10 looks de John Travolta

Il fête ses 60 ans aujourd’hui ! Retrouvons les différents looks de John Travolta, de la révélation avec "La Fièvre du samedi soir" à la désinvolture avec "Face à face". Son attitude cool a fait rêver plusieurs générations de spectateurs… Souhaitons joyeux anniversaire à une légende vivante !

LE LOOK DISCO - C’est le film qui a lancé sa carrière, grâce à son célèbre déhanché. Plus personne n’a écouté les Bee Gees de la même façon après avoir vu John Travolta embrasser le dance floor dans ce film de 1977. Il faut le dire, son costume blanc y est pour quelque chose !

LE LOOK BLOUSON NOIR - Quand il s’agit de parodier les années 1950, John Travolta est un véritable loubard ! Aucun respect pour les nanas qu’il drague le temps d’un été. Devant les copains, pas question de faire le sentimental. Il a le blouson, la banane, la belle voiture qui va avec et il danse toujours comme un Dieu.

LE LOOK DE LEGENDE – On ne va pas se mentir : les années 1980 n’ont pas été faciles pour John Travolta. Mais il revient au sommet de sa forme en 1994 avec le film qui a valu à Quentin Tarantino sa Palme d’Or : le cultissime Pulp Fiction. Cheveux longs, costard et flingue à la main, l’acteur danse toujours aussi bien !

LE LOOK NICOLAS CAGE – Chez John Woo, il pousse la transformation encore plus loin. Cette fois, Nicolas Cage et John Travolta échangent leurs visages. Le travail des acteurs pour s’imiter l’un l’autre est impressionnant. L’un est flic, l’autre est psychopathe, et vice versa, et réciproquement…

LE LOOK PRESIDENTIEL – Même s’il s’appelle Jack Stanton pour les besoins du film de Mike Nichols, on sait bien que c’est en réalité dans la peau de Bill Clinton que John Travolta se glisse. Avec ses cheveux blancs, tantôt en costume, tantôt en survet’, il n'a plus besoin de danser pour nous impressionner.

LE LOOK SCIENTOLOGUE – Probablement la plus belle tache sur une carrière dont il n’avait pas à rougir, Battlefield Earth vient ternir l’image de John Travolta. En chef d’une tribu d’extra-terrestres au front difforme et aux dreadlocks dignes des Pirates des Caraïbes, John Travolta devient l’un des ambassadeurs de la scientologie dans un film tourné par un grand gourou d’Hollywood.

LE LOOK ALBINOS – Il ne se contente pas toujours de danser sur de la musique. Parfois, Travolta agrippe une guitare et grattouille des chansons folks. Mais, quand il s’y met, c’est  la clope au bec, Scarlett Johansson à ses côtés, et les cheveux vraiment… comme dirait Coluche : plus blancs que blanc !

LE LOOK FEMME AU FOYER – C’est quand même comme ça qu’on le préfère, notre John Travolta ! Quand il danse et qu’il ne se prend pas au sérieux. Pour Hairspray, il va jusqu’à se travestir en mémère obèse qui sort de son puritanisme des années 1950 pour se mettre à bouger son corps sur de la musique de jeunes. Rock’n’roll !

LE LOOK MONSIEUR PROPRE – Quand il tourne pour EuropaCorp, Travolta traverse l’Atlantique et vient exposer dans notre capitale son crâne en peau de fesses. Il n’a pas oublié de se laisser pousser le bouc et de s’équiper d’un arsenal fourni pour tout faire péter chez nous. On aurait préféré qu’il reste chez lui ? A vous de voir…

LE LOOK NAIN DE JARDIN – Collier de barbe, bonnet et arc à la main… Dans son face à face avec la légende Robert De Niro, John Travolta est devenu un croisement entre un récent leader du Parti Communiste Français et le professeur Thibaud (vous savez, celui des Nuls !). Décidément, c’est pas facile, de vieillir…

Commentaires

  • MC4815162342

    Un énorme acteur trop peu présent.

  • Angelique M.

    Je suis bien d'accords !

  • Didier Noisy

    Et pour ceux que ça intéresse, la filmographie de Travolta avec son box-office France et international, c'est ici : http://boxofficestar2.eklablog...

  • Richard C.

    Il manque le look de "Opération espadon" !