Vincent Macaigne prêt à tout par amour...
Découvrez 4 extraits de la comédie romantique "Une histoire américaine", où Vincent Macaigne, le cœur en vrac, est prêt à tout pour reconquérir sa bien-aimée. Le film sort en salles mercredi prochain.

Le saviez-vous ? Désireux de retravailler avec Vincent Macaigne, Armel Hostiou a profité que l’acteur soit libre au moment où il devait aller à New York pour lui proposer de tourner avec lui. Le cinéaste a alors rejoint Vincent Macaigne à Grenoble où une ébauche de scénario a été travaillée. Mais c’est dans l’avion, puis sur place, que le film s’est petit à petit construit. Ainsi, l'acteur s’est lancé dans l’aventure sans réellement savoir de quoi il retournerait.

Une histoire américaine - EXTRAIT "Ferry"

Film Une Histoire Américaine

Le saviez-vous ? Si beaucoup de scènes ont été écrites à l’avance, l’équipe du film a tourné plusieurs fois "à l’arrachée", avec un appareil photo, directement dans les rues et le métro de New-York, sollicitant des personnes dans la rue.

Le saviez-vous ? Au départ, Armel Hostiou souhaitait que le rôle de la copine soit joué par Eleonore Hendricks. Mais l’actrice n’ayant pas pu se libérer, le cinéaste a dû partir à la recherche d’une autre actrice. C’est au détour d’une rue, dans une école de théâtre, qu’il a rencontré Sofie Rimestad, une jeune Danoise de passage à New-York.

Le saviez-vous ? Une histoire américaine était à l’origine un court-métrage intitulé Kingston Avenue, tourné durant l’hiver 2012. Mais voyant que le film avait le potentiel de devenir un long-métrage, Armel Hostiou a écrit une seconde partie avec Vincent Macaigne, qui a été tournée à l’été 2013.

Une Histoire Américaine Bande-annonce VF

Film Une Histoire Américaine

Le saviez-vous ? Entre le premier tournage et le deuxième, Vincent Macaigne a perdu énormément de poids. Armel Hostiou a justifié ce changement par une ellipse temporelle entre la première partie, où son personnage est dans l’espoir de retrouver sa petite amie et la deuxième où il s’est résigné.

Commentaires

  • Samjack

    Macaigne : c'est ceux qui en parlent le moins qui en voient le plus...

  • kingbee49

    J'aime beaucoup l'affiche...J'espère que ce sera pareil pour le film