Mon AlloCiné
    Juste un regard
    Critiques spectateurs
    Critiques presse
    note moyenne
    3,1
    103 notes dont 16 critiques
    6% (1 critique)
    19% (3 critiques)
    25% (4 critiques)
    25% (4 critiques)
    6% (1 critique)
    19% (3 critiques)
    Votre avis sur Juste un regard ?
    Arlette et les mécanos
    Arlette et les mécanos

    Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 279 critiques

    2,0
    Harlan Coben déclarait à la presse lors de la présentation de la série, que Juste un regard était beaucoup plus fort que Une chance de trop. Faux. Un bon pilote et heureusement un dernier épisode intéressant et surprenant lequel fait oublier à quel point cette histoire, lors de son déroulement, tirait en longueur, avait peine à capter l'attention, ne justifiant pas un format série de 6 épisodes. Néanmoins on reste dans une bonne production Tf1 en comparaison avec la misère des fictions proposées par les chaînes du service public.
    elriad
    elriad

    Suivre son activité 97 abonnés Lire ses 468 critiques

    3,0
    l'adaptation d'un roman du prolixe Harlan Coben dont j'ai lu tous les romans permet en soi de sauver les meubles mais la distribution manque cruellement de charisme (hormis Frémont et Jugnot) qui tirent leur épingle du jeu. La série de 6 épisodes tire malgré tout sur la longueur, et on est loin du très bon "ne le dis à personne" et même du "the five". Manque de rythme, de tension, même si l'idée de départ du concert dans les catacombes était un bon postulat. Une série qui se regarde sans soulever un intérêt particulier...
    giulia R.
    giulia R.

    Suivre son activité Lire sa critique

    5,0
    Une fin à tomber par terre on ne s'y attend pas :) bien suivre la série pour avoir une idée de cette fin surprenante :)
    willycopresto
    willycopresto

    Suivre son activité 43 abonnés Lire ses 285 critiques

    0,5
    "Juste un regard" (2017) TF1 le 15.06.2017 (deux premiers épisodes Juste un regard ? Complètement miro, oui le regard ! Les géniteurs de ce pitoyable feuilleton devraient consulter un ophtalmo d'urgence ! J'ai subi difficilement les deux premières heures insupportables de cette série qui l'est tout autant, et tout ce qui s'y passe en résumé, c'est qu'un méchant noir (vilains racistes, va !) euthanasie tout ce qui lui tombe sous la main, sauf un ballon de football, et que le mari d'une nana disparaît. Elle, se prenant pour "une femme d'honneur" ou encore "Lescaut", se met illico à sa recherche, se rendant coupable d'exactions dont notamment deux violations de domicile impunies à ce stade de l'histoire. Quand on sait que la nana c'est Virginie Ledoyen, on comprend que le mec se soit taillé (lol). Banal : des dizaines de milliers de mecs ont dit ainsi à leurs femmes qu'ils partaient acheter des cigarettes et on ne les a jamais revus ! Le reste du temps et pour meubler,, on est bombardé de plans invraisemblables qui se succèdent à la vitesse supersonique d'un Concorde pour tenter de meubler un scénario creux, et dont on n'a pas le temps de comprendre le rapport avec l'histoire tellement le montage et les flash-back qui vous tombent dessus sont décousus ! Notice explicative souhaitée pour les "BAC moins deux" ! Invraisemblances disais-je : à titre d'exemple, les plaques minéralogiques des véhicules qu'on voit rouler préfigurent celles de 2050 (si elles existent encore) en effet: de nos jours, on en est encore à la première lettre "E". Et puis, pour réveiller le spectateur, on essaie aussi le vieux truc réchauffé de la course-poursuite automobile dans laquelle excellaient Eastwood ou Belmodo entre autres. Pourvu que Rémy Julienne (87 ans en 2017) qui a fait 1400 productions de cascades depuis les années soixante, et surtout pour le cinéma, ne voie pas ce stock-cars de maternelle car il va nous faire un troisième infarctus, ou porter plainte au nom de l'éthique des cascadeurs ! Mise en scène plus plan-plan, tu meurs ! Pour couronner le désastre, on ose dans le générique appeler musique le tam-tam sonore autant que funèbre qui tente de sortir le spectateur de l'engourdissement dans lequel il a sombré ! Peine perdue puisqu'il en est encore à essayer de comprendre l'antépénultième plan précédent ! Le monteur devait lui aussi être miro et se mélanger les pellicules. Au point que les quatre (!) pubs qui viennent polluer le peu de rythme de ce récit semblent faire partie du script défaillantt ! Consternant ! Côté casting, pas de miracles : Neuvic habituellement plus inspiré, joue ici le disparu et ses apparitions sont donc aussi fugitives que ses jours de rasage. Sans surprise, Ledoyen joue mal mais on est habitué : à sa décharge pourtant, la circonstance atténuante de dialogues faiblards. Et pourtant, Jimmy Jean Louis qui joue le rôle du méchant noir, et Sophie Charlotte Husson moins dépressive que ses consoeurs, semblent les seuls à a faire un effort pour sauver le naufrage de cette production et réussissent à nous séduire : bravo à ces seconds couteaux ! On espère que Joséphine ange-gardien viendra au secours du troisième épisode claquer des doigts pour que cette histoire délirante et difficilement compréhensible s'améliore, sinon, je jette l'éponge ! Je me demande àla réflexion si je n'aurais pas préféré voir un documentaire sur la ménopause des libellules qui aurait pu s'avérer plus trépidant.. Mais il y a pire : jeudi prochain, (22.06.2017), cette série n'aura pour seule rivale qu'un réchauffé-cramé "Meurtres à Trifouilly les Oies" de 2014 sur France 3 qui fait tant pour la promotion du tourisme en France ! Les grandes vacances s'annoncent bien peu captivantes sur le petit écran qui lui, est "en marche arrière" La moralisation de la télé, la feuille de route de ses dirigeants, on la fait quand ? willycopresto
    Gérard M.
    Gérard M.

    Suivre son activité Lire ses 3 critiques

    1,0
    Invraisemblances dans le scénario, notamment quand il s'évade et s'enfonce une branche dans le ventre. La police brille trop par son absence, aussi invraisemblable. Dommage, bons acteurs dans un scénario qui ne tient pas la route.
    Liliane B
    Liliane B

    Suivre son activité Lire sa critique

    0,5
    Nulle. Incomprehensible. Je jette l'eponge...on est loin, tres loin des bonnes series americaines.comment de tels acteurs ont pu se fourvoyer dans une pareille melasse ?
    TLM3149
    TLM3149

    Suivre son activité Lire ses 5 critiques

    3,5
    Un accent à mettre sur cette série divertissante. Du suspense, de l'action, et de la psychologie. Parfois peu crédible, et un rythme pas toujours constant. Les rebondissements sont originaux. En prime, une excellente interprétation, et de supers dialogues. Une fin alambiquée, mais poignante. Très bon !
    CinéPhiil
    CinéPhiil

    Suivre son activité 2 abonnés Lire sa critique

    4,5
    Série excellente ! Thierry Neuvic et Virginie Ledoyen sont de superbes acteurs, ils apportent un renouveau à la TV. La série comporte énormément de suspens, même jusqu'à la dernière minute ! On stresse beaucoup avec les acteurs, en progressant de minute en minute dans l'histoire. Il faut quand même bien suivre les épisodes ! C'était vraiment une très bonne série, j'espère que la TV s'inspirera pour la suite sur celle-ci !
    conrad7893
    conrad7893

    Suivre son activité 132 abonnés Lire ses 821 critiques

    4,0
    Une série télé qui a tenu ses promesses. Elle tient en haleine jusqu'à la fin. Du suspens et des rebondissements. Thierry neuvic impeccable dans ce rôle plus physique. Thierry fremont toujours aussi détestable. J'ai bien aimé
    Christoo H
    Christoo H

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 4 critiques

    2,0
    A voir pour Thierry Neuvic qui porte bien la quarantaine et quelques autres second rôles, Ledoyen a perdu tout ce qui faisait son charme et son talent au début de sa carrière car elle est ici absente et souvent hors jeu. Quand à l'histoire, elle se veut ambitieuse mais comme presque toujours avec une série Française, ça fait pschittt. On s'ennuie rapidement et certaines ficelles ne passent pas tellement elles sont énormes.
    Lucie L.
    Lucie L.

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 39 critiques

    4,0
    3ème série pour Harlan Coben en même pas 3 ans ! Comme d'habitude, c'est bien ficelé et bien mené, il y a moins d'actions que dans "Une chance de trop" et moins de révélations et de mystères que dans "The Five". En fait, je trouve que "Juste un regard" est mieux dosé et plus fin car on prends vraiment le temps de rassembler et d'analyser les pièces du puzzle et de faire plus ample connaissance avec tous les personnages (et même avec les enfants qui ont une véritable place dans le scénario !). Ainsi, la révélation finale est moins abrupte et plus compréhensible que dans les 2 autres séries. Niveau acteurs, ils sont tous très bons à l'exception, malheureusement, de Julie Gayet au jeu bien moins subtil que ses collègues !
    anonyme
    Un visiteur
    0,5
    Faut pas se mentir . c'est pas bon . Pourquoi faire six épisodes alors que quatre aurais suffit . Du coup Ca traîne en longueurs . Virginie Ledoyen n'a aucune expression . Un jeu plat sans émotions . Qui gâche tout . On n'a ni empathie ni sympathie pour l'héroïne . On peut quand même féliciter l'intention de faire de la mini série suspens ce qui change des campings paradis ou autre du genre .
    Frédéric M.
    Frédéric M.

    Suivre son activité Lire ses 5 critiques

    3,5
    Étant adepte des séries américaines avant tout, je n'ai pas pour habitude de regarder des séries françaises. Ce qui m'a d'abord intrigué et décidé à regarder cette série c'est la tête d'affiche. Au final je suis agréablement surpris : les acteurs jouent plutôt bien, le scénario est suffisamment complexe et travaillé pour tenir en haleine, avec des rebondissements comme dans les séries américaines. Bref, cette série est encourageante et les français doivent poursuivre dans cette voie là pour tenter d'égaler un jour, peut-être, la qualité des séries américaines.
    Kai Proctor
    Kai Proctor

    Suivre son activité Lire sa critique

    2,5
    Pas la série du siècle, loin de là! Une série qui se traîne en longueur, des invraisemblances "en veux-tu, en voilà". Le héros masculin(Thierry Neuvic) pas dégourdi pour un sou, une fin abracadabrante. Heureusement reste le charme de Virginie Ledoyen qui ne s'en sort pas trop mal dans ce méli-mélo. L'adaptation d' "une chance de trop" , autre roman d'Harlan Coben avec Alexandra Lamy était d'une autre qualité.
    ptitmayo
    ptitmayo

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 514 critiques

    2,0
    Après l'invraisemblable "Une Chance de Trop" et la décevante "The Five", Harlan Coben confirme qu'il est meilleur écrivain que créateur de séries. "Juste un regard" n'échappe pas à la règle, trop longue malgré seulement 6 épisodes (4 auraient suffi), et trop calibrée avec dans chaque épisode une petite révélation et une course-poursuite spoiler: (métro, pont, bois) décrivant une histoire alambiquée au possible pour un dénouement "Tout ça pour ça" exploitant des thématiques éculées spoiler: (événement passé qui déclenche tout, fausse identité, grossesse non souhaitée, faux parents, vengeance) et concluant l'ensemble de manière très formatée "série grand public, faut faire un max d'audience" spoiler: (Bastien survit et il est tout souriant avec Eva, comme si rien ne s'était passé) . Dans tout cela, il y a aussi pas mal d'incohérences spoiler: (Eva qui utilise toujours sa voiture de fonction mais ne bosse jamais, le souvenir final qui apparaît comme par magie) , des flics tournés en ridicule (pas aidés par la capitaine, mal interprétée par la pourtant excellente Anne Girouard), la captivité de Bastien qui dure des plombes et un épisode final brouillon et étiré inutilement, au montage hasardeux et à la photographie un poil dégueulasse pour les flashbacks. Sinon, en France on a toujours du mal à pondre de bons génériques, la preuve avec l'aseptisé et court générique de "Juste un regard", très décevant et quelconque. Côté positif, le casting est sûrement la plus grande réussite de l'ensemble, à quelques couacs près (Anne Girouard, Jimmy Jean-Louis). Virginie Ledoyen porte la série sus ses épaules avec une bonne dose de sensibilité, d'énergie et d'émotion alors que Thierry Neuvic, Joseph Malerba et Thierry Frémont font le boulot dans un registre plus costaud et que Julie Gayet est parfaite en belle-soeur tête à claques d'Eva. Au final, la série souffre des défauts inhérents des séries Coben et des productions TF1, à savoir peu d'ambition visuelle, une écriture qui ne se soucie guère de la cohérence, une mécanique stéréotypée, des sujets classiques et un marketing qui se fait uniquement sur le casting (globalement bon) et le créateur.
    Back to Top