Mon AlloCiné
Mae West
facebookTweet
Métiers Actrice, Scénariste, Auteur
Nationalité Américaine
Naissance 17 août 1892
Décès 22 novembre 1980 à l'age de 88 ans (New York, New York - Etats-Unis)
47
ans de carrière
10
films et séries tournés

Biographie

Artiste de théâtre et de music-hall venue tard au cinéma, elle a imposé en quelques films, avant que les codes de pudeur américains eussent raison de ses excès, l'image comique d'une femme au verbe haut, souvent obscène, la démarche chaloupée et le poing sur la hanche. Elle fut scénariste et dialoguiste de presque tous ses films : "Night after Night" (1932), "Lady Lou" (1933), "Go West Young Man" (1936), "Mon petit poussin chéri" (1940).

Filmographie

Mae West (TV)
Mae West (TV)
Date de sortie inconnue
Myra Breckinridge
Myra Breckinridge
Date de sortie inconnue
Mon petit poussin chéri
Mon petit poussin chéri
Date de sortie inconnue
Fifi peau de peche
Fifi peau de peche
Date de sortie inconnue
Annie du Klondike
Annie du Klondike
Date de sortie inconnue
Go West, Young Man
Go West, Young Man
Date de sortie inconnue
Je veux être une lady
Je veux être une lady
Date de sortie inconnue
Ce n'est pas un peche
Ce n'est pas un peche
Date de sortie inconnue
Toute sa filmographie

News

Commentaires
  • Plume231
    Je ne suis pas un ange (1933) de Wesley Ruggles [img]http://1.bp.blogspot.com/_tLG4...[/img] Synopsis : La belle Tira est danseuse et dompteuse de lions dans un cirque itinérant. Ses représentations attirent de nombreux spectateurs mais rien n'est assez bien pour cette voluptueuse et vénale féline... [img]http://upload.wikimedia.org/wi...[/img] Critique : Scénarisé, dialogué et interprété par Mae West, je m'attendais à plus de piquant et de sous-entendus dans les dialogues au vue de la réputation sulfureuse des films avec l'actrice. Peut-être que la censure est un peu trop passée par là... D'où une p'chtite pointe de déception mais ça m'empêche pas que le film soit divertissant de début jusqu'à la fin grâce à un casting impeccable. A ce niveau, le film tient surtout sur la personnalité unique de l'actrice. On peut noter aussi que son partenaire masculin qui n'est autre que Cary Grant montrait déjà de sa séduction et de son charisme monstrueux. Agréable. Note : 13/20 (***) [img]http://robie2008.files.wordpre...[/img]
  • Plume231
    Lady Lou (1933) de Lowell Sherman [img]http://4.bp.blogspot.com/_zAoy...[/img] Synopsis : Lou traite les hommes comme Hollywood traite les gens qui veulent s'y faire une place au soleil, aussi longtemps qu'ils sont à leur sommet, elle est de leur côté, lorsque la vie les malmène, elle est déjà passée au suivant. Mais un jour, elle s'éprend du policier, chargé de l'inculper car elle tient un établissement louche... [img]http://4.bp.blogspot.com/_zAoy...[/img] Critique : Le scénario est assez mince et d'ailleurs les numéros musicaux donnent l'impression d'être juste là pour que le film fasse plus d'une heure (à noter pour l'anecdote que c'est le film à la durée la plus courte à avoir nommé dans la catégorie de l'Oscar du Meilleur Film!). Mais certains dialogues et certaines situations, qui ont dû plus d'une fois faire dresser les cheveux de la censure de l'époque, donnent beaucoup de piment à l'ensemble. Et Mae West, avec sa décontraction sulfureuse, rend pétillante chaque séquence dans laquelle elle apparaît. Quand à Cary Grant, il n'a pas attendu d'être sous la direction d'Hawks ou d'Hitchcock pour montrer qu'il avait un sacré charisme. Réjouissant. Note : 14/20 (***) [img]http://lh4.ggpht.com/_tjUrOXhS...[/img]
  • Plume231
    Ce n'est pas un péché (1934) de Leo McCarey [img]http://filmfanatic.org/reviews...[/img] Synopsis : En 1892, la chanteuse Ruby Carter quitte Saint-Louis a la suite d'une déception sentimentale pour aller chanter à la Nouvelle-Orleans... [img]http://farm1.static.flickr.com...[/img] Critique : Quand on sait que c'est le réalisateur de "L'admirable Mister Ruggles" et de "Soupe au canard" qui est derrière la caméra, il y a légitemement de quoi être déçu : aucune trace personnelle, aucun génie dans la réalisation. Mae West actrice et Mae West dialoguiste s'en sortent encore une fois grâce surtout à quelques dialogues à double sens mais Mae West scénariste déçoit énormément à travers une histoire qui tiendrait largement sur un porte-jarretelles. Donc à part ces quelques dialogues, rien d'autres de bien croustillant à se mettre sous la dent d'autant plus que la fadeur des acteurs masculins n'arrange absolument rien à l'affaire. En résumé, pas terrible du tout. Note : 5/20 (*) [img]http://pro.corbis.com/images/J...[/img]
  • Plume231
    Je veux être une lady (1935) d'Alexander Hall [img]http://dvdtoile.com/FILMS/41/4...[/img] Synopsis : Cleo Borden, danseuse et femme fatale, passe un accord avec Buck Gonzales, un riche éleveur de bétail : elle l'épouse s'il lui lègue ses terres. Lorsque Gonzales est tué, Cleo devient millionnaire. Une fois au ranch, elle tente de séduire le Britannique Edward Carrington, qui lui résiste après avoir découvert qu'elle avait parié de réussir à le conquérir. Carrington quitte le pays pour assister à une course internationale de chevaux à Buenos Aires. Cleo le suit et inscrit l'un de ses chevaux comme participant, espérant ainsi faire son entrée dans la bonne société... [img]http://image.toutlecine.com/ph...[/img] Critique : Ce film est à marquer d'une pierre blanche pour moi car c'est la première fois que je m'assoupis devant une comédie. Non parce que j'étais fatigué ou autre (de toute façon même fortement épuisé je m'endormirais pas si le film me plaisait!) mais parce que le scénario ne vaut rien, parce que le rythme est mollason et qu'à part quelques dialogues que j'ai entendu quand j'étais toujours éveillé, il y a rien à sauver. Rien d'autre à ajouter, bonne nuit. Note : 4/20 (*)
  • Plume231
    Annie du Klondike (1935) de Raoul Walsh [img]http://www.freeclassicimages.c...[/img] Synopsis : Dans le quartier chinois de San Francisco, en 1890. Rose Carlton est chanteuse dans le cabaret de Chan Lo dont elle est aussi la maîtresse. Après un an de vie commune, Rose, se sentant prisonnière, préfère prendre la poudre d'escampette. Chan Lo la surprend et tente de l'en empêcher. Rose le tue et prend la fuite vers le Klondike, espérant parvenir à sa cacher durablement. Sur le bateau qu'elle a emprunté, elle découvre le cadavre de soeur Annie Alden, une religieuse. Rose décide d'endosser son identité pour échapper à la police... [img]http://farm1.static.flickr.com...[/img] Critique : Sans être au sommet de son talent, Raoul Walsh a bien réalisé ce film et dirigé ses acteurs surtout Victor McLaglen et Mae West, cette dernière étant nettement beaucoup plus sobre qu'à l'accoutumé. Il est dommage que la drôlerie qui pouvait ressortir du sujet sont loin d'être totalement exploitée. Enfin, reste que l'histoire, qui est certes sans surprise, est suffisamment bonne et intéressante pour être vu du début jusqu'à la fin. Pas un grand Raoul Walsh, c'est certain, disons que c'est un Raoul Walsh juste au-dessus de la moyenne. Note : 11,5/20 (***) [img]http://image.toutlecine.com/ph...[/img]
  • Plume231
    Go West, Young Man (1936) d'Henry Hathaway [img]http://2.bp.blogspot.com/_XVKe...[/img] Synopsis : Mavis Arden, plantureuse vedette hollywoodienne, parcourt l'Amérique profonde pour présenter son nouveau film. Dans une petite ville où celui-ci doit être projeté en avant-première, elle fait la connaissance de Bud Norton, un séduisant gaillard tout en muscles. Du coup, elle décide de s'attarder un peu. Mais tout le monde n'apprécie pas sa présence. La fiancée du jeune homme, en particulier, donnerait cher pour la voir plier bagage... [img]http://t1.gstatic.com/images?q...[/img] Critique : Mouais pas inintéressant de voir Mae West dans le rôle d'une grande star de cinéma qui attérit à ce qui est pour elle au début (dommage que cette situation ne soit pas plus longtemps utilisée!) "Péquenaudland". Mais ce sont les personnages qui gravitent autout de la star qui attire l'attention en particulier l'excellent Warren William dans le rôle de son agent et qui n'a pas de remord à lui voler la vedette. On signelera aussi la présence d'Alice Brady, très grande second rôle de la belle époque du cinéma, de Randolph Scott, qui se fera par le suite surtout connaître dans les westerns de Budd Boetticher, et enfin de Lyle Talbot, futur acteur des "chefs d'oeuvre" de ce très cher Ed Wood Jr. Ca casse la baraque mais bon pour une heure et quart sans se prendre la tête. Note : 12/20 (***)
  • Plume231
    Mon petit poussin chéri (1940) d'Edward F. Cline [img]http://images.allocine.fr/r_76...[/img] Synopsis : Flower Belle Lee, une femme aux moeurs légères, doit rapidement quitter la petite ville du Far West où elle s'était installée car elle est soupçonnée d'être la maîtresse du «Bandit masqué». En chemin, elle épouse l'excentrique monsieur Twillie, ou, plus exactement, elle lui fait croire qu'ils se marient. Ils s'installent dans une petite ville dont Twillie est fait shérif par le propriétaire du saloon, Jeff Badger. Mais la belle rêve toujours de son bandit favori, dont elle ignore pourtant l'identité... [img]http://image.toutlecine.com/ph...[/img] Critique : D'un film interprété, et en plus scénarisé, par les deux enfants terribles qu'étaient Mae West et W.C. Fields, je m'attendais à beaucoup mieux qu'à ce film pépère et bien sage, sans la moindre audace. Deux ou trois scènes drôles à mettre au crédit du couple, par exemple celle où W.C. Fields dort sans le savoir dans le même lit...qu'un bouc. Autrement, il faut reconnaître que l'on doit quelques instants savoureux à l'excellente actrice Margaret Hamilton, celle qui jouait la très méchante sorcière dans "Le Magicien d'Oz". Mais ceci ne suffit pas à rendre la seule confrontation au cinéma entre Mae West et W.C. Fields ne serait-ce qu'un minimun croustillante. Assez décevant. Note : 7/20 (**) [img]http://image.toutlecine.com/ph...[/img]
Voir les commentaires
Back to Top