Mon Allociné
François Périer
facebookTweet
Métier Acteur
Nom de naissance

François Pilu

Nationalité Français
Naissance 10 novembre 1919 (Paris - France)
Décès 28 juin 2002 à l'age de 82 ans (Paris - France)
84
ans de carrière
87
films et séries tournés
1
prix

Biographie

François Périer se forme au cours Simon avant d'entrer au Conservatoire. C'est grâce au théâtre qu'il se fait connaître de la profession. Il joue avec succès dans Les Jours heureux, une pièce qui sera adaptée en 1941 au cinéma. Il commence sa carrière cinématographique en 1938 en tournant avec les plus grands noms de Marcel Carné (Hôtel du Nord, 1938) à Julien Duvivier (La Fin du jour, 1939) en passant par Jean Boyer (La Chaleur du sein, 1938). Le comédien multiplie les seconds rôles, les films où il interprète le personnage principal se faisant beaucoup plus rares (Cadet-Rousselle, 1954). Il traverse les années quarante et cinquante avec toujours autant de succès, sur des scénarios et dialogues de Jean Aurenche ou Charles Spaak, dans des films de Christian Jaque (Premier Bal, 1941), Claude Autant-Lara (Sylvie et le Fantome, 1945) et René Clair (Le Silence est d'or, 1947). Le comédi... Lire la suite

Filmographie

Voyage à Rome
Voyage à Rome
25 novembre 1992
Madame Bovary
Madame Bovary
3 avril 1991
La Pagaille
La Pagaille
17 avril 1991
Lacenaire
Lacenaire
19 décembre 1990
Le Gorille
Le Gorille
1990
Soigne ta droite
Soigne ta droite
24 mai 2013
Mémoires pour Simone
Mémoires pour Simone
Date de sortie inconnue
Le Tartuffe
Le Tartuffe
5 septembre 1984
Toute sa filmographie Ses meilleurs films / séries Speednoter sa filmo

Vidéos bonus

Photos

News

Décès de François Périer
NEWS - Stars
samedi 29 juin 2002
Commentaires
  • Stefu

    C'est avec un grand regret que j'apprends la disparution de François Périer. Lorsque j'étais ado, il était souvent au générique des films et puis, sans m'en appercevoir, sa présence se faisait plus rare jusqu'à ce que je le redécouvre dans des redifusion à la télé. Et c'est là que je me dis: ah, j'aime beaucoup cet acteur. Je ne connais pas beaucoup sa filmographie et même son nom mais j'aime beaucoup sa façon de jouer. Et on apprends par la suite sa disparution. Je peux dire maintenant comme je le pense depuis de nombreuses années: c'était un grand acteur.

  • nvrennvren

    somebody!!

  • Dakimaho_girl

    un grand acteur disparu, moins connus ue ses confreres..

  • superyiyi

    J'aimais beaucoup sa diction et sa présence plutôt sympa.

  • Plume231

    Souvenirs perdus (1950) de Christian-Jaque

    [img]http://images.fan-de-cinema.co...[/img]

    Synopsis : 4 sketchs qui débutent tous par la découverte d'un objet dans le service des objets trouvés de Paris, objet qui raconte l'histoire d'amants d'un certain âge, d'un Officier de Police qui se languit d'amour pour une superbe demoiselle, de la sinistre rencontre entre un assassin et une suicidaire, et la saga d'un playboy qui se surpasse...

    [img]http://i41.tinypic.com/1495ro2...[/img]

    Critique : Film français d'un genre en vogue à l'époque : le film à sketches, «Souvenirs perdus» en est composé de quatre. Le premier, le plus romantique avec le couple Edwige Feuillère-Pierre Brasseur, dégage un charme certain. Le second, le plus comique et aussi le plus réussi, a une intrigue vaudevillesque d'un très grande drôlerie. Le numéro de Suzy Delair dans la scène du cimetière est à pleurer de rire. Le troisième, le plus désespéré, s'inspire très visiblement du «Troisième Homme» par ses cadrages obliques lors d'une scène de poursuite dans les rues de Paris et son atmosphère très sombre. Le très beau couple formé par Danièle Delorme et Gérard Philipe fonctionne parfaitement. Le quatrième et dernier sketch est le moins bon du fait que malgré l'abattage de l'excellent Bernard Blier et Yves Montand qui pousse parfois la chansonnette, la sauce ne prend pas et l'humour fonctionne rarement. De cette ensemble, on retient surtout quelques dialogues pétillants d'Henri Jeanson (surtout pour le second sketch!) et quelques bonnes interprétations.

    Note : 12/20 (***)

Voir les commentaires
Back to Top