108 Rois-Démons : 3 extraits du film tiré d'une légende chinoise !
Le réalisateur Pascal Morelli s'est attelé à l'adaptation d'une légende chinoise populaire à travers un film mêlant animation et prises de vues réelles. Voici trois extraits des "108 Rois-Démons", au cinéma ce mercredi !

Le saviez-vous ? 108 Rois-Démons est librement adapté du roman chinois Au Bord de l’eau. Ce livre a la particularité d’avoir été compilé et écrit par plusieurs auteurs, et fait partie des quatre grands romans classiques de la littérature chinoise.

Le saviez-vous ? Pour la première fois de sa carrière, Pascal Morelli a réalisé un film d’animation en relief. Un travail délicat et compliqué qui a obligé les acteurs à tourner durant cinq semaines à Bruxelles devant un green key, sur fond vert. Particularité, seuls leurs visages ont été remplacés par des avatars numériques. Les corps et habits visibles dans le film sont donc vraiment les leurs. 

Le saviez-vous ? Les 108 Rois-Démons ne sont pas ce que l’on peut appeler des malfaiteurs au sens propre du terme. Davantage considérés comme des hors-la-loi notoires, ils représentent chacun une classe de la société chinoise : poète, militaire, cuisinier, noble, pêcheur, homme de science, etc…

Le saviez-vous ? Une fois l’Empire de Chine bâti, il est conté que 108 nouvelles étoiles apparurent dans le ciel d’Orient et, dès le lendemain, 108 Rois-Démons arrivèrent sur terre dans le but de détruire toutes réalisations humaines. Palais, chaumières, vaisselles, tout y passa. Rien ni personne ne pouvait les arrêter, si ce n’est le Maître Céleste. Après avoir étudié la Vraie Voie, il serait parvenu à jeter les Rois-Démons dans un trou sur lequel il posa une énorme pierre et une tortue sculptée. À lui seul, il sauva l’Empire.

Commentaires

  • Numa Chassot

    Je l'attends, ce film ! Hâte de le voir !
    Une esthétique originale, qui change enfin de tous les canons graphiques du cinéma d'animation actuel. Y en a marre des visages joufflus façon Gru et des décors génériques sans âmes !
    Et un doublage naturel avec des voix aux tons naturels. Bref, on reconnaît le réalisateur de Corto Maltese et la Cour Secrète des Arcanes et ça fait plaisir.