The Revenant, Pattaya, The Finest Hours... Découvrez les sorties de la semaine !
Anecdotes de tournage, notes d'intention, informations cinéphiles : chaque semaine, découvrez les coulisses des sorties cinéma.

Le saviez-vous ? Après être passé entre les mains de Park Chan-wookJohn Hillcoat et Jean-Francois RichetThe Revenant a finalement été réalisé par Alejandro González Inárritu, dont le nom est évoqué depuis 2011.

Le saviez-vous ? Si Franck Gastambide n'a pas voulu enchaîner directement avec une suite des Kaïra (qui avait été le film français le plus rentable en 2012), c'est parce qu'il voulait s'atteler à un projet complètement différent lui permettant de se faire davantage reconnaître en tant que metteur en scène et comédien et non simplement comme "le mec des Kaïra".

Le saviez-vous ? Le bateau des gardes côtes utilisé pour secourir l'équipage du pétrolier, appelé CG36500, existe toujours et est conservé dans un état parfait dans un port de la ville d'Orleans, dans le Massachusetts. Construit en 1946, ce navire mesure 11 mètres de long et n'est plus en service depuis 1968.

Le saviez-vous ? L'acteur au physique de colosse Gunnar Jonson tient le rôle principal de ce géant timide qui vit toujours chez ses parents à 43 ans. Le comédien a déjà été à l'affiche d'un long-métrage en 2015 avec Béliers, sorti le 9 décembre, présenté auparavant dans la section Un Certain Regard au Festival de Cannes 2015. Pour sa performance dans Le Géant timide, Gunnar Jonson a reçu le Prix d'interprétation masculine au dernier Festival de Marrakech.

Le saviez-vous ? Emmanuel Finkiel a eu l'idée de faire ce film lorsqu'un de ses amis, Ahmed, avait dispuru de la circulation pendant 6 mois parce que, comme dans le film, quelqu'un s'était fait agresser dans sa cité et le nom "Ahmed" avait été prononcé à ce moment. La police a ensuite arrêté tous les Ahmed de la cité et la victime s'est obstinée à reconnaitre l'ami du réalisateur, alors même que l’enquête le mettait peu à peu hors de cause. 

Le saviez-vous ? Pour se plonger dans son rôle de mère de famillé d'accueil, Kathy Bates s'est inspirée de sa nièce Linda qui a déjà été confrontée à cette situation. Elle a également construit son personnage de manière physique en participant à la confection de sa perruque et de sa prothèse dentaire. Ces accessoires lui ont permis d'entrer dans la peau de la gentille et généreuse Maime Trotter.

Le saviez-vous ? François Ruffin est à la base un journaliste français qui a fondé le journal Fakir pour lequel il est rédacteur en chef. Il s'est fait davantage connaitre en publiant Les Petits soldats du journalisme, puis en travaillant comme reporter pour Là-bas si j’y suis (France Inter) avec Daniel MermetMerci patron ! est son premier film.

Le saviez-vous ? Ida Panahandeh n'a pas cherché à faire un film purement réaliste mais plutôt à faire en sorte que le réalisme soit accompagné d’une poésie latente et de touches de violence transparaissant à travers la mise en scène, les objets, la musique, les mains de Nahid, les couleurs ou encore le son.

Le saviez-vous ? Tempête est née de l'envie de Samuel Collardey de faire un film plus narratif que son documentaireL'Apprenti mais sans aller aussi loin dans la fiction que ce qu'il l'avait fait pour Comme un lion, son précédent long métrage. Il explique : "Je suis parti d’une histoire vécue, rejouée par les vraies personnes, et un peu aménagée pour des raisons dramaturgiques. Le tournage s’est étalé sur dix ou onze mois, qui nous ont laissé le temps de réfléchir, de réécrire, réorienter le scénario, donner plus ou moins d’importance à certains personnages."

Le saviez-vous ? Hassen Ferhani nourrit cette idée de filmer les abattoirs d'Alger depuis plusieurs années. Lui-même vient d'un quartier qui se situe près des abattoirs. Un jour, il décida d'y entrer et a été saisi par son atmosphère. Via un documentaire, le metteur en scène a ainsi voulu retranscrire le potentiel humain et cinématographique du lieu. Après en avoir parlé au producteur Narimane Mari, Hassen Ferhani a commencé à filmer l'endroit sans argent et sans avoir fait de repérages.

Commentaires