10 films à la mode

Le biopic inspiré par Yves Saint-Laurent, qui sort mercredi, est l'occasion idéale pour improviser notre propre défilé : celui de dix films qui levèrent le voile sur un milieu éloigné du grand public, la haute couture. Les cinéastes, eux, ne considèrent pas tous que la couture, c'est pour les gens de la haute !

YVES SAINT-LAURENT – Pour ouvrir le bal de l'année cinéma, voici Yves Saint-Laurent, un biopic qui retrace le début de carrière du plus grand couturier français. C’est Pierre Niney, benjamin des sociétaires de la Comédie Française, qui l’interprète. Il fait équipe avec un autre membre de la prestigieuse  maison de Molière, Guillaume Gallienne.

CLUELESS – En 1996, cette petite comédie sans prétention va devenir culte. Avec, en tête d’affiche, une jeune icône de cette décennie (Alicia Silverstone), Clueless suit trois lycéennes de Beverly Hills obsédées de shopping et de mode. Au casting également, la regrettée Brittany Murphy dans un de ses premiers grands rôles.

LAGERFELD CONFIDENTIEL – Qui parlera de sa vie et de son œuvre mieux que l’artiste en personne ? Pour croquer l’énigmatique Karl Lagerfeld, le réalisateur Rodolphe Marconi a choisi le format documentaire. A travers des images du couturier à l'œuvre et le témoignage des petites mains qui l'épaulent, s'esquisse la silhouette d’un génie infatigable.

PRET A PORTER – Dans les années 1990, Robert Altman, palmé à Cannes pour le célèbre M.A.S.H., a lui aussi taillé un costard au milieu de la mode. On n'a pas oublié son affiche sulfureuse, sa bande-originale punchy ni son casting all star : Marcello Mastroianni, Sophia Loren, Anouk Aimée, Kim Basinger, Julia Roberts, Forest Whitaker, Lauren Bacall, Tim Robbins, Jean-Pierre Cassel... entre autres!

BRÜNO – Après son personnage loufoque de Borat, Sacha Baron Cohen change de déguisement et revêt le costume de Brüno, un chroniqueur de mode autrichien. Homosexuel excentrique, Brüno déboule aux Etats-Unis pour faire carrière et devenir célèbre. Malheureusement, sous la bannière étoilée, il n’y a guère de place pour ce genre de tempéraments…

ZOOLANDER – Tandis que débute la carrière de son dernier film, La Vie Rêvée de Walter Mitty, rappelons-nous Zoolander. Ce film, qui a marqué un tournant dans la carrière de Ben Stiller devant et derrière la caméra, n’avait pourtant pas conquis le public à sa sortie en salles! Mais aucune comédie sur la haute couture n'a atteint sa notoriété.

HOUSE OF VERSACE – Les téléfilms ont aussi leur place dans la liste des longs métrages qui s’intéressent à la mode. Dans House Of Versace, la sulfureuse Gina Gershon interprète Donatella Versace, la star de la haute couture italienne, désormais à la tête de l’entreprise de son frère Gianni, assassiné à Miami en 1997.

LE DIABLE S’HABILLE EN PRADA – Adapté du best-seller du même nom, le film emmené par Meryl Streep, assistée par Anne Hathaway, a fait un carton lors de sa sortie en salles. Le portrait de cette rédactrice en chef diabolique, toujours tirée à quatre épingles, a su séduire un public plus large que celui des fashionistas.

ABSOLUMENT FABULEUX – Pas franchement culte, l’adaptation en long métrage français de la série anglaise peut susciter une certaine sympathie treize ans après sa sortie en salles. Ses héroïnes, interprétées par Josiane Balasko et Nathalie Baye, sont deux féministes soixante-huitardes enragées et maniaques de leur apparence.

COCO AVANT CHANEL – Au rayon des biopics, une autre grande figure de la haute couture a eu droit non pas à un film, mais deux ! Gabrielle Chanel, surnommée Coco, emprunte pour le grand écran d’abord les traits d’Audrey Tautou pour la caméra d’Anne Fontaine, puis ceux d’Anna Mougladis pour celle de Jan Kounen. Mads Mikkelsen y incarne le compositeur Igor Stravinski .

Commentaires

  • gimliamideselfes

    Bruno ! Quelle classe !

  • Cornetot

    Bruno ! Il est magnifique ce film, j'adore! Quel homme !