Mon AlloCiné
    Linda Darnell
    facebookTweet
    Métier Actrice
    Nom de naissance

    Monetta Eloyse Darnell

    Nationalité Américaine
    Naissance 16 octobre 1923
    Décès 10 avril 1965 à l'age de 41 ans
    17
    ans de carrière
    26
    films et séries tournés

    Filmographie

    A l'heure zéro
    A l'heure zéro
    Date de sortie inconnue
    Guet-apens chez les Sioux
    Guet-apens chez les Sioux
    Date de sortie inconnue
    Femmes damnées
    Femmes damnées
    9 février 1955
    Passion sous les tropiques
    Passion sous les tropiques
    Date de sortie inconnue
    Barbe-Noire le pirate
    Barbe-Noire le pirate
    Date de sortie inconnue
    The lady pays off
    The lady pays off
    Date de sortie inconnue
    La Porte s'ouvre
    La Porte s'ouvre
    Date de sortie inconnue
    Two Flags West
    Two Flags West
    Date de sortie inconnue
    Toute sa filmographie Ses meilleurs films / séries

    Photos

    16 Photos
    Commentaires
    • tomPSGcinema
      [img]http://images.fan-de-cinema.co...[/img] [b]MON TOP : LINDA DARNELL[/b] 1 - La Poursuite Infernale (3,5*) 2- Barbe Noire, le pirate (3,5*) 3- Crime Passionnel (3,5*) 4- La Porte s'ouvre (3*) 5- Chaînes Conjugales (3*) Dana Andrews était un acteur vraiment très à son aise dans l'univers du film noir et ce n'est pas dans ce long métrage que l'on pourra dire le contraire, tant ce celui-ci arrive avec une grande facilité à nous passionner pour son personnage qui se trouve être fou amoureux de la sublime Linda Darnell. Ce qui est facilement compréhensible, d'ailleurs, car cette dernière possède un charme fou dans le rôle d'une serveuse pour le moins aguichante. Comme à son habitude, Otto Preminger filme le genre avec une réelle maîtrise, mais il est néanmoins dommage qu'Alice Faye ne soit pas toujours totalement convaincante et surtout que son dénouement final ne soit guère surprenant, car sinon on aurait sans doute été devant un classique du genre. A défaut donc d'être un chef-d'oeuvre, nous sommes quand même en présence d'un excellent film qui mérite clairement que l'on s'y attarde.[img]http://www.critikat.com/IMG/jp...[/img] 15,5/20
    • tomPSGcinema
      LA POURSUITE INFERNALE ( 1946 ) de John Ford[img]http://img.photobucket.com/alb...[/img] Ma critique : Evocation du dernier combat livré par Wyatt Earp et Doc Holiday contre le clan des Clanton, à Tombstone... Pas la première fois que je visionne ce " My Darling Clementine " de John Ford, et si je lui reconnais des qualités évidentes en ce qui concerne notamment la mise en scène et l'interprétation du casting, il n'empêche que je ne peux le mettre parmi les chez-d'oeuvres de ce cinéaste - la faute à une histoire qui ne m'a pas totalement transporter. Mais bon comme je le fait remarquer plus haut, la mise en scène est vraiment réussi et nous propose quelques séquences bien marquantes - notamment en ce qui concerne la fusillade à la toute fin du film. Quand au casting, c'est véritablement le point fort du film, car que ce soit Henry Fonda dans le rôle de Wyatt Earp, Victor Mature dans celui de Doc Holliday, Linda Darnell dans celle de la sublime Chihuahua, Cathy Downs dans celle de la fameuse Clementine ou encore Walter Brennan dans celui du vieux Clanton, tous ce beau monde s'avère évidemment parfait dans leurs personnages et arriver a tirer facilement le film vers le haut. Le tout est emmener également par une photographie en noir et blanc de J.P MacDonald bien élégante et d'une très belle partition musicale de Cyril.J. Mockridge, ce qui fait que l'on passe évidemment un excellent moment de cinéma. [img]http://www.filmreference.com/i...[/img]3,5*16,5/2054ème de mon top 100 western.56ème de mon top des années 1940.5ème de mon top de l'année 1946.10ème/25 de mon top John Ford.8ème/13 de mon top Henry Fonda.2ème/5 de mon top Tyrone Power.1er/4 de mon top Linda Darnell. :hot: :hot: :hot: :hot:
    • Plume231
      La Porte s'ouvre (1950) de Joseph L. Mankiewicz [img]http://www.videocritiques.com/...[/img] Synopsis : Blessés au cours d'un cambriolage, Ray et Johnny Biddle sont transportés dans un hôpital où les premiers soins leur sont donnés par Luther Brooks, un médecin noir. Raciste invétéré, Ray accuse celui-ci de la mort de son frère qui survient au cours de son hospitalisation... [img]http://img.youtube.com/vi/eEsR...[/img] Critique : Rares étaient les cinéastes américains qui avaient osé s'attaquer au problème du racisme avant Joseph L. Mankiewicz en 1950 avec ce film. On peut éventuellement citer John Huston avec "In This Our Life", Elia Kazan avec "L'Héritage de la chair" ou encore Clarence Brown avec "L'Intrus". Si on ne peut que louer le courage du réalisateur et de son producteur Darryl F. Zanuck d'évoquer un tel sujet à cette époque, reste que l'ensemble est un peu trop démonstratif et bavard pour pleinement convaincre. Mais le film arrive à plusieurs reprises à éviter l'écueil du manichéisme n'hésitant pas à parler du racisme des noirs envers les blancs. Sidney Poitier et Richard Widmark s'en sortent très bien mais c'est surtout la superbe Linda Darnell qui tire son épingle du jeu interprétant admirablement un rôle complexe. Une oeuvre peut-être mineure en particulier dans la carrière de son cinéaste mais importante par son message. Note : 13/20 (***) [img]http://img.blogdecine.com/2008...[/img]
    Voir les commentaires
    Back to Top