Mon AlloCiné
    Barbara Rush
    facebookTweet
    Métier Actrice
    Nationalité Américaine
    Naissance 4 janvier 1927 (Denver, Colorado - USA)
    Age 92 ans
    56
    ans de carrière
    45
    films et séries tournés
    2
    prix

    Biographie

    Étudiante à l’Université de Californie avant de prendre des cours de théâtre à l’École d’Art dramatique de Pasadena, Barbara Rush est très vite repérée par un agent de la Paramount Pictures. Dès 1950, elle tourne dans son premier long métrage (Molly la meilleure des amies) et devient l’enfant chérie des médias en raison de sa romance avec le très convoité Jeffrey Hunter, acteur qu'elle épouse cette même année.Malgré quelques premiers rôles secondaires et sans grand relief (Le Choc des mondes, Québec, La Première Légion, Les Flèches brûlées et Le Roi pirate) pour la Paramount Pictures, son élégance et son aisance retiennent l'attention d'Universal Pictures qui en fait très vite une figure incontournable des mélodrames romantiques, dans lesquels elle s’attire généralement les faveurs du héros (Taza, fils de Cochise, Le Chevalier du roi, Le ...
    Lire plus

    Filmographie

    Toute sa filmographie Ses meilleurs films / séries

    Photos

    Commentaires
    • Plume231
      Le Météore de la nuit (1953) de Jack Arnold [img]http://www.cinemotions.com/dat...[/img] Synopsis : Leur soucoupe volante en panne, des extra-terrestres horribles atterrissent dans une petite ville. Pour ne pas effrayer la population, ils décident de changer d'aspect et capturent des hommes de la ville voisine afin de prendre leur apparence et pouvoir ainsi se procurer tout ce qu'ils ont besoin pour repartir... [img]http://image.toutlecine.com/ph...[/img] Critique : Pour résumer, "Le Météore de la nuit" est un "Invasion des profanateurs de sépultures" positif (ou plutôt étant donné que le film de Jack Arnold est antérieur à celui de Don Siegel, "L'Invasion des profanateurs de sépultures" est un "Météore de la nuit" négatif!!!). Les extraterrestes prennent ici l'apparence des humains mais sans les tuer ou leur voler leurs âmes en ayant comme objectif de se barrer au plus vite de cette planète (vraiment une forme de vie supérieure pour ça!!!). Et donc, comme dans tous les films de SF des années 50, il y a un fond intelligent à savoir une dénonciation de la xénophobie dont a tendance à faire trop preuve l'être humain. Alors autrement c'est la même chose, un budget qui est de série B, les acteurs sont de secondes zones (dont la p'tite trop mignonne Barbara Rush!!!) mais s'en sortent très bien, les effets spéciaux sans être incroyables passent sans trop de problèmes et malgré quelques approximations dans la réalisation de certaines séquences, Jack Arnold, grand manitou du genre à l'époque, est plutôt dans le bas de son meilleur. Sans être aussi grandiose et puissant que par exemple "Le Jour où la Terre s'arrêta", "Le Météore de la nuit" est une oeuvre qui par son humanisme mérite sans conteste le détour. Note : 14,5/20 (***) [img]http://image.toutlecine.com/ph...[/img]
    • Plume231
      test
    Voir les commentaires
    Back to Top