Mon AlloCiné
    Élite
    Anecdotes, potins, actus et secrets inavouables autour de la série "Élite" et de son tournage !

    Retrouvailles pour trois acteurs de La Casa de Papel

    Avant de tourner dans Elite, Miguel HerrànJaime Lorente et María Pedraza avaient déjà joué ensemble dans une autre série Netflix : La Casa de Papel. La présence de ses deux anciens partenaires a notamment été décisive dans le choix de Miguel Herràn de participer à Elite. Jaime Lorente, de son côté, était également ravi, "d’autant que c’est très rare de pouvoir jouer avec les mêmes acteurs sur deux projets, coup sur coup." Même son de cloche chez María Pedraza qui s’est sentie "en sécurité et protégée, comme à la maison", aux côtés des deux garçons.

    Jaime Lorente, pas emballé par Elite

    Plutôt habitué aux rôles complexes dans des registres d’action ou policier (Everybody Knows, Gun City, La Casa de Papel), Jaime Lorente n’était pas très motivé pour intégrer le casting d’Elite. "Je n’apprécie que très moyennement les séries adolescentes.", a-t-il déclaré. Mais le réalisme et la dimension tragique du scénario l’ont convaincu d’interpréter l’intenable Nano.

    Changement de registre pour Miguel Herràn

    Loin du timide et émotif Rio de La Casa de PapelMiguel Herràn s’est transformé dans Elite afin d’incarner Christian, un jeune adolescent sûr de lui, beau parleur et impudique. "Je l’avoue, Christian est basé à 90% sur un ami d’enfance, c’est quelqu’un qui existe vraiment. Quand j’ai su que j’allais jouer ce rôle, je lui ai posé de nombreuses questions. C’est quelqu’un qui aime beaucoup les marques, conduire de belles voitures et porter de jolis vêtements. Quand on a discuté, j’ai essayé de savoir comment il était devenu celui qu’il est aujourd’hui.", a notamment avoué le comédien concernant son interprétation.

    Danna Paola a failli ne pas jouer dans la série

    Danna Paola a presque manqué l’occasion de jouer dans la série. En effet, celle-ci a trouvé l’annonce de casting, qui végétait depuis quelques semaines, dans ses courriers indésirables. "Je me suis dit que j’allais passer l’audition, mais je me suis rendue compte que j’avais trois jours de retard.", raconte-t-elle. Malgré ses craintes, la production l’a rappelé pour lui annoncer qu’elle avait décroché le rôle de Lucrecia.

    Chaises musicales au casting

    Le comédien Miguel Bernardeau a auditionné pour six rôles masculins différents. Autrement dit, quasiment tous. Mais c’est sa deuxième audition, celle de l’odieux Gúzman, qui a convaincu les producteurs. Par ailleurs, Alvaro Rico désirait incarnait Christian, rôle finalement attribué à Miguel Herràn. Envisagé pour prêter ses traits à Gúzman, Miguel Bernardeau a finalement fait meilleure impression, si bien qu’Alvaro Rico s’est vu proposé le personnage de Polo.

    Bande originale

    La série livre une bande son mettant en vedette des artistes anglais, tels que The National et CHVRCHES, aux côtés d’artistes espagnols, comme La Casa Azul et Dorian. Y figure également le morceau "Final Feliz" de l’actrice et chanteuse mexicaine Danna Paola, interprète de Lucrecia.

    Les acteurs ne savaient pas qui était l’assassin

    Les créateurs de la série ont préféré maintenir leurs acteurs dans le flou concernant l’identité de l’assassin. Selon eux, cela leur permettait d’avancer dans le tournage en ayant la possibilité de cultiver la part d’ombre et de lumière de leur personnage respectif. C’est donc juste avant le final que la vérité leur a été révélée, lors d’une lecture collective.

    Traitement de l'Islam

    A travers le personnage de Nadia (Mina El Hammani), les créateurs de la série ont souhaité aborder les problèmes d’intégration. Cette jeune femme, qui ne s’intègre ni parmi les riches, ni parmi les pauvres, se retrouve dans une zone grise à cause de sa culture musulmane. Une mise à l’écart permettant de refléter celle des Musulmans de manière générale et d'éclairer le public sur ce sujet.

    Aborder le Sida

    Entre autres thématiques, les créateurs ont souhaité aborder celle du Sida, encore tabou et trop méconnue selon eux. Cela a motivé leur réflexion concernant le protagoniste atteint de cette maladie : "Au départ, c’est un autre personnage qui devait être séropositif, Samuel en l’occurrence. Et puis on a changé. Parce qu’on trouvait finalement plus intéressant que cela concerne une jeune fille issue d’un milieu bourgeois. Le Sida, c’est l’une des rares maladies qu’on associe encore à une classe. Elle est parfois identifiée, à tort, comme une maladie touchant majoritairement les milieux défavorisés. Les marginaux. Le but était donc de changer la donne, de montrer que nous allons aller là où les gens ne nous attendent pas. Je pense qu’on a fait le bon choix, montrer cette jeune femme, d’un milieu aisé, qui n’en a pas honte, et qui en veut à sa famille de ne pas vouloir en parler.", ont-ils expliqué.

    Buzz promotionnel

    Afin de promouvoir la série, les acteurs Jaime LorenteMaría Pedraza et Mina El Hammani ont surpris un cours dans le lycée français Van Gogh d’Ermont (Val d’Oise). Les lycéens ont ainsi pu prendre des photos avec eux et créer le buzz sur les réseaux sociaux.
    Les secrets de tournage des series les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • La Casa de Papel (2017)
    • The Boys (2019)
    • 13 Reasons Why (2017)
    • The Handmaid’s Tale : la servante écarlate (2017)
    • Peaky Blinders (2013)
    • Stranger Things (2016)
    • Chernobyl (2019)
    • The Walking Dead (2010)
    • Demain nous appartient (2017)
    • Lucifer (2016)
    • American Horror Story (2011)
    • Murder (2014)
    • Dark (2017)
    • Good Doctor (2017)
    • Suits : avocats sur mesure (2011)
    • Game of Thrones (2011)
    • The Rookie : le flic de Los Angeles (2018)
    • Fear The Walking Dead (2015)
    • Dans leur regard (2019)
    Back to Top