Mon AlloCiné
Lionel Atwill
facebookTweet
Métier Acteur
Nationalité Américain
Naissance 1 mars 1885 (Croyden, Grande Bretagne)
Décès 22 avril 1946 à l'age de 61 ans (Pacific Palisades, Californie, USA)
14
ans de carrière
26
films et séries tournés

Biographie

Lionel Atwill a suivi ses études à l'école de Mercer à Londres, où il a projeté poursuivre une carrière d'architecte. Au lieu de cela, il devient acteur, travaillant solidement jusqu'à l'âge de 20 ans, le plus souvent dans les jeux d'Ibsen et de Shaw. Il ne se fixe aux Etas-Unis qu'en 1915. Il va se voir enfermer dans des rôles d'épouvante (Wax Museum, Vampire Blat et Le fils de Frankenstein) à la Warner puis à l'Universal où il sombra dans des productions de série B. En 1940, la carrière d'Atwill fût menacée lorque l'on appris qu'il avait organisé une "orgie" à son domicile avec la totalité des invités nus et des films pornographiques à profusion. Ses démentis sur cette affaire n'ont pas empêché le refus des meilleurs Studios de le reprendre en tant qu'acteur, à l'exception de Universal Pictures, lui prodigant des rôles dans des films d'horreurs à petits budgets. Lionel Atwill meurt...
Lire plus

Filmographie

La Maison de Dracula
La Maison de Dracula
Date de sortie inconnue
L'île dans la brume
L'île dans la brume
Date de sortie inconnue
Frankenstein rencontre le Loup-garou
Frankenstein rencontre le Loup-garou
Date de sortie inconnue
La Maison de Frankenstein
La Maison de Frankenstein
Date de sortie inconnue
Sherlock Holmes et l'arme secrète
Sherlock Holmes et l'arme secrète
Date de sortie inconnue
Jeux dangereux
Jeux dangereux
21 mai 1947
Le Fantôme de Frankenstein
Le Fantôme de Frankenstein
Date de sortie inconnue
Man made monster
Man made monster
Date de sortie inconnue
Toute sa filmographie Ses meilleurs films / séries

Photos

Commentaires
  • Plume231
    Le Fils de Frankenstein (1939) de Rowland V. Lee [img]http://www.bemovi.com/template...[/img] Synopsis : Wolf von Frankenstein, fils du défunt Baron Henry Frankenstein, hérite de la gigantesque demeure de son père. A son arrivée avec sa femme et son fils, ils reçoivent un accueil plus qu’inamical de la part des villageois, qui, malgré les années qui se sont écoulées, n’ont pas oublié les sinistres expériences menées par Henry Frankenstein. En visitant la demeure et l’ancien laboratoire de son père, Wolf tombe sur Igor, qui n’est pas mort lors de sa pendaison. Ce dernier montre au nouveau propriétaire un passage secret qui conduit dans un caveau dans lequel repose…la créature de Frankenstein ! Cette dernière semble mal en point et Igor demande à Wolf de la soigner. Celui-ci, tel son père, se met alors en quête de faire sienne la créature… [img]http://www.cinemafantastique.n...[/img] Critique : Troisième et dernier film dans lequel Boris Karloff a joué le rôle de la Créature, "Le Fils de Frankenstein" se distingue de manière assez marquée des deux précédents films. Déjà ce n'est pas James Whale qui est derrière la caméra et ça se voit. Ensuite par sa durée qui au lieu d'avoisiner les 70-75 minutes titille les 100. Ceci pour servir l'intention de donner de la consistance aux personnages. Reste que c'est aussi ce qui fait la faiblesse du film car il faut attendre le dernier quart pour qu'il ait vraiment de réels enjeux et la toute fin pour avoir de l'action. Mais en même temps, les acteurs ont la part belle et donnent d'excellentes interprétations. Boris Karloff reprend magistralement son rôle, même s'il est moins émouvant que dans "La Fiancée de Frankenstein", Lionel Atwill est toujours dans le ton juste en policier lucide et protecteur, Bela Lugosi dans celui d'un "mort-vivant" avide de vengeance est très surprenant et donne une des meilleures compositions de sa carrière, et Basil Rathbone est totalement à l'aise dans un de ses rares rôles de gentil (bien que pas dénué d'ambiguïté!!!) en dehors de "Sherlock Holmes". Ayant vu "Frankenstein Junior" avant, je pensais que le jeu de fléchettes et le policier au bras droit mécanique étaient des idées de Mel Brooks, et bien pas du tout. A noter un retour au source (la Créature ne parlant pas notamment!!!) qui fait fi du délire joyeusement parodique du génial "La Fiancée de Frankenstein", ce qui est bien dommage. Reste une oeuvre bien supérieure à la moyenne des films d'horreur Universal de l'époque. Note : 14/20 (***) [img]http://www.basilrathbone.net/f...[/img]
  • Plume231
    test
Voir les commentaires
Back to Top