Mon AlloCiné
Harry Carey
facebookTweet
Métiers Acteur, Scénariste
Nationalité Américain
Naissance 16 janvier 1878
Décès 21 septembre 1947 à l'age de 69 ans
35
ans de carrière
35
films et séries tournés

Filmographie

Danny, le petit mouton noir
Danny, le petit mouton noir
Date de sortie inconnue
La Rivière rouge
La Rivière rouge
1 août 1949
L'Ange et le mauvais garçon
L'Ange et le mauvais garçon
Date de sortie inconnue
Le Maître de la prairie
Le Maître de la prairie
Date de sortie inconnue
Duel au soleil
Duel au soleil
1 janvier 1949
The Great Moment
The Great Moment
Date de sortie inconnue
Air Force
Air Force
7 février 1945
Les Ecumeurs
Les Ecumeurs
Date de sortie inconnue
Toute sa filmographie

News

Un inédit de John Ford retrouvé !
NEWS - Stars
vendredi 11 octobre 2002
Commentaires
  • Plume231
    Les Ecumeurs (1942) de Ray Enright [img]http://images.fan-de-cinema.co...[/img] Synopsis : 1900, à Nome, Alaska, pendant la ruée vers l'or. De prétendus agents du gouvernement font régner la loi dans la région en spoliant les chercheurs d'or. Les petits propriétaires décident alors de s'associer à Glennister, détenteur d'un des plus gros gisements de la région, pour contrer les « écumeurs » menés par Alexander McNamara... [img]http://image.toutlecine.com/ph...[/img] Critique : Cette histoire autour d'une mine d'or vaut essentiellement pour son casting et donne l'impression d'avoir été tourné pour lui faire la part belle. John Wayne, Marlene Dietrich, Randolph Scott (étonnant dans le contre-emploi du rôle d'une crapule), qui seront à nouveau réunis quelques mois plus tard dans "La Fièvre de l'or noir", Harry Carey, Richard Barthelmess (dans son dernier rôle au cinéma), Margaret Lindsay (qui a un petit air de Paulette Goddard) s'en donnent chacun à coeur joie le temps d'une première partie un peu molle. La deuxième partie, qui mise beaucoup plus sur l'action, est beaucoup plus rythmée, avec pour point d'orgue une bagarre de saloon d'anthologie. Une découverte pas foncièrement indispensable mais une belle découverte tout de même. Note : 13/20 (***) [img]http://img.over-blog.com/600x3...[/img]
  • Plume231
    Je ne le savais pas, merci de me l'avoir signalé. :jap:
  • tomPSGcinema
    LE RANCH DIAVOLO ( 1917 ) de John Ford [img]http://upload.wikimedia.org/wi...[/img]Ma critique : Un éleveur de bétail envoie l'un de ses tueurs pour éliminer un petit fermier devenu génant. Mias la fine gâchette va se rallier à la cause du plus faible... Réalisé en 1917 par John Ford, ce petit western d'a peine une heure, se regarde de manière plaisante, grâce surtout à une mise en scène bien réussi pour l'époque. Les séquences de fusillades sont intéressante à suivre et certains cadrage seront repris dans d'autres oeuvres du maître par la suite ( je pense notamment à la Chevauchée Fantastique ). La vedette du film est un certain Harry Carey qui campe le cowboy Cheyenne Harry avec une belle sobriété, et il accompagné de la charmante Molly Malone ( actrice qui tournera par la suite avec Buster Keaton dans Fatty Cabotin, Un Garçon Séduisant ou encore le Garage Infernal ) qui s'avère bien émouvante dans son interprétation. " Straight Shooting " est donc une rareté donc sympathique à visionner, car elle permet de découvrir, à ses débuts, le talent deja bien important de John Ford en terme de mise en scène. [img]http://media.paperblog.fr/i/15...[/img] 2,5*13,5/2023ème de mon top des années 1910.5ème de mon top de l'année 1917. :bounce:
  • tomPSGcinema
    [quote](ce qui étonnant c'est que leur fils Harry Carey Jr. a bien sûr joué dans La charge héroïque de John Ford avec Joanne Dru et John Agar qui sont nés un 31 janvier également 1922 pour Joanne et 1921 pour John) [/quote] Oui drôle de coincidence en effet :crazy:
  • Plume231
    Pour l'anecdote, Alfred Hitchcock voulait lui faire jouer le rôle du chef des méchants dans "La Cinquième Colonne" pour donner une figure faussement rassurante au personnage. C'est dommage que cela ne s'est pas fait.
  • Plume231
    Oui, tout à fait. Je me souvenais pas qu'il a joué dans le Capra.
  • tomPSGcinema
    moi j'ai aussi vu cette acteur dans a l'assaut du boulevard ou encore la riviere rouge, et bientôt dans Je n'ai pas tué Lincoln, où il joue le rôle d'un commandant :crazy:
  • Plume231
    Oui, voilà. ;)
  • tomPSGcinema
    JE N'AI PAS TUE LINCOLN ( 1936 ) de John Ford [img]http://img.abrakaba.com/0012CF...[/img]Ma critique : Un médecin, qui a soigné John Wilkes-Booth avant qu'il assassine le président Lincoln, est condamné au bagne... Réalisé en 1936 par John Ford, " Je n'ai pas tué Lincoln " est un long métrage d'exception sur le thème du courage et de l'honnêteté d'un homme injustement condamné. Cette bien triste histoire s'avère particulièrement émouvante grâce à une mise en scène somptueuse, d'une très grande maîtrise et qui accumule les séquences d'anthologie - notamment la tentative d'évasion du docteur quand il est au bagne, qui est vraiment filmée de manière remarquable. Au niveau du casting, on retrouve un exceptionnel Warner Baxter, que je découvre pour l'occasion, qui s'avère d'une grande justesse dans le rôle du docteur, ainsi que la très convaincante Gloria Stuart ( qui avait joué dans l' Homme Invisible de James Whale en 1933 ) dans le rôle de sa femme, Harry Carey dans celui du commandant de la prison ou encore l'excellent John Carradine qui nous offre une prestation que l'on n'ait pas près d'oublier dans celui d'un sergent bien sadique. Il s'agit d'un drame que l'on suit comme une véritable injustice tout au long du film, jusqu'à une fin tout simplement magnifique. A noter que le tout est emmener par une sublime photographie en noir et blanc de Bert Glennon qui donne l'impression, sur certaines séquences, que l'on se trouve devant un film allemand à l'époque du cinéma expressionniste. En clair, il s'agit d'un des joyaux de la filmographie de John Ford et il serait d'ailleurs bien dommage de passer à côté tant il s'avère riche et rempli d'émotions. [img]http://www.cinemotions.com/dat...[/img] 5*19/2048ème de mon top all time.1er/42 de mon top des films découvert en 2011.4ème de mon top des années 1930.2ème de mon top de l'année 1936. :hot: :hot: :hot: :hot: :hot: :hot: :hot: :hot:
  • Plume231
    Le Retour du proscrit (1941) d'Henry Hathaway [img]http://img7.hostingpics.net/pi...[/img] Synopsis : Un étranger bienveillant, Daniel Howitt, aide la jeune Sammy Lane à soigner les blessures par balles que le malheureux a rapportées de sa nuit de garde contrariée par la police aux abords de la distillerie clandestine de la famille Matthew. Sammy, qui est amoureuse du jeune Matt Matthews, se lie d'amitié avec le nouveau venu et lui conseille, puisqu'il veut acheter des terres dans les parages, de se porter acquéreur de la ferme des Matthews, qui végète depuis la mort de la mère et le départ sans retour du père. De son côté, Matt, rongé par la douleur, ne songe qu'à se venger de son triste géniteur, qui l'a abandonné... [img]http://media.kickstatic.com/ki...[/img] Critique : Surtout ne vous attendez pas à un western où John Wayne sort sa winchester et tue tout plein de méchants car ce n'est pas le cas. Alors le cadre est westernien (splendides paysages + superbe technicolor (d'ailleurs le premier film en couleurs pour le Duke pour l'anecdote!!!)) mais ce n'est pas un western. Non, je n'essaye pas de refaire le coup de Magritte avec sa pipe car en fait c'est plutôt ce qu'on appelle un mélodrame familiale. En le prenant ainsi, cette oeuvre est inégale. D'un côté on a Henry Hathaway qui n'arrive jamais vraiment à rendre passionnant l'histoire mais qui arrive à faire de belles images (la dernière notamment!!!), d'un autre on a une distribution hors-pair. Bien sûr, il y a John Wayne mais niveau "qui sait qui va avoir la part du lion" Harry Carey, Betty Field et Beulah Bondi lui font une sacrée concurrence. Je crois que ce sont même Harry Carey et Betty Field qui gagnent au final. Allez encore une petite rareté intéressante, c'est toujours bon à prendre. Note : 12/20 (***) [img]http://media.kickstatic.com/ki...[/img]
Voir les commentaires
Back to Top