Mon AlloCiné
    Rewind
    Critiques spectateurs
    Critiques presse
    note moyenne
    2,5
    18 notes dont 5 critiques
    0% (0 critique)
    20% (1 critique)
    0% (0 critique)
    20% (1 critique)
    20% (1 critique)
    40% (2 critiques)
    Votre avis sur Rewind ?
    gunbuster
    gunbuster

    Suivre son activité 208 abonnés Lire ses 1 240 critiques

    0,5
    Publiée le 20 septembre 2013
    Ce téléfilm Syfy est à l'origine le pilote d'une série qui n'a pas été commandée par la chaîne. Et comme Syfy est près de ses sous, ils ont décidé de diffuser le pilote "comme si" c'était un énième téléfilm. La série parle de voyage dans le temps. C'est un sujet très traité au cinéma et à la télé, avec souvent des échecs monstrueux faute de scénaristes talentueux. Et c'est la tare que Rewind traîne pendant 1h20. Le pitch est qu'un savant ayant reçu le Prix Nobel décide de faire péter New York avec une bombe A. Le gouvernement américain trouve la parade en créant une machine expérimentale à voyager dans le temps et envoie nos 3 héros sauver la mise de la grosse pomme, en modifiant le continuum espace-temps. Le scénario ne tient pas la route un seul instant, les écrivains abusant des raccourcis improbables qui détruisent le peu de crédibilité du show : le héros qui avait échoué à faire parler le savant, est le meilleur ami du Général qui dirige en personne le programme secret de la Machine, car oui, le héros est un militaire des Black Ops' alors que la scène d'avant il était enquêteur au FBI... Je comprends plus rien. Enfin, bref, le héros passe du stade suicidaire (la justice américain l'accuse d'être le responsable de l'attentat. Hein? WTF!?!) et le Général passe dans sa cellule et le voici avec un sourire de vendeur de dentifrice qui va sauver le Monde, enfin les USA, enfin New York, enfin sa petite amie qui avait cassé avant le big bang qu'il essayera de se retaper après être revenu du passé. Hein?!? Sur ces entremets, on présente rapidement l'équipe scientifique la plus géniale au monde : la scientifique des neutrons qui a le physique des femmes au foyer de drama US (elle ne convainc pas un seul instant être scientifique), un vieux type avec barbe et cheveux grisonnant sorti de l'émission "Papy vous apprend le bricolage", qui conçoit à la fois des appareils électroniques microscopique et fait aussi de la théorie des neutrons (improbable qu'un scientifique maîtrise deux champs aussi éloignés...), un geek qu'est sur les écrans et les logiciels (mais donne l'impression d'avoir jamais touché un ordi de sa vie) et une nana experte en comportement historique, mais plutôt responsable des costumes de théâtre qu'autre chose, qui ne sert à rien. Le téléfilm est niais, se contentant de toujours passer sur les sujets qu'il aborde sans jamais rentrer dans le détail, preuve que les scénaristes n'y connaissent rien. Ainsi, le scientifique du début est présenté comme l'inventeur des réacteurs nucléaires modernes. Problème : vu son âge (70 balais de nos jours), il est donc né dans les années 40, et disons qu'il réalise sa découverte à l'âge de 30 ans, cela amène aux années 70. La conception des réacteurs date de la fin des années 40, la première génération étant mise en service dans le courant des années 50. Cela ne tient pas la route historiquement parlant. Idem pour la bombe qu'il a créée : c'est un théoricien, ce qui signifie qu'il n'a pas accès au matériel nucléaire et qu'il n'a probablement jamais mis les pieds dans une centrale de sa vie. Impossible de fabriquer la bombe tout seul, d'autant que ses assistants auraient tilté tout de suite. Autre problème de fond : il fabrique cette bombe par volonté de détruire la société qui a laisse sa femme mourir il y a 35 ans. Pourquoi agit-il maintenant? C'est pas logique d'un point de vue psychologique! Le show mérite amplement son sort, avec des acteurs transparents, une mise en scène de mauvais soap cheap, des personnages stéréotypés à mort, et un scénario mal torché. La série touche le fond, tant les emprunts à d'autres séries/films sont visibles, allant jusqu’à reprendre le décor de StarGate : SG1 ou des intrigues entières du très mauvais Déjà Vu (2006).
    Thi Xuan An H.
    Thi Xuan An H.

    Suivre son activité 3 abonnés Lire sa critique

    4,0
    Publiée le 27 septembre 2013
    Épisode pilot : L’épisode pilot fait pratiquement 1h30 je trouve la série intéressante même s'il est vrai que cela est improbable et énormément copier sur d'autres séries (slider,7 jours pour agir etc...)mais elle se laisse tout de même regarder avec plaisir...une série qui mérite d'avoir quelques épisodes afin de mieux la Bocap.
    defmsy
    defmsy

    Suivre son activité Lire sa critique

    0,5
    Publiée le 2 septembre 2013
    Je viens de regarder le pilote. J'ai trouvé le jeu des acteurs sans intérêt. Le scénario m'a paru creux. Aucune réelle réflexion de la part des personnages. Un problème apparait, et paf, la solution miracle est tout de suite donnée par un des personnages. De plus, le logiciel magique qui détermine en une fraction de seconde les répercutions exactes d'une modification dans le passé est tout bonnement ridicule. Mais, le point qui m'a le plus dégouté est que malgré les modifications dans le passé, les personnages à l'intérieur du centre d'opération étaient comme isolés de l'extérieur et des répercutions des changements du passé. Bref. Je suis peut être beaucoup trop pointilleux mais pour moi cette série ne vaut pas la peine d'être regardée.
    selimen
    selimen

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 22 critiques

    2,5
    Publiée le 1 septembre 2013
    Il faut dire les choses simplement, des scénarios comme celui-là, il y a en eu des dizaines. Coté dialogues et originalité => /dev/null Donc DEJA-VU, passez votre chemin...
    EauQuiChante
    EauQuiChante

    Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 107 critiques

    1,0
    Publiée le 5 septembre 2019
    J'ai trouvé ce téléfilm superficiel et avec trop d'incohérence, qu'il s'agisse du scénario, du comportement des personnages. Le problème, quand on fait un film de science fiction, c'est qu'il faut s'efforcer d'obtenir l'adhésion du spectateur à quelque chose d'extraordinaire: il faut lui donner envie de croire à quelque chose dont tout un chacun sait que c'est impossible: quoi de mieux que le voyage temporel pour cela? Ce téléfilm n'y arrive pas. Ce n'est pas un problème d'effets spéciaux, relativement bien maîtrisés. Il s'agit plutôt d'une absence de rigueur dans le façon de voir les choses: l'effet papillon, qui est l'un des thèmes majeurs de ce film n'est pas du tout maîtrisé (pour résumer, c'est à la convenance du film, c'est à dire que parfois ça a une importance cruciale, parfois cela n'en a aucune...); on peut aussi parler de l'absence de crédibilité technique d'un ordinateur "magique" capable de prévoir la destinée de toute une planète à partir de la moindre modification dans le passé. Par ailleurs, les personnages acceptent tout trop facilement: que ce soit la machine à remonter le temps elle-même, ou encore l'ordinateur sus mentionné...Ce ne sont pas des réactions crédibles...Pour ne pas parler du personnage principal du film, qui initialement (dans le premier quart d'heure) est durement affecté par son erreur et par le décès de sa fiancée, se métamorphose subitement en chef d'équipe enthousiaste et ayant toujours le bon mot (alors par exemple qu'on attendrait plutôt quelqu'un de taciturne)...
    Back to Top