Pension complète, The Beast, Je compte sur vous... Découvrez les sorties de la semaine !
Anecdotes de tournage, notes d'intention, informations cinéphiles : chaque semaine, découvrez les coulisses des sorties cinéma.

Le saviez-vous ? Comme Franck Dubosc n’avait pas énormément de temps pour se préparer à son personnage de dirigeant d'un hôtel restaurant obsessionnel, des subterfuges du cinéma ont été utilisés pour faire croire que c’était bien lui qui accomplissait les gestes ultra précis d’un cuisinier.

Le saviez-vous ? The Beast est adapté du best-seller L'Homme du soir de Mo Hayder (éditions Presses de la Cité et Pocket, pour la version française). Hans Herbots explique comment il en est venu à s'engager dans ce projet : "J’étais en plein tournage de la série télé The Spiral à Copenhague quand le producteur Peter Bouckaert m’a appelé pour me demander de lire ce livre dont il avait les droits. Je sais que c’est un peu cliché, mais je n’ai pas pu le lâcher. J’ai été rapidement fasciné par son sens du storytelling. Il y avait la matière pour faire un bon film."

Le saviez-vous ? Je compte sur vous est inspiré de la vie de Gilbert Chikli, inventeur supposé de l’arnaque au "faux président". Entre 2005 et 2006, celui-ci s’est fait passer pour le président de grandes entreprises auprès de quelques salariés qui, sur sa demande, lui rapportaient plusieurs centaines de milliers d’euros en petites coupures. Il prétextait pour les convaincre défendre la guerre contre le financement terroriste et réussit par cette technique à empocher jusqu’à 7,5 millions d’euros auprès de plus de trente entreprises. Il est réfugié depuis 2009 en Israël où il vit comme notable, en dépit d’un mandat international et d’une condamnation française à sept ans de prison (le pays n'ayant pas d'accord d'extradition avec la France).

Le saviez-vous ? Après Happiness TherapyAmerican Bluff et SerenaJennifer Lawrence et Bradley Cooper se donnent une fois de plus la réplique dans Joy de David O. Russell, qui les dirige pour la troisième fois d'affilée au même titre que Robert De Niro.

Le saviez-vous ? Sean Baker a révélé à Sundance que Tangerine avait été intégralement filmé avec trois smartphones équipés de lentilles anamorphiques. Néanmoins, ce n'est pas le premier réalisateur à utiliser ce type de caméra puisque Jafar Panahi l'a précédé en 2011 avec Ceci n'est pas un film.

Le saviez-vous ? Les célébrités du documentaire n'ont pas été choisies au hasard. Certaines ont joué dans des films et réalisé des longs-métrages sur la boxe ou alors sont tout simplement liées à ce sport. Nous avons notamment pu voir Mark Wahlberg dans Fighter de David O. RussellDenzel Washington dans Hurricane Carter de Norman JewisonRon Howard, lui, a réalisé le film De l'ombre à la lumière. Quant à Spike Lee, il est très proche de Mike Tyson et 50 Cent a commencé à pratiquer cette discipline à l'âge de 11 ans et est devenu promoteur de boxe en 2012.

Le saviez-vous ? Comme Ta mère est un montage de trois courts-métrages, la réalisatrice ne pouvait pas avoir accès au financement habituel pour diffuser son film en salles. Touria Benzari a donc dû faire appel au financement participatif via la plateforme Touscoprod. Les dons vont de 1 à 1000 euros et les contribuants deviendront co-producteurs du long-métrage.

Le saviez-vous ? Le but de Carlos Saura était de présenter aux spectateurs un conte musical axé sur l'art des musiciens et des danseurs qui sont au centre de la scène tout le long du documentaire. "Ainsi, Argentina constitue un prisme d’images et de sons d’où émane, avec une profondeur et un regard original, une mosaïque conceptuelle et affective d’un art venu de la terre", confie le réalisateur.

Le saviez-vous ? Hector ne sort que le 30 décembre 2015 en France, mais le film a déjà été présenté dans plusieurs festivals cette année comme le Chicago International Film Festival, Edinburgh International Film Festival, Sao Paulo International Film Festival, Athens International Film Festival, Haifa International Film Festival et au Dunoon Film Festival.

Le saviez-vous ? Show-Chun Lee, documentariste taïwanaise, s'est intéressée à la communauté chinoise de Paris, ses espoirs et ses déceptions. Un univers qu’elle a étudié durant ses études et sur lequel elle a penché un regard documentaire avecUne jeune fille est arrivée et Ma vie est mon vidéo-clip préféré. Très engagée, l’artiste a aussi signé des reportages sur l’esclavage moderne pour l’ONU.

Commentaires