Les films cultes adaptés de Stephen King

Il maitrise le roman fantastique comme personne aujourd’hui. Stephen King est à l’honneur cette semaine, alors que sa suite de Shining, baptisée Dr. Sleep, va bientôt pointer son nez en magasin ! C’est l’occasion de revenir sur les plus grandes adaptations du maître de l’horreur, qui a parfois scénarisé lui-même les films inspirés de ses livres.

CARRIE AU BAL DU DIABLE – 1976 : Le premier à s’être jeté sur Stephen King, c’est Brian De Palma avec l’adaptation légendaire de son tout premier roman : Carrie. Bien sûr, les remakes ne manquent pas. Un nouveau va d’ailleurs sortir dans quelques semaines avec Chloe Grace-Moretz et Juliane Moore. Mais quand on parle de Carrie, c’est souvent à Sissy Spacek qu’on fait référence, dans un film si terrifiant que les spectateurs de l’époque ont fait des malaises dans les salles de cinéma !

SHINING – 1980 : Stephen King a beau proclamer qu'il n'a jamais aimé ce que Stanley Kubrick avait fait de son Shining, les cinéphiles se doivent de le contredire. Les longs travellings suivant le tricycle du petit Danny dans l’hôtel Overlook sont synonymes d’effroi pour plus d'une génération de spectateurs ! Et si Jack Nicholson n’a pas réussi de meilleure performance depuis, c’est que le film (pour lequel la Steadycam fut inventée) lui a fourni sans aucun doute le meilleur rôle de sa carrière.

DEAD ZONE – 1983 : Pour son quatrième film, le mystérieux David Cronenberg s’empare également d’un roman de Stephen King, « Dead Zone ». Christopher Walker interprète un héros qui, à la suite d’un accident de voiture, va développer un sixième sens lui permettant de prédire la mort des gens qui l’entourent. Ce don surnaturel va l’amener à vouloir abattre un candidat à la présidence de la République capable de déclencher un conflit nucléaire mondial.

CHRISTINE – 1983 : C’est une drôle d’histoire qui a inspiré John Carpenter… Un homme tombe amoureux d’une voiture baptisée Christine. Mais celle-ci, plutôt du genre jaloux, ne laissera aucune femme s’approcher de son propriétaire. Si personne ne compte ce film parmi les meilleurs de son metteur en scène, Christine rappelle tout de même à de nombreux cinéphages de tendres souvenirs de terreur consécutifs à leurs flâneries entre les rayons des premiers vidéoclubs.

STAND BY ME – 1986 : Si peu de spectateurs européens se prosternent devant Stand By Me, ce film de Rob Reiner n'en est pas moins une véritable institution outre-Atlantique. Avec sa star disparue River Phoenix, cette adaptation de la nouvelle « Le Corps » sera nommée à l’Oscar de la meilleur adaptation de l’année ! Peut-être Stand By Me a-t-il été éclipsé sur le vieux continent par un autre film sorti au même moment et lui aussi consacré aux aventures d'une bande d'ados : Les Goonies.

SIMETIERRE – 1989 : Ce best-seller de Stephen King a donné un film d’horreur à succès à la fin des années 1980, inspirant une suite trois ans plus tard. On ne peut pas dire qu’il ait traversé les époques en gardant tout son mordant, mais il garde un certain charme désuet qu’on peut également attribuer à Christine de John Carpenter. En prime, dans la bande-annonce, ne ratez pas l’écrivain, revêtu d'une soutane le temps d’un petit rôle !

ÇA, IL EST REVENU – 1990 : Impossible de ne pas mentionner ce téléfilm en deux parties d’une heure et demie chacune, qui a définitivement dégoûté des clowns tous les enfants nés dans les années 1980. Sous le masque terrifiant de Pennywise, Tim Curry s’offre un nouveau rôle culte après le Rocky Horror Picture Show. Depuis la diffusion de ce diptyque à la télé, plus aucun enfant n’a osé fabriquer un petit bateau en papier, de peur de se faire attirer dans les égouts.

MISERY – 1990 : Rob Reiner semble avoir aimé travailler sur un roman de Stephen King. Il remet le couvert quatre ans après Stand By Me et signe le chef d’œuvre Misery, avec James Caan face à la tyrannique Kathy Bates qui raflera un Oscar pour son irréprochable et terrifiante interprétation. Quant à l’écrivain interprété par James Caan, il a un peu trop tendance à avoir les chevilles qui enflent en présence d'une fan…

LA PART DES TENEBRES – 1993 : Dans la famille des maîtres de l’horreur qui se sont inspirés de l’œuvre de Stephen King, George A. Romero n’est pas en reste ! Après avoir créé le film de morts-vivants, le réalisateur macabre a mis en images le roman « La Part des ténèbres », dont l’histoire ressemble étrangement à celle de Misery : un romancier lassé du personnage qui l’a rendu célèbre décide de l’assassiner dans son dernier livre. Mais son héros n’a pas dit son dernier mot.

LES EVADES – 1994 : C’est le meilleur film de tous les temps selon les utilisateurs de la plateforme imdb.com, ainsi qu’un des préférés de nos internautes ! Pourtant, Stephen King délaisse son écriture horrifique habituelle et se tourne vers une nouvelle plus humaniste baptisée « Rita Hayworth et la rédemption de Shawshank ». C’est la première adaptation de Frank Darabont, qui se penchera encore deux fois sur l’œuvre de l’auteur à succès.

LA LIGNE VERTE – 1999 : Même si le film ne met pas tous les cinéphiles d’accord, La Ligne Verte a touché des centaines de milliers de spectateurs, malgré sa très longue durée. Sur la veine humaniste de Stephen King – avec tout de même une dimension surnaturelle – Frank Darabont signe encore un film qui s’inspire des œuvres « soft » de l’écrivain. Il offre, par la même occasion, un rôle bouleversant au regretté Michael Clark Duncan.

Fenêtre Secrète – 2004 : Le scénariste de Jurassic Park et de Snake Eyes a aussi réalisé un certain nombre de films. Parmi eux, une adaptation de Stephen King avec un écrivain – encore ! – pour héros. C’est Johnny Depp qui interprète le premier rôle de ce film tiré d’une nouvelle : « Vue imprenable sur un jardin secret ». Et, même si tout le film n’est pas mémorable, on n’oublie généralement pas la virtuosité du plan séquence d’introduction !

Commentaires

  • Zsuff

    Dolores Claiborne aurait eu sa place dans cette sélection. Ce n'est probablement pas un film culte, mais c'est une excellente adaptation, avec un casting superbe: Jennifer Jason Leigh et Kathy Bates.

  • Ed12

    Je comprend pas la liste, est-ce que C'est les meilleurs adaptations par rapport au fidélité des romans donc Shinning de Kubrick n'a rien à faire en 2ème position car il oublie presque tout le côté fantastique pour aller dans la folie ou C'est le meilleur film culte d'une histoire de Stephen King alors pourquoi Les évadées (The shawshank redemption) est à cette position, il n'est pas à être à la 10ème position mais au 1er, ils le disent eux-même dans le paragraphe, meilleur film de tous les temps selon les utilisateurs sur imdb.com qui est un site web international.

  • MisterBoub

    C'est une playlist, pas un classement. Si tu tiens à chercher la cohérence, c'est par ordre chronologique.

  • Connor .O

    Shining est un très bon film mais une TRES mauvaise adaptation, Nicolson est fantastique, pour le niveau adaptation, c'est enlever 95 pour-cent du bouquin…. Il mérite cette place

  • zafkiel

    It, mauvaise adaptation (elle aurait mérité 6h comme le Fléau, que j'ai trouvé très bon au passage et qui n'est même pas mentionné ici), pourtant, l'ambiance de Derry, les acteurs, la musique et l'ambiance générale du film a marqué toute une génération. C'est lui le best pour moi.

  • Led-Zeppelin

    STAND BY ME

  • TIFLODESILES

    et THE MIST, pourquoi il n'est pas dans le classement?

  • clazziquai

    Je les ai tous lu et tous vu et "the body" ( stand by me ) reste mon film préféré depuis que j'ai 8 ans ( 20 ans en arrière ) Et River Phoenix me manque! Pour ce qui est des adaptations tv je préfére celle de misery avec le coup de masse dans les pieds que je préfére à celle du bouquin avec la hache et le chalumeau...

  • clazziquai

    La fin n'est pas la même pour Ca si tu te rappelles du bouquin, il part dans son vaisseau à la fin et il y a surtout une scène marquante dans le livre qui n'étais pas adaptable au téléfilm c'est le passage mémorable ou ils couchent tous avec la fille pour oublier Ca! Pour le fléau je ne dirais rien car Gary Sinise est un de mes acteurs préféré

  • clazziquai

    L'hôtel qui explose je pense pas que Kubrick avait les moyens pour ça lol

  • snoopy63

    Pour ma part de ce que j'ai lu et vu de stephen king :
    j'ai vu carrie sans lire le livre -> excélent film
    j'ai lu et vu shining -> bon film mais rien à voir avec le bouquin trés bon
    j'ai lu et vu christine -> trés bon film mais il manque la moitié du livre (le côté gore)
    j'ai lu ça et j'ai vu il est revenu -> bon téléfilm sans plus pour un bouquin excellent
    j'ai vu et lu le fléau -> idem au dessus
    j'ai lu bazar et j'ai vu bazar ->navet alors que le livre est excellent
    j'ai lu et vu simetierre -> livre trés bon et adaptation fidèle (peut être la plus fidèle pour ma part)
    ligne verte et les évadés -> 2 chef d’œuvre dont j'ai pas lu le livre
    désolation, rage, chantier -> romans sans intérêt pour ma part

  • Alex*56*

    Ce type est un génie quand même :o Plus de 300 millions de bouquins vendus , un nombre incroyable d'adaptation cinématographique ou télévisuelle pour un écrivain . Enfin bref , merci Monsieur King pour toutes ces heures de suspense , d'horreur et de fantaisie !

  • UglyBob

    Bonne playlist, j'aurais essayé personnellement d'y glisser "Un élève Doué" de Bryan Singer, excellent film hélas trop méconnu avec Ian McKellen. La nouvelle dont est tirée le film est ,selon moi, (et je peux me targuer d'avoir lu toute son oeuvre, sauf "Doctor Sleep" que j'aurais à Noel) ce que King a écrit de meilleur. Aucune intervention du surnaturel (mais deux monstres terrifiants malgré tout) c'est brillant de finesse et d'intelligence. Achetez "Différentes Saisons", les 4 nouvelles sont splendides.

  • drakhov

    Si Shining reste un bon film de Kubrick, il n'en reste pas moins une des pires adaptations d'une oeuvre de Stephen King. (Renié par lui même, soit dit en passant, et on lui donne raison)

  • djfranzz

    parce que le film est TELLEMENT nul.. a part la fin

  • zafkiel

    Oui, enfin je m'en rappelle moyennement, je l'ai lu en 1995 le bouquin... Je comptais le relire sous peu, histoire de me replonger dedans, mais dans mes souvenirs, le bouquin était carrément plus complet, bcp plus de meurtres, mais surtout, la relation entre les personnages et leurs angoisses bien plus poussées que dans le téléfilm. Vu que Le Fléau est en 3 volumes adaptés en 6h de téléfilm, je trouve que "ça", qui est aussi en 3 bouquins aurait du avoir droit à une adaptation de 6h et non de 3h. M'enfin...

  • clazziquai

    Viens avec nous on flotte tous en bas

  • TestFR

    Je confirme que la nouvelle "un élève doué" est une petite perle dans l'immense bibliographie culte de Stephen King. J'ai bien aimé le petit clin d’œil à la première nouvelle (Rita Hayworth et la rédemption de Shawshank), dommage que les deux autres ne fassent pas de même pour garder un petit lien entre les "quatre saisons" justement.

  • Monsieur Jac

    "ça" est un téléfilm. Une bouse nullissime mal interprétée engluée dans une mise en scène de bas étage. L'ouvrage n'est pas salué mais littéralement enterré dans les confluents de l'adaptation-où--je-te-balance-en-25 images secondes-un-auteur-bankable. (Fenêtre secrète et la Part des Ténèbres c'est pareil: de la merde) ... le reste, c'est de la balle...

    On aurait pu souligner "Charly" alias "Firestarter" ou "Cujo"... et .. Simetierre ! ... pas génial, mais il tient la route surtout et grâce à la compo de Goldenthal.... et un Elève doué... mince... allo ciné n'assure pas...

    On va perdre Nanarland dans quelques jours, on a des dossiers bancals, des news avec trois jours de retard, Faux raccord en rediff, la minute qui disparait, fanzone qui ne sait plus trop quoi raconter... vous creusez votre propre tombe les mecs !

  • StephenKing59

    Entièrement d'accord, un face a face incroyable et des situations incroyables dont on ne devine pas la fin magistrale.

  • StephenKing59

    j'aurai mis "the myst" aussi, derniere adaptation de Darabont après la ligne verte et les évadés, avec en prime une fin parfaite du film alors que le roman n'en comporte pas vraiment, dont le King a dit lui meme "si j'y avais pensé c'est celle la que j'aurai écris"

  • Monsieur Jac

    Purée, Dead Zone... ça c'était bien !

  • dragon_d_or

    pour ma part je trouve que cujo aurais put y figurer... et pour shinning il est vrai que le film est tres loin du roman mais ne me dite pas que ce film n'est pas bon svp c'est un des plus grand film d'horreur qu'on est vus a ce jour. Si on y regerdent de plus pret a part misery et shinning la plus part sont a moitier nanard ou sans budget ou on tres mal vieillis...

  • DreamCatcher4

    ils auraient pus mettre le téléfilm Shining qui est largement plus fidèle au bouquin !

  • gimliamideselfes

    Dans ce que j'ai vu, pas mal de navets.

  • Blazphem

    Ah bon ?? Moi j'en vois que 3. Ne confond pas un film catalogué "navet" et un film que tu n'as pas aimé... ^^

  • Baniouw?

    En parlant de Stephen King, des nouvelles de la Tour sombre en film ?

  • Blazphem

    Nan pareil j'aimerais bien savoir aussi d'ailleurs.

  • drakhov

    Je n'avais pas dit, plus bas, que le film n'était pas bon, au contraire. Mais personnellement, au niveau de l'adaptation, ça coince quand même un peu.

  • gimliamideselfes

    Qui fait les catalogues ?

  • YunnYoc

    C'est fatiguant les commentaires nombrilistes, qui dénigrent les goûts différents des leurs ou qui ne comprennent pas pourquoi tels ou tels films ne s'y retrouvent pas. Mais faîtes votre propre classement/top et baver devant comme ça rien ne pourra venir ternir votre petit monde du "bon goût".

  • Secundus S.

    manque "duel" si bon !!

  • MisterBoub

    "Duel" de Spielberg est un film tourné en 1971 et Stephen King n'a rien publié avant 1974. Je te laisse en tirer les conclusions nécessaires.

  • real-disciple

    tu m'en fait un beau de navet

  • Paul B.

    Si c'est pour faire des bousins.... Je préfère que ça reste au niveau des livres :)

  • Rapha?l Guillaume

    C'est vrai

  • Rapha?l Guillaume

    Il y a aussi "Dreamcatcher", même si je ne l'ai pas trop aimé

  • Rapha?l Guillaume

    Par contre il a écrit, avec son fils, "Plein gaz" et ils se sont inspiré de "Duel" pour l'écrire

  • Spades_CS

    Quitte à mettre un film récent tiré de King, j'aurais plutôt mis The Mist au lieu de Fenêtre Secrète... mais bon trois film réalisé par Darabont dans le même top aurait eut un côté redondant, il est vrai.

  • Atmoz

    J'aurais bien mis Running Man dans le tas... même si il l'a écris sous le pseudo de Richard Bachman...

  • Atmoz

    Il y a d'ailleurs beaucoup d'éléments redondants dans les différents livres de Stephen King. Que ce soit des lieux, des événements ou des personnages... je pense que ce genre de détails à pu contribuer au succès de ses oeuvres...

  • fran?ois m.

    Tu en manges trop. Tu en vois partout du coup.

  • ClubStephenKing

    Je me permets un peu d'autopromotion, mais liée au sujet : si vous voulez TOUT découvrir sur les adaptations de Stephen King, voici la nouvelle version du livre "LES ADAPTATIONS DE STEPHEN KING", à partir de 2€ !
    >>> http://club-stephenking.fr/202...

  • Florian Malnoe

    C'est là que je me rend compte que je n'ai pas vu tant d'adaptation que ça des œuvres de Stephen King.