Mon AlloCiné
    Les Sauvages
    Critiques spectateurs
    Critiques presse
    note moyenne
    3,2
    315 notes dont 70 critiques
    17% (12 critiques)
    17% (12 critiques)
    10% (7 critiques)
    16% (11 critiques)
    26% (18 critiques)
    14% (10 critiques)
    Votre avis sur Les Sauvages ?
    Laurent V
    Laurent V

    Suivre son activité

    1,5
    Publiée le 25 septembre 2019
    Très déçu par cette série, le début fait nous poser quelques questions, ensuite après l'attentat, on se dit que c'est une enquête de police qui commence, et après plus grand chose.. Des scènes surréalistes, inconcevables dans la vraie vie (sur l'attentat, personne ne fouille Crim le tueur sous simple prétexte qu'il est un cousin de la famille du président et il arrive à passer toutes les sécurités avec un sac à dos dans lequel se cache une arme...) Pareil quand le commanditaire sort de prison, d'une facilité telle qu'on n'arrive même pas à comprendre comment il sort de sa cellule et de la prison...ou encore à la fin quand il se prend des coups de couteau, et que l'on voit les policiers arrêter son agresseur et ne même pas se préoccuper de lui qui file tranquillement à pieds vers sa voiture, des scènes complètement aberrantes... Pour le reste, les scènes sont très longues, on s'endort presque devant, avec des plans notamment sur Marina FOIS complètement invisibles dans cette série et franchement mauvaise dans son interprétation...et au final on devine toute la fin, sans avoir non plus toutes les explications...bref très déçu du rendu alors que le thème était bien trouvé pourtant...
    tixou0
    tixou0

    Suivre son activité 279 abonnés Lire ses 1 102 critiques

    0,5
    Publiée le 26 septembre 2019
    Quand le jeune (Abdel)Krim (hommage à la Guerre du Rif) tire (à bout portant) sur le tout juste élu "8e président de la Ve" (c'est une fiction...), le Kabyle Chaouch (Roschdy Zem), et le blesse grièvement, on se dit (ingénument) qu'il doit s'agir de quelque querelle (quasi) familiale (puisque le fiancé de Jasmine, seul enfant de Chaouch, est son cousin germain). Mais loin d'être une version maghrébine des Atrides, on s'aperçoit que ce "Les Sauvages" se veut un "thriller" politique. Et qu'il va être question d'intrigues, de manipulation... et autres ressorts attendus du genre. Chaouch, un intellectuel qui enseigna à Harvard (et est marié à une femme chef d'orchestre) a été poussé à se présenter par la Gauche, et s'il est confortablement porté au pouvoir suprême (53,1 % des suffrages exprimés - contre un représentant de la Droite mollassonne), ce n'est pas d'abord grâce aux immigrés musulmans (de plus ou moins fraîche date), pas encore assez nombreux dans le pays pour s'imposer en tant que tels par le vote, mais bien grâce à l'apport décisif de la Gauche bien-pensante, pensant sans doute tenir là (mutatis mutandis) un Obama hexagonal. spoiler: On se dit donc que l'ignoble « extrême-drouate » ne doit pas être bien loin, dans la coulisse. Bingo ! L'imagination des scénaristes étant supposée nous tenir en haleine à cet égard, dans les 4 épisodes suivants, avec des péripéties à écheveau embrouillé, et des rebondissements haletants. Mais la (seule) trouvaille d'écriture d'origine n'est jamais transformée, pour donner, et du palpitant, et du cohérent, surtout. Rien à sauver, au bilan, et surtout pas la sirupeuse péroraison, autour de la célébration (de rigueur) du « vivre-ensemble ». Reste le fil rouge musical : la « 4e entrée » de l'opéra-ballet « Les Indes Galantes », « Les Sauvages » (réduction pour clavier, le plus souvent), ce monument du classicisme français, écrit par l'immense Jean-Philippe Rameau au début du règne de Louis XV (quand l'Algérie, qui n'existait pas encore, était sous férule ottomane, les Barbaresques razziant en Méditerranée de futurs esclaves chrétiens...). Un vrai « cheveu sur (cette) soupe ».... Mais à savourer, lui, sans modération...
    Barbara T
    Barbara T

    Suivre son activité 1 abonné Lire sa critique

    1,0
    Publiée le 23 septembre 2019
    Nulle....rien de plus à ajouter.. allez, je développe, démago au possible, sans surprise, acteurs inegaux, personnages caricaturaux....
    Daniel T
    Daniel T

    Suivre son activité 2 abonnés

    1,5
    Publiée le 25 septembre 2019
    Même si la série se laisse regarder sans déplaisir, l'avalanche d'incohérences,d'invraisemblances et de naïvetés,sans oublier les bons sentiments ,confinent au ridicule.Ce n'est pas "Le bureau des légendes"par exemple.
    Marjolaine A.
    Marjolaine A.

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 28 critiques

    1,5
    Publiée le 23 septembre 2019
    Malgré quelques incohérences et quelques faussetés le premier épisode est plutôt intéressant, grâce à un rythme soutenu et des idées de départ novatrices. Malheureusement la suite est pénible, essentiellement à cause d'un script très insuffisant : scénario flou, situations incohérentes, rythme très mou, dialogues affligeants. Tout ce qui touche à la politique flirte avec le ridicule, en particulier cette histoire d'empêchement du président de la république. La série est pleine d'invraisemblances logiques indignes d'une série produite par canal. (Genre : un appartement dont les occupants sont liés à un attentat est perquisitionné et les policiers ne trouvent pas un passeport caché dans une boite tupperware dans un congélateur...) Les acteurs font ce qu'ils peuvent, la plupart s'en sortent même très bien. Mais quand leurs dialogues et leurs situations sont à côté de la plaque, ils le sont aussi. Et ce n'est pas la réalisation approximative qui arrange l'impression d'ensemble. La fin est au niveau du reste : à la limite du grotesque, grandiloquente et lourde.
    fan_de-cinoche
    fan_de-cinoche

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 7 critiques

    2,0
    Publiée le 26 septembre 2019
    Le seul intérêt de ce truc assez chiant et modérément bien joué, c'est le plaisir de penser au nombre de racistes qui ont dû résilier leur abonnement à Canal pour avoir oser leur proposer un truc qui suppose que Charles Martel n'aurait pas fini le boulot à Poitiers ! Quoi ? Un Arabe au pouvoir de" la fille aînée de l'Eglise ?" :-D A part ça, imaginer qu'on aurait élu un président qui envisage de tenir ses promesses, ça relève plus de la science-fiction que de la politique-fiction. Les rôles sont plats, sans reliefs, sans histoire. Certains comédiens n'ont aucune épaisseur, d'autres un rôle sans intérêt (notamment la pauvre Marina Foïs, sous-employée, qui répète à tout bout de champ "Putain merde"). Roshdy Zem fait ce qu'il peut mais son rôle n'a pas de légende. Alors il sort, avec talent, des phrases creuses, sans intérêt. Le scénario n'a ni sens ni suspense, les ficelles sont trop grosses, les emprunts à l'histoire passée trop évidents. Manque de bol supplémentaire, le coup de la fille qui cornaque le Président pendant que son épouse reste dans l'ombre, ça se téléscope fâcheusement avec la mort de Chirac... Ajoutons que ça n'a aucun rythme (rendez-nous la saison 1 du Baron Noir !!) et que l'image est assez laide... Bref une belle idée gâchée.
    Vanden
    Vanden

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 4 critiques

    1,5
    Publiée le 30 septembre 2019
    Disponible sur MyCANAL en intégralité, cette série a pour but de préparer la France pour l’élection d’un président musulman maghrébin... Ce qui est logique au regard de la démographie métropolitaine depuis 40 ans. Aux USA, ce fut pareil pour Obama à grand renfort de séries adulées par la presse mainstream (notamment Commander In Chief ou les films avec Morgan Freeman) pour le simple fait que le président est noir donc c’est génial... Alors que les séries étaient nulles mais vraiment nulles. Là en lisant les critiques dithyrambiques non objectives de la presse française germanopratine, ce qui aiguise toujours ma méfiance, c’est la même chose... À part assister à une grande manipulation à coup de soft power y’a pas grand chose à retenir de la série. C’est caricatural, Plus la série avance plus on est gavé de messages politique... Y’a toutes les grosses ficelles de la doxa sociétale, c’est tout ce qu’il y a retenir avec la remarquable présence d’un rappeur connu qui se révèle être un plutôt bon acteur (casté probablement car c’est une star des réseaux sociaux et que son public est celui visé par la série...). C’est une série pas loin d’etre communautaire, comme tout dorénavant dans ce pays faut-il croire, ça ressemble donc à de la propagande mais avec l’habillage bobo canal donc pour la com et une réalisation plus proche de France 3 que de HBO... La réalisatrice, éminemment politisée, nous avait déjà offert un film cet été avec en vedette une personne qui s’est fait connaître et adouber par le showbiz en étant prostituee mineure pour footballeur, les critiques presse avaient encore été élogieuses, celle des « vraies gens » beaucoup moins... Je sens que cela va être pareil pour Les Sauvages... Donc il faut pas voir Les Sauvages comme une fiction audiovisuelle mais plutôt comme un outil politique à mon avis
    Pierru M
    Pierru M

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 2 critiques

    3,5
    Publiée le 26 septembre 2019
    Tres bien les premiers épisodes un peu moins convainquants par la suite. Dommage aussi car il ya des incohérences assez grossière.
    ULYSSE1972
    ULYSSE1972

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 2 critiques

    1,0
    Publiée le 4 octobre 2019
    Franchement ...... tout ca pour ca ! C est lourd , absurde par moment , gavé de bon sentiment. ... dommage , les acteurs sont pourtant pas mal , mais la trame de la série est limité risible .
    Olivierf6000
    Olivierf6000

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 6 critiques

    0,5
    Publiée le 29 septembre 2019
    Extrêmement décevant , aucun rythme , des acteurs sans charisme et je passe sur le côté bien pensant de la série. Je ne comprends pas les critiques dithyrambiques des médias au sujet de cette série.
    fandeclint
    fandeclint

    Suivre son activité 1 abonné

    1,0
    Publiée le 6 octobre 2019
    Histoire sans queue ni tête avec une accumulations de scènes invraisemblables sinon carrément inutiles ou ridicules, des acteurs sous-utilisés (à se demander ce que Roschdy Zem et Marina Foïs viennent faire là, ils méritent tellement mieux) et c'est dommage car il y avait du potentiel. Le premier épisode était bien, le reste chiant... Vivement la suite de Baron Noir, une vraie bonne série politique.
    François-régis J
    François-régis J

    Suivre son activité Lire ses 5 critiques

    1,5
    Publiée le 23 septembre 2019
    La vache ! C'est quand même très mauvais. Dialogues impossibles, real floue... longueurs... à voir pour la jeune génération de comédiens.
    Remo Williams
    Remo Williams

    Suivre son activité 28 abonnés

    1,5
    Publiée le 6 octobre 2019
    Le premier épisode démarre bien, avec le sujet original du président Chaouch élu puis victime d'un attentat. Puis ça se détériore d'épisode en épisode pour finir avec un sermon en voix off du même président qui explique le pourquoi du titre. Pour les épisodes du milieu, on assiste à pas mal d’invraisemblance et des retournements et sauvetages de dernière minute. Le premier épisode est le seul à sauver du lot.
    kurtz
    kurtz

    Suivre son activité

    0,5
    Publiée le 8 octobre 2019
    Nul... à part le 1er épisode qui avait un certain rythme, les 5 autres sont lents, mous avec des scènes interminables De plus, la série est rempli d'incohérences et d'invraisemblances, qui frôlent parfois le ridicule (Ex : la scène au stade Geoffroy Guichard, où 4 à 5 pékins déploient une banderole injurieuse envers le Président, et où en réponse, le stade entier entonne la Marseillaise ! je serais curieux de voir cette même scène dans la "vraie vie"...) rajouter à cela une morale bien pensante à 2 balles avec le passage obligé de tout scénariste et réalisateur français, le fameux "complot d'extrême droite", qui n'existe que dans leurs fantasmes de gauchistes attardés. Bref, une série qui a plu aux critiques de la presse mainstream, qui plaira aux bobos ..les autres passez votre chemin et repassez vous le Bureau des Légendes (pour rester dans les séries Canal..)
    Matthieu N.
    Matthieu N.

    Suivre son activité

    0,5
    Publiée le 29 septembre 2019
    Nul de chez nul. Grotesque, caricatural, invraisemblable... Mauvais jeu.. Digne d'une série de TF1. Déçu de canal ..
    Back to Top