Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Marian Opania
facebookTweet
Métier Acteur
Nationalité Polonais
Naissance 1 février 1943
Age 76 ans
24
ans de carrière
3
films et séries tournés

Filmographie

Kronika wypadków milosnych
Kronika wypadków milosnych
Date de sortie inconnue
L'Homme de fer
L'Homme de fer
19 août 1981
L'amour à vingt ans
L'amour à vingt ans
22 juin 1962
Commentaires
  • Plume231
    test
  • Plume231
    L'Homme de fer (1981) d'Andrzej Wajda [img]http://www.videocritiques.com/...[/img] Synopsis : Pendant les grèves des chantiers navals de Gdańsk au début des années 80, Maciej Tomczyk, un ouvrier marqué par la mort de son père, milite en faveur des droits sociaux. Le gouvernement communiste charge alors Winkel, un employé de la télévision d'État, d'infiltrer le mouvement et d'enquêter sur Maciek afin de le discréditer aux yeux de l'opinion publique. Au cours de son investigation, Winkel réalise qu'il est victime d'une manipulation... [img]http://img377.imageshack.us/im...[/img] Critique : Suite de l'excellent "L'Homme de marbre", à l'instar d'un Roberto Rossellini avec "Rome, ville ouverte" Andrzej Wajda s'attaque ici à une actualité plus que brûlante désirant en faire le véritable témoignage d'un tournant historique pour son pays et pour le Monde, et d'en retranscrire l'état d'esprit. Il est donc déplorable que dans la première heure et quart, l'ensemble vire dans l'académisme le plus plat, loin de la souplesse du précédent volet, et s'englue dans des tas de scènes inutiles qui donnent l'impression que le cinéaste ne sait pas où il va. Il est difficile de ne pas piquer du nez devant. Un sursaut survient heureusement au début de la deuxième moitié quand Wajda revient sur les terres de "L'Homme de marbre" avec la réapparition de l'énergique Krystyna Janda. Là on retrouve ce qui manquait cruellement au début à savoir la passion. L'ensemble arrive enfin à se faire captivant, fort et émouvant, avec en prime une apparition dans son propre rôle de Lech Wałęsa himself. L'esprit de solidarité des combattants de l'oppression communiste ne peut qu'ici toucher et fait de "L'Homme de fer" un très beau témoignage du début de la fin d'une époque. Note : 14/20 [img]http://www.cinemotions.com/dat...[/img]
Voir les commentaires
Back to Top