La Fête du cinéma 2015 : les films à voir en salles !
Du 28 juin au 1er juillet, c'est la Fête du cinéma !  Vice Versa, Terminator Genisys, Les Profs 2... Découvrez les films à voir sur grand écran à petit prix, au tarif unique de 4 euros.

3 bonnes raisons de voir ce film :
- Parce qu'il s'agit de l'adaptation de la série culte, diffusée sur HBO de 2004 à 2011. 
- Parce qu'on y retrouve Vincent, E, Drama, Turtle et Ari et qu'on a hâte de découvrir la suite de leurs aventures. 
- Parce que le film dévoile les coulisses d'Hollywood et qu'on y croise de nombreuses guest-stars parmi lesquelles Liam Neeson, Billy Bob Thornton, Mark Wahlberg ou encore Thierry Henry !

3 bonnes raisons de voir ce film : 
- Parce que c'est le remake assumé du cultissime Poltergeist réalisé par Tobe Hooper en 1982.
- Parce que derrière la caméra on retrouve Gil Kenan, qui n'en est pas à son coup d’essai en matière d'horreur. On se souvient tous de Monster House...
- Parce que le film se sert de la 3D pour décupler l'effet terreur. Clown frappeur, événements paranormaux... L'aspect immersif promet d'être efficace.

3 bonnes raisons de voir ce film : 
- Parce qu’après de nombreux polars, Jean-François Richet délaisse le genre pour se consacrer à la comédie. Un virage à 180 degrés qui n’est pas pour nous déplaire.
- Avant de faire l’objet d’un remake, Un moment d’égarement est une comédie dramatique écrite et réalisée par Claude Berri, sortie en 1977. A l’époque c’est Jean-Pierre Marielle et Victor Lanoux qui tenaient les rôles principaux. Vincent Cassel et François Cluzet reprennent le flambeau et à la production, on retrouve Thomas Langmann, le fiston de Berri…
- En plus de Vincent Cassel et François Cluzet, il faudra compter sur les jeunes Alice Isaaz et Lola Le Lann. Si la première a déjà à son actif quelques films (La crème de la crème, Les Yeux jaunes des crocodiles…) la seconde s’illustre pour la première fois au cinéma. L’une et l’autre illuminent l’écran. Retenez bien leur nom et leur joli minois car c’est certain, nous entendrons reparler de ces deux-là…

3 bonnes raisons de voir ce film :
- Parce que le film, qui était présenté dans la catégorie Un Certain Regard lors du dernier Festival de Cannes, a reçu le Prix Spécial du Jury et le Prix Fipresci.
-  Parce que c'est l’occasion de découvrir un cinéma indien différent de celui qu’on a l’habitude de voir en Occident (des films chantant et dansant). Masaan est un drame où les destins se croisent et les héros sont des femmes.
- Enfin parce que ce long métrage met en lumière les relations hommes / femmes en Inde mais aussi la place des femmes dans la société indienne et la pression exercée sur celles-ci.

3 bonnes raisons de voir ce film : 
- Parce qu'un film se voyant attribuer le Prix Spécial du Jury au Festival de l'Alpe d'Huez bénéficie d'une caution comique non négligeable.
- Pour les sources d'inspiration du réalisateur Paul LefèvreLa Chèvre de Francis VeberLes Valseuses de Bertrand Blier ou encore Marche à l'ombre de Michel Blanc. Autant de comédies à tandem qui ont donné leurs lettres de noblesse au cinéma populaire français.
- Pour la fraîcheur de Fanny Valette, joli brin d'actrice pas assez visible sur les écrans français.

3 bonnes raisons de voir ce film :
- Parce qu’avec Une mère, Mathilde Seigner décroche l'un des rôles les plus émouvants de sa carrière. Ici, elle incarne une mère courage qui va tout tenter pour remettre son fils dans le droit chemin.
- Parce que la réalisatrice Christine Carrière n’avait pas fait de film depuis le très dur Darling en 2007. Celle-ci nous offre de nouveau un drame social dans la veine de La Tête haute et Mommy.
- Pour le jeune Kacey Mottet Klein, nommé au César du meilleur espoir masculin en 2013 pour le film L’enfant d’en haut. Le comédien nous offre ici une prestation intense.

3 bonnes raisons de voir ce film : 
- Pour faire plus ample connaissance avec deux jeunes comédiennes au parcours déjà singulier : Constance Rousseau, que l'on a pu voir dans Tout est pardonné de Mia Hansen-Løve et Un monde sans femmes de Guillaume Brac, et Jenna Thiam, remarquée dans La Crème de la crème de Kim Chapiron et Vie sauvage de Cédric Kahn.
- Pour découvrir la patte Vania Leturcq, dont c'est ici le premier long métrage. Un sujet et un univers proches du récent Respire de Mélanie Laurent, qui évoquait déjà l'affrontement entre deux jeunes amies.
- Pour les seconds rôles masculins, le fougueux Kévin Azaïs, le séducteur Julien Boisselier et la force tranquille Frédéric Pierrot, chacun apportant un charme tout particulier à cette belle histoire intimiste.

3 bonnes raisons de voir ce film : 
- Parce qu’il s’agit du premier rôle musclé tenu par Sean Penn, un acteur plutôt habitué aux drames qui brise ici des nuques et manie les armes.
- Parce que le metteur en scène Pierre Morel, à qui l’on doit le premier volet de la lucrative saga Taken, sait y faire en matière d'action.
- Pour voir à nouveau Javier Bardem se glisser dans la peau d’un méchant après sa prestation particulièrement marquante dans Skyfall.

3 bonnes raisons de voir ce film :
- Parce que selon les critiques, il s’agit d’un des meilleurs films des studios Pixar. Certains le classant directement au même rang que les chefs-d’œuvre Là-haut, Wall-E et Toy Story 3.
- Parce que le studio ne nous avait pas offert de film original depuis un bout de temps (mais plutôt des suites et des spin-off). Avec Vice Versa, Pixar revient à l’originalité et met les petits plats dans les grands puisque c’est Pete Docter (à qui l’on doit Monstres & Cie et Là-haut) qui est aux manettes.
- Parce qu’un film qui dissèque nos émotions tout en nous en faisant ressentir tout un tas c’est très fort. Il faut dire que Pete Docter a eu l’idée du film en voyant sa propre fille grandir et subir un bouillonnement hormonal intense. Un film fait par un papa qui tente de comprendre sa fille, ça ne peut être que beau.

3 bonnes raisons de voir ce film : 
- Parce que le film est réalisé par Paul Feig à qui l’on doit Mes meilleures amies ainsi que les séries Freaks and Geeks et The Office. Le metteur en scène est considéré comme le nouveau roi de la comédie.
- Parce que, outre l’hilarante Melissa McCarthy qui a déjà fait ses preuves dans Mes meilleures amies et Very Bad Trip 3, le casting se compose également de Jude Law et Jason Statham. Deux acteurs qu’on a peu (ou pas) l’habitude de voir dans des comédies. Jason Statham est-il aussi bon que dans les films d’action ?
- Parce que Spy reprend tous les codes du film d’espionnage en les tournant en dérision, avec pour personnage principal une femme. Fait assez rare pour être souligné.

3 bonnes raisons de voir ce film : 
- Pour le lien du long métrage avec le thriller carcéral culte Un Prophète : hormis la présence du comédien Reda Kateb, le metteur en scène Fred Grivois et le scénariste Thomas Bidegain avaient eux aussi travaillé sur le film de Jacques Audiard : le premier en tant qu'assistant réalisateur et le second comme scénariste.
- Parce que la très cinématographique thématique du héros sniper ou tireur d'élite a plusieurs fois donné lieu à des films de très bonne facture. 
- Pour les personnages secondaires campés par Tchéky Karyo et Pascal Demolon, deux véritables "gueules" du cinéma français habituées au polar.

3 bonnes raisons de voir ce film :
- Pour son premier long métrage, la réalisatrice franco-turque Deniz Gamze Ergüven s’inspire de son histoire et raconte ce que c'est que d'être une femme en Turquie : « très problématique » selon ses propres termes. Pour autant, Mustang n’est ni un film militant, ni un discours politique mais une ode au courage et à la liberté.
- Dévoilé à Cannes, à la Quinzaine des Réalisateurs - où il a remporté le Label Europa Cinéma – Mustang a été co-écrit par Alice Winocour (Augustine, Maryland). La jeune femme le décrit comme « un Virgin Suicides à la sauce turque ».
- Il y est effectivement question de cinq sœurs, incarnées par cinq jeunes actrices, âgées de 12 à 20 ans. Fougueuses, effrontées, insoumises, révoltées… Leur talent et leur soif de liberté ont bouleversé les festivaliers.

3 bonnes raisons de voir ce film : 
- Parce que Gérard Depardieu et Isabelle Huppert sont deux monstres sacrés du cinéma français et que leur réunion à l'écran pour Valley of Love - 35 ans après Loulou - augure du meilleur !
- Parce que Guillaume Nicloux est un cinéaste aussi talentueux qu’iconoclaste capable de nous pondre un OVNI comme L’Enlèvement de Michel Houellebecq, un drame poignant comme La Religieuse ou un polar haletant comme La Clef.
- Pour l’histoire émouvante de deux parents en conflit se retrouvant dans la Vallée de la Mort pour faire face ensemble au deuil de leur fils.

3 bonnes raisons de voir ce film :
- Pour la pétillante Clotilde Hesme, jeune actrice française attachante et talentueuse injustement méconnue.
- Pour cette histoire d’escapade sous forme de road movie initiatique entre une trentenaire insouciante et fantasque et un enfant espiègle de 11 ans.
- Parce que la cinéaste Emilie Cherpitel nous fait une vraie proposition de cinéma pour son premier long-métrage : filmer quasiment uniquement caméra à l’épaule pour mettre en exergue la vigueur bouillonnante des deux protagonistes principaux.

3 bonnes raisons de voir ce film :
- Parce qu’Arnold Schwarzenegger est revenu ! Et ça promet des scènes d’action dantesques avec une bonne dose de nostalgie 80’s.
- Pour la sublime et talentueuse Emilia Clarke qui ressuscite la plus badass des héroïnes, Sarah Connor !
- Parce que le réalisateur Alan Taylor a de la bouteille et qu’on peut s’attendre à du grand spectacle pour ce nouveau Terminator ! En effet, le cinéaste américain vient de la TV et a déjà mis en scène des épisodes des Soprano, Six Feet Under, Boardwalk Empire ou Game of Thrones. C’est également à lui qu’on doit Thor : Le Monde des ténèbres.

3 bonnes raisons de voir ce film : 
- Il s'agit du nouveau film de Matteo Garrone, le cinéaste italien qui avait adapté le roman Gomorra au cinéma.
- Son casting de grands noms hollywoodiens : Salma Hayek, John C. Reilly, Toby Jones, sans oublier le frenchie Vincent Cassel !
- L'adaptation d'un célèbre conte italien flirtant avec le genre fantastique.

3 bonnes raisons de voir ce film :
- Parce qu’avec près de 4 millions d’entrées, Les Profs s’était imposé comme LA comédie française à succès de l’année 2013. Ce serait donc dommage de se priver de ce qui sera peut-être LA comédie française à succès de l’année 2015.
- Parce qu’ils sont (presque) tous de retour : Kev Adams, Isabelle Nanty, PEF, Arnaud Ducret, Stéfi Celma… Les profs ont tous répondu présents à l’appel de cette suite. Tous sauf un, Christian Clavier, retenu sur le tournage de Babysitting 2.
- Mais pas de panique, Didier Bourdon hérite du rôle de Cutiro et l’on est curieux de voir cet Inconnu enseigner à une bande de tire-au-flanc.

3 bonnes raisons de voir ce film : 
- Pour découvrir l'histoire de Brian Wilson, le leader des Beach Boys, un génie musical au parcours chaotique qui a souffert pendant de longues années d'une grave maladie mentale.
- Les performances croisées de Paul Dano et John Cusack, interprètes du même personnage, à des époques différentes.
- L'ambiance 60's, les paysages californiens... et la musique des Beach Boys bien sûr !

Commentaires

  • Chuck Carrey

    D'intéressant, il y a évidemment "Vice-Versa" mais aussi "Jurassic World". J'en profiterai peut-être pour aller voir le nouveau "Terminator : Genisys" mais c'est pas sûr.

  • Stark 07

    Ceux qui ne vont pas voir Vice Versa vont beaucoup le regretter. En plus la 3D est excellente.

  • W-Davo-W

    En gros y a rien à part Vice Versa......

  • Batfleck

    Vice Versa est à voir à tout prix.

  • Lccf

    Tale of tales me tente beaucoup, mais il va sûrement sortir dans dix salles pour la France entière ...

  • loicboissier

    Il y a aussi le très original "1001 nuits" de Miguel Gomes et le charmant "Comme un avion" !
    "Mustang" et "Vice Versa" sont effectivement des chef d'oeuvre ! Et très envie de voir "Love and Mercy" !

  • Warrior Girl

    9-10-12-15-16 à ne pas louper, après les autres je vais essayer de les voir et verdict après

  • Schr?dinger's Cat

    Tout est sur le site consacré à cette fête :

    "La nouvelle mécanique tarifaire, mise en place
    avec succès en 2013 afin de simplifier l’opération et de la rendre plus
    attractive pour les spectateurs, est reconduite cette année. Il n’y a
    plus de carnets passeports après l’achat d’une première place :
    l’opération devient beaucoup plus simple et sans contrainte ; désormais elle est directement gagnante pour le spectateur et ce, dès la première séance.

    Le principe de La Fête du Cinéma est très simple : durant 4 jours, du dimanche 28 juin au mercredi 1er juillet inclus, le tarif unique pour l’ensemble des spectateurs et l’ensemble des films à l’affiche est de 4 euros la séance*.

    *danstous les cinémas participants, hors majoration pour les films en 3D, en
    Imax, séances spéciales et prestations complémentaires. Offre non
    cumulable avec d’autres offres tarifaires."

  • Juliette D.

    Vice-Versa est à voir en priorité !!! C'est un nouveau chef-d'oeuvre Pixar ♥♥