La Chute de Londres, Eperdument, Saint Amour... Découvrez les sorties de la semaine !
Anecdotes de tournage, notes d'intention, informations cinéphiles : chaque semaine, découvrez les coulisses des sorties cinéma.

Le saviez-vous ? Dans le but d'éviter la concurrence avec Seul sur Mars de Ridley Scott, la date de sortie salles de La Chute de Londres a été déplacée d'octobre 2015 à janvier 2016. Le long métrage sort finalement en 2016 pour laisser plus de temps à son équipe pour finaliser les effets spéciaux.

Le saviez-vous ? Éperdument a été tourné au sein d'une véritable prison, celle de la Santé, au sud de Paris. Le réalisateurPierre Godeau a ainsi pu profiter d'un cadre plus vrai que nature pour recréer le contexte de cette histoire d'amour hors du commun. "Tourner à la prison de la Santé a été une vraie chance. [...] Nous y avons passé six semaines. Six semaines dans un huis clos terrible, sans entendre aucun des bruits de la ville", raconte-t-il.

Le saviez-vous ? Au départ, Gustave Kervern et Benoît Delépine souhaitait réaliser un film qui serait entièrement tourné au Salon de l'agriculture avec les comédiens Jean-Roger Milo et Grégory Gadebois. L'organisation du Salon ayant refusé, les cinéastes ont revu leur copie en décidant de retravailler complètement le scénario et le casting en y incluant Gérard Depardieu avec lequel ils voulaient collaborer à nouveau.

Le saviez-vous ? Le premier Zoolander n’avait pas été un gros succès au box-office puisqu’il a rapporté environ 60 millions de dollars dans le monde avec sa sortie en salles, pour un budget estimé à 28 millions. En revanche, la comédie a connu un succès plus important en DVD et fut rapidement érigée au rang de film culte. D’où cette suite.

Le saviez-vous ? Le projet de Célibataire, mode d'emploi est en développement depuis 2008, date à laquelle la société de production New Line Cinema a obtenu les droits pour adapter le roman de Liz Tuccillo. Le long-métrage voit finalement le jour huit ans après.

Le saviez-vous ? La maison du personnage du réalisateur a été pensée par les décorateurs comme une sorte de mélange entre celle de Mick Jagger dans le film Performance et la Factory d’Andy Warhol. Soit une grande maison abandonnée d’architecture classique, aménagée par une communauté d’artistes plus ou moins talentueux et portés sur le LSD.

Le saviez-vous ? Le bar Le Belgica présent dans le film est inspiré d'un autre bar célèbre de la ville de Gand où Felix Van Groeningen et ses amis avaient leurs habitudes, Le Charlatan. Le groupe Soulwax qui a composé la musique du film s'est également déjà produit dans cet établissement.

Le saviez-vous ? C'est la femme de Jérôme Cohen-Olivar qui, quelques mois avant le tournage, a présenté au réalisateur le comédien Avishay Benazra qui fut rapidement choisi pour se glisser dans la peau du personnage principal deL'Orchestre de minuit.

Le saviez-vous ? Guy Ribes a peint entre 1 000 et 1 500 faux tableaux durant ses 30 années de "carrière". Il a donc été très riche pendant une époque et a dépensé beaucoup d'argent dans les casinos, les vêtements de luxe, les voyages lointains… Aujourd'hui, à 65 ans, il vit avec très peu mais est devenu célèbre du fait qu'il ait été démasqué et peut donc profiter de cette notoriété pour vendre sa propre peinture.

Le saviez-vous ? Deux Rémi, Deux était à l'origine envisagé comme un moyen-métrage de 45 minutes. Le projet a pu être finalisé grâce à une campagne de financement participatif fructueuse, lui permettant finalement d'atteindre la catégorie long-métrage avec une longueur totale de 66 minutes.

Commentaires