Mon AlloCiné
    Otar Iosseliani
    facebookTweet
    Métiers Réalisateur, Scénariste, Monteur plus
    Nationalité Géorgien
    Naissance 2 avril 1934 (Tbilissi - Géorgie)
    Age 85 ans
    53
    ans de carrière
    23
    films et séries tournés
    5
    prix

    Biographie

    Après avoir étudié le piano, les mathématiques et la mécanique, Otar Iosseliani s'oriente vers le 7ème Art au VGIK, l'école de cinéma de Moscou. Il y réalise plusieurs courts métrages et un moyen métrage en 1961, intitulé Avril qui est interdit par les autorités locales. Une mésaventure qui se reproduit notamment avec La Chute des feuilles, son premier long métrage."Ces films n'étaient pas anti-soviétiques. Ils décrivaient la réalité qui pouvait se passer du système, les problèmes humains qui continuaient à exister et qui, peut-être, pour la censure, soulignaient le côté passager du bolchevisme", explique le cinéaste.Depuis 1982, Otar Iosseliani poursuit sa carrière en France avec Les Favoris de la lune ou La Chasse aux papillons. Mais le cinéaste reste fidèle à sa méthode, à savoir : "utiliser les ressorts de la comédie, parler des choses les plus ...
    Lire plus

    Filmographie

    Chant d’Hiver
    Chant d’Hiver
    25 novembre 2015
    The Winter Song
    The Winter Song
    Date de sortie inconnue
    Chantrapas
    Chantrapas
    22 septembre 2010
    Jardins en automne
    Jardins en automne
    6 septembre 2006
    L'Oeil de l'autre
    L'Oeil de l'autre
    23 mars 2005
    Lundi Matin
    Lundi Matin
    20 février 2002
    Adieu, plancher des vaches !
    Adieu, plancher des vaches !
    1 décembre 1999
    Brigands, chapitre VII
    Brigands, chapitre VII
    22 janvier 1997
    Toute sa filmographie

    News

    Berlin 2002 : "Chihiro" Ours d'or
    NEWS - Festivals
    lundi 18 février 2002
    Commentaires
    • PierreTwo
      je regrette n'avoir pas eu accès à tous ses films en salles; parmi ceux vus je retiens à cette minute, La Chasse aux papillons et Jardin en Automne (où Piccoli joue la maman d'un Politicien...)...films un peu décalés (parfois maladroits) mais bien plus mémorables que certains produits bien léchés et bien plus nuls
    Voir les commentaires
    Back to Top