Mon AlloCiné
    The Brink
    Critiques spectateurs
    Critiques presse
    note moyenne
    3,9
    109 notes dont 8 critiques
    13% (1 critique)
    50% (4 critiques)
    25% (2 critiques)
    13% (1 critique)
    0% (0 critique)
    0% (0 critique)
    Votre avis sur The Brink ?
    viviane D.
    viviane D.

    Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 81 critiques

    5,0
    Publiée le 26 juillet 2015
    Décidément ce printemps/été 2015 est un bon cru surtout en matière de comédies moi qui ne les apprécie guère d'habitude, même si je voulais jeter un oeil sur The Brink, j'avais de grosses réticences, je pensais avoir affaire à une grosse comédie débile et absurde, agréablement surprise donc !!!! En plus, je l'ai déjà écrit, contrairement à beaucoup de gens, je ne suis pas une grande fan d'HBO (hormis grandes séries cultes), souvent ce petit ton subversivo/sexo/provoquant gratuitement m'énerve et je n'adhère pas. Montrer des gens à poil, des scènes de c...(bip), des masturbations, des homos et j'en passe, ce n'est pas forcément ça l'originalité, c'est même, par exemple, tout l'aspect que je déteste dans Sex and the City que pourtant j'adore. Par contre, ils sont souvent capables de produire des chef-d'oeuvres, de traiter des sujets de façon inédite et ils sont les seuls. Dans le traitement des conflits au Moyen-Orient par la comédie, on avait déjà Kaboul Kitchen, à voir absolument si ce n'est pas déjà fait. Je ne suis pas là pour faire le procès d'HBO parce que là, ils font fort. C'est le Homeland comique, doublé d'une satire politique où tout le monde en prend pour son grade. C'est fin, hilarant à chaque minute avec de l'action, des rebondissements, des surprises, des personnages et des situations complètement déjantées sans tomber non plus dans l'exagération, il y a une histoire qui se tient. Comme je dis toujours l'humour des uns n'est pas forcément celui des autres et c'est très subjectif. Allez vite tester ! Si vous aimez, vous allez vous régaler.
    Olivier B.
    Olivier B.

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 24 critiques

    4,5
    Publiée le 16 juillet 2015
    Cette série est un bijou. Tim Robbins et Jack Black sont excellents. Le scénario est intelligent, les personnages sont finement ciselés, ce qui donne un ressort comique réjouissant. On dévore chaque épisode, du générique de début jusqu'à la bande son chaque fois renouvelée du générique de fin.
    Bulles de Culture
    Bulles de Culture

    Suivre son activité 100 abonnés Lire ses 223 critiques

    3,5
    Publiée le 22 juin 2015
    Un générique animé avec un globe terrestre qui tourne pendant qu’un arsenal militaire (missiles, hélicoptères, satellites…) s’accumule dangereusement jusqu’à un point de non-retour où un doigt appuie sur un gros bouton rouge et… la série commence. Pour le premier épisode, nous sommes au Pakistan, à Islamabad, soit au cœur de la géopolitique américaine actuelle. Ambiance Homeland ou 24 jusqu’à ce qu’une porte s’ouvre sur un Jack Black décidé à convaincre son chauffeur réticent à partir en mission – se procurer de la marijuana – avec lui. Toute la série va jouer sur cette dichotomie entre le sérieux du thriller d’espionnage et le comique de ces personnages improbables, guidés par leur désir. Car face au sérieux de la situation à venir (coup d’état au Pakistan et ses conséquences régionales), les créateurs Roberto Benabib et Kim Benabib vont nous proposer une galeries de personnages très compétents dans leur domaine respectif mais un peu, voire complètement barrés. Bref, si The Brink signifie « le bord » en anglais et si l’histoire est bien celle d’un monde – le nôtre ? – au bord d’une nouvelle guerre mondiale, la série est avant tout un pur moment de rigolade – avec un humour souvent potache -, d’ironie et d’absurdité mais dont le danger qu’elle sous-tend ne tarde pas à refroidir de temps en temps les gesticulations de ses personnages.
    Pasthen
    Pasthen

    Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 410 critiques

    2,0
    Publiée le 25 novembre 2015
    Un Président US fantoche, des conseillers avides de conflits et un Pakistan au bord de l'implosion, ... Voici les ingrédients principaux de The Brink. Jack Black et Tim Robbins sont aux commandes de ce show devant et derrière la caméra. Premier constat, Jack Black doit décidément en faire des tonnes pour arracher un sourire un tant soit peu naturel. Ses interventions manquent cruellement (comme d'habitude) d'originalité et surtout de spontanéité (planquez le prompteur les mecs...). Seul (de tout le casting et c'est assez révélateur) Tim Robbins tient bon et arrache quelques légers rires ça et là mais principalement en raison de la dépendance au sexe de son personnage. Comme si le manque cruel d'idées se camouflaient systématiquement par le péché de chair. Finalement fort peu déçu par un show qui ne m'insparait pas plus que ça.
    Gouchou
    Gouchou

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 92 critiques

    4,0
    Publiée le 13 août 2015
    Si vous aimez la série Veep, The Brink est définitivement fait pour vous. Pour ceux qui ne connaissent la série avec Julia Louis-Dreyfus, voici trois bonnes raisons de regarder The Brink. Tout d'abord, pour réviser vos notions de géopolitique, dans cette première saison, le conflit entre l'Inde et le Pakistan n'a jamais été aussi proche de l'explosion et les Etats-Unis se retrouvent dans une situation délicate. Deuxième raison, si vous aimez vous moquez des politiques et plus particulièrement des hommes politiques américains, vous ne devez pas rater cette série qui moque et ridiculise la diplomatie américaine. Enfin, la dernière raison pour laquelle vous devez regarder le show d'HBO c'est son incroyable casting. Avec Jack Black, l'évadé de Shawshank Tim Robbins, Pablo Schreiber qui interprétait Nick Sabotka dans la saison 2 de The Wire, Aasif Mandvi excellent dans le film The Internship. Avec The Brink (qui est déjà renouvelé pour une saison 2 alors que la saison 1 n'est pas terminée) on se retrouve plongé dans les coulisses de la diplomatie américaine. Tim Robbins joue le secrétaire d'Etat des Etats-Unis (autrement dit le ministre des affaires étrangères). Obsédé par tout ce qui porte un jupon, le chef de la diplomatie américaine joue le rôle du pacificateur qui tente de régler une situation de crise. Face à lui à l'autre bout du monde on retrouve Jack Black, un employé de l'ambassade des Etats-Unis au Pakistan qui se donne plus d'importance qu'il n'en a. Se pensant supérieur aux autres, sa vision du monde et sa manière de traité les autres cultures, nous rappelle pourquoi la diplomatie américaine est si peu appréciée. En voulant se faire passer pour un personnage important, il se retrouve dans une situation périlleuse alors que le Pakistan vient de connaître un coup d'état, réalisé par un dictateur. Ce dernier étant l'archétype même du dictateur fou et mégalomane.
    Jonathan L.
    Jonathan L.

    Suivre son activité 19 abonnés Lire sa critique

    4,5
    Publiée le 4 septembre 2015
    Série vraiment drôle ! Et avec intelligence c'est rare. Pas trop nerveuse ni jamais ennuyeuse. Avec des personages bien pensés. On se marre.
    Air-Ess
    Air-Ess

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 28 critiques

    4,5
    Publiée le 12 juillet 2016
    Une excellente série, commencée pour m'occuper pendant mes repas, mais son annulation est compréhensible, il m'a fallu 5 épisodes sur 10 pour cerner parfaitement l'humour de la série. Le casting est très bon, les personnages surprenants. 10 épisodes de 30 minutes pour passer le temps en faisant de mal à personne. Un bon choix.
    Zoumir
    Zoumir

    Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 703 critiques

    3,0
    Publiée le 26 janvier 2016
    Petit programme HBO sorti de nul part, The Brink met en scène le duo improbable Jack Black/Tim Robbins dans une parodie à la fois simple d'esprit et irrévérencieuse des arcanes du pouvoir. Nos deux anti-héros, l'un complètement à côté de la plaque et l'autre absolument imbu de sa personne devront tout mettre en oeuvre pour empêcher que la fine pellicule de glace de la géopolitique actuelle ne craque pour mener à une troisième guerre mondiale.Ils seront secondés dans leur tâche par une paire de pilotes de chasse absolument hilarant. Voici pour le pitch et vous l'aurez compris, l'ambiance est plutôt bon enfant malgré le côté assez caustique de l'ensemble qui n'hésite pas à faire passer les hommes de pouvoir pour de véritables gamins. Avec ses 10 épisodes, cette première saisons se suffit à elle même car malgré quelques bons moments, on n'est pas dans la franche rigolade. Les personnages sont sympas et décalés, les situations cocasses et cela suffit à nous faire apprécier le tout. L'absence d'une saison 2 ne nous fera pas crier au scandale même si on aurait pu se laisser tenter dans la continuité. Un divertissement amusant, drôle mais pas si bête qui vaut surtout par la présence de ses comédiens.
    Back to Top