Notez des films
Mon AlloCiné
    Helix
    Critiques spectateurs
    Critiques presse
    note moyenne
    3,5
    1527 notes dont 99 critiques
    répartition des 99 critiques par note
    8 critiques
    31 critiques
    17 critiques
    20 critiques
    14 critiques
    9 critiques
    Votre avis sur Helix ?
    Mathilde L
    Mathilde L

    Suivre son activité 50 abonnés Lire ses 39 critiques

    3,5
    Publiée le 13 janvier 2014
    Ronald D. Moore, le papa de ("Previously on") Battlestar Galactica, a gagné mon éternel respect en accouchant de l'une des meilleures séries jamais portées sur le petit écran -so say we all. Aussi me suis-je tout naturellement jetée sur Helix, son dernier bébé, également produit par l'excellente chaîne du câble SyFy qui, par souci de cohérence, fait dans la science-fiction et les genres qui lui sont traditionnellement attachés avec plus ou moins de légitimité. Le créateur de ("Previously on") BSG revient donc avec un projet alléchant, dont les deux ou trois premiers épisodes, le pilote comptant double pour mon plus grand plaisir, donnent un aperçu de son potentiel. Il signe avec Helix un nouveau huis clot : ses personnages, qui ont troqué leur combinaison spatiale pour une combinaison antibactérienne, ne sont plus confinés dans un vaisseau de guerre sillonnant l'espace intersidéral, mais dans une base de recherches internationale construite en Arctique. En d'autres termes, il fait trop froid pour mettre le pied dehors, même si l'ennemi fait des ravages à l'intérieur ; et à cet égard, la cadette de la famille Moore se pose dès la scène d'introduction en série horrifique qui, au vu des quelques épisodes déjà diffusés, tient largement ses promesses. À mi-chemin entre Alien, pour le côté enfermé-dans-une-boîte-de-conserve et le mode d'inoculation du virus, et 28 Days Later, pour le côté approche-scientifique-du-zombie, les singes de laboratoire agressifs et le maquillage, Helix raconte l'histoire d'un groupe d'experts en virologie d'un CDC envoyés en mission spéciale sur la banquise. À titre informatif, les CDC, Centers for Disease Control and Prevention, sont comme leur nom l'indique des lieux d'expérimentation sur des chihuahuas, cousins des rats, d'agents pathogènes mortels ; personnellement, je me rassure en pensant à The Walking Dead : en cas de contamination du personnel, il suffit à l'immunisé de service d'appuyer sur le bouton qui déclenche l'explosion nucléaire, car mieux vaut avoir trois bras que... quatre. Bref, le groupe se compose d'Alan, de son ex-femme, de sa potentielle future femme et d'une quatrième femme qui n'a aucune chance avec lui ; un militaire, qui ne s'est pas servi de son arme à feu depuis le boot camp, les accompagne. Ensemble, ils se rendent dans une station arctique où trois chercheurs, parmi lesquels le frère d'Alan avec qui son ex l'a trompé, ont été infectés par un virus qui transforme le sang en pétrole -enfin, en quelque substance y ressemblant. Le nombre de victimes croît rapidement, et celles qui ne se liquéfient pas avant d'être récupérées par Total (« Notre énergie est votre énergie. ») voient leur force décuplée et l'envie montée de vomir ledit liquide noire dans la bouche des non-infectés. La série, qui ne bénéficie pas des mêmes effets spéciaux que ("Previously on") Battlestar Galactica, laisse sans problème s'installer une tension permanente ; quelques scènes méritent même d'être qualifiées d'effrayantes, à l'instar de celles qui demandent aux personnages de ramper dans les conduits d'aération à la poursuite de Peter, le frère, qui s'y faufile comme un chat arracheur de bras ; Helix remplit mieux son office qu'une production comme American Horror Story. Les mystères s'accumulent et la font inexorablement pencher vers la théorie du complot : libre à chacun de croire que le responsable de la base, Hiroshi Hatake, met des lentilles de contact simplement parce qu'un Japonais n'est pas censé avoir les yeux de Riddick et qu'il redoute la moquerie, mais je crois, moi, qu'il cache quelque chose de plus important. La nouvelle création de Ronald D. Moore promet donc : personne ne viendra les chercher...
    DurexYoda
    DurexYoda

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 9 critiques

    2,0
    Publiée le 25 avril 2014
    Après avoir visionné la première saison, le constat n'est pas terrible. Je m'attendais à beaucoup mieux. Le rythme est poussif, ce qui laisse le temps de réfléchir aux incohérences, ces dernières étant nombreuses. S'il y a bien un domaine dans lequel les exigences de sécurité doivent être élevées, c'est bien dans la recherche virale. Eh bien pas dans cette série !!! spoiler: A : On isole les patients potentiellement infectés ensemble au lieu de les séparer dans des cellules individuelles. On s'étonne ensuite que le virus se propage à 1/3 de la base. On s'étonne également que les patients s'énervent. Tout ça pour finalement se rendre compte après 2 ou 3 jours qu'il existe un étage isolé pouvant servir à la mise en quarantaine. B : D'un autre côté, malgré le fait qu'un des malades, en mode super violent, est en liberté, on se balade en solo au risque de se faire...attaquer sous la douche. L'erreur classique des films d'horreur de série Z : Et si on se séparait pour mieux se faire tuer ? Circuler par groupes de 2, dont au moins 1 serait armé, semble logique...mais pas dans cette série. C : On dissèque un singe contaminé au milieu du hangar où on l'a trouvé, sans plus de cérémonie. Pire, on laisse le singe en question sans protection et sans surveillance alors qu'il s'agit d'un élément crucial dans la résolution de l'énigme qui se pose. Une fois disparu, on remplace ce singe "vecteur", pour reprendre le vocabulaire de la série, et on le remplace par un autre dont on ne sait pas s'il était "vecteur". Les conclusions de l'étude ne peuvent qu'être faussées, et pourtant, personne ne s'en préoccupe. D : Chaque membre de l'équipe fait ses propres recherches dans son coin, et la mise en commun des découvertes ne se fait pas ou peu, ce qui laisse songeur quant à leur définition du "travail d'équipe". E : Le comportement des chercheurs est également à noter, puisqu'ils semblent totalement étrangers aux risques encourus dans ce genre de centre de recherche. Il faut tout leur expliquer, alors qu'ils sont censés être des sommités dans leurs domaines respectifs. Au final, ils font tous passer leur petite personne avant la survie de l'espèce, et ne souhaitent que s’échapper et prendre le risque de laisser échapper le virus, ce qui est un comble pour des profils comme les leurs. Concernant le test rapide élaboré à l'épisode 3, le docteur Walker met des lustres à se rendre compte qu'il ne fonctionne pas. Les compétences des héros peuvent sembler douteuses. F : On nous dit en début de pilote que le centre est équipé d'une liaison fibre permettant de communiquer avec l'extérieur à une vitesse folle...mais on oublie totalement ce détail et l'équipe attend de pouvoir utiliser le satellite qui n'est disponible que quelques heures de temps en temps. Et quand l'antenne satellite explose, le téléphone interne de la base se retrouve coupé...mais bien sûr !!! E : Les contraintes en termes de température ne sont pas prises en compte. La respiration des personnages en plein froid ne se voit pas. Ils se promènent sans gants par -50°. Un des personnages est laissé pour mort à moitié dénudé, toujours par -50°, et il survit sans problème. F : Et tout ceci finit par se "comprendre", puisque la série perd totalement son esprit science fiction après quelques épisodes pour devenir un survival horror basique. Cette saison 1 nous donne des retournements de situation en veux tu en voilà. Mais rien n'est crédible. Les méchants sont les gentils, les gentils sont les méchants. On ne nous donne aucune clef pour comprendre tout ça. C'est du grand n'importe quoi. Conclusion : Parti d'une idée sympathique, cette saison 1 s'égare pour finir en thriller bas de gamme. Au final, cette série nous prend pour des imbéciles.
    Le Toqué
    Le Toqué

    Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 31 critiques

    1,5
    Publiée le 12 avril 2014
    Encore une série qui rate son sujet malgré un réalisateur qui avait fait un fabuleux travail avec Battlestar Galactica… à croire que sans son complice, Glen A Larson, il est incapable de retranscrire la même ambiance d’oppression et de fin du monde qui faisait le charme de la plus célèbre des séries de SF. Le problème ici vient des nombreuses incohérences du scénario, de la réalisation mollassonne et des acteurs. Tout est trop propre, trop gentillet, trop lumineux, exit les longs couloirs noirs angoissant, les contaminés flippant, et la détresse des survivants complètement dépassés par un virus incontrôlable. On est devant une énième série au potentiel incroyable mais dynamité par le cahier des charges des producteurs qui veulent viser le grand public qu’il ne faut absolument pas choquer, malmener ou terrifier… même les jump scares tombent à l’eau, c’est vous dire! Ce qui m’amène aux contaminés eux même qui font plus sourire qu’autre chose, les acteurs principaux et secondaires ne sont pas en reste et abaissent encore le niveau de la série avec un méchant, Hiroyuki Sanada, vue aussi dans Wolwerine et 47 ronin, qui est toujours aussi caricatural, un trio amoureux des plus ennuyeux et des mannequins absolument pas crédible dans le rôle de génie de la science. Cela commence à faire beaucoup et c’est largement suffisant pour que l’ennuie s’installe à chaque épisode avec juste les 10 dernières minutes pendant lesquelles il se passe quelque chose…comme par hasard. Après trois épisodes c’est donc une grande déception, inutile d’aller plus loin. Fans de survival horror passez votre chemin, pour ceux à la recherche d’une énième série propre sur elle, pourquoi pas…
    Tendercrisp
    Tendercrisp

    Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 85 critiques

    3,5
    Publiée le 13 mai 2014
    Saison 1 terminée et je ne sais pas trop quoi penser. Le thème principale véhiculé par la bande-annonce à savoir la manipulation génétique s'estompe assez rapidement au profit d'autres problèmes spoiler: tels que la survie de chacun menacé par cette organisation secrète voulant tuer tout le monde pour obtenir le virus . Bref l'intirgue de base est intéressante, les scènes "d'horreur" sont intelligemment couplée avec une musique totalement décalée style "lounge" les rendant ainsi plus palpitantes, les acteurs sont dans l'ensemble bons sans pour autant être transcendants. Pourtant, plus on avance dans les épisodes, plus on a l'impression que moins d'importance est accordée à la modification génétique (idée pourtant à la base de Helix et qui fait qu'on a envie de regarder la série) pour basculer dans des histoires de survie déjà visitées par d'autres séries. En gros c'est tout de même une bonne série mais qui doit faire attention d'essayer de préserver ses innovations et de ne pas tomber dans la banalité d'une série à rebondissements excessifs.
    apollo49
    apollo49

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 9 critiques

    1,0
    Publiée le 20 mai 2014
    Après avoir vu les deux premiers épisodes, premier constat : c'est lent ! très lent ! (trop lent ?). Le jeu d'acteur est assez moyen et les effets spéciaux assez risibles.... On se rapproche plus effectivement du survival-horror que de la SF (attendons de voir ou va mener l'intrigue, mais elle semble cousu de fil blanc !). Il manque une certaines synergie dans ce petit groupe de personnages principaux pour être vraiment attractif.... A mon humble avis, si le reste de la saison n'est pas meilleure, cette série fera partie des nombreuses séries (de SF ou autres) qui ne connaitront jamais de saison 2.
    Shaigan
    Shaigan

    Suivre son activité 44 abonnés Lire ses 131 critiques

    3,5
    Publiée le 30 mars 2014
    Helix, c’est avant tout une approche très originale du thème des zombies et des vampires. C’est ce qui rend cette série particulièrement intéressante au milieu de tant de séries qui abordent ces thèmes sans y apporter la moindre idée novatrice. Il y a pas mal d’autres points positifs : le suspense est très bien rendu, l’atmosphère claustrophobique est aussi très réussie, l’intrigue est mystérieuse à souhait, et les acteurs sont tous excellents, en particulier Hiroyuki Sanada (dans le rôle du Dr Hatake) qui dégage un incroyable charisme. Malheureusement, il y a aussi pas mal de choses qui ne vont pas. En premier lieu, les réactions des personnages sont trop souvent incohérentes ou peu crédibles, ce qui devient assez énervant au bout d’un moment. Ensuite, malgré l’apport continuel de nouveaux éléments au fil des épisodes, l’histoire donne l’impression de ne pas avancer et de tourner en rond spoiler: (par exemple, pour ce qui est de ne pas avancer, les « zombies » disparaissent de l’intrigue durant toute la seconde partie de la saison comme si les scénaristes avaient décidé de s’en désintéresser. Pour ce qui est de tourner en rond, on peut citer la première arrivée des soldats d’Ilaria qui finit par leur mort. Et ensuite, quelques épisodes plus loin, rebelote, encore une arrivée des soldats d’Ilaria qui donne l’impression que la première n’a servi à rien) . Enfin, malgré une bonne atmosphère, la réalisation laisse un peu à désirer et fait tomber à plat pas mal de révélations. Et puis, pour ne rien arranger, je trouve le personnage principal (le Dr. Farragut) vraiment très horripilant. En conclusion, Helix est une bonne série, mais il est dommage que trop d’éléments négatifs l’empêchent d’être la très grande série qu’elle aurait pu être.
    boueverte
    boueverte

    Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 49 critiques

    2,5
    Publiée le 17 mars 2014
    une narration extrêmement pénible, des personnages aux comportements idiots, des mystères qu'on étire en longueur de façon insupportable. bref ça n'avance pas, c'est rempli de vide, donc on s'emmerde, pire même on s'en agace.
    Rom56250
    Rom56250

    Suivre son activité 7 abonnés Lire sa critique

    4,5
    Publiée le 11 janvier 2014
    J'adore cette série .... 😊 ... Il me tarde de voir la suite et l'évolution de la serie ... J'espére ne pas être déçu ...
    Antoine T.
    Antoine T.

    Suivre son activité Lire ses 2 critiques

    4,5
    Publiée le 12 janvier 2014
    série noir de science fiction pleine de rebondissement. l'intrigue est bien tenue, les personnages nous font bien ressentir une ambiance claustrophobique sur fond d'agents mutagènes transmis à l'homme. série angoissante mais sympas.
    bobzogu
    bobzogu

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 67 critiques

    1,5
    Publiée le 31 janvier 2014
    Malgré les espoirs que cette série laissait présager (créateur reconnu et sujet tendance), c'est une grosse déception. On peut passer sur quelques invraisemblances dans les détails (un gars qui parle tranquille dehors de nuit et part -60°c pendant 5 minutes en plein vent et tête nue, spoiler: une antenne satellite détruite et qui coupe les communications à l'intérieur de la base , une entreprise qui s'appelle Artics system alors qu'on est en Antarctique), mais on ne peut pas passer sur le mauvais jeu des acteurs (docteur Hatake qui plisse les yeux et tourne la tête car il est très méchant et perfide), le scénario hyper prévisible et la lenteur de l'action. ça parlote, ça reste stupéfait devant les problèmes alors que tout porte à croire qu'ils sont dans une belle merde dès le début. ça pleure et ça gémit. Donc on s'ennuie et au bout de 4 épisodes, je n'ai pas été emballé une minute. Helix est une série de très mauvaise qualité qui mérite à peine les lignes que je viens d'écrire.
    Benjamin N.
    Benjamin N.

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 2 critiques

    4,5
    Publiée le 11 janvier 2014
    Les deux premiers épisodes installent une l'ambiance oppressante, presque claustrophobique. Il faut dire que le lieu, une base de recherche en antartique, s'y prête. Quelques indices nous laisse paraître que quelque chose de plus sombre se cache derrière ce début d'épidémie et nous donne envie de pousser plus loin.
    Gilles Graff
    Gilles Graff

    Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 4 critiques

    1,5
    Publiée le 8 février 2014
    Grosse déception que cette série pus qu'attendue. Je n'arrive pas a accrocher et je m'ennuie quand je regarde cette série.....
    Jonathan T
    Jonathan T

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 5 critiques

    5,0
    Publiée le 17 janvier 2014
    bonsoir alors franchement après 3 épisodes je dit que c'est pour l'instant une des meilleurs série de ce début 2014 (d'ailleurs je crois que c'est la meilleur ) je trouve que le jeux d'acteur est super bien jouer pour le contexte de l'histoire on y crois et c'est ça qui rend la série intrigante je trouve que c'est un univers oppressant ,angoissant ... franchement je me suis prix une petite claque en regardant cette série j'attends la suite avec impatience
    Marlon M.
    Marlon M.

    Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 253 critiques

    2,5
    Publiée le 30 janvier 2014
    Je reste mitigé après avoir vu les 2 premiers épisodes. Les acteurs sont plutôt bons, on y croit pas mal... L'histoire est assez bien construite et l'on ne s'ennuie pas du tout. Cependant, comment est-il possible qu'une personne infectée qui a coupé le bras à un gars puisse se balader tranquillement et que les autres personnes ne s'inquiètent pas (pourquoi ne pas prendre une bonne douche alors qu'un fou est dans les parages?)?
    Zomo U.
    Zomo U.

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 2 critiques

    4,5
    Publiée le 3 février 2014
    C'est une très bonne série, Je conseille de regarder :)
    Back to Top