Kim Hunter
Kim Hunter
© RKO Radio Pictures Inc.
  • Métier
    Actrice
  • Nom de naissance
    Janet Cole
  • Nationalité
    Américaine
  • Naissance
    12 novembre 1922 (Detroit, Michigan - Etats-Unis)
  • Décès
    11 septembre 2002 à l'âge de 79 ans (New York, New York - Etats-Unis)
1 prix 0 nomination
Se connecter sur mon AlloCiné
Tweet  
 

Biographie Kim Hunter

Née à Detroit mais élevée en Floride, Kim Hunter étudie à l'Actors Studio et fait ses débuts sur les planches de Miami en novembre 1939 dans Penny Wise. Remarquée par des producteurs, elle signe un contrat avec David O. Selznick et tourne son premier film en 1943 (La Septième Victime de Mark Robson). La même année elle partage l'affiche avec Ginger Rogers de Tender Comrade (Edward Dmytryk) dont le récit de femmes vivant en communauté pendant la Seconde Guerre Mondiale lui vaut d'être suspect... Lire la suite
  • 59 ansde carrière
    • 27 rôles
    27 films & séries tournés
  • 3,5note moyenne sur 5 14 603 notes sur sa filmographie
Découvrir toute sa carrière en chiffres clés

Filmographie Kim Hunter

Voir sa filmographie complète ses meilleurs films/séries

Photos Kim Hunter

7 photos

Vidéos de ses films et séries Kim Hunter

8 vidéos de ses films et séries TV

Commentaires

  • Plume231

    Lilith (1964) de Robert Rossen

    [img]http://filmfanatic.org/reviews...[/img]

    Synopsis : Déçu par la vie, sa fiancée et la guerre de Corée dont il revient, Vincent Bruce entre comme infirmier dans un asile psychiatrique. Il se consacre bientôt corps et âme à son travail, car rien d'autre ne lui paraît avoir de valeur. Attentionné et consciencieux, il se laisse peu à peu troubler par l'une des patientes qui lui sont confiées, la fragile et belle Lilith. Cédant aux charmes qu'elle déploie, Vincent se laisse entraîner dans son univers clos. Envoûté, il commence à donner quelques signes de dérangement mental...

    [img]http://fnacpantherimage.toutle...[/img]

    Critique : Dernier film de Robert Rossen, "Lilith" est une oeuvre très ambitieuse qui aurait pu être à la hauteur de sa grande ambition s'il n'y avait pas eu LA grosse erreur de casting à savoir Warren Beatty qui s'il peut être convaincant quelques fois montre souvent ses limites dans un rôle nettement trop complexe pour lui. Par contre, et là c'est la très belle surprise de ce film, Jean Seberg joue le rôle d'une schizophrène, rayonnante et inquiétante à la fois, avec une conviction et un naturel impressionnants. Il est dommage qu'on la retienne uniquement pour son rôle dans "A bout du souffle" car c'est certainement pour celui dans ce film qu'elle mérite la postérité. A noter aussi la première apparition au cinéma de l'acteur Gene Hackman qui se montre totalement remarquable le temps de la seule scène où il apparaît (d'ailleurs j'ai pas pu m'empêcher qu'il était dommage que ce ne soit pas lui qui joue à la place de Beatty le rôle principal !!!). La musique est envoutante et le noir et blanc ouaté correspond très bien l'atmosphère. Résultat une belle mise en scène, une actrice prodigieuse, une histoire ambitieuse et assez passionnante mais hélàs l'erreur de casting qui tue.

    Note : 14,5/20 (***)

    [img]http://evilmonito.com/wp-conte...[/img]

  • Plume231

    test

  • Plume231

    Tender Comrade (1943) d'Edward Dmytryk

    [img]http://www.voirunfilm.com/incl...[/img]

    Synopsis : Jo Jones, ouvrière dans une usine d'armement pendant la Seconde Guerre Mondiale, partage sa maison avec trois autres jeunes femmes qui comme elle attendent le retour de leurs maris partis au front...

    [img]http://4.bp.blogspot.com/_4iB9...[/img]

    Critique : Réalisé pourtant à partir d'un scénario écrit par Dalton Trumbo (auteur entre autres de celui de "Vacances romaines" quand même !!!) avec pourtant un beau casting d'actrices et un sujet qui appelait à avoir beaucoup d'émotions, "Tender Comrade" est un film propagandiste et moralisateur hyper-lourd. Ainsi on apprend que c'est à cause de personnes ayant consommé deux livres de bacon au lieu d'une qu'on a eu des Hitler au pouvoir. Dans le documentaire "Apocalypse" sur le dictateur diffusé récemment, ce fait n'avait pas été évoqué. Ce que les historiens font mal leur travail tout de même. De plus, le film est censé raconté l'histoire d'ouvrière dont les maris sont au front et pourtant on ne les voit pas glander grand-chose, et l'ensemble est entrecoupé de flashbacks ne présentant pas le moindre intérêt. Ajoutons à cela que les personnages sont de véritables stéréotypes sur pattes passant leur temps soit à retenir leurs larmes, soit à rigoler, et que les ficelles dramatiques sont éculées. Ah oui, une dernière chose : Kim Hunter porte une coiffure qui ferait même flipper Marge Simpson.

    Note : 3/20 (*)

    [img]http://farm4.static.flickr.com...[/img]

On en parle sur Twitter
Top Stars du jour

Selon le nombre de consultations sur le site

Voir le top star complet
Playlists
5 vidéos
LA SHORT PAUSE #15 - 5 courts métrages à déguster
5 vidéos
LA SHORT PAUSE #14 - 5 courts métrages à déguster
5 vidéos
LA SHORT PAUSE spéciale Batman - 5 courts métrages à déguster
Toutes les playlists
Forum

Discutez et débattez autour de Kim Hunter dans nos forums:

Tous les sujets sur Kim Hunter