Notez des films
Mon AlloCiné
    Master of None
    Critiques spectateurs
    Critiques presse
    Note moyenne
    3,9
    5 titres de presse
    • Blabla-Séries
    • GQ
    • Les Inrockuptibles
    • Télérama
    • Télé Loisirs

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    5 critiques presse

    Blabla-Séries

    par Julien Dufresne-Lamy

    Avec Nashville, Mornings et l'épisode final, l'auteur propose à la façon d'un Louie ou d'une Lena Dunham sa vision du couple aussi intense qu'élégiaque. Alors, la série devient plus qu'une simple allégorie bien faite, elle devient une histoire. Une belle intention où la fiction reprend ses droits.

    La critique complète est disponible sur le site Blabla-Séries

    GQ

    par Toma Clarac

    Ansari se joue assez habilement de l'impression de déjà-vu en plaçant au coeur de la série ses origines indiennes (excellent épisode titré "Indians on TV") et en découpant la première saison selon un programme à la teneur presque pédagogique (…) Cette approche faussement scolaire est heureusement contrariée par une inclinaison intermittente mais décisive pour un humour creepy, dont l'effet peut s'avérer d'autant plus dévastateur qu'il surgit souvent au sein de situations convenues.

    La critique complète est disponible sur le site GQ

    Les Inrockuptibles

    par Marie Turcan

    Lena Dunham a beau se vanter d’être “la voix d’une génération” dans Girls, Aziz Ansari signe avec Master of None la série la plus contemporaine de ces cinq dernières années (…)  Elle met (…) en scène des personnages féminins incroyables, de la meilleure amie lesbienne de Dev, Denise (Lena Waithe) à l’improbable Claire Danes (Homeland) venue jouer la femme mariée blasée qui cherche à tromper l’ennui et son mari le temps d’un épisode.

    La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

    Télérama

    par Pierre Langlais

    Dans un style très 'indé', fait de longs dialogues, de scènes de promenades et de dîners, Aziz Ansari parvient à mêler un petit côté série à sketchs (Master of None est inspiré par un de ses stand-up) et des personnages solidement dessinés.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    Télé Loisirs

    par Delphine Rivet

    Aziz Ansari, que le grand public a pu découvrir dans Parks and Recreation, livre ici son œuvre la plus personnelle, assaisonnée de thématiques qui lui sont chères. Master of None est drôle, intelligente, inégale mais toujours plaisante, et désespérément ancrée dans son époque.

    La critique complète est disponible sur le site Télé Loisirs
    Back to Top