Captain America: Civil War, Nos souvenirs, Dalton Trumbo... Découvrez les sorties de la semaine !
Anecdotes de tournage, notes d'intention, informations cinéphiles : chaque semaine, découvrez les coulisses des sorties cinéma.

Le saviez-vous ? Captain America : Civil War constitue le 13ème film Marvel après Iron ManL’Incroyable HulkIron Man 2,ThorCaptain America : First AvengerAvengersIron Man 3Thor : Le Monde des ténèbresCaptain America : Le Soldat de l'hiverLes Gardiens de la GalaxieAvengers : L'Ère d'Ultron et Ant-Man. Ce troisième opus consacré au plus patriotique des Avengers est par ailleurs le premier film de la Phase 3 de l'univers cinématographique Marvel, qui sera ensuite suivi par Doctor StrangeLes Gardiens de la Galaxie 2 et plusieurs autres blockbusters.

Le saviez-vous ? L'action de Nos souvenirs prend place dans la forêt d'Aokigahara au Japon, une forêt choisie par de nombreux suicidaires pour mettre fin à leurs jours sans pouvoir être retrouvés. Elle est également connue sous le nom de Jukai, littéralement une "mer d'arbres" qui a donné son titre original au film, The Sea of Trees. Cette même forêt a également inspiré Jason Zada pour tourner The Forest, un film d'horreur avec Natalie Dormer prévu pour 2016.

Le saviez-vous ? En plus du matériel existant sur Dalton Trumbo (interviews, vidéos, biographies…), Bryan Cranston a pu compter sur l’aide des deux filles de l’écrivain (son fils, Christopher, est mort en 2011) pour interpréter au mieux son rôle. Devant une personnalité qu'il juge comme théâtrale, l'acteur craignait de trop en faire. Afin de trouver la bonne incarnation, l’acteur n’a donc pas arrêté de lire et d’opérer des recherches sur le personnage.

Le saviez-vous ? Jeremy Saulnier mûrit ce projet depuis plusieurs années. Lorsqu'il était lycéen, il tournait des films de zombies et se produisait dans des groupes punks où il hurlait dans un micro faute de savoir jouer d'un instrument (d'après ses propres dires). Très attaché à la musique punk, le metteur en scène a voulu réunir cet univers avec celui du cinéma et c'est de cette manière que Green Room est né.

Le saviez-vous ? Tracks est tiré du livre de Robyn Davidson publié en 1980. L'aventurière y a retranscrit son expérience de baroudeuse vécue en 1975, celle de traverser seule le désert australien en compagnie de 4 chameaux. Au pays des kangourous, Davidson est surnommée depuis la "Camel Lady", Camel signifiant chameau en anglais. Souvent sollicitée pour l'adaptation de son livre, l'auteure ne souhaitait pas céder aux sirènes américaines :"J’étais tellement puriste que je ne voulais pas que Hollywood fasse ce film. J’étais convaincue qu’il devait être australien, qu’il devait porter ses propres valeurs, proches de ce que le voyage et le livre signifient. (...) Je pense que ce qui m’a vraiment décidé a été le choix de Mia Wasikowska. J’ai toujours pensé à elle pour ce rôle et (...) je n’ai pas été déçue, car c’est une actrice magnifique et adorable", affirme Robyn Davidson, aujourd'hui âgée de 65 ans.

Le saviez-vous ? Greta Gerwig et Rebecca Miller ont véritablement travaillé ensemble sur le développement du personnage de Maggie, largement en amont du tournage. "Pendant un an, j’ai discuté de Maggie avec Rebecca. On a répété avec d’autres personnes, on a pris des cours de yoga ensemble, on a fait du shopping pour Maggie. Je lui apportais des choses qui pour moi correspondaient aux goûts de Maggie et Rebecca m’en apportait aussi. Je me suis sentie propriétaire de Maggie, comme je me suis toujours sentie propriétaire de ce que j’écrivais, parce que j’ai eu le temps de m’approprier le personnage", raconte ainsi l'actrice.

Le saviez-vous ? L’idée du film est venue à Raymond Depardon au moment où il a photographié la France de 2004 à 2010. Le cinéaste avait en effet à ce moment pris beaucoup de plaisir à écouter des conversations dans la rue et s'était dit qu'il fallait filmer ces échanges par un dispositif spécifique.

Le saviez-vous ? Dégradé est inspiré d'un fait divers survenu en 2007 : une intervention militaire du gouvernement du Hamas visant à neutraliser une des familles armées les plus influentes de Gaza qui avait, comme dans le film, volé un lion pour le montrer et ainsi rendre compte de son pouvoir... Le lion a servi de prétexte à cette intervention militaire qui s'est terminée dans un bain de sang. A partir de cette histoire tragique qui témoigne du contexte irrationnel de la vie à Gaza, Arab Nasser et Tarzan Nasser ont imaginé le salon de coiffure en face du lieu d'affrontement entre les militaires et la famille, et dans lequel une douzaine de femmes se retrouvent coincées.

Le saviez-vous ? La scène d'ouverture de Théo et Hugo dans le même bateau, qui montre la découverte et la naissance du désir chez les deux hommes, est filmée de manière très explicite. Les réalisateurs se sont ainsi affranchis des circuits de financement traditionnels, ce qui a impacté l'écriture du film : "Cela ne nous a pas seulement offert une grande liberté, mais nous a aussi incités à aller au bout de nos idées : ça ne valait pas la peine de se mettre en marge si c’était pour produire à la fin des images édulcorées", explique Olivier Ducastel.

Le saviez-vous ? Selon Benjamin WeillWest Coast s’inscrit dans la tradition des "Teen movie". Judd ApatowGreg Mottola ("Adentureland"), Rob Reiner ont ainsi servi de références mais c'est surtout l’oeuvre de John Hughes qui a donné envie au réalisateur de faire ce film. Des films comme Seize bougies pour Sam et La folle journée de Ferris Bueller nous permettent également d'après Weill de replonger avec une grande délicatesse dans l’âge de nos premiers « 400 coups ».

Commentaires