
    La mission du Capitaine Benson (1956) de Joseph H. Lewis [img]http://0c.img.v4.skyrock.net/0...[/img] Synopsis : Le capitaine Benson , après avoir effectué une mission dont il avait reçu l'ordre , revient à Fort Lincoln avec Martha Kellogg qu'il projette d'épouser bientôt . En arrivant au Fort , il trouve celui-ci complètement désert . Il apprend alors , de la part d'une femme d'officier restée au Fort , que le régiment est parti à Little Big Horn sous la conduite du général Custer , et qu'ils ont tous été massacrés par les indiens sioux et cheyennes de Sitting Bull . Benson est alors montré du doigt et accusé d'avoir abandonné son poste , par lâcheté , afin d'éviter de participer à l'expèdition . L'armée décide d'ouvrir une enquête sur les circonstances exactes de la mort de Custer . Le capitaine Benson est désigné pour se rendre en territoire indien , à la tête d'un détachement , et de retrouver les restes du 7Th de cavalerie afin de les ramener au Fort . La mission est périlleuse car la région fourmille d'indiens , ceux-là même qui ont massacré Custer et ses hommes... [img]http://t3.gstatic.com/images?q...[/img] Critique : Les acteurs sont plutôt convaincants même s'il y avait certainement meilleur choix dans le rôle principal que l'inexpressif Randolph Scott, techniquement le film est irréprochable tout comme l'est le choix des extérieurs, et on sent réellement un souci de ne pas tomber tout le temps dans le manichéisme. Mais il manque quelque chose, quelque chose de vraiment fort, de vraiment transcendant pour emporter ne serait-ce qu'un peu l'adhésion. C'est peut-être dû au fait en partie que les scènes d'action font cruellement défaut mais aussi au fait que les personnages manquent véritablement de force et donc l'émotion qui aurait pu ressortir facilement du sujet fait plouf sans avoir même pointé son nez une seconde. C'est bien dommage tout ça!!! Note : 8/20 (**) [img]http://media.tcmcinema.fr/8966...[/img]
  • tomPSGcinema
    [img]http://images.allocine.fr/r_64...[/img] La reine des rebelles de Irving Cummings Pour ce qui doit être son premier grand rôle au cinéma et sans être extraordinaire, la sublime Gene Tierney s'en sort tout de même très bien au niveau de son interprétation. A ses côtés, on retrouve avec plaisir deux acteurs très talentueux que sont Randolph Scott et Dana Andrews ainsi que la toujours convaincante Louise Beavers.En ce qui concerne l'histoire, elle est bien écrite et donc plutôt agréable à suivre même si malheureusement la réalisation de Irving Cummings manque quelque peu de souffle et de panache et que la photographie n'est pas toujours des plus réussis.En résumé, nous ne somme pas en présence d'un grand western, mais grâce à un très bon casting et à un solide scénario, on passe tout de même un moment sympathique. 3*14,5/20 [img]http://www.cinemovies.fr/image...[/img]
  • AMCHI
    [img]http://img223.imageshack.us/im...[/img] Un vieux western niais et sans intérêt. Des gentils très braves et des vilains très méchants (avec l'homme de main habillé tout en noir en plus). Dommage tout de même car le point de départ laissait espérer un sympathique film du genre bien mouvementé mais seule la fin comporte une fusillade sans éclat. [img]http://r21.imgfast.net/users/2...[/img]
  • Plume231
    La Reine des rebelles (1941) d'Irving Cummings [img]http://fr.web.img5.acsta.net/r...[/img] Synopsis : La famille de Belle Starr a perdu toutes ses terres pendant la guerre de Sécession. Depuis, elle a épousé la cause des Sudistes. Sa rencontre avec le capitaine Sam Starr l'a convaincue. Les deux âmes blessées se sont vite mariées et poursuivent la lutte contre les Confédérés. Belle, qui a eu vent d'un complot contre son mari, cherche à l'avertir du danger. Ses ennemis, informés de ses intentions, veulent l'empêcher d'intervenir... [img]http://www.avoir-alire.com/IMG...[/img] Critique : Sans conteste un des plus mauvais westerns que j'ai vu !!! Pourtant ça partait sur de bonnes bases : un beau Technicolor, un trio d'acteurs alléchant, un personnage légendaire ; on a fait des pépites du genre avec moins que ça à Hollywood... Mais voilà, ça me fait beaucoup de mal de dire cela de l'actrice sublime qui m'a envoûté dans "Laura", qui m'a laissé coi d'admiration en jouant magistralement la garce psychotique dans "Péché mortel" ou encore qui m'a ému dans "L'Aventure de Mme Muir", malgré tout je suis obligé de dire que l'interprétation de Gene Tierney dans ce film est catastrophique ; elle minaude, elle cabotine, son accent du Sud est atroce, on a l'impression d'une très mauvaise parodie de Scarlett O'Hara, en bref elle a une grosse casserole et c'est celle-là... A côté de ça, Randolph Scott ne sait absolument pas quoi faire, Dana Andrews lui ne fait rien car son personnage apparaît peu et est totalement inutile. On peut ajouter aussi encore un fond pro-sudiste voir même ouvertement raciste (on est à un milliard de kilomètres de la subtilité et de la complexité d'"Autant en emporte le vent" !!!), conséquence les protagonistes et leur combat n'attirent que l'antipathie et l’écœurement, ainsi qu'une réalisation d'une mollesse, d'une maladresse et d'une platitude extrêmes. Affligeant, il y a pas d'autre mot... [img]http://r21.imgfast.net/users/2...[/img] [img]http://www.avoir-alire.com/loc...[/img]
Voir les commentaires
Back to Top