Mon AlloCiné
    Fear The Walking Dead
    Critiques spectateurs
    Critiques presse
    note moyenne
    3,8
    5020 notes dont 291 critiques
    12% (36 critiques)
    23% (67 critiques)
    20% (58 critiques)
    19% (55 critiques)
    16% (46 critiques)
    10% (29 critiques)
    Votre avis sur Fear The Walking Dead ?
    Endless Boogie
    Endless Boogie

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 9 critiques

    0,5
    Publiée le 10 octobre 2015
    Une série qui prend le risque de nous conter les prémices du chaos apocalyptique de The Walking Dead, et de s’attaquer à un problème déjà éludé par Romero dans ses films de Zombie : comment des morts-vivants se déplaçant à 2 à l’heure peuvent-ils avoir submergé l’armée, les forces de l’ordre et une nation toute entière de sorte que tout s’effondre jusqu’au point de non-retour. Traditionnellement les films de Zombie démarraient sur un postulat : l’épidémie s’était déjà largement diffusée et elle était déjà hors de contrôle, et c’était parfait : nous n’en demandions pas plus. Les seuls réalisateurs qui ont montré le début d’une telle pandémie, comme Zack Snyder dans son remake de Dawn Of The Dead de Romero, ont choisi de faire courir les zombies, ce qui crédibilisait une progression exponentielle du chaos. Fear The Walking Dead ne peut s’affranchir des règles de la série mère : les zombies ne courent pas, ils marchent. Dans The Walking Dead, c’est le nombre de contaminés qui rend la situation ingérable, et c’est ainsi dès le premier épisode. S’il était déjà problématique dans les années 70 de montrer le tout début de l’épidémie, la tâche est encore plus compliquée de nos jours, étant données les nouvelles technologies aussi bien en terme de communication que d’armement, et à fortiori aux USA, pays où la majeure partie de la population est armée, voire surarmée. Les scénaristes échouent inévitablement à convaincre de la diffusion exponentielle du virus et de l’incapacité de l’état et des citoyens à s’organiser pour endiguer le chaos. Se heurtant à un problème insoluble, ils usent et abusent de l’ellipse, passant d’un stade du chaos au stade supérieur sans qu’on comprenne le pourquoi du comment on en est là, mettant à rude épreuve la suspension d’incrédulité du spectateur. spoiler: Ici on ne montre jamais la réaction des politiques, les réseaux sociaux ne servent à rien même quand les communications fonctionnent encore, on évite de montrer ce qui se passe sur les stations de radio et les chaines TV, habituellement investies par les spécialistes dès le moindre évènement. On gomme donc tout ce qui pourrait invalider l’inéluctabilité de l’apocalypse. spoiler: Et quand on tente de nous montrer l’inévitable effondrement de la société en insistant sur le chaos dans des rues de Los Angeles, c’est un fiasco : les scènes d’émeutes ne sont pas crédibles mais risibles : les figurants font n’importe quoi et le résultat est digne d’un cheap nanar de SyFy. Les effectifs de police sont anormalement bas, alors que le calme semble régner dans d’autres quartiers : bref ce n’est apparemment pas le chaos partout, il n’y a donc à priori aucune raison que les services de l’ordre soient si rapidement débordés et surtout qu’ils n’obtiennent pas de renforts. La scène de l’hôpital en proie au chaos n’est, de même, pas du tout convaincante. La série souffre globalement d’une écriture bâclée et ça se ressent à plusieurs niveaux : les situations sont souvent invraisemblables et le comportement des personnages n’est pas rationnel et manque de logique, aussi bien individuellement que collectivement. A titre d’exemple, spoiler: la famille que nous suivons prend rapidement conscience que quelque chose de grave est en train de se produire et décide de quitter Los Angeles et d’abandonner sa belle maison pour se réfugier dans le désert. Le père se rend dans le centre où se déroulent les émeutes pour récupérer le fiston pendant que le reste de la famille attend dans son quartier en jouant au Monopoly, au lieu de s’affairer à préparer le départ et se protéger en attendant le retour de Travis. Alors même qu’ils se sentent menacés après avoir été témoins d’une agression des voisins d’en face ils ne se donnent pas la peine de fermer les stores vénitiens et braquent leurs lampes torches vers les vitres, signalant ainsi leur présence aux potentiels agresseurs. Dans une telle situation n'importe qui aurait le réflexe de fermer tous les volets de la maison. Les personnages ne sont pas fouillés, manquent de développement et, sans doute à cause d’une mauvaise direction d’acteurs, les rôles sont mal interprétés. Le père de famille a toujours la même expression sur le visage et semble constamment dépassé par les évènements, la mère est glaciale et semble parfois insensible, ce qui n’inspire guère de sympathie spoiler: (la scène où elle est face à sa voisine zombifiée n’a aucune intensité émotionnelle) . Quant aux enfants, ils sont tous plus ou moins insupportables. spoiler: Dans le dernier épisode nos protagonistes qui jusqu’alors ne suscitaient pas vraiment l’empathie deviennent carrément détestables. Alors qu’ils savent que l’armée a déserté le quartier ils quittent le lotissement sans prévenir les voisins, au seul prétexte que certains ne sont pas intervenus pour les défendre quand ils ont eu des déboires avec l’armée. Du coup ils s’en vont en douce, la nuit, en laissant derrière eux la barrière de sécurité ouverte, condamnant ainsi leurs anciens voisins à un sort peu enviable. Mais ce n’est rien à côté de ce qu’un d’entre eux s’apprête à faire pour détourner l’attention de l’armée le temps d’aller récupérer 3 des leurs, quitte à sacrifier tous les malades du centre de secours. Ainsi l’ancien tortionnaire du Salvador décide de libérer les 2000 zombies du stade et de les attirer vers le camp militaire où des innocents vont évidemment perdre la vie. De son coté l’armée est très caricaturale et a ses comportements invraisemblables et illogiques. L’exemple le plus frappant : spoiler: les 2000 zombies enfermés dans le stade à proximité du camp de sauvetage que personne ne songe à exterminer. Sinon on s’ennuie souvent durant ces 6 épisodes. Les scénaristes auraient pu compenser la lenteur de la progression des évènements en multipliant les points de vue, au lieu de se borner à un seul groupe et un seul lieu. C’est dommage, car il y aurait eu des choses à raconter du point de vue d’un flic, d’un médecin, ou d’autres personnages à d’autres endroits du pays ou de la ville. Enfin, la série se conclue sur une scène des plus maladroites à cause d'une situation mal amenée : spoiler: Travis, après quelques phrases d’échange avec son ex-femme, se résigne bien rapidement à l’abattre. On ne sent presque aucune résistance, aucun doute malgré son peu d’expérience de l’épidémie : il se contente de quelques explications courtes alors que son ex-femme n’a pas de symptômes, pas de fièvre et se résout à la tuer. La situation est humainement invraisemblable, et en plus la scène est très mal interprétée. Situations peu crédibles, ellipses scénaristiques, personnages détestables et caricaturaux, manque de suspense, manque de moyens, écriture bâclée : voilà les ingrédients de ce spin-off qui ne tient pas ses promesses. En même temps, comme je le disais plus haut, les scénaristes se sont attaqués à un casse-tête : raconter et rendre crédible les prémices d’un chaos qui peut difficilement être justifié à notre époque.
    Marc T.
    Marc T.

    Suivre son activité 112 abonnés Lire ses 131 critiques

    2,0
    Publiée le 31 mai 2016
    J'ai tenu jusqu'à l'épisode 7 de la Saison 2 car les premiers épisodes étaient plus prometteurs que ceux de la Saison 1, mais là j'abandonne définitivement cette série car elle sombre dans le grand n'importe quoi. Dommage, elle avait du potentiel, certains personnages étaient intéressants, comme Victor, Nick, Daniel et la superbe Alicia, mais à trop vouloir en faire, les scénaristes s'embourbent dans un gloubi-boulga qui ne veut plus rien dire. Et puis cette Madison, de plus en plus insupportable !
    Hanno N.
    Hanno N.

    Suivre son activité 1 abonné Lire sa critique

    0,5
    Publiée le 2 septembre 2015
    Je vais ici parler du second épisode. Et Dieu que j'ai ragé, comme la note l'indique. Le principal défaut du premier épisode ( et je le crains, de la série) est ici poussé à son paroxysme : l'écriture des personnages. Comme l'écriture est mauvaise ( et je pèse mes mots), toute l'intrigue devient bancale et artificielle. La psychologie est absolument atroce, envoie incohérences sur incohérences et sert comme moteur stérile à l'intrigue qui risque de devenir extatiquement poussive. Les personnages sont tous beaucoup trop cons. On voit un cadavre qui se relève ? On part tranquillou. On sait que ça se propage ? On prend tout son temps pour faire ses bagages. Il faut se tirer le plus vite possible ? On passe des coups de fil sans dire pourquoi c'est urgent. Y'a un problème ? On n'appelle pas la police, on ne prévient personne. Tout le monde risque de crever ? On n'explique pas à sa propre putain de fille pourquoi il ne faut pas qu'elle sorte. La maladie se répand et on ne sait pas comment ? Pas grave, laisse ta fille câliner le mec qui est en train de crever à cause de la fièvre. Ca passe du sang froid pas crédible à un état de panique qui visiblement rend particulièrement débile, muet limite maladie mentale, pas beaucoup plus crédible. Ils pigent beaucoup trop vite qu'il faut se barrer loin, mais ne semblent pas bien motivés pour mettre en pratique. Non mais vraiment, même moi je m'intéresse plus à la personnalité des personnages ! Sûrement l'épisode de série le plus mal écrit depuis un long moment. Suspense creux entretenu à cause d'un scénario mal écrit et des personnages sans consistance psychologique qui un coup vont assassiner un type et sortir gentiment, comme s'ils avaient fait ça toute leur vie, et juste après frotter leur manteau maculé de sang de façon hystérique pour suivre le cliché de l'assassin qui s'en veut. Tous les personnages se sont mis d'accord pour faire de la rétention d' information -qu'ils ont pourtant de première main- et ce sans AUCUNE PUTAIN DE RAISON ! Du coup certains essayent de se tirer malgré le danger, d'autres n'écoutent pas. Les ados sont tous des crétins attardés et les parents des guignols dépassés. Un ramassis de cliché plus insupportables les uns que les autres. Oui j'ai détesté et pesté pendant tout l'épisode. C'est dommage parce que j'aimerais vraiment accrocher. Mais dans l'état actuel des choses, ça va être non merci pour la suite ( ce qui au fond n'est pas bien grave).
    Ma T
    Ma T

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 9 critiques

    2,5
    Publiée le 30 septembre 2015
    Ça vaut un 2.5... Des épisodes lents et mous (comme des zombies). Episode 4 = AUCUN zombie. Ça n'avance pas, ça piétine. Vous prenez "The Walking Dead", vous rajoutez "Fear" devant et vous obtenez une nouvelle série mais qui a malheureusement la même recette que son prédécesseur. Je vais regarder la saison 1 en entière parce que j'aime pas m'arrêter de regarder une série en cours mais je ne pense pas que je regarderais la saison 2. A moins que....
    christian P.
    christian P.

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 2 critiques

    1,0
    Publiée le 18 septembre 2015
    Je suis fan de the Walking Dead, néanmoins les 3 premiers épisodes de ce spin ne sont à mes yeux qu'une fumisterie. Le scénario manque cruellement de rythme, d'intérêt, et le moins que l'on puisse dire et que les protagonistes n'agissent pas toujours de manière rationnelle. On nous présente des personnages en long en large et en travers pour gagner du temps jusqu'au générique de fin. Jeu d'acteurs au rabais, budget des décors et des effets spéciaux digne d'un épisode de l'Inspecteur Derrick, on est très loin de ce à quoi nous a habitué la série originale. FTWD use et abuse de l’intérêt d'un public tout acquis à cette licence en nous livrant une production low cost sans saveur où l'on attend en vain d'entrer dans le vif du sujet, tout du moins lors des 3 premiers épisodes.
    Fred B
    Fred B

    Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 7 critiques

    1,5
    Publiée le 23 septembre 2015
    Putain que c'est chiant !! .. 4 épisodes et Rien ! Les acteurs ici sans aucun charisme sont bien loin du niveau de la série originelle, et je parle pas des incohérences du scénario et du grand vide sidéral qu'il contient ! franchement a éviter !
    Slave-of-dance
    Slave-of-dance

    Suivre son activité 85 abonnés Lire ses 5 critiques

    4,0
    Publiée le 24 août 2015
    Je viens de voir le 1er épisode, et malgré la longueur de l'épisode, et la lenteur légendaire de "Walkind Dead", je n'ai pas vu le temps passer. Très bons acteurs, la tension s'installe, c'est le début de la fin. On sait ce qu'il va se passer, mais on veut quand même les voir gérer ça, les voir évoluer, galèrer haha ! En tant que fan de WD, je ne pouvais qu'adhérer à cet univers, même si la série est très différente de sa "cousine". À voir !
    Morgane S.
    Morgane S.

    Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 3 critiques

    0,5
    Publiée le 4 septembre 2015
    Un lamentable assemblage de clichés. La matière première est pourtant riche, le peu d'éléments pré-apocalyptique développés dans The Walking Dead laissaient attendre un traitement intelligent d'une situation grave et soudaine de pandémie/crise: intervention rapide des forces de l'ordre et de l'armée, mobilisation internationale des scientifiques via le CDC, occupation des hôpitaux et concentration des contaminés... Là nous suivons des personnages au moins aussi débiles que les autorités sont ignorantes et incapables de communiquer. Internet, la télévision et la radio ne servent visiblement à rien. Il n'y a aucun recul sur la situation, aucun personnage pour remettre en perspective l'affaire. La famille est plus préoccupée par ses dramas du quotidien que par la pandémie. Le seul personnage passant la barre des 100 de QI est un geek caricatural: gros, acnéique et isolé car intelligent!!? Cette série a dû être écrite par un stagiaire de 14 ans. D'où sortent ces archétypes qui nous étaient si brillamment épargnés dans TWD? Pourquoi cette famille insignifiante alors qu'un million d'autres personnages auraient été plus intéressants à suivre dans cette situation: médecin, infirmier, soldat, politique.... Même les choix de réalisation sont douteux: filtres jaunes, image saturée à l'excès, cadres médiocres, découpages confus, absence de générique.... Et enfin juste...POURQUOI!!!!!?
    anonyme
    Un visiteur
    0,5
    Publiée le 15 septembre 2015
    NU-LI-SSIME !!! J'ai regardé les 3 premiers épisodes et... Mon dieu cette pauvre série, on dirait une série syfy avec 8,50$ de budget. Même les figurants sont mauvais. (regardez les mecs qui manif dans la rue dans l'échaffaudage l'épisode 2, c'est juste OMG !!) L'infection est ridicule, il est censé y avoir des gens qui en bouffent d'autre un peut partout, mais personne n'en a rien a branler. Tout le monde disparait on ne sait pas trop ou. (si ils sont infectés, pourquoi ne se baladent-ils pas dans les rues ????) L'hôpital qui est censé cramer, ils ont juste balancé 3 fumigènes sur le toit pour faire comme si....etc Bref, un vieux spin-off a pognon super mega merdique qui, j'espère, dispraîtra sans laisser de traces. Autant j'étais pas très chaud sur la 1ère saison de la série "'d'origne" mais ça c'est amélioré à la saison (si on ne tient pas compte de la BD.) Autant la parti commme ça l'est, c'est juste irrécuperable. Franchement j'arrive pas à comprendre qu'on puisse mettre plus de 1 étoile à une bouse pareille !!!
    bates ragnar
    bates ragnar

    Suivre son activité Lire sa critique

    0,5
    Publiée le 7 septembre 2015
    Fear the walking dead, ouep ça fait peur tellement c'est mauvais...j'ai rarement été autant dépité devant un début de série. Revenons juste un peu sur la série "mère" the walking dead", un show plutôt bancal mais amusant, c'est pas super bien écrit, certaines situations ou réactions des personnages à la limite du ridicule mais au final ça passe pas trop mal, un petit plaisir coupable en somme. Ce qui sauve complètement le show c'est une bonne direction artistique et surtout, les sublimes zombies qui envahissent l'écran de façon régulière et toujours imaginative. Les maquillages sont absolument fabuleux, généreux et rivalisent d'inventivité. J’attendais donc un "spin off" du même niveau, pas un truc de dingue mais un divertissement correct. Et bah douche froide .... 2 épisodes d'un ennui abyssal, avec les mêmes tares de la série "mère" mais en pire !!! Tout d'abord les personnages sont insipides et plutôt bêtes, impossible d'éprouver quoi que ce soit avec cette famille recomposée fade qui n'apporte pas de point de vue original sur la situation. Ça parle pour rien, ça prend des décisions aberrantes (surtout ne pas appeler les flics! tous au désert !), c'est incapable d'expliquer la situation, prévenir les voisins, s'informer .... bon dieu mais ils vivent dans un monde ou des noms simples tel que "zombies "ou "morts vivants" sont bannis du dictionnaire ou quoi ? non on préfère dire : "ils reviennent" ...ça fait plus mystérieux. L’emballage visuel maintenant : c'est fade, ennuyant, je dirai même cheap. Ok c'est le début de l’invasion mais franchement on ressent aucune ampleur, pas d'équipes TV, des petits hélicos au loin, quelques mini émeutes, bref ça fait vraiment la série tournée en économie de moyens et qui s'en fout car de toute façon c'est estampillé "Walking dead" donc ça marchera à coup sur ! Le sujet qui fâche vraiment maintenant : les zombies !!! bah y'en a trois à tout casser!!! Oui oui, c'est le début, il y en a pas encore beaucoup et ils sont pas encore faisandés....ok ....mais qui va assurer les spectacle alors ? les personnages ? non trop bêtes et fades, le scénario ? "zzzz dort" il reste quoi alors à se mettre sous la dent? bah rien, et c'est la conclusion de ces 2 premiers épisodes. Fear the walking dead est uniquement bâti sur le succès de la série mère et capitalise à fond sur sa popularité. Pas besoin de se creuser les méninges hein, le public est acquit d'avance de toute façon, le succès est dors et déjà assuré. Pour ma part c'est vraiment dead!
    Mirsa045
    Mirsa045

    Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 41 critiques

    2,5
    Publiée le 27 septembre 2015
    Après 4 épisodes on n'est franchement pas emballé. Il y avait pourtant matière à faire bien mieux que de surfer sur la série originale, pour le moment le spectateur que je suis se sent berné et j'ai bien peur que ce moment va durer. Alors que The Walking Dead commence sérieusement à s'embourber, Fear du même nom était une superbe opportunité pour rebondir, mais apparemment la seule recette retenue est celle du cash et force est de constater qu'elle fonctionne très bien. Dommage...
    gifoxx
    gifoxx

    Suivre son activité 4 abonnés Lire sa critique

    5,0
    Publiée le 25 août 2015
    Perso je suis très satisfait de l'épisode pilote, beaucoup ce plaigne (du trop peu d'action) le contraire m'aurai déçu, la au moins la série démarre progressivement, on peu considérer ce premier épisode comme une présentation des futur survivants émoticône smile beaucoup vont dire que la prod aurai pu choisir des personnages plus apte a survivre, bas non justement ces très bien que ce soit des gents tout ce qu'il y à de plus ordinaire. dans the walking dead qui aurai pu ce douter qu'une ex femme soumise (Carole) un livreur de pizzas (Glen) ou un p'tit garçon fragile (Karl) serai devenu les survivant confirmés qu'on connais tous? Bas la c'est pareil on a une famille pas du tout préparer a vivre dans un monde peuplé de Zombis et autres danger, par la suite ils serons amenés a devenir des survivant confirmé tout comme l'ai devenu le groupe de Rick
    stef funky
    stef funky

    Suivre son activité Lire ses 7 critiques

    1,5
    Publiée le 3 septembre 2015
    Cette série bénéficie de l'aura de "The Walking Dead", elle maintiendra de fait une très bonne note de la part des fans. Pourtant les deux premiers épisodes sont très mauvais, le jeu des acteurs est assez catastrophique, quant au scénario... Quand vous regardez un film d'horreur, ou un thriller, si vous êtes comme moi, vous vous dites "comment ferai-je dans une telle situation?", et bien figurez-vous que les scénaristes, eux, ne se sont pas posé la question. Et surtout, à un moment donné, je rêve que dans un film (ou une série) de zombies, les personnages connaissent déjà ce que sont des "zombies". Plutôt que d'essayer d'expliquer (ou pas, d'ailleurs) pendant des plombes, le phénomène. Matez un bon vieux Columbo : c'est plus rythmé!
    Elliot Alderson
    Elliot Alderson

    Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 4 critiques

    4,0
    Publiée le 24 février 2016
    Une découverte de l'autre aspect du monde post-apocalyptique, le cousin semblable TWD remplace le groupe unie pour survivre par une famille, avec un même but mais pas les mêmes rapports. Ce spin-off nous montre ce point de vue nouveau, une série en guise de bonus qui peut éclairer les questions poser sur "The Walking Dead".
    Edgar L.
    Edgar L.

    Suivre son activité 155 abonnés Lire ses 175 critiques

    3,0
    Publiée le 26 août 2015
    Le pilote du spin-off de The Walking Dead a enfin été dévoilé par AMC ! Diffusée sur la chaîne et en simultané en France sur Canal + Séries, la série a été présentée par ses showrunners comme différente de son aînée, mais qu’en est-il vraiment ? On est en tout cas pour rappel das une ville de Los Angeles juste avant le début de l’infection qui a mené aux événements de The Walking Dead. La série s’ouvre sur la scène d’un jeune homme qui se réveille en plein milieu d’une église désaffectée. Il part immédiatement à la recherche d’une certaine Gloria dont on ne connaît pas encore l’identité. Il finit par tomber sur un corps sans vie et commence à s’inquiéter du sort de son amie. Il la retrouve les yeux révulsés en train de dévorer le visage d’un homme. Apeuré, il s’enfuit de l’église sous un ralenti pas franchement indispensable. Dans la confusion et la panique, il se fait renverser par une voiture. [...] On est donc face à un drame familial dans lequel les zombies passent clairement au second plan. Les personnages qui nous sont présentés sont assez caricaturaux, notamment pour ce qui s’agit des deux adolescents. Les zombies sont pour le moment clairement au second plan et pas aussi présents que dans la série mère. Quant aux raisons du virus, il semble pour le moment que celui-ci soit lié à la drogue. La lourdeur du scénario est parfois indigeste comme ces cours au lycée durant lesquels on parle de la survie de la race humaine ou encore de la théorie du chaos (tout en subtilité donc …) Ce premier épisode est plutôt réussi mais loin d’être addictif ou aussi réussi que la série phare qu’est The Walking Dead. La lenteur et l’aspect psychologique de la série mère sont aussi présents ici en peut-être encore plus poussé. Ce premier épisode n’a pas brillé par son rythme et nous a souvent ennuyé. Ce premier épisode est donc au final plutôt mitigé et a du mal à vraiment se défaire de la patte de sa grande soeur. Le fait est que les créateurs n’ont ici aucun appui puisque la bande-dessinée originale ne traite aucunement de cette histoire. Un pari à double tranchant car les scénaristes n’auront pas à respecter le déroulement de l’action de la bande-dessinée, mais attention à ce que le scénario garde une certaine épaisseur. Le plus délicat est que cette série va nous présenter une intrigue dont on connaît déjà presque le dénouement, puisque l’on sait déjà (au contraire des personnages) que l’infection n’est pas une maladie en soi et qu’elle va faire d’énormes dégâts. L’un des points forts de la série est son casting notamment porté par le jeune Frank Dillane, très convaincant dans son rôle de junkie. Kim Dickens, Cliff Curtis et Alycia Debnam-Carey sont eux aussi à leur avantage. Les critiques américaines ont jugé les épisodes suivants lus efficaces : Affaire à suivre donc … [...] Un premier épisode moyen et faiblard donc malgré des certaines qualités. La série aura visiblement du mal à s'affranchir de son aînée qui risque fort de lui faire de l'ombre. Un manque de rythme malgré un casting très convaincant et une ambiance bien travaillée. Affaire à suivre...
    Back to Top