Interdits aux moins de 16 ans AVEC avertissement
Pour alerter sur l'extrême violence de certains films, la commission de classification des films décide parfois d'ajouter un avertissement à une interdiction aux moins de 16 ans. Comme "The Raid 2", 38 films ont déjà fait l'objet de cette mesure. En voici quelques exemples.

AVERTISSEMENT : Certaines scènes de ce film sont de nature à heurter un jeune public.

Manifestement, The Raid 2 est bien plus qu'un simple film de baston. D'une durée de 2h30, cette suite ultraviolente d'un premier opus déjà bien chargé est au croisement entre le film de mafia et le simple "actioner" assorti d'arts martiaux. La bande-annonce promettait déjà beaucoup de sensations fortes. Le film semble tenir ses promesses, et bien plus encore…

AVERTISSEMENT : Ce film peut placer les spectateurs dans une position insoutenable face à la description sans complaisance de l'angoisse et de la souffrance.

Les festivaliers de Cannes 1997 se souviennent encore de ce film choc signé Michael Haneke.  L’histoire de cette famille séquestrée par deux jeunes sadiques a laissé une trace indélébile dans la mémoire des cinéphiles. Funny Games a donc fait l’objet d’une mesure d’interdiction aux moins de 16 ans, assortie d’un avertissement, malgré la relative pudeur de sa mise en scène. En 2007, le film a été remaké aux Etats-Unis plan par plan par Haneke lui-même. Pourtant, Funny Games US a simplement été interdit aux moins de 16 ans. Etonnant, non ?

AVERTISSEMENT : De nombreuses images, d'une grande violence, peuvent impressionner les spectateurs.

On pouvait s’attendre à ce que ce film signé Eli Roth fasse l’objet d’une classification particulière. L’affiche, la bande-annonce, le bouche-à-oreille… tout nous promettait un festival de violence et de gore ! Le résultat n’a déçu personne. Hostel est instantanément devenu une figure de proue du genre « Torture Porn », qui fait la joie des cinéphages en quête de sensations fortes. Au programme : séquestration, sadisme, torture, horreur… La totale.

AVERTISSEMENT : Deux scènes très dures peuvent heurter la sensibilité de certains spectateurs.

Le film le plus sulfureux du festival de Cannes 2002 n’a pas échappé à l’œil vigilant des membres de la commission de classification. Pour sa longue scène de viol particulièrement éprouvante et le carnage dans une boite de nuit homosexuelle, Irréversible écope d’une interdiction logique aux moins de 16 ans, avec un avertissement supplémentaire pour prévenir tout spectateur de la dureté du film.

AVERTISSEMENT : Ce film comporte des scènes très violentes et sanglantes qui sont susceptibles de heurter la sensibilité de certains spectateurs.

La traque implacable d’un sérial killer de Séoul par un agent des services secrets s’avère beaucoup plus sanglante que prévue. En quête de vengeance, le héros dont la femme a été victime du tueur va aussi devenir monstrueux. Les sévices détaillés qu’il inflige au bourreau, devenu victime, propulsent le film dans les hautes sphères de l’ultraviolence. En découle cette classification si rarement attribuée.

AVERTISSEMENT : Ce film inflige des images extrêmement éprouvantes exposant le supplice d’une jeune femme. Sa vision comme son interprétation requièrent des spectateurs préparés et distanciés.

Interdit aux moins de dix-huit ans en première instance, Martyrs a dû repousser sa sortie en salle de plusieurs mois pour s’offrir la chance d’un recours auprès de la ministre de la culture (Christine Albanel, alors). Après un second visionnage en séance plénière, la Commission de Classification a finalement décidé de revoir son avis à la baisse, à la grande satisfaction des producteurs et du distributeur du film.

AVERTISSEMENT : Ce film comporte des scènes de très grande violence particulièrement éprouvantes.

A l’exception de Saw 3 - seul film interdit en France aux moins de 18 ans pour sa violence – les épisodes de la saga « Saw » sont interdits aux moins de 16 ans. Seuls deux d’entre eux sont assortis d’un avertissement : Saw 4 et Saw, chapitre final (le septième de la série). Avec Hostel 1 & 2, les différents épisodes de Saw ont installé les codes du genre « Torture Porn », une sous-catégorie très radicale du film d’horreur centrée sur le calvaire enduré par les personnages principaux.

AVERTISSEMENT : Certaines scènes de ce film peuvent heurter gravement la sensibilité des spectateurs même adultes.

Difficile de rester de marbre devant la violence de cet OVNI du cinéma. A peine sorti de prison, un tueur sadique n’a qu’une idée : récidiver. Il pénètre donc dans la première maison qu’il voit et zigouille cruellement toute la famille qui y vit. Pour couronner la réputation du film, Gaspard Noé (le réalisateur du controversé Irréversible) a souvent déclaré que Schizophrenia était son film favori. Une information qui fait office d’avertissement en soi.

AVERTISSEMENT : Ce film accumule des scènes de boucherie particulièrement réalistes et éprouvantes.

L’équipe d’Europacorp qui distribuait le film ne s’attendait sans doute pas à une classification aussi restrictive pour Frontière(s). Elle a donc tourné l’avertissement qui accompagnait l’interdiction aux moins de 16 ans en sa faveur. Sur les affiches du film, on pouvait lire, inscrit en immenses caractères : « CE FILM ACCUMULE DES SCENES DE BOUCHERIE PARTICULIEREMENT REALISTES ET EPROUVANTES ». Une mesure restrictive est donc devenue un argument de promotion pour ce film très gore. Malin.

AVERTISSEMENT : Cette classification est justifiée par le climat continu d'angoisse et de sadisme du film et des scènes de torture difficilement soutenables.

De tous les films précédemment cités, Wolf Creek est peut-être le moins impressionnant dans ce qu’il propose au spectateur. Mais sa qualité de « film inspiré d’une histoire vraie » porte le propos plus loin dans le sordide. La mésaventure de ces trois touristes perdus en Australie et capturés par un routier est d’une barbarie saisissante. Difficile de ne pas penser que, parfois, la réalité dépasse la fiction.

Commentaires

  • Elisariel

    Oui. La suggestion fait travailler l'imagination du spectateur, ne le laisse pas passif devant l'écran et c'est souvent bien pire... Et bien plus réussi.

  • MisterBoub

    Funny Games ? Schizophrenia ? Irreversible ? J'ai rencontré le Diable ? Quand même ! Et attends de voir The Raid 2, c'est une belle claque...

  • Toto662

    La suggestion offre de la puissance, certes, mais la démonstration est la meilleure amie de la sidération.
    Le cinéma est un art qui montre aussi bien qu'il cache.

  • MisterBoub

    Tous publics "avec avertissement", quand même.

  • Crazyvolcan

    Je ne regarde plus de film d'horreur , j'ai eu ma dose , on peut sonder les abysses de l'âme humaine sans avoir recours à du gore , du sang ou de la violence au paroxysme .
    le dernier que j'ai vu était "Martyrs" et franchement c'était au paroxysme du pathétique .
    Tiens il sont oublié de mettre "American history X "

  • Heisenberg...

    La vache...pour certain c'est quand même abusif(moins de 16 quoi),est les"Infidèles"qui était tout public(je me souviens encore de la scéne de fin avec Dujardin et Lelouche!!!),des fois ils sont bizarre.

  • Kilian Dayer

    Presque entièrement d'accord avec toi à une exception près: J'ai rencontré le Diable. Ce film est pour moi l'un des tous meilleurs thrillers de la décénie. Un vrai hit.

  • MisterBoub

    "American History X" est interdit aux moins de 12 ans.

  • Elisariel

    Parce que la digestion après le visionnage brut de certaines scènes, elle peut se faire par les mauvais canaux !
    Pouah...

  • bluelight o.

    Ah Hitchcock.. C'était pas un jeune naïf lui!

  • bluelight o.

    La suggestion peut faire aussi travailler la digestion..

  • bluelight o.

    Le rêve: Pour alerter sur la "connerie" de certains films, la commission de classification des films décide parfois d'ajouter un avertissement à une interdiction aux moins de 21 ans.

  • Johann W.

    tu as raison, " j'ai rencontré le diable " n'est pas un grand film... juste un chef d'œuvre !

  • titi78350

    putain la mise en page est de mieux en mieux, là elle est juste parfaite !!!
    merci allociné ;)

  • Christophe Cheval

    Je ne vois pas non plus dans la liste "A SERBIAN FILM" qui dans sa version censurée est... difficilement soutenable mais dans la version non censurée que l'on peut trouver sur internet, c'est à mon humble avis le pire de la liste !

  • _actarus_

    tout a fait d'accord avec toi ! Serbian film est le film le plus horrible que j'ai vue de ma vie ! je me jsuis méme promis de l'oublier et de plus jamais le revoir ! ce film devrait étre interdit ! j'aime les truc extréme mais je pense que y'a des limite a ne pas dépaaser et ce film les dépasse largement ! il m'érite d'étre en haut de la liste !

  • _actarus_

    American history X et un film génial et devenue culte il est loin d'étre pathétique je pense que tu n'a rien compris a ce film et c'est un film -12 donc rien a voir !

  • Battalou

    Ce classement n'est pas un classement des films les plus horribles mais juste ceux classifier "interdit -16 ans avec avertissement". A mon avis "A Serbian Film", film totalement merdique et sans aucun intérêt, va tellement loin qu'il serait plutôt classé "interdit -18 ans"

  • MisterBoub

    "A Serbian Film" n'est jamais sorti au cinéma en France. Il n'a donc pas reçu de classification.

  • MisterBoub

    Les interdictions aux moins de 21 ans n'existent pas. Les paliers d'interdiction sont les suivants : 12, 16 et 18.

  • Benoit Cailly

    autres bons films avec violence psychologique et physique:
    Salo et les 120 journées de Sodome
    Henry, portrait d'un serial killer,
    C'est arrivé près de chez vous
    Old boy
    Les chiens de pailles
    reservoir dogs
    orange mécanique
    Killer joe
    Seul contre tous
    The devil's reject
    Le silence des agneaux
    Fight club
    La pianiste

  • Kurutchin

    Martyrs est un film assez intéressant je trouve, au contraire.

  • MisterBoub

    C'est déjà fait depuis longtemps : http://www.allocine.fr/article...

  • Benoit Cailly

    Il serait intéressant de connaitre le fonctionnement de la classification de censure de films: A partir de quand moralement et physiquement est-il bon d'interdire au moins de 10, 12, 16, 18. (Que le film soit bon ou mauvais)
    critères: Langage grossier et insultant envers une ou des personnes, régulation selon le nombre de meurtres dans un films, torture psychologique, torture physique, degré d'érotisme, degré de pornographie, image à connotation sexuelle ou violente cachée (hors champs ou dissimulée sous une autre forme).
    Ici, on ne cite que des noms de films, bien mais pas suffisant selon moi. Ce genre d'étude ferait certainement réfléchir davantage les personnes sur leur propres perceptions de ressentit. Sujet à débat en plus (tiens là moi j'aurais mis ceci....non, moi j'aurais plutôt mis cela...)

  • Crocsdargent

    a story of knife (je crois que c'est le titre) aurait du y être... mais je rejoins Crazyvolcan, au bout d'un moment ce genre de film suffit, il y a déjà assez d'horreur dans le monde, ça serait bien qu'on commence à limiter le genre. Quitte à faire un film dur qu'on essaie d'innover en travaillant un peu plus le scénar et dépasser le: alors c'est 3 cons qui se baladent dans un lieu A ou B puis se font matraquer par X ou Y et voilà, après que les 3 cons soient mort dans les pires souffrances que l'on ait jamais pu filmer, ben X ou Y se barrent pour pouvoir poursuivre ses délires.

    J'ai parfois l'impression que ce type de cinéma n'est rien d'autre qu'un moyen de gagner facilement sa croûte, très rare de pouvoir sortir de ce type de film et de se dire: le réal et son équipe ont fait un travail formidable, waouh. La seule chose qui travaille en général c'est notre capacité à se projeter au travers des 3 cons et rien d'autre, quel mérite!

  • bluelight o.

    Eh oh pas de vilain mot! si tu veux pas que je te tire tes oreilles d'elfes des bois!

  • bluelight o.

    Oui je suis au courant !

  • Fabrice F.

    "Reservoir Dogs", pardon mais il y a vraiment plus gore, moi la violence de QT dans son premier film ne m'as fait ni chaud ni froid...

  • Kurutchin

    Sauf que là il n'y a pas qu'un genre de film, mais plusieurs. Horreur, thriller, drame (Je vois Funny Games comme un drame), action, le trash se cuisine à plusieurs sauces. Là t'arrives quand même à mettre I saw the devil dans le même sac que Hostel par exemple, alors que même si le trash est toujours présent, les deux films sont complètement opposés.

  • Fabrice F.

    Ils aurait pu citer "Bully" de Larry Clark : mais mis a part une scene de meurtre longue de deux minutes (j'ai vu plus gore dans la serie "Sons of Anarchy") et ses scenes de sexes explicites, je vois pas, autre film interdit aux moins de 16 ans (et ce, personnellement injustement), le relativement meconnu "Thirteen" : interdit aux moins de seize ans, pretextant que les personnages principales qui sont des jeunes filles a l'age du titre du film (c'est ca l'ironie), font l'amour (a trois dans une scene mais c'est tres soft), se droguent, fument et se scarifient, je peux aussi citer "Sleeping Beauty" lui aussi injustement interdit aux moins de 16 ans... Et on fout "Les infideles" en tout public (je ne comprends toujours pas la...).
    C'est moi ou la classification de cette commission sont des gros cons ? ...

  • MisterBoub

    C'est toi.

  • John_do

    Oui et non... Parce que certes, la suggestion peut être très efficace quand elle est bien faite (et les exemples sont nombreux). Mais d'un autre côté, le recours de la suggestion peut aussi être un "cache misère", parce qu'on n'a pas les moyens (ou le talent) pour montrer les scènes en question (aller hop, je te fais un fondu au noir, ou je ne filme que des ombres, ça coûte moins cher en effets spéciaux et en plus ça donne un effet de suggestion). Bon, parfois, il arrive que ça donne quand même des bons films (Les dents de la mer, par exemple. Anecdote assez connue, le choix de Spielberg de très peu montrer le requin ou les scènes de violence, et de jouer sur la suggestion, est avant tout du au fait que l'automate du requin n'était pas au point, et que ça se serait vu si on avait vraiment montré les scènes).

    Donc pour moi, le choix de la suggestion (tout comme celui de montrer la violence), ce n'est ni bon ni mauvais en soin, ça dépend surtout du talent de la personne derrière la caméra, et de ses raisons de recourir à ce choix. Des films comme Martyr ou comme Les Autres comptent parmi ceux qui m'ont le plus impressionés dans le domaine de l'horreur, alors que l'un montrait tout, et que l'autre suggérait.

  • Zimbabwe64

    Content que The Raid 2 ne fasse pas dans la dentelle, c'est ce que je veux voir en allant visionner ce genre de film.
    Et arrêter avec l'argument "il y a déjà assez d'horreur dans le monde" c'est tellement pathétique, arrêtons aussi tous les drames et les thriller alors et gardons uniquement les comédies (soft bien sûr) et les dessins animés comme ça on vivra tous dans le meilleurs des mondes ou tout le monde est gentil et beau ....
    On devrait plutôt interdire le JT de 20h au moins de 18 ans, la réalité est souvent bien plus traumatisante que ces films. L'intérêt du cinéma c'est que c'est du cinéma !

  • MisterBoub

    Oui, oui, c'est moi, au temps pour moi. J'ai pas compris ce que tu voulais dire, en fait.

  • Elisariel

    Tu rejoins en gros ce que j'écrivais plus haut avec un point supplémentaire : La virtuosité du réalisateur et le talent des acteurs. Mais là, c'est une autre histoire...
    Après, tout est une affaire de goûts en matière de cinéma. Personnellement je n'aime pas les films d'horreur du style la saga "Saw".
    La solution de facilité (et d'inutilité parfois) qui est de montrer crument pour éviter d'avoir à réfléchir et trouver des séquences plus subtiles, ce qui peut nuire à l’œuvre.
    Le film "Les autres" est une réussite dans la suggestion et la construction du scénario.
    Mais je le répète, il faut de tout pour faire du ciné ! Du mélo le plus dégoulinante de bons sentiments au film qui dégouline d'hémoglobine :-)

  • Improw

    Je crois que c'était une blague.. Mais qui est tombée à l'eau.

  • ToshiD

    Si seulement ils pouvait mettre les animes gore, violent et sexuelle en avant a bas non y en a pas a part si c'est japonais.

  • Quentin C.

    T'oublies trop vite que souvent, on suggérais ce que l'on ne pouvait montré par un simple manque de "savoir-faire" (comme faire des trucs tout con comme par exemple un bras coupé qui ressemble à un bras coupé).
    On peut ainsi dire que la suggestion peut être et a été utilisé comme "cache misère".

  • bluelight o.

    mais merci quand même : )

  • Quentin C.

    Ne va pas voir Snuff je ne sais plus combien bref. Un film avec "Snuff" est des chiffres derrière. Encore un film d'Europe de l'Est complétement baisé, bref ce film n'a pas la même qualité vidéo mais est bien plus dur à voir que Serbian Film (par exemple un meuf enceinte qui se fait éventrer dans une baignoire puis violer une fois morte, trololol), bref un film dérangeant voir à gerber qui a bien moins de sens que nombre de productions critiquées en occident avec pour seul but une violence pure et gratuite.

  • bluelight o.

    J'ai marqué "Le rêve" synonyme de désir ou encore utopie toi pas bien comprendre ou pire! toi sais pas bien lire

  • Quentin C.

    Entre nous si tu regardes un film gore pour "sonder les abysses de l'âme humaine" c'est que t'es aussi con que prétentieux !
    Et au pire si t'as tout vu tout vécu, prend une corde ça te fera une nouvelle expérience

  • vincehouve

    que dire de "the human centipede"?

  • Avenious

    Il ne s'agit peut-être que de films sortit au cinéma.

  • Benoit Cailly

    Oui il y a plus gore mais l'ultra violence y est bien présente quand même (son int-16 est complètement justifié) l'ultra violence n'est pas représentée uniquement que par le gore. Prenons ce film: Les coups de feu aussi, le nombre de cadavres, le langage verbale, la situation (le braquage d'1 bijouterie, les conséquences) tout çà c'est de la violence. + évidement la scène de l'oreille tranchée d'un sadisme incroyable (même avec le fameux hors champs)

  • Fabrice F.

    Si vous etes choques par tout aussi : ces connards de la commissions ce sont vraiment des coinces, certains films sont tres realistes, moi j'ai ete bercer aux films dits "violents" comme ceux avec Bruce Lee des ma plus tendre enfance, donc moi ca me fait rien. Je trouve ca debile ces interdictions....

  • Fabrice F.

    Pardon mais moi ca ne m'as pas choquer du tout, j'ai vu le film il y a trois ans et il traine une sacrer reputation mais moi j'etais vraiment plus concentrer sur l'histoire et surtout Steve Buscemi il est Immense dedans : le langage cru moi ca me fait marrer, si ca choque les gens autant qu'ils ne regardent pas certains films avec Hugh Grant dans ce cas : il y a des scenes de sexe... :D

  • alex M.

    C'est Snuff 102 et ça n'a rien d'un film des pays de l'Est à moins que l'Argentine soit proche de la Roumanie?Oui il y a bien pire que cette liste dite quand même " grand public " pour les amateurs il y a un distributeur qui s'appelle Uncut Movies avec des films comme Scrapbook ou I Piss on your grave ( tous deux produits par Eric Stanze ) mais aussi bien d'autres, mais il faut aimer l'extrême.Pour toutes les personnes qui ne comprennent pas les films violents je leurs dis que c'est et ça restera du cinéma.

  • Crocsdargent

    @Zimbabwe64: Pourtant j'ai eu ma phase de film glauque entre Serbian Film et Story of Knife (la flemme de retrouver le nom exacte). Mais au bout d'un moment ça commence à fatiguer ce cinéma, tu n'aimes pas cet argument pourtant il est tellement vrai. Ce que je reproche à certains films d'horreur c'est d'être trop proche de la réalité (et donc ce n'est plus que du cinéma, ça en reste principalement bien évidemment, mais il y a quelque chose d'autre d'extrêmement malsain). Les films de SF horrifique & co ne me choquent pas car c'est fictif, ça reste de la performance. Alors que quand c'est proche de la réalité on peut pas s'empêcher de se demander s'il ne s'agit pas exclusivement de l'apogée de la violence et ça, maintenant que j'ai muri, je le supporte de moins en moins.

    Sinon c'est quoi le rapport avec les drames et les thrillers, par compris perso.

  • seven T.

    fight club n'est pas violent

  • daisy-berkowitz

    pour un gars qui est offensé quand il se fait traiter de con, je te trouve bien vulgaire et agressif envers ceux qui t'insultes et ce qui t'insultes pas aussi... surtout que tu connais rien d'_actarus a par son avatar et tu te permet de lui imaginé une personnalité minable pour parfaire tes injures...

  • daisy-berkowitz

    le pire dans ce film, c'est quand même qu'il reste super mal fait par moment, et la fin est complètement prévisible...en plus y a pas de réel sens ou moral ou quoi que ce soit, je l'ai juste trouvé inutile

  • daisy-berkowitz

    ben justement tout le monde en a fait tout un foin, alors qu'au final le film ne montre quasiment rien, c'est uniquement psychologique...alors que le 2 par contre..ça c'est de la boucherie, et j'suis bien content qu'il soit en noir et blanc (qui je pense était un choix de la prod pour éviter une censure complète)

  • Zimbabwe64

    Je voulais dire que si on arrête les films glauque juste parce qu'il y a "déjà assez d'horreur dans le monde" on peut aussi arrêter les drames parce qu'il "déjà assez de drame dans ce monde" et les thrillers parce qu'il y a "déjà assez de meurtre, viol, vol .... dans ce monde" et je peut continuer longtemps comme ça.

    Et si on décide d'arrêter les films d'horreur car jugé immoraux, ça me gène car on touche à la liberté d'expression, je pense que chaque œuvre (relativement ambitieuse) à son intérêt. Le cinéma à pour objectif premier de transmettre des émotions et l'angoisse, la peur, le dégout .... en font partis

    Et puis il faut différencier les films vraiment glauque et malsain comme Serbian Film qui à uniquement comme objectif de choquer et d’écœurer au maximum le spectateur des films d'horreur comme "J'ai rencontré le diable" ou "Frontières" avec un véritable scénario angoissant et effrayant.

    Alors oui on peut faire peur sans images gores, je suis d'accord mais si un film veut être véritablement angoissant et marquant il doit être cruel et choquant sinon le spectateur reste de marbre.

    On peut aussi discuter de l'impact qu'à se genre de film sur des personnes fragiles mais l'avantage de ces films c'est qu'on endure la souffrance en même temps que les protagonistes (victimes bien sur) et ça fait beaucoup plus réfléchir que des films grand public avec beaucoup de morts mais sans sang et sans souffrance, banalisant ainsi la violence et la mort.

    Et le cinéma n'est pas uniquement la pour faire rêver, il doit aussi refléter la société en s'approchant de la réalité. C'est le seul moyens pour marquer les esprits et pour dénoncer certaines choses. Tu l'a dit toi-même "Les films de SF horrifique & co ne me choquent pas car c'est fictif", hors le but d'un film d'horreur c'est aussi de choquer.

  • Crazyvolcan

    Tu m'excuseras Daisy-berkowitz mais quand on me traite délibérément de con prétentieux et que j'aille me faire pendre je ne peux tolérer ça , si ces quentin c et actarus sont des nerveux de première ils ont rien à faire ici .

  • Crocsdargent

    Je suis entièrement d'accords avec toi, néanmoins le vecteur directeur de mon message est qu'ils devraient lever un peu le pied au lieu de sortir des dizaines et des dizaines de ce genre de film là avec comme seul objectif: faire plus choquant.

  • Zimbabwe64

    Je ne sais pas si aujourd'hui il y a plus de films "sordide" qu'il y a vingt ans. Regarde "Cannibal Holocaust" ou "Salo", ils sont sortis il y a pas mal d'année et c'est ce qui s'est fait de plus malsain dans le genre (après je me prétend être un expert dans ce domaine non plus ^^) . Par contre les films récents sont de meilleurs qualités donc peut être plus crédible donc plus choquant je ne sais pas.
    Ce qui est sûre c'est que ce genre de film n'est pas prêt d'être en voie d'extinction il y aura toujours des gens pour les faire et d'autre (de plus en plus ?) pour les visionner !

  • daisy-berkowitz

    actarus t'as pas insulté justement, alors que toi oui... c'est pas pour être méchant mais j'ai plus l'impression que c'est toi qui réagit comme un p'tits nerveux avec l'insulte facile et qui accepte pas la critique, après fais comme tu veux mais des commentaires comme ceci "Et toi qui dis que j'ai rien compris ravale des mots de petit geek surtout avec ton avatar de Goldorak qui est devenu ringard de nos jours . Vas écouter ton Stromae , justin bieber et les one direction et fait pas chier petit geek ." Tu peux t'asseoir dessus, ça a rien a foutre sur ce site

  • sptz

    je suis d'accord avec tout, petit bémol par contre, autant les saw sont tous.... je sais pas inutile, autant le tout premier était vraiment pour moi un chef d'œuvre, qui te tient en haleine jusqu'au bout!
    Bon après les producteurs ont vue que ça coutais pas chère et que sa rapportais beaucoup, donc ils nous ont chié 6 ou 7 suite, mais vraiment le premier est culte, pour moi

  • sptz

    les mecs du site on peut être fait comme moi: ils ont tout fait pour oublier ce film de merde :)

  • sptz

    pas toujours, et souvent ce qui met mal dans la suggestion c'est pas l'acte en lui même, c'est les cris de la personne qui subit la torture. réservoir dog et la fameuse scène de l'oreille, c'est pas spécialement de ne pas voir l'oreille ce faire couper qui mette mal, ce sont les cris de l'acteur, idem pour hostel et la scène du découpage de cheville, les cris de l'acteur sont très éprouvant de réalisme.
    Je ne trouve pas que la suggestion, en tout cas de nos jour ,soit plus puissante, vue qu'on a plus ou moins déjà tout vue....
    Enfin je sais pas en fait, j'essaye de trouver des exemple de scène subjective puissante mais je n'y arrive pas, je bloque un peu, tu peux me donner des exemple?

  • sptz

    martyr, le film le plus éprouvant que j'ai jamais vue, à la fin je souffler un "enfin putain"! J''adore ce style de film, mais c'est vrai qu'au bout d'un moment on s'en lasse, marre de voir que des truc malsain, des mecs sont devenue serial killer pour moins que sa (j'ai eu une grosse phase film gore qui c'est arrêté le jour ou je me suis enchainer martyr, devils reject et halloween de rob zombie et human centipede (qui est vraiment juste dégeulasse et à chier, complétement prévisible)... j'ai eu mon cota de violence gratuite et de scéne malsaine pour les 10 ans à venir

  • sptz

    un peu comme human centipede non? plus inutile que sa tu meurs, et je crois que y'a les deux filles les plus conne de toutes l'histoires des films d'horreur quoi, deux meuf qui méritait limite ce qu'il leur arrive ensuite. Après tu me diras, un bon film sans une abrutit qui ne prend aucune bonne décision, durerait 10 minute car elle profiterait du moment ou elle l'assomme (scène qui arrive toujours à un moment du film, c'est celle ou on cri "mais finit le merde!!!!) ....pour le finir donc.

  • sptz

    du calme du calme, actarus ne t'a pas insulté même si c'est vrai que c'état pas non plus 100% amical, il a juste mal compris ton commentaire et a cru que tu n'aimais pas american history X donc attention , je déteste les gens qui me réponde mal, mais apprend à les reconnaitre quoi, sinon tu est juste grossier.
    Pour en revenir à un sujet plus "cinéma" j'ai trouver que martyr est un des meilleur film d'horreur, gore, etc... (je peine à lui mettre une étiquette). le film m'a amener dans plein de direction différente, du film de vengeance/slasher, puis un genre de surnaturel avec les visions d'une des deux filles, puis torture, etc... le film est intense et éprouvant, un chef d'œuvre du style.
    Que lui reproche tu? (vrai question, pas une agression ;) )
    autre questions , est ce tu aime ce genre de film à la base?

  • daisy-berkowitz

    ben tu vois moi j'ai kiffé le "human centipede" j'l'ai trouvé plutot bien tourné en pas juste dégueux, vu qu'on voit rien du tout, y a un coté psycologique qui m'a fais kiffer, après c'est évident que toutes les victimes de films d'horreur seront plutot stupides

  • quentin06500

    Réservoir dogs!? Y'a juste la scène de l'oreil et puis... C'est du Tarantino quand même!

  • Frank Castle

    Ils devraient revoir l'interdiction -18 pour Saw III (et Scream -16 à l'époque et qui vaut -12 aujourd'hui), qui reste moins violent que certains des films présentés ici, ou même que la série Hannibal. J'aime bien quand une histoire est extrêmement violente, mais faut que ça serve un propos si ça ne veut pas rapidement s'essouffler.

  • John_do

    Bien d'accord :)

  • Elisariel

    ;-)

  • Julianoe

    exact !