Notez des films
Mon AlloCiné
    Tyrant
    Critiques spectateurs
    Critiques presse
    note moyenne
    4,0
    266 notes dont 31 critiques
    répartition des 31 critiques par note
    5 critiques
    12 critiques
    11 critiques
    2 critiques
    0 critique
    1 critique
    Votre avis sur Tyrant ?
    Edgar L.
    Edgar L.

    Suivre son activité 164 abonnés Lire ses 271 critiques

    3,5
    Publiée le 24 janvier 2015
    Tournée au Maroc, la série a été imaginée par le créateur de la série "Homeland". L'histoire est centrée sur Bassam Al Fayeed, alias "Barry" aux États-Unis, le fils cadet d'un dictateur qui est à la tête d'un pays déchiré et divisé par la guerre. L'homme s'est exilé pendant vingt ans aux États-Unis mais va se voir obligé de retourner dans son pays d'origine afin d'assister au mariage de son neveu. Une fois là-bas, il va être confronté au décès brutal de son père, et se retrouvera bloqué. [...] Autant vous le dire, la série prend le parti de nous montrer toutes les atrocités qui peuvent se dérouler dans un pays sous dictature au Moyen-Orient. Le contraste est souvent saisissant entre l'opulence et la richesse du dictateur et de sa famille et la pauvreté de son peuple qui souffre le martyr au quotidien. On comprend très vite la raison du départ de Bassam qui a préféré fuir son pays d'origine afin d'échapper à toutes ces scènes de guerre, de viols et de violences quotidiennes. [...]
    Lamine M.
    Lamine M.

    Suivre son activité 2 abonnés Lire sa critique

    3,0
    Publiée le 30 septembre 2014
    SUIS-JE LE SEUL A VOIR QUE LA SERIE NE PARLE ABSOLUMENT PAS DE RELIGION ? En tout cas, je la recommande à ceux qui apprécient les fictions d'intrigues politique: c'est dense, riche et les dialogues sont superbes. chaque personnage est creusé en profondeur et même s'il y a deux ou trois aspects de l'intrigue qui apparaissent avant d'être gâchées par la suite. Comme par exemples: Ceci dit, je regrette quand même les accents superflus et qui trahissent une certaine condescendance américaine vis à vis des peuples du Moyen-Orient. Quand on a fait "les 3 Mousquetaires" on a pas donné un accent français à tous les personnages de même, quand on a fait les Borgias, on a pas fait un accent italien à tout le monde... pourquoi donc prêter des accents à des personnages locaux plus dans cette série que pour les séries dont l'action se déroule en Europe ou en Australie?
    Capoblanco
    Capoblanco

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 23 critiques

    3,0
    Publiée le 2 septembre 2014
    Dans les critiques précédentes, on compare Tyrant à Dallas et à Homeland. Tyrant est assez agréable à regarder, mais, à mes yeux, ça tient plus de Dallas que d'Homeland. Le scénario se déroule à toute vitesse et les scénaristes n'ont pas pris la peine de donner de l'épaisseur à l'histoire pour lui donner plus de corps et de crédibilité. Beaucoup de clichés en font une caricature .
    elriad
    elriad

    Suivre son activité 141 abonnés Lire ses 1 259 critiques

    5,0
    Publiée le 23 août 2015
    Vu enfin la saison intégrale et force est de constater que le scénario soigné, la psychologie des personnages s'affine épisode après épisode. La beauté des décors, tout tend à confirmer que cette série est l'une des séries de l'été. Les deux frères en opposition, l'orient face à l'occident, les touches réelles pour celui qui connait bien les rouages de la société musulmane comme l'homosexualité du jeune fils, la peur de parler, dans chaque scène on sent la tension monter, s'installer. Certains pourront reprocher parfois un peu de manichéisme dans la dramaturgie mais l'ensemble est vraiment bien fait et change des sempiternelles séries de vampires,loups-garous ou mort-vivants. Enfin autre chose que pour les ados boutonneux nourris au pop-corn.
    Kallie
    Kallie

    Suivre son activité Lire ses 4 critiques

    4,0
    Publiée le 2 août 2014
    Série très sympa ! Pour avoir vu Homeland, c'est vrai qu'on retrouve bien cette touche orientale, ici beaucoup plus présente. L'histoire est intéressante, les faits corroborent parfois à la réalité, parfois à la fiction, les personnages sont assez complémentaires et certaines histoires de fonds, parallèles à l'intrigue principale, sont prometteuses. Je vais rebondir sur un des commentaires posté sur la fiche de la série, qui souligne que le personnage de Bassam AlFayeed est bien moins orientale que sa famille, ce qui est un peu dommage, puisque je trouve du coup qu'il a du mal à trouver sa légitimité ... Pour le moment, je trouve que la série à trouvé son rythme de croisière, j'attends avec curiosité de voir ce que les scénaristes vont faire des personnages !
    Henkidou
    Henkidou

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 20 critiques

    4,0
    Publiée le 10 septembre 2014
    Franchement c'est une très grosse surprise. Sur le 1er épisode, j'étais un peu septique, mais j'ai regardé tous les autres en 3 jours. Le jeux des 2 acteurs est vraiment excellent. Les décors, le contexte aide aussi beaucoup à se mettre dans la peau de ce médecin, revenu au pays. Une série à connaitre et voir, je l'a conseille à tous mes amis et pour le moment, aucun ne m'a fait de retour négatif.
    Salsanette
    Salsanette

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 21 critiques

    4,0
    Publiée le 17 août 2014
    Une très belle surprise. J'ai «avalé» les 8 épisodes en 2 jours, un grand bonheur de sériephile. Une série bien jouée, bien scénarisée, pleine de rebondissements même si parfois on si attend un peu. Plus intéressant que Homeland à qui on la compare, plus exotique aussi, avec un petit «e» quand même.
    Jc A.
    Jc A.

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 19 critiques

    4,0
    Publiée le 12 août 2014
    Dallas au moyen orient :) Cette série est une bonne surprise, les acteurs sont convaincants, surtout les deux acteurs principaux/frères dans la série sont très bon.
    nokidoki
    nokidoki

    Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 366 critiques

    4,0
    Publiée le 4 décembre 2018
    Les deux premières saisons sont vraiment très bien, mais la troisième est un capharnaüm rempli d'abbérations et, de plus, elle se termine en queue de boudin sans suite. Jamais une révolution dans un pays Arabe n'a de chances de se conduire de la manière dont c'est représenté dans la série. Comment, dans un pays en état de siège et au bord de la guerre, laisse-t-on les portes du palais ouvertes et on y entre et sort comme dans un moulin ? Comment la sécurité peut-elle laisser le fils du président circuler en ville sans sécurité et sans savoir où il va ? Et cela, ce ne sont que deux exemples facile à comprendre. Je ne cite même pas dans les erreurs géo-politiques créées par des ignorants qui ne connaissent rien à la politique Moyen-Orientale. Bref, une série dont il ne faut voir que les deux premières saisons et sacrifier la troisième. Surtout qu'il n'y en a pas une quatrième de programmée (je me demande si ce n'est pas mieux).
    ulk973
    ulk973

    Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 23 critiques

    3,5
    Publiée le 24 août 2014
    I don’t know how Tyrant went under my radar but I’m so glad I got to see the pilot. I was sold on the within 20 minutes. There are so many plots in development just in the pilot that I can’t wait to see the rest. It makes sense that Tyrant would be interesting since Homeland’s Gideon Raff is behind it. And let’s be honest Adam Rayner is a good looking man. Lastly i don’t see the show as racial stereotyping, I’m smart enough so see this as entertainment in a different set up than the one we’re use to.
    Dan S.
    Dan S.

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 327 critiques

    2,0
    Publiée le 23 mars 2017
    Une première saison prometteuse et originale. Une deuxième saison qui se renouvelle. Une troisième saison catastrophique qui vient détruire tout le travail réalisé. De cliché en cliché, on ne croit pas une seconde au scénario et on est soulager d'apprendre que c'est fini. Oui c'est bien fini et dans cette saison 3, vous n'apprendrez rien, et n'obtiendrez qu'un seul sentiment : la déception.
    Mehdi Rouabah
    Mehdi Rouabah

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 30 critiques

    5,0
    Publiée le 17 juillet 2014
    Je découvre une très bonne série, avec un scenario qui est un peu pompé sur des événement réelle de plusieurs pays du moyen Orient. mais bon cela reste de la fiction et du divertissement donc .. Les personnages très charismatique , une bonne ambiance un scénario solides avec un bon suivie des épisodes. Démarrage parfait
    Beatrice D.
    Beatrice D.

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 80 critiques

    4,0
    Publiée le 8 octobre 2019
    Excellente série. Voir the spy ... Gideon Raff trésotérique efficace dans ce domaine. Je recommande sa filmographie.
    Chocopepite
    Chocopepite

    Suivre son activité Lire ses 10 critiques

    3,5
    Publiée le 8 août 2015
    « Barry » (Bassam), fils d’un dictateur du moyen-orient, vit depuis 20 ans aux Etats unis où il mène une vie « occidentale » tranquille. Encouragé par son épouse, il revient au pays pour quelques jours. Mais très vite, malgré lui, ses démons le rattrapent, il va devoir s’impliquer davantage dans la vie familiale et politique. Intrigue et histoire intéressante, mais attention des images peuvent heurter (abus sexuels) - ça mérite d’être précisé ! ca n'est pas tout public
    Ahmed B.
    Ahmed B.

    Suivre son activité 40 abonnés Lire sa critique

    3,0
    Publiée le 23 août 2016
    The Tyrant nous téléporte - cinématographiquement - aux processus en cours au Moyen Orient: Tantôt des événements inspirés du dossier syrien, tantôt des événements inspirés du dossier tunisien, corsés dans un scénario très discutable.The Tyrant se déroule à Abudan, un pays factice gouverné par la famille Al Fayeed. Son pivot central est le personnage de Bassam Al Fayeed -Barry- qui a renié la monarchie parentale et l'a quitté aux Etats-Unis dès l'âge de 16 ans où il a fait des études en médecine et il a construit une famille. Après 20 ans d'exil, Bassam, accompagné de sa famille, est rentré à Abudan pour assister à la cérémonie de mariage de son neveu.... Pendant son séjour le monarque -le père- meurt d'une crise cardiaque et fait hériter à son fils, le frère de Bassam, Jamal, la gouvernance d'Abudan dont le contexte géopolitique est très instable à cause de la menace terroriste. Jamal est un personnage psychopathe hors pair et lui confier cette responsabilité est juste un malheureux hasard. Dans le fil des attentats et des menaces, Bassam, après concertation avec Jamal, reste à Abudan avec l'objectif d'organiser des élections libres.... De là, démarre la saison 1, s’enchaîne la 2 et puis la 3! On polémique sur les accents superflus donnés aux acteurs, traduisant ainsi une certaine "condescendance américaine vis à vis des peuples du Moyen-Orient". Néanmoins, il faut admettre qu'au Moyen Orient c'est l'accent qu'on entend adopté par les anglophones. Donc,ce n'est en soi une "condescendance". En général, l'intrigue est alléchante, le spectateur s'impatiente à chaque épisode de voir le suivant, mais sous un angle différent, cette intrigue manque de certaines ficelles et certains regards si on admet qu'elle narre la crise du Moyen Orient et du Nord de l'Afrique. Cela aurait pu être beaucoup mieux élaboré. La sociologie de "Abudin" aurait pu être travaillé en introduisant plus de sensibilité. Quelques remarques/ questionnements: 1- L'Etat Islamique est un peu parachuté, on ne définit pas sa création. En tant que menace pour Abudine, on aurait pu en faire un antagoniste plus intrigant et moins sensuelle. 2- Beaucoup de parallèle entre Bachar El Assad et le personnage de Bassam AL Fayeed. Les deux ont fait des études en médecine à l'étranger. Les deux sont de culture et de valeurs occidentales. D'autre part, beaucoup de parallèle entre le processus que connait la Syrie et celui narré d'Abudin. Si ce n'est pas une coïncidence, pourquoi les scénaristes n'étaient pas plus directe? Pour le moins, ça aurait augmenté leurs taux d'audimat! 3- Le personnage d'Emma n'était pas bien entretenu à la première et à la deuxième saison. On se lassait de suivre les peu de dialogues où elle était introduite. Idem pour la soeur de Molly.
    Back to Top