Mon AlloCiné
Master of None
Créée par Alan Yang, Aziz Ansari (2015) | U.S.A. | 30 minutes
En cours
Comédie
Critiques spectateurs
|
note moyenne
4,1
430 notes dont 27 critiques
26% (7 critiques)
41% (11 critiques)
19% (5 critiques)
15% (4 critiques)
0% (0 critique)
0% (0 critique)
Votre avis sur Master of None ?
Kiwiluche
Kiwiluche

Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 2 critiques

4,0Très bien
Publiée le 30/12/2015

L'ecriture est vraiment subtile. Ne vous attendez pas a une salve de vannes toutes les 15s comme ca se fait beaucoup dans les comedies americaines. C'est plus dans des situations quasi banales qu'on aprecie la comedie ici. D'ailleurs je ne suis pas sur qu'il faille classer cette serie dans les comedies, je pense qu'elle a le luxe de pouvoir aussi explorer plus large meme de facon legere. Les acteurs sont tous au niveau, on imagine que la realisation y est pour beaucoup. Plus personnellement, ce que j'aprecie le plus et que d'autres pourraient lui reprocher, c'est une certaine innocence (dans le bon sens du terme). Certains diront que c'est une serie qui n'est pas suffisemment subversive, alors que d'un autre point de vue on pourrait considerer qu'au contraire c'est ce qui en fait sa force, la demarque du reste et meme ce qui la rend attractive. C'est vrai quoi, on peut faire une serie sur la transexualite, l'integrisme religieux, l'inceste, ou tout autre sujet sensible, et c'est bien mais des fois il n'y a pas besoin d'un pretexte pour raconter des situations. Ici nous avons des personnages aux personnalites complexes (ce qui est tres banal, car chaque etre humain a une personnalite complexe, a part peut-etre un type que j'connais qui est une grosse caricature), qui vivent des situations de tous les jours. Et ca fait du bien ! Justement la reussite de serie c'est de creer de la comedie la-dessus sans jamais en faire trop. Pour resumer, si vous avez envie de subtilite, d'humour un peu realiste et de bonne humeur, cette serie est faite pour vous.

Gouchou
Gouchou

Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 301 critiques

2,5Moyen
Publiée le 15/11/2015

Master of None est une série sympathique, mais voilà sans rien de plus. Dans cette comédie d'Aziz Ansari, on suit les péripéties d'un jeune new-yorkais dont les parents indiens ont émigré aux Etats-Unis quelques années plus tôt. Parfaitement intégré ou plutôt américanisé, Dev est un jeune acteur qui a principalement tourné dans des publicités et qui veut lancer sa carrière sur le grand écran. Accro à son téléphone et ne pouvant pas vivre sans ses applications, Dev est la caricature même du jeune adulte. Entouré de ses amis, un géant un peu niais, une afro-américaine gay et un fils d'immigré chinois, Dev mène sa vie sans se poser trop de question. Travail, recherche de l'amour, questionnement constant sur son propre mode vie, relation avec sa famille et ses amis, Master of None traite un peu de tous ces sujets. Si la série est mignonne, elle manque cruellement de profondeur à mon goût. Tous les personnages sont lisses et plein de bonnes intentions, tout comme notre héros d'ailleurs. Au final, je ne peux pas conseiller ou déconseiller cette série, car certains l’apprécieront sous doute. Pour ma part, je ne suis pas sûr d'avoir bien compris l'intérêt ou plutôt l'originalité de Master of None. En effet, il s'agit d'une série comique, or elle fait rarement rire, elle est censée nous parler de notre vie, or je m'y suis très peu retrouvée. Au final, son intérêt est plutôt limité. Personnellement un seul épisode à véritablement marché pour moi et a été traité intelligemment, celui traitant des difficultés de la vie commune. Autrement, je dois bien dire que je ne suis pas sûr de regarder la saison 2.

Bio-tifful
Bio-tifful

Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 4 critiques

4,5Excellent
Publiée le 29/05/2017

La saison 1 de Master of None plonge le spectateur dans l'ambiance voulue par Aziz Ansari : c'est un épicurien, fils d'immigrés, qui essaye de réussir sa vie à New York, que cela soit sa carrière professionnelle ou sa vie amoureuse. Il mène une vie douce et a un intérêt très prononcé pour la nourriture. Très belle saison, qui permet de s'attacher doucement au héros et aux personnages qui l'entourent, de près ou de loin. La saison 2 est plus poussée et travaillée à mon goût. Après un voyage spirituel en Italie, les épisodes de Master of None s'intéressent à une intrigue amoureuse mais pas ; les problèmes existentiels d'amis du héros ou non sont mis en lumière, les histoires sont croisées, avec toujours cet amour de la nourriture omniprésent. En bref, une très belle série, un peu idéaliste mais qui va au fond des choses. J'ai spécialement aimé l'épisode de la saison 2 avec Angela Bassett, une actrice que j'apprécie tout particulièrement !

etalors
etalors

Suivre son activité Lire ses 2 critiques

4,5Excellent
Publiée le 22/12/2016 - A propos de Master of None - saison 1

Très bonne surprise que cette série ! Le personnage principal est extrêmement attachant, avec des problématiques actuelles de trentenaire, souvent traitées avec un vrai décalage qui fait du bien. Le personnage de Dev est débordant de sincérité, et se balade dans des situations qui font sourire ou réfléchir. C'est drôle et profond. Très réussi, j'ai hâte de voir la suite !

Laurent D.
Laurent D.

Suivre son activité 18 abonnés Lire sa critique

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 11/11/2015

Aziz Ansari, qui est pour moi un des comédiens américains les plus drôle du moment, se réinvente en Dev Shah, acteur d'origine indienne qui tente de faire son trou à New York en enchaînant les castings et les petits rôles tout en essayant de se construire un semblant de vie sentimentale. C'est un synopsis qui a l'air d'une banalité affligeante notamment pour qui a vu d'autres autofictions semblables telles Louie ou Girls. Mais sous l'écriture affutée, subtile, drôle et originale d'Aziz Ansari et Alan Yang (qui bossait également sur Parks & Rec.) on se retrouve face à une œuvre intelligente avec des doses de réflexion et d'humour subtilement calibrés. Racisme, féminisme, place des personnes âgées dans la société, conflits de générations y sont abordés au fil des épisodes. Mais MoN n'est pas un brûlot politique. Le série se contente d'aborder toute une série de problématiques pertinentes d'un point de vue humain. Le tout s'accompagne d'une réflexion intime autour du couple. Sur certains épisodes, on se croirait devant du Woody Allen avec de longs dialogues et pas mal de scènes de diners ou de promenades. Le style de réalisation fait très cinéma indépendant. Bref, Master of None est un mix subtil d'observations sociétales, de personnages névrosés donnant un côté drama à l’œuvre et d'humour absurde la faisant basculer, par moment, dans la sitcom pure. Si l'on ajoute à cela quelques guests excellents (Claire Danes en particulier), des références multiples à la culture cinéphile et sériephile, je crois qu'il paraît impossible pour tout amateur de comédie de passer outre cette série. Master of None mérite largement toutes les critiques dithyrambiques rédigées à son égard.

Marine A.
Marine A.

Suivre son activité Lire sa critique

4,0Très bien
Publiée le 08/11/2015

Master of None est bien sympathique à regarder. Il n'est pas question de se casser la tête à réfléchir à des énigmes impossibles ici. Certains diront que c'est trop vu et revu en ce moment. Oui, ça ressemble à You're The Worst, et autres séries format 25min ou les blagues et jeux de mots fusent (à voir en VOSTFR d'ailleurs, VF prohibée !). Oui, il s'agit de jeunes New yorkais à la mode, décontractés, qui bossent plus ou moins souvent, hyper connectés, etc. Je trouve quand même que cette série a du charme. On nous montre très clairement une vie parfaite, dans une ville parfaite. Et oui, ça donne envie ! Et le fait que le créateur-réalisateur-acteur-principal soit d'origine indienne, et qu'il use de beaucoup d'auto dérision est très plaisant ! En résumé, il s'agit là d'une série métissée, avec des personnages originaux et sympathiques. À suivre !

landofshit0
landofshit0

Suivre son activité 129 abonnés Lire ses 1 740 critiques

2,0Pas terrible
Publiée le 30/11/2015

Monsieur tout le monde fait une série, seulement il écrit cela comme n'importe qui pourrait l'écrire. Ce qui donne des idées les plus basiques qui soit,autant dire que l'écriture pourrait être faite par n'importe qui affublé d'une feuille blanche et d'une machine à écrire. Le premier épisode aborde comme sujet les enfants, il cite les unes après les autres les situations les plus convenues que l'on peu se poser quand on à pas d'enfant. C'est bien trop basique pour faire rire. Toutes les situations sont déroulées comme peuvent le faire les comiques de stand-up dans leurs sketchs,qui sont un ramassis de questions conventionnels que n'importe quel crétin peut se poser. Master of none va là dedans,tout ça ne va pas chercher bien loin c'est flemmard dans l'écriture. Pour rire à ce qui est montré ici il faut être extrêmement bon public et ne pas attendre grand chose.

qatare
qatare

Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 119 critiques

2,0Pas terrible
Publiée le 10/11/2015

Une bonne série pour les jeunes parents, les jeunes couple etc... Tous est fait pour être mieilleux... On a l’impression que la comédie sert de cache misère... Encore une série qu'on oublie très vite. Ca parle de couple, amitier etc... Bref cette série essaye de tout regrouper pour viser large ( les geek, papa maman, ados etc... ). Mais bordel on dirait une série d'ados sur le lycée sauf que ça parle de couple ayant la vingtaine ou trentaine... Trop de bon sentiment. Une série c'est pour frissonner, pas pour retourner dans la vraie vie.

DeanMoriarty1
DeanMoriarty1

Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 75 critiques

3,5Bien
Publiée le 28/01/2018 - A propos de Master of None - saison 2

'Master of None' s'essouffle sur cette deuxième saison, la faute a une histoire d'amour un peu convenue. Les quelques épisodes situés hors-récit sont par contre d'immenses réussites qui croquent avec beaucoup d'affection la société américaine contemporaine.

DeanMoriarty1
DeanMoriarty1

Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 75 critiques

4,0Très bien
Publiée le 28/01/2018 - A propos de Master of None - saison 1

Bien jouée, bien écrite, bien mise en scène (et en musique), 'Master of None' est un bonheur de série comico-romantique. Elle est aussi parfaitement de son époque, et constitue une ôde réjouissante à une Amérique post-raciale.

Sudhir
Sudhir

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 358 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 27/11/2017 - A propos de Master of None - saison 2

Début laborieux mais le cheminement est réellement touchant via le regard d'un indien sur la société...Des partis pris courageux

Sudhir
Sudhir

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 358 critiques

3,5Bien
Publiée le 27/11/2017 - A propos de Master of None - saison 1

Au delà de la s série communautaire, le plus hilarant est Azziz Ansari. Vu dans Parks and recreation....certains effets en sont tirés..Un rire amère jamais revanchard. Coup de chapeau coup de cœur Master

Alf i.
Alf i.

Suivre son activité Lire sa critique

4,5Excellent
Publiée le 06/09/2017

Enfin une série feel good, qui est fine dans les observations, drôle mais pas potache, profonde juste ce qu'il faut et très variée. Merci pour ces heures dans un autre monde, celui de Dev, un gars attachant.

Pablo Rigucci
Pablo Rigucci

Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 31 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 07/06/2017

Un chef d'oeuvre, on est émerveillé par son travail. Du haut de ses trente-quatre ans Aziz Ansari réinvente la comédie. Aziz Ansari est un maître.

zamozamo
zamozamo

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 52 critiques

2,5Moyen
Publiée le 05/06/2017

Une énième série sur des relations "amoureuses" de personnages qui sont la projection de la vie idéale fantasmée de l'auteur. Les situations et les dialogues sont soit des réchauffes, soit peu inspirées ou bâclées. Plus d'une fois vous penserez que la situation ou le dialogue commence bien, puis ça se dégonfle aussi vite qu'une de mes tentatives de soufflés. Aziz Ansari fatigue vite, autant il est drôle dans Parks & Rec, autant à cette dose il en devient pénible. Certains passages sauvent la série de la médiocrité totale, mais ils sont trop rares pour la rendre vraiment bonne. Dommage pour les seconds rôles qui ne sont pas mal.

Back to Top