Un Français, Jurassic World... Découvrez les sorties de la semaine !
Anecdotes de tournage, notes d'intention, informations cinéphiles : chaque semaine, découvrez les coulisses des sorties cinéma.

Le saviez-vous ? Les mouvements d'extrême-droite et l'histoire des skinheads, Diastème connaît. Cela fait écho à sa jeunesse, à une époque où il a assisté à des évènements similaires que ceux relatés dans son film. Il raconte : "Je me suis moi-même fait courser par des types d'extrême droite. A l'époque, je participais à Touche pas à mon pote, même si je n'ai jamais milité. Plus tard, quand je suis devenu journaliste, l'un des premiers papiers que j'ai faits pour 7 à Paris portait sur les mouvements jeunesse des partis politiques : je suis allé rendre visite au FN dès 1990... Je me suis toujours intéressé à la politique, mais avec du recul, un drôle de mélange d'ironie et de colère. C'est donc un film profondément personnel."

Le saviez-vous ? Donner des requins en pâture aux dinosaures, une idée saugrenue que l’on a pu voir durant la campagne promotionnelle (notamment dans la bande annonce et sur des affiches), provient directement du réalisateur. C’est évidemment une référence aux Dents de la mer, réalisé par Steven Spielberg qui est aussi producteur de Jurassic World. A noter que Les Dents de la mer 3 se déroule dans un parc d'attraction sous-marin dans lequel le requin tueur s'introduit...

Le saviez-vous ? Le titre du film, Comme un avion, n'est pas un titre original et a déjà été utilisé pour un autre film français. En l'occurrence, il s'agissait de celui réalisé en 2002 par l'actrice Marie-France Pisier.

Le saviez-vous ? Les frères Taviani, Paolo et Vittorio, tournent des films ensemble depuis 1962. Un tandem familial pour le moins inséparable. Ils ont obtenu plusieurs prix tout au long de leur carrière, notamment la Palme d'Or et le Prix de la Critique Internationale à Cannes en 1977, pour le film Padre Padrone.

Le saviez-vous ? Alexander Kott a confié les rôles de son film à des acteurs non professionnels qu'il a néanmoins mis un certain temps à trouver. Pour le rôle du Moscovite Max, son choix s'est porté sur Danila Rassomakhin, étudiant au Gitis qui est un institut de théâtre et des arts de la scène. A l'origine, le jeune homme se destinait à une carrière d'acrobate mais il a tellement convaincu le cinéaste que ce dernier lui a confié le rôle de Max.

Le saviez-vous ? Suha Arraf a situé la majeure partie de l'action de son film dans une villa. Villa où ces 3 sœurs se réfugient dans leur passé, incapables d’affronter leur nouvelle réalité, celle où tous leurs privilèges d'antan sont perdus. Dans cet endroit règne l'ordre, la grandeur et les valeurs dans lesquelles ces femmes souhaiteraient vivre. Avec l'aide du directeur de la photographie Yaron Schraf, les scènes d'intérieur ont été filmées en plans séquences et fixes. A l'inverse et par contraste, les scènes en extérieur sont plus chaotiques et moins belles, pour mieux refléter la situation en Cisjordanie.

Le saviez-vous ? L'envie de réaliser son premier long-métrage est venue à Morgan Matthews après avoir travaillé sur une trilogie de films documentaires, et en particulier "Beautiful Young Minds". Ces films traitent de compétitions scolaires un peu particulières, comme les Olympiades Internationales de Mathématiques. Cette expérience l'a profondément marqué : "J’ai rencontré des personnes merveilleuses et j’ai toujours eu le sentiment que ce monde fascinant pourrait faire l’objet d’un film."

Le saviez-vous ? Avant Mike Brett et Steve Jamison, de nombreuses chaînes télévisées ou journalistes du monde entier ont souhaité interviewer les membres de l'équipe de football ou réaliser un reportage centré sur leur "raclée" aux éliminatoires du Mondial 2002, mais tous ont essuyé un refus de la part de l'équipe. Séduite par l'approche que leur proposait le duo de réalisateur, en l'occurrence, celle de brosser le portrait d'une équipe affaiblie mais pas vaincue, elle a fini par accepter de se prêter à l'exercice du documentaire.

Le saviez-vous ? Ancien basketteur, Fara Sene est depuis passé à la réalisation en signant des courts-métrages qui pour certains furent primés dans différents festivals à l'image de Libre arbitre et surtout Tant que tu respires, remarqué tant à Cannes qu'au festival du film Pan-Africa de Montréal. C'est d'ailleurs grâce à ce court-métrage qu'il a pu mettre Etre sur les rails en recevant l'appui de Fabienne-Servan Schreiber et Jean-Pierre Fayer qui s'engageaient à produire son premier long-métrage.

Le saviez-vous ? Contrairement à la plupart des documentaires, aucun scénario n'a été écrit pour Cendres. En effet, la soudaineté du deuil qui a frappé Akiko ne l'a pas permis. Cette dernière connaissant Idrissa Guiro, le réalisateur a aussitôt eu l'idée de suivre son amie lors de son voyage au Japon en ayant la certitude que des événements forts et émouvants auraient lieu dans sa famille.

Commentaires

  • Le petit B.

    Si vous aimez le second degré et l'humour absurde, je vous invite à aller voir ma critique de Jurassic World (Critique #2) :
    c'est du bluff sans prise de tête.
    Longue vie et prospérité !

  • Seuls les fous survivent

    Problème : certains films ne passent pas partout genre Un Français donc.. bref il reste 2-4-5-6-7-8 voilà c'est déjà pas mal

  • L'Otaku Sensei

    Jurassic World les piétine tous littéralement !!!