L’ Affaire SK1, Invincible... Découvrez les sorties de la semaine !
Anecdotes de tournage, notes d'intention, informations cinéphiles : chaque semaine, découvrez les coulisses des sorties cinéma.

Le saviez-vous ? Suite au viol d’une de ses amies, le réalisateur Frédéric Tellier, traumatisé, s’est intéressé à Guy Georges, violeur et tueur en série des années 1990, dont il a suivi l’histoire. C’est après une discussion avec le producteur Julien Madon que le réalisateur, obsédé par cette histoire depuis des années, a décidé de tourner L’Affaire SK1.

Le saviez-vous ? Pour incarner avec le plus de justesse possible des prisonniers de guerre soumis à la famine, le trio d’acteurs (Jack O'Connell, Domhnall Gleeson, Finn Wittrock) et les GI prisonniers des camps ont dû se soumettre à un régime assez rigoureux. Finn Wittrock (Francis 'Mac' McNamara) a notamment perdu 16 kilos pour les besoins d’Invincible. Fort heureusement, chacun était suivi par un nutritionniste, un cuisinier et un coach.

Le saviez-vous ? Captives marque la troisième collaboration entre les acteurs Kevin Durand et Ryan Reynolds, après Mi$e à prix (2006) et X-Men Origins: Wolverine (2009).

Le saviez-vous ? Le réalisateur Pascal Thomas reconnait une certaine ressemblance entre Valentin Valentin et son film Mercredi, folle journée (2000). Ces deux longs-métrages explorent à leur manière la vie de voisinage faite de belles rencontres et, parfois, de tensions.

Le saviez-vous ? Pour les scènes où Julien doit monter en haut d’un arbre, ce n’est pas Eric Elmosnino que l’on voit perché, mais une doublure. Il s’agit en fait de l’arboriculteur chez qui a été tourné le film.

Le saviez-vous ? Queen & Country s’inspire directement de la vie du réalisateur John Boorman. Ce dernier déclare qu’à l’instar du personnage principal du film, il a été "appelé deux ans sous les drapeaux comme tous les autres jeunes garçons de 18 ans en Grande-Bretagne". Il ajoute que de nombreux personnages ont été inspirés par des membres de sa famille et de ses amis de l’époque. L’histoire de Bill Rowan est donc très similaire à la sienne : "Tous les événements du film se sont déroulés de manière quasiment identique", conclut-il.

Le saviez-vous ? Le projet du film La Rançon de la Gloire est né lors d'une soirée pendant laquelle le réalisateur Xavier Beauvois et sa femme Marie-Julie Maille (monteuse sur ce film et sur le précédent Des hommes et des dieux) ont visionné Les Feux de la rampe (réalisé par Charlie Chaplin et avec Buster Keaton).

Le saviez-vous ? Il aura fallu six ans au réalisateur pour écrire le scénario de ce film noir, satirique, comique et tragique. C'est après avoir vu Pénélope Cruz cacher le corps de son compagnon dans le frigo puis le jeter dans la rivière dans Volver, que Kim Seong-hun s'est demandé quelle serait en fait la meilleure façon de dissimuler un corps.

Le saviez-vous ? Travis Fine voulait au départ que Ricky Martin tienne le rôle de Rudy mais le chanteur n'était pas disponible. Son choix s'est ensuite porté sur Alan Cumming. Le réalisateur a en effet été épaté par sa performance dans Cabaret à Broadway.

Le saviez-vous ? La majorité des Thaïlandaises présentes dans le bar sont toutes des actrices non-professionnelles. A la vie comme à l'écran, ces jeunes femmes sont call-girls. Les hommes qui fréquentent ces lieux jouent également leur propre rôle. L'utilisation d'acteurs amateurs s'inscrit dans la volonté de créer un film aussi réaliste que possible.

Commentaires