Mon AlloCiné
    Into The Dark
    Saison 1
    Ma note :
    Into The Dark

    Synopsis

    Série d'anthologie horrifique dont chaque épisode est inspiré par un jour ferié correspondant au mois de diffusion.
    Spectateurs
    3,1 2 notes

    Infos saison

    14 épisodes
    Diffusé sur Hulu
    Saison produite en 2018
    59 photos | 1 vidéo
    Natalie Martinez
    Natalie Martinez
    Rôle : Jennifer Robbins
    Clayne Crawford
    Clayne Crawford
    Rôle : Nathan
    Nyasha Hatendi
    Nyasha Hatendi
    Rôle : Wilson Clowes
    Suki Waterhouse
    Suki Waterhouse
    Rôle : Alexis
    Voir le casting complet de la saison 1
    Affiche Affiche Affiche Affiche Affiche Affiche Affiche Photo Courtney Henggeler Photo Elyse Levesque, Peter Giles
    Voir toutes les photos de la saison 1
    Into The Dark - saison 1 Teaser VO
    Les épisodes de la saison 1
    The Body
    S01E01 - The Body
    A Halloween, un tueur à gage voit son travail devenu plus difficile quand il doit transporter un corps mais que tout le monde adore ce qu’ils pensent être un super costume.
    Flesh & Blood: Thanksgiving
    S01E02 - Flesh & Blood: Thanksgiving
    A Thanksgiving, Kimberly, une adolescente, essaie d’oublier le meurtre non-résolu de sa mère pour soigner son agoraphobie. Mais choyée par son père poule, elle commence à suspecter qu’elle est en danger et que ce sont ceux qu’on aime qui vous font le plus de mal.
    Pooka !
    S01E03 - Pooka !
    Noël approche et un acteur sans emploi obtient un travail pour les vacances, jouer dans un costume de peluche pour promouvoir le dernier jouet à la mode, “Pooka”. Au début, c’est une distraction amusante mais il commence à développer deux personnalités, une dans le costume et une en dehors, alors que Pooka commence lentement à prendre possession de lui.
    New Year, New You
    S01E04 - New Year, New You
    Une groupe de copines se retrouve pour une nuit entre filles les soir de la St Sylvestre. Mais alors qu’elles se rappellent de vieux souvenirs, les rancunes qu’elles ont entretenues se manifestent de façon meurtrière.
    Down
    S01E05 - Down
    Deux collègues se retrouvent coincés dans un ascenseur pendant un long weekend, mais ce qui qui semble d’abord être un lien romantique vire au cauchemar quand ils commencent tous les deux à révéler qui ils sont vraiment.
    Treehouse
    S01E06 - Treehouse
    Le chef Peter Rake échappe à un scandale et part en weekend dans la maison de vacances isolée de sa famille. Mais il a des dettes à payer et il va devoir apprendre que la place d’une femme est là où elle veut… Si il survit.
    I’m Just F*cking With You
    S01E07 - I’m Just F*cking With You
    Un jeune homme et sa soeur endurent une nuit de blagues terrifiantes alors qu’ils passent la nuit dans un motel isolé.
    All That We Destroy
    S01E08 - All That We Destroy
    Une généticienne, qui craint que son fils ne devienne un tueur en série, crée un groupe de clones dans une tentative pour le guérir de ses tendances psychpathes en lui permettant de revivre le meurtre de sa première victime.
    They Come Knocking
    S01E09 - They Come Knocking
    Culture Shock
    S01E10 - Culture Shock
    School Spirit
    S01E11 - School Spirit
    Un groupe de marginaux sont collés pendant un week-end. Ils vont se retrouver confrontés aux légendes qui hantent leur école.
    Pure
    S01E12 - Pure
    S01E13
    Pilgrim
    S01E14 - Pilgrim

    La réaction des fans

    • The Last Action Zero
      Pour l'instant, je n'ai vu que les 4 premiers. Loin d'être une série d'épisode anthologique de 1h30. Moi, je vois plutôt ça comme une collection hétéroclite, de téléfilm horrifique à petit budget. Collection dont le film conducteur serait principalement les psychopathes, les tueurs en séries, et autres sociopathes meurtriers de tout poil. Bref, si vous cherchez du cinéma fantastique, vous risquez d'être relativement déçu :Épisode 1 : Joli, coloré, rythmé, joyeusement communicatif, super drôle... Mais totalement débile... Suspension de l'incrédulité à -12... Heureusement que c'est vraiment marrant :DÉpisode 2 : Pfff... C'est soporifique, triste, ennuyeux, et téléphoné au possible. Aucune surprise ni charme. Cliché sur cliché. C'est juste mauvais. C'est d'ailleurs le plus mauvais de ceux que j'ai vu pour l'instant.Épisode 3 : à voir au moins deux fois. Masterpiece. Un petit bijou par le réal' du non moins génial et surprenant Colossal. Pooka est beau et incroyablement futé. Un vrai petit film d'auteur inspiré. Avec un scénario onirique, digne des meilleurs épisodes du The Twilight Zone original. Une œuvre maitrisé de bout en bout à la perfection. Une mise en scène stylé et raffiné. Certes, au-delà d'une superbe esthétique formelle, au premier visionnage, ça peut paraitre plutôt bizarre, perturbant, et très nébuleux. On suit ce récit, qui n'a de cesse de nous perdre, nous intrigué, et nous rendre dubitatif. Tout en se demandant, ou l'auteur peut bien vouloir en venir. Mais, arrivé au climax final, le twist magistral balaie toute votre perplexité et votre confusion. Et ne vous donne qu'une seule envie. Celle d'une relecture directe et éclairé, grâce un génial deuxième niveau de lecture décrypté, sur une mécanique d'écriture poétique et d'une incroyable logique. Un must. De l'art pour de vrai. Pourtant, fondamentalement, le pitch n'est pas si original que ça. Et malgré tout, ce film est réellement une très bonne surprise, bourré d'idées et de fraicheur.Épisode 4 : Un petit jeu de massacre psychopathe, plus ou moins sympathique. Une très bonne idée de base. Un casting qui joue à la perfection la partition. Mais bon. Des maladresses d'écritures. Beaucoup de longueur inutile à la tension. Je n'ai pas été super passionné par l’ensemble. Pas spécialement mauvais. Mais pas transcendant non plus. Aussi vite vu, aussi vite oublié. Dommage.
    Voir les commentaires
    Back to Top