Mon AlloCiné
    Lilia Prado
    facebookTweet
    Métier Actrice
    Nom de naissance

    Leticia Lilia Amezcua Prado

    Nationalité Mexicaine
    Naissance 30 mai 1928
    Décès 22 mai 2006 à l'age de 77 ans
    2
    ans de carrière
    3
    films et séries tournés

    Filmographie

    El analfabeto
    El analfabeto
    Date de sortie inconnue
    Les Hauts de Hurlevent
    Les Hauts de Hurlevent
    Date de sortie inconnue
    On a volé un tram
    On a volé un tram
    Date de sortie inconnue
    La Montee au ciel
    La Montee au ciel
    20 août 1952
    Commentaires
    • Plume231
      test
    • Plume231
      La Montée au ciel (1952) de Luis Buñuel [img]http://www.colifilms.com/image...[/img] Synopsis : Les noces d'Oliverio et d'Albina sont interrompues par une mauvaise nouvelle : la mère du jeune marié est mourante et elle lui demande d'aller à la ville pour faire enregistrer son testament. Alors que les frères d'Oliverio espèrent capter l'héritage et attendent le décès dans une ambiance de fête, celui-ci entreprend le voyage en autocar. Divers incidents, dont la rencontre avec une jeune femme provocante et sensuelle, interviennent durant le trajet et retardent son arrivée en ville. [img]http://cicus.us.es/wp-content/...[/img] Critique : Considéré comme un petit Buñuel, "La Montée au ciel" est pourtant incroyablement bourré de charme. Moins caustique qu'à son habitude, le réalisateur met en scène une tranche de vie légère avec parfois une petite pointe de drame sans pour autant oublier que c'est un cinéaste surréasliste (la séquence du fantasme, excellente !!!) et symaboliste, les mentions à la religion étant loin de manquer à l'appel. Mais là où le film est vraiment très fort c'est avec l'apparition du personnage interprété par la sensuelle Lilia Prado (nom que je suis bizarrement pas prêt d'oublier !!!), très chaude et provocante. Là, le mercure du thermomètre grimpe (très très !!!) vite, et on arrive à se demander comment le personnage principal arrive à respecter ses voeux de fidélité conjugale pendant 24 heures alors qu'un type normal (comme moi par exemple !!!) n'aurait pas tenu 24 secondes... Mais pour en revenir vraiment au film, à part un très petit coup de mou vers le milieu, le récit est en plus très mené. Peut-être mineur pour les autres, pour moi c'est clairement une bonne cuvée bunuelienne. Allez vite une bonne douche glacée pour rafraîchir un peu l'atmosphère... Note : 16,5/20 (****) [img]http://storage.canalblog.com/3...[/img]
    Voir les commentaires
    Back to Top