De la scène à l'écran : 5 face-à-face de légende
"Diplomatie", "Le Limier", "Piège Mortel", ces célèbres face-à-face se sont joués au théâtre avant de s'imposer au cinéma. Focus sur 5 passages réussis.

Sur les planches, ils se sont donné la réplique plus de 200 fois dans la pièce du même nom signée Cyril Gély. "Diplomatie" est le récit de la rencontre entre André Dussollier et Niels Arestrup qui, à coups d’arguments, négocient au sujet du sort de Paris menacée de destruction par Hitler.

Au cinéma, c’est sous l’œil attentif de Volker Schlöndorff que les deux immenses acteurs s’affrontent dans un huis clos somptueux, duquel on ne s’échappe que rarement, à la faveur d’images d’archives ou de plans de Paris. Leur joute verbale est tout aussi passionnante, conservant sa dimension à la fois politique et humaine.

"La Jeune Fille et la mort" (La muerte y la doncella) est une pièce de théâtre d'Ariel Dorfman, un argentino-chilien rescapé du régime de Pinochet. Racontant les traumatismes subis par les victimes des tortures dans les dictatures d’Amérique Latine, elle met en scène trois personnages : un homme, sa femme et un inconnu qu’ils décident de séquestrer lorsqu’ils l’identifient comme étant l’ancien bourreau de cette dernière.

Un huis clos intense et vengeur dont Roman Polanski fera son cadre de prédilection, dirigeant pour l’occasion le duo Sigourney Weaver / Ben Kingsley (accompagnés notamment de Gerardo Escobar dans le rôle du mari) lors d’un procès politique et personnel nerveux, instable et brillant.

Pièce de Jean-Claude Brisville récompensée aux Molières, "Le Souper" met en scène l’affrontement de deux hommes d'Etats juste après la bataille de Waterloo et l’abdication de Napoléon. Talleyrand (Claude Rich) et Fouché (Claude Brasseur) s’entretiennent sur les orientations gouvernementales à donner à la France tandis que dehors, l’émeute fait rage. Restauration de la royauté ou retour à la République ? Les arguments sont aussi opposés que décisifs.

Au cinéma, les deux grands Claude reprennent leurs rôles de hauts dignitaires sous la direction d’Edouard Molinaro, qui met en scène leur duel verbal dans un huis clos luxueux, à la lumière des bougies. Un nouveau face-à-face légendaire qui sera cette fois récompensé aux César (Claude Rich sera sacré meilleur acteur).

Pièce à succès de Broadway signée Ira Levin, "Piège mortel" (Deaththrap) suit un auteur dramatique jadis reconnu, enchaînant aujourd'hui les échecs. Lorsqu’un ancien élève lui envoie un brillant manuscrit, il croit renouer avec le succès en s’en attribuant la paternité. Il devra néanmoins pour cela, faire disparaitre son véritable auteur…

Au cinéma, le grand Sidney Lumet respecte l’unité de lieu tout en nourrissant sa mise en scène d’effets de caméra originaux mais discrets. Sinistre et macabre, son duel de haut vol fait s’affronter un Michael Caine cynique et un Christopher Reeve arriviste. Tous deux surprenants.

Chef d’œuvre du théâtre anglais signé Anthony Schaffer, "Le Limier" met en scène un écrivain célèbre fasciné par le meurtre et l´amant de sa femme qu'il souhaite rencontrer. Un jeu s´engage entre les deux hommes, qui oublient vite leur différent d’origine pour se montrer l’un envers l’autre de plus en plus diaboliques.

Spécialiste du duel verbal, Michael Caine porte sur ses épaules les deux adaptations cinéma du "Limier". Donnant la réplique à Laurence Olivier sous l’œil de Joseph L. Mankiewicz (dont ce sera le dernier film) et à Jude Law plus de trente ans après sous celui de Kenneth Branagh, l'immense acteur campe dans l’un le rôle du jeune coiffeur et dans l’autre celui du romancier. Inégalable dans cet affrontement de classes sociales, d'un côté comme de l'autre.


Commentaires

  • Elisariel

    Très bien ce dossier.
    Je vais essayer de voir "Diplomatie". En effet, ce face-à-face m'a rappelé immédiatement celui de Claude Rich et Claude Brasseur dans "Le souper". Du grand art ciné ! Claude Brasseur aurait mérité lui aussi un César.
    De même que le film "La jeune fille et la mort", éprouvant et terrifiant duel entre Ben Kingsley et Sigourney Weaver, l'un des meilleur film (à mon avis) de Roman Polanski.
    Ce sont des films à voir.

  • froclibre

    J'ai flippé j'ai cru que vous n'aviez pas mis le limier !

  • HumMouais

    Un film sorti aujourd'hui que pratiquement personne n'a encore vu, et déjà rentré dans la légende, visiblement

  • kalua

    Le limer film sublime est toujours pas édité en dvd !!! quelle honte

  • Matthhou

    J'ai eu la chance de voir la pièce Diplomatie à Paris, c'était génial. Deux comédiens fantastiques. Je pense que j'irai voir le film rien que pour revoir cette superbe pièce.

  • Elisariel

    Vu le talent des deux acteurs, il y a peu de risques que ce film soit une daube.
    Merci pour ton commentaire, Matthhou :-)
    Je n'ai jamais vu "Le limier". De plus s'il n'est pas sortit en DVD, c'est très c...

  • Marceau G.

    Bon dossier mais il en manque pas mal de face-à-face... Le plus gros oubli est sans doutes "Heat", un face-à-face des plus magistral !!! Et vous auriez quand même pu mettre "Killing Season"... Mais non j'déconne !

  • El Manco

    Si il est sorti en DVD mais je crois que il n'y a que la VF dans le DVD. En tout cas c'est vraiment un film à voir, exceptionnel!

  • Star Sapphire

    Chinatown vaut aussi son pesant de cahouettes dans la filmo de Polanski

  • Elisariel

    Je vais suivre ton avis et voir ce film.

  • Elisariel

    Vrai, on met sur un même plateau un Roman Polanski, une Faye Dunaway et un Jak Nicholson : Résultat détonnant :-))

  • HumMouais

    Non Marceau G., car ces films ne sont pas des adaptations de pièces de théâtre

  • Jahro

    C'est clair, je désespère de le retrouver. Le pire c'est que je dois l'avoir en VHS, mais depuis le temps que j'ai plus de magnétoscope...

  • Marceau G.

    Ah merde, j'ai pas lu avant de commenter... Tant pis !

  • Maximilien Rivolet

    il manque le grand " Garde à vue" de Miller