Very Bad Cuite : 11 films à boire !

Le Beaujolais nouveau déboule dans les bistros dès aujourd’hui ! Mais rappelez-vous : l’abus d’alcool est avant tout dangereux pour la santé. Démonstration avec quelques-uns des plus grands films de débauche, et les scènes les plus alcoolisées du cinéma. A consulter avec quelques comprimés de paracétamol à portée de main !

LES TONTONS FLINGUEURS – Lulu la Nantaise, vous connaissez ? Et « C’est du brutal », ça ne vous dit rien ? En tout cas, on lui trouve un goût de pomme. C’est la scène de cuite la plus célèbre du cinéma français. Lino Ventura, Francis Blanche, Bernard Blier, Jean Lefebvre et Robert Dalban se retrouvent autour de la gnôle du Mexicain. Attention tout de même : ils ont dû arrêter la fabrication, il y a des clients qui devenaient aveugles. Alors ça faisait des histoires…

EH MEC, ELLE EST OU MA CAISSE ? – Huit ans avant Very Bad Trip, un film plus confidentiel exploitait déjà la même recette. Deux copains ont perdu leur voiture après une nuit bien arrosée. Ils ne se souviennent de rien. En revenant sur leur soirée de débauche, ils vont découvrir leurs exploits, rencontrer des autruches, des Extra-terrestres et déjouer un complot intergalactique conçu pour détruire la Terre.

LA CITE DE LA PEUR – Les fans du film connaissent le dialogue de la scène où Alain Chabat est plus saoul que saoul dans une boite de nuit. En quelques secondes, il est question de sécurité, de Rick Hunter, du Prince Patrice de Moldavie, d’un taser et de ce qu’on n’a pas le droit de faire à Odile Deray ! Cette année, dans le film Les Gamins, Alain Chabat a démontré à nouveau que, s’agissant de jouer les saoulards, il n’avait pas son pareil.

VERY BAD TRIP – Mètre étalon de la comédie arrosée, ce classique de 2009 a conquis les spectateurs du monde entier. Deux suites plus tard, les aventures de « La Meute » font toujours recette. Ils auraient pourtant dû retenir la leçon dès leurs premières aventures : quand on abuse de l’alcool, on a du mal à se souvenir le lendemain des bêtises commises sous l’effet de la boisson !

UNE JOURNEE EN ENFER - On a tendance à l’oublier, mais tout au long du troisième volet des aventures de John McClane, le héros le plus coriace du cinéma a la gueule de bois ! C’est précisément ce détail qui rend sa journée encore plus infernale. Plaqué par sa femme qui s’est tirée avec ses enfants, Bruce Willis n’est pas dans son assiette quand ses anciens collègues viennent le chercher chez lui pour s’occuper du terroriste Simon. Il y a des jours, comme ça…

LES BRONZES FONT DU SKI – Le cinéma français est assez friand de ces scènes où les héros sont obligés de boire une liqueur plus décapante que du white spirit. C’est au tour de la troupe du Splendid de s’y essayer, dans la suite de leur succès Les Bronzés. Dans un petit chalet de montagne où Popeye, Bernard et les autres ont trouvé refuge, leurs hôtes tiennent à ce qu’ils goûtent à la cuvée locale avant de reprendre la route. Ça promet !

LE DERNIER PUB AVANT LA FIN DU MONDE – Simon Pegg et Nick Frost se retrouvent pour la troisième fois devant la caméra d’Edgar Wright. Pas de morts-vivants ni de flics campagnards cette fois, mais un « barathon » à réussir ! Douze bars à traverser en buvant une pinte à chaque étape. Et quand des robots humanoïdes s’en mêlent, le challenge se corse. Mais le plus important, c’est de relever le défi jusqu’au bout !

9 MOIS FERME – La picole, contrairement à ce que semblent croire Les Tontons flingueurs, n’est pas réservé aux hommes. La preuve avec Sandrine Kiberlain en juge austère qui, un soir de relâche, se jette sur l’alcool pour célébrer le Nouvel An. C’était sans se douter que, pendant cette folle nuit, elle tomberait enceinte de l’ennemi public N°1 tout juste enfui de prison pour se réfugier chez elle.

DUMBO – Les déboires de l’alcool ne sont pas réservés aux comédies potaches ! On en trouve aussi dans le cinéma d’animation. Mieux encore : chez Disney, comme dans cette séquence planante où Dumbo boit, par erreur, du champagne qui s’est renversé dans son seau d’eau ! Si vous n’avez jamais compris l’expression « voir des éléphants roses », en voici l’illustration parfaite. La pauvre souris Timothy va, elle aussi, en faire les frais. Vraiment, il n’y a plus de jeunesse !

BIENVENUE CHEZ LES CH’TIS – La comédie populaire française la plus rentable de tous les temps est, elle aussi, dotée d'une grande scène de biture. Alors que le directeur d’un bureau de poste du Pas-de-Calais essaie d’apprendre la sobriété à un facteur, il se retrouve lui-même embarqué dans une tournée mémorable de la petite ville de Bergues. Et le vélo à travers une ville quand on est rond comme une queue de pelle, c’est pas vraiment une sinécure. 

MONDOVINO – Parce que le vin, ce n’est pas que la débauche, il est aussi important de se renseigner sur son industrie. Pour cela, nous vous recommandons chaudement le documentaire Mondovino, tourné en 2003, qui vous présentera la boisson préférée des Français sous un meilleur angle que celui que nous avons choisi pour illustrer l’arrivée du Beaujolais nouveau. Car les vrais amoureux de vins sont bien loin d’être des piliers de comptoir !

Commentaires

  • Alex*56*

    Décidément, le terme "grand film" ne và , mais alors pas du tout , avec Bienvenue chez les ch'tis...

  • FamousYal

    C'est sur... à la rigueur, on aurait pu citer les 3 frères.

  • kalua

    cuite et sommet du 7eme art "Un singe en hiver" avec cette réplique ô combien magnifique "si quelque chose devait me manquer ca ne serait pas le vin mais l'ivresse"

  • Romanista

    sans oublier Grabbers où le principe consiste à se bourrer la gueule pour ne pas se faire manger par les aliens ^^

  • Jean M.

    Et "Un singe en hiver"? et "Leaving Las Vegas"? et "barfly" ? C'est quoi ce top a la con?

  • Pierre J.

    Deja pour bienvenue chez les ch'tis c'est à Bergues pas à Berck

  • MisterBoub

    Ben... c'est une playlist. Pas un top. C'est marqué dessus. Ils doivent être ravis des commentaires, les mecs qui taffent pour que tu viennes pisser sur leur boulot !

  • MisterBoub

    Bien vu !

  • AmericanFox

    Rhum Express mérite aussi une petite place je pense.

  • Cokoval

    mourir saoul, c'est mourir debout et j'me fous des racontars. L'Histoire jugera." Où est Un Singe en hiver?????

  • Chris46

    Et les 3 frères ? La scène ou Didier bourdon arrive bourrer chez son beau père est mythique .

  • Harraval

    J'allais le dire, si il manque bien une nuit d'ivresse dans cette liste, c'est bien ce très bon film.

  • JimBo Lebowski

    "C'est arrivé près de chez vous " !!!

  • Jean M.

    Taffent? "plus grands films de débauche, et les scènes les plus alcoolisées du cinéma" avec dumbo, bienvenu chez les chti et die hard 3... Et j'oubliais Las Vegas Parano aussi

  • SaulG

    "Pour une fois, t'es moins con que t'en a l'air" ^^ J'adore

  • MisterBoub

    Tu crois que les textes se sont écrits tout seuls ? Tu aimerais, toi, que les journalistes d'AlloCiné aillent commenter ton travail en disant que c'est vraiment du boulot à la con ?

  • Sebi Sastien

    "un singe en hiver" ça c'est une sacrée biture!

  • Sebi Sastien

    j'avais pas lu les commentaires mais j'suis pas l'seul à qui ça manque de ne pas le retrouver dans cette liste (de plus que les acteurs ce sont "imbibés" dans leur personnage)

  • american-dad

    Et le capitaine Haddock dans le Tintin de Spielberg ???? il était bourré dans toutes les scenes ou il apparaissait ! Et pas qu'un peu !

  • yo n.

    very bad things !!!!

  • Fabrice F.

    11 séries à boire : je sort Tim Riggins dans l'excellente "Friday night lights", Al Bundy dans "Mariés deux enfants" et le père dans "Shameless" : si le concept intéresserait le site.

  • celten

    Comme l'a remarqué

    Sebi Sastien, il manque la plus grande cuite de toute : Un singe en hivers !