10 versions d'Eva Mendes
L'actrice Eva Mendes a fait tourner la tête des cinéphiles depuis quinze ans. Elle fête aujourd'hui ses 40 ans ! Nous avons vu apparaître sa silhouette de rêve dans des films radicalement différents. Retour sur ses rôles les plus inattendus...

LE CINEMA DE GENRE
En 2000, Eva Mendes a lancé sa carrière grâce à quelques séries B improbables. Parmi ses premiers films, on trouve la suite du film d'horreur "Urban Legends", qui parodie le premier volet de la saga. "Urban Legends 2 : coup de grâce" n'est certainement pas le chef d'oeuvre de sa carrière, mais pas non plus l'épisode le plus déshonorant de sa filmographie.

LE BLOCKBUSTER
C'est aux côtés du regretté Paul Walker qu'Eva Mendes trouve enfin sa place dans les premiers rôles, dans la saga "Fast & Furious". Présente dans le deuxième volet de la saga, elle sera de retour dans son rôle de Monica Fuentes dans le 5e épisode. Dès lors, pas moyen de rétrograder... Sa carrière est bel et bien lancée à toute vitesse !

LA COMEDIE ROMANTIQUE
Ne nous voilons pas la face : quand Eva Mendes apparaît à l'écran, c'est pour faire tomber les hommes. Dans "Hitch", elle s'attaque à Will Smith. Un séducteur revenu de tout coache d'autres hommes pour draguer n'importe quelle créature. C'était sans compter sur l'irruption, dans sa vie, de la belle Sara... interprétée par Eva Mendes, évidemment !

LE NANARD
Probablement le film le moins revendicable de la carrière d'Eva Mendes, son premier face à face avec Nicolas Cage a laissé un souvenir inoubliable aux adorateurs de séries Z. Dans "Ghost Rider", elle fait fantasmer le justicier et motard de l'enfer dans son rôle de présentatrice télé au coeur à prendre. Sans surprise, elle n'a pas remis le couvert dans la suite "L'Esprit de Vengeance".

LE FILM POLEMIQUE
Drôle d'essai sur le monde cruel de la téléréalité, "Live!" est filmé comme un faux documentaire sur les coulisses du jeu le plus transgressif à diffuser aux heures de grandes écoutes. Dans la peau de la créa qui a eu l'idée géniale, Eva Mendes va tout faire pour défendre son bébé monstreux. Les règles sont simples : il s'agit d'une roulette russe en direct. Un seul gagnant possible. Qui veut tenter sa chance ?

LA TRAGEDIE FAMILIALE
Tous ceux qui ont vu ce chef d'oeuvre de James Gray ont encore en tête la sulfureuse étreinte entre Eva Mendes et Joaquin Phoenix qui ouvre le film. Forcément, le reste du film est moins glamour... mais tout aussi passionnant ! En compagne dévouée d'un truand qui tente de regagner l'amour de son père et de son frère, Eva Mendes est d'une douceur parfaite.

LE FILM NOIR
Chez Werner Herzog, Eva Mendes fait équipe avec Nicolas Cage pour la deuxième fois. Tant mieux, puisque cette seconde tentative offre aux acteurs de "Ghost Rider" un des meilleurs films de leur filmographie ! L'un en flic ripoux jusqu'à la moelle et l'autre en prostituée fidèle, leur tandem de choc fait cette fois des miracles à l'écran.

LA COMEDIE LOUFOQUE
Ceux qui ne s'attendaient pas à voir Eva Mendes dans une comédie avec Will Ferrell ont sûrement oublié que l'actrice avait déjà joué à ses côtés pour son tout premier rôle au cinéma, en 1998, dans "Une nuit au Roxbury" ! Elle interprète cette fois sa femme dévouée, bien que souvent délaissée et insultée par son mufle de mari. D'ailleurs, Mark Wahlberg n'en croit pas ses yeux !

LE FILM D'AUTEUR FRANCAIS
Eva Mendes chez Leos Carax au Festival de Cannes 2012, on ne s'y attendait vraiment pas. Elle fait pourtant figure de muse dans ce film-puzzle dans lequel le héros M. Oscar (Denis Lavant) croise Kylie Minogue, Bertrand Cantat, Edith Scob ou Michel Piccoli. Un étrange voyage à travers plusieurs situations, plusieurs genres, plusieurs vies.

LE MELODRAME
Pour Derek Cianfrance, le réalisateur de "Blue Valentine", Eva Mendes est d'abord aimée, puis abandonnée par un cascadeur voyou sous les traits de Ryan Gosling. A son retour, le jeune homme découvre qu'il est père d'un nourrisson. Doit-il fonder un foyer avec la femme qui lui a donné un fils ? Quel sera le destin de ce nouveau-né s'il grandit sans ses deux parents ?

Commentaires

  • fastdrift

    Ghost Rider ? un nanar ?
    Vous foutez de la gueule du monde
    Ghost est banal mais de là à dire que c'est un nanar

  • Jason (ovo)

    on ce souviendra surtout de Training Day avec eva mendes ... à poil LOL :)

  • JimBo Lebowski

    Très belle femme ... et sa carrière se résume à cela.

  • Twiss-ty

    Toujours aussi... caliente ! :)

  • Robert de Rio

    J'en reviens pas ! on est censé être sur un site de ciné (au départ ...) et l'auteur de cet "article" ne sait pas écrire James GRAY !!!
    ou alors, c'est un gros pervers qui ne pense qu'à 50 nuances ^^

  • Robert de Rio

    tout ça pour dire "Bon Anniversaire Eva" mais c'est bizarre, j'ai pas reçu le carton d'invitation pour la petite soirée ...

  • cinematevanescence

    Baaaaahhhh un peu quand même... XD
    A la limite le 1er laisse un léger doute, le second par contre... XD

  • cinematevanescence

    Tres belle femme, et également très bonne actrice.
    Je suis agréablement surpris de voir que le film "Live!" pourtant peu connu trouve sa place dans ce dossier!

  • Montana-5993

    Je l'ai toujours apprécier pour ma part. Physiquement magnifique et son jeu d'actrice n'est pas extraordinaire mais elle a fait quelques très bons films. Par contre dire que Ghost Rider est un nanard c'est très exagéré et subjectif comme commentaire.

  • Tarantino27

    Perso je trouve que c'est une énorme bouse et un des plus mauvais films qu'on puisse faire... Après c'est mon avis ;)

  • cinematevanescence

    C'est vrai qu'il était un peu (beaucoup) mauvais à mon gout!
    A la limite dans un film tiré de comics elle est peut-être mieux dans The Spirit (que je n'ai encore pas vu)...

  • Tarantino27

    Beaucoup de films très moyens mais elle est excellente dans The Place Beyond The Pines. Et ce, même sans maquillage ;)

  • fastdrift

    c'est vrai que l'adaptation est merdique
    mais c'est pas un nanar
    Faut pas pousser mamy dans les orties