Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Flesh and Bone
Critiques spectateurs
Critiques presse
note moyenne
4,2
296 notes dont 30 critiques
33% (10 critiques)
43% (13 critiques)
13% (4 critiques)
3% (1 critique)
0% (0 critique)
7% (2 critiques)
Votre avis sur Flesh and Bone ?
Laura L
Laura L

Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 70 critiques

4,5
Publiée le 15/03/2017
J'ai pratiqué la danse pendant de longues années, cela était un échappatoire mais aussi un moyen de vaincre nombreuses de mes peurs. Le milieu de la danse m'a donc toujours fasciné et depuis Black Swan je n'avais pas vu d'oeuvre méritant vraiment le détour. Cependant tout de suite cette série m'a attiré et je savais qu'elle était spéciale. Flesh and bone est une mini série qui se mérite l'univers est très sombre et intense, on s’imprègne des angoisses de ces danseuses de ballets entre voyeurisme malsain et totale fascination. La série jongle entre rivalités, psychoses physique et psychique, drames familiaux et rigueur avec une certaine froideur et brutalité qui peut assez facilement décontenancer. Au delà de ça, elle propose 8 épisodes de grandes qualités , la bande sonore, la mise en scène, tout est parfaitement orchestré pour conclure sur un final aussi éblouissant, choquant que poétique. La série a donc de nombreux atouts et son casting en est un majeur, les acteurs/danseurs nous transpercent le cœur sans jamais pourtant se dévoiler totalement. C'est le cas de l'actrice principale Sarah Hay qui nous livre une prestation incroyable son personnage de Claire est un mystère et même à la toute fin je n'ai pas été capable de la cerner totalement. Mais je l'ai beaucoup apprécié ainsi que toutes les métaphores ou détails livresque qui tournent autour d'elle. Ben Daniels ( Paul ) joue lui un bourreau colérique que j'ai adoré haïr, malgré son côté sadique ce personnage a une réelle profondeur et dévoile petit à petit plusieurs facettes qui sont vraiment captivantes. Quant à Damon Herriman (Roméo), au début son rôle est assez anecdotique mais il prend de l'importance au fur et à mesure, cette personnalité complètement excentrique contraste avec le côté disciplinaire de la danse et impose une certaine fantaisie à la série. Flesh and Bone est donc un coup de cœur mais aussi une grande série qui propose un réel contenu de qualité. Elle a su se renouveler à chaque épisode mais surtout me surprendre grâce à son final incroyable. Elle est remplie de fabuleux contrastes car en effet si vous y trouvez une forte critique de l'univers de la danse il y a de grande chances que vous y rencontrez aussi toute sa beauté
glosien
glosien

Suivre son activité Lire ses 47 critiques

2,5
Publiée le 22/02/2016
Les deux premiers épisodes qui nous introduisent dans l'univers de la danse classique laissent espérer des développements intéressants. Nous prenons des cours de danse, découvrons l’exigence et la sélection, des aspects techniques intéressants. Mais très vite le scénario s'égare, ne sait plus où il va, s'attardant longuement sur les états d'âmes des uns et des autres, ce qui ne suffit pas à camper un personnage. Lassitude et espoir que la situation se redressera avec les épisodes suivants. Pas vraiment. Aux états d'âme toujours présents s'ajoutent des histoires personnelles tirées par les cheveux et une violence presque constante dans les comportements qui frise l'absurde. Le tout avec des images toujours trop sombres, toujours assez noires, comme le contexte général de cette troupe sauvage évoluant et souffrant le martyre dans une sorte de cage aux fauves ressemblant plus à une prison qu'aux coulisses de l'opéra.Très moyen.
Fabien S.
Fabien S.

Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 1 864 critiques

4,0
Publiée le 07/02/2016
Une excellente série sur l'empire impitoyable de la danse classique. Elle est assez trash avec ses strip-teaseuses. Une bonne d’adrénaline et de sexe. Moderne, provocante , transgressive, vulgaire. Le ballet est un art qui demande un grand sacrifice de soi pour les femmes.
Didier Cahuzacq
Didier Cahuzacq

Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 10 critiques

4,5
Publiée le 01/02/2016
merci starz, une excellente série sur le milieu impitoyable de la danse classique, je recommande vivement !
nko34000
nko34000

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 4 critiques

4,5
Publiée le 31/01/2016
serie original qui fait découvrir une autre facette du milieu de la danse classique. Et casting composė de vrais danseurs pro.. seul regret. .. il n y a qu' une seul saison...
Vanessa R.
Vanessa R.

Suivre son activité Lire ses 19 critiques

5,0
Publiée le 27/01/2016
Envoûtante série tout comme l'est son actrice prinicipale. Les scènes de danse sont magnifiques rt l'intrigue est prenante. Vivement la saison 2 !
Philippe Y.
Philippe Y.

Suivre son activité Lire ses 78 critiques

4,5
Publiée le 20/01/2016
Waouh! J'ai attendu pour pouvoir regarder les huit épisodes. J'ai été assez vite scotché, malgré quelques approximations. De jolies filles, quelques scènes de nudités ne me feront jamais fuir. Mais attention, c'est la psychologie la plus 'sordide' des personnages qui prend le dessus, imposant une tension de laquelle les téléspectateurs bisounours se détourneront. Alors que je visionne les épisodes, j'ai rapidement la curiosité de savoir s'il y a une saison 2: non !!???. Bon, je me dis qu'il faut profiter. Je ne suis pas amateur de cet art, à part comme évoqué dans la série, pour la beauté plastique. Mais il faut dire que les moments de danse permettent de reprendre son souffle, d'oublier les tensions. Le dernier épisode, l'aboutissement, m'a transmis un fort sentiment de liberté, d'accomplissement et d'amertume. Visionné sur 8 semaines ou plus, je ne pense pas que ça aurait été aussi fort. Merci aussi à mon nouvel ampli. Le générique est sublimé. you're my obsession... En tant que spectateur conquis, les dernières secondes sont d'une perversité absolue. Mais que fait la police? Il n'y aura pas de saison 2 !!! Et l'actrice principale, d'où vient-elle, que fait-elle? rien. Elle sort de nulle part. De mon point de vue, une des meilleures saison 1, au niveau des breaking bad, game of throne, house of cards.
misslenno
misslenno

Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 21 critiques

4,5
Publiée le 17/12/2015
Depuis l'incroyable œuvre de Darren Aronofsky, Black Swan, qui a mis en scène la belle Nathalie Portman dans une conquête de la perfection au sein du New York City Ballet, le 6ème art revient en puissance et fascine, de plus en plus, un public profane qui apprécie les visions réalistes, voire décadentes, du monde des ballerines. Il n'en fallait pas moins pour qu'une « showrunneuse » passionnée décide de franchir l'étape télévisuelle et veuille produire une mini-série dramatique en 8 épisodes (et malheureusement une seule saison) qui nous immerge dans l'étrange ambiance du American Ballet Theatre à New-York. On peut le dire, le résultat est étonnant : mélange entre beauté et laideur, grâce et déformation ou encore pureté et perversité, Flesh and Bone, comme l'oeuvre d'Aronofsky, ne peut créer que des réactions épidermiques chez son spectateur qui, soit ne supportera pas la violence psychologique des nombreux vices de l'intrigue ou se retrouvera bouleversé, à jamais, par ce subtil et grossier mélange de paradoxes thématiques, rendant la distinction entre le bien et le mal, de plus en plus difficile à définir. Moira Walley-Beckett , créatrice du show, a fait son renom en tant que co-scénariste de l'inimitable Breaking Bad et nous prouve avec Flesh And Bone que la direction ne lui fait pas non plus peur, puisqu'elle est, en plus, productrice déléguée de sa propre série. Celle-ci relate l'histoire d'une jeune danseuse, Claire Robbins, jeune femme auto-destructrice au passé trouble, qui, après s'être enfuie de sa petite ville de Pittsburgh, débarque à New York pour intégrer une illustre compagnie de ballet. Reçue du premier coup au concours d'entrée, la jeune femme talentueuse provoque rapidement la jalousie de ses collègues et va apprendre que pour réussir dans le métier, la souffrance du corps n'est pas l'unique sacrifice auquel une danseuse doit se confronter : l'ordre et la morale doivent voler en éclat également. Dans les grandes lignes, Flesh and Bone ressemble étrangement à son prédécesseur cinématographique et pourtant il parvient à s'émanciper, sans mal, se permettant, même, d'aller encore plus loin et encore plus fort, ayant compris que pour faire ressentir ce qu'il y a de plus beau et dans un élan de pure sublimation, il faut l'associer à la laideur d'un monde dégénéré et parfaitement malsain. Ainsi, tous les thèmes les plus innommables sont abordés (inceste, prostitution, pédophilie etc...) et c'est à partir de ce moment que la réaction du spectateur accepte ou refuse d'adhérer à la dépravation, comme vision fondamentale et normalisée d'un univers, générateur de grâce, à l'origine. De plus, la grande force de Flesh and Bone réside dans deux points qui rendent, encore plus palpable, l'univers réaliste des ballerines : il s'agit d'abord du casting choisi parmi de véritables professionnels de la danse, avant d'être des acteurs de cinéma. La jeune Sarah Hay (dans le rôle de Claire) nous propose une interprétation criante de vérité, dans l'exploitation d'un corps fait pour la danse et les tortures physiques permanentes que cela implique. Chaque moment de danse est ressenti comme un véritable moment divin (dont un dernier épisode magistral) pour le spectateur qui est saisi par la beauté que provoque une telle souffrance. Ensuite, le secret réside dans la composition d'une musique nouvelle, par Adam Crystal (autre que Tchaïkovski), un ballet inédit qui donne ce statut événementiel à la série, une prise de risque provoquant l'impression que l'on assiste à la création d'une œuvre d'art totale. Flesh and Bone est une série à ne pas remettre entre toutes les mains, étant donné que la corde sensible que Walley-Beckett agite n'a de sens que par les réactions extrêmes qu'elle provoque: la demi-mesure ne trouve jamais sa place. Cependant, la série parvient à dépasser l'oeuvre fantastique d'Aronofsky, en adoptant une vision naturaliste d'un envers du décors, sachant prendre le risque de tomber, parfois, dans la vulgarité, afin de pousser son sujet jusqu'au bout et mieux mettre en valeur la perfection des arts de la scène. On regrette que la chaîne Starz ne veuille plus entendre parler du show, surtout lorsque l'on s'arrête sur un grand Cliffhanger, procédé que la série avait soigneusement évité depuis le début. On espère que l'engouement du public suffira à ce que des chaines provocatrices, comme HBO, s'intéressent au sujet.
Tartopomme
Tartopomme

Suivre son activité 1 abonné Lire sa critique

5,0
Publiée le 12/12/2015
Cette série est un vrai chef d'oeuvre et est, je pense, la meilleure série que j'ai vu en ce jour (et je peux dire que j'ai déjà vu pas mal de séries). L'intrigue nous tient jusqu'à la dernière seconde du dernier épisode, on ne s'ennuie jamais entre tous les drames qu'il s'y passe. Les personnages sont de mon point de vue très attachants, même ceux les plus exécrables, on a envie de savoir ce qu'il va advenir de chacun d'eux. Chaque moment de danse est un vrai plaisir pour les yeux moi qui adore la danse classique. Et le fait qu'ils soient de vrai danseurs et de bons acteurs est génial. Je vous assure que vous passerez un excellent moment en la regardant !
Erika S.
Erika S.

Suivre son activité Lire sa critique

5,0
Publiée le 10/12/2015
excellent. ..... très bien joué. .. excellent scénario. .. une univers de ballet plein de surprises
Agnes L.
Agnes L.

Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 201 critiques

3,5
Publiée le 08/12/2015
L'originalité de la série réside dans le cadre dans lequel elle se déroule, celui d'un corps de ballet professionnel. Cependant on peut lui reprocher certains excès et insuffisances. Parmi les excès, le milieu de la danse est présenté comme un regroupement de personnes assez peu fréquentables avec le règne de la promotion canapé pour les danseuses comme pour les danseurs et des relations proches avec les milieux d'affaire louches. Dans les insuffisances, le faible savoir faire d'actrice de la danseuse principale qui montre continuellement un air de chien battu. En dehors de ces critiques, la série propose de nombreux personnages typés que le spectateur aimerait mieux connaitre et des passages assez magiques sur l'entraînement des danseurs classiques.
Branette
Branette

Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 25 critiques

5,0
Publiée le 06/12/2015
Certainement l'une des plus belles séries que j'ai pu voir. Franchement, le ballet ça me passionne pas plus que ça, mais après voir vu 6 épisodes, je suis sur le c**. Cette série est magnifique, les acteurs sont sublimes, et Sarah Hay est d'une beauté, d'une élégance, indescriptible. Le générique est parfait, les scènes de danses sont incroyables, rien que le Lac des Cygnes a failli me faire pleurer. À regarder vraiment, c'est une excellente série. Tout est parfait.
togashikanok
togashikanok

Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 15 critiques

5,0
Publiée le 03/12/2015
Je ne sais quoi dire devant la beauté de cette série. L'image est magnifique pour un final sublime. L'histoire est portée par cette réalisation. Très bonne série.
ElvisP
ElvisP

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 19 critiques

5,0
Publiée le 01/12/2015
Excellente série pour cette année 2015 ! Une vraie bonne surprise qui vous embarque dès le générique. Les acteurs et actrices sont justes excellentes. J'adore.
Lubiie
Lubiie

Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 99 critiques

3,5
Publiée le 09/11/2015
Une belle série sur l'univers de la danse classique. Après le succès de Black Swan, produire une série sur ce monde aussi impitoyable que fascinant était une évidence. Le pilote est efficace malgré quelques personnages un peu trop caricaturaux, on s'attache au personnage de Claire facilement. Sarah Hay, son interprète débute sa carrière d'actrice, elle qui est jusqu'à présent une danseuse classique.
Back to Top