Sur écoute
  • Episodes
  • Casting
  • Diffusion TV
  • Vidéos
  • Photos
  • Audiences
  • News
  • Critiques
  • VOD, DVD
  • Récompenses
  • Secrets de tournage
Forum
Toutes les notes de 0,5 à 5
  • Toutes les notes de 0,5 à 5
  • 220 critiques   81%
  • 38 critiques   14%
  • 3 critiques   1%
  • 2 critiques   1%
  • 7 critiques   3%
  • 3 critiques   1%
Toutes les saisons (saison 1 à 5)
  • Toutes les saisons (saison 1 à 5)
  • Uniquement la saison 1 (8)
  • Uniquement la saison 2 (6)
  • Uniquement la saison 3 (7)
  • Uniquement la saison 4 (5)
  • Uniquement la saison 5 (3)
Note moyenne de la série :   4,7 basée sur 273 notes

273 critiques spectateurs pour cette série TV

Trier par 
Critiques les plus utiles
  • Les plus récentes
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
Caine78

359 abonnés | Lire ses 5445 critiques |

  4 - Très bien

Considéré comme l'une des plus grandes séries de l'Histoire, « Sur écoute » peut apparaître en deçà des attentes. Paradoxalement, on ne peut pourtant pas vraiment parler de déception tant l'entreprise est brillante à bien des égards. Il est en effet rare de voir autant de richesse, de crédibilité et de réalisme dans un projet, si bien que cette première saison est irréprochable à quasiment tout point de vue. C'est peut-être d'ailleurs cela qui gêne un (tout petit) peu au début : nous avons tellement l'habitude des polars racoleurs, bourrés d'effets et de facilités que lorsque l'on nous montre un travail d'orfèvre, on est presque désappointé, « frustré ». Cette sensation ne dure toutefois qu'un temps, David Simon trouvant assez rapidement son rythme de croisière pour nous offrir une plongée saisissante dans la banlieue de Baltimore, repaire de trafiquants particulièrement professionnels et habiles, face à laquelle notre brigade « éclectique » aura bien du mal à trouver un angle d'attaque. C'est évidemment l'autre très grand intérêt de la série : n'embellir aucun des (nombreux) personnages, chaque camp ayant ses « têtes » et ses boulets (surtout les flics d'ailleurs), tous interprétés de façon solide et convaincante. Sans oublier les pressions politiques, les négociations juridiques et autres « détails » prenant une place essentielle ici... Bref, s'il est difficile de parler d' « enthousiasme », il serait pour autant très dommage de manquer un travail aussi remarquable, intelligent et subtil : encore une sacrée réussite signée HBO.

L'homme le plus classe du monde

77 abonnés | Lire ses 396 critiques |

  5 - Chef d'oeuvre

Rarement une série n'aura atteint un tel niveau de perfection. "The Wire" n'est pas qu'une simple série policière comme il en existe déjà des centaines. C'est une série beaucoup plus généraliste sur les maux de notre société moderne. En articulant son histoire autour du trafic de drogue à Baltimore, The Wire aborde en parallèle l'impuissance de la police face aux trafiquants, les problèmes liés aux manques de moyen, à la hiérarchie ou encore à la politique du chiffre. Dans les trois dernières saisons la série s'étend même vers des sujets comme l'éducation, la politique ou le journalisme. Le gros avantage de "The Wire", c'est le réalisme quasi-documentaire (car ultra-documenté) de la série. Ici, pas de super-flic, ni de technologies hyper-perfectionnées. Ici les policiers utilise windows 98, et se servent de leur souris. Autre point fort de la série : l'absence total de manichéisme. Que ce soit du coté des trafiquants, comme des policiers, il n'y a pas de gentils ni de vilains. Les personnages sont complexes et attachants. The Wire est avant-tout une série politique, qui permet de mieux comprendre les problèmes de notre société (drogues, ghettos, pauvretés, exclusions...), y compris de ce coté de l'atlantique, ou les thèmes abordés font étrangement échos à certains faits d'actualités français.


this is my movies

80 abonnés | Lire ses 1813 critiques |

  5 - Chef d'oeuvre

Voilà, la conclusion épique d'une des meilleures séries de tous les temps. Et on peut dire qu'on est pas déçu. On démarre très fort avec un postulat qui s'annonce passionnant et la série nous montre le quotidien d'un journal local. Description d'un monde confronté à une crise de lectorat et donc obligé de trouver des sujets plus porteurs au détriment de la qualité. En parallèle, la police est confronté à une crise de moyens tandis que le maire doit faire face à ses promesses, qu'il ne pourra pas tenir, tandis que les chacals se ruent sur lui et qu'il doit dépenser toute son énergie dans des tractations infinies. Noir, cynique, sans concession, cette saison est grandiose, avec toujours une mise en scène extraordinaire, des scénarios magnifiques et des acteurs incroyables, avec une fin spectaculaire, des personnages disparaissant brusquement, d'autres que l'on retrouve avec étonnement et on reste muet durant la dernière séquence, une petite larme à l'oeil car oui, ce qu'on voit, ce sont les dernières images d'une série unique, une page se tourne et le livre restera sans suite. Et tant mieux car je suis pas sûr de pouvoir encaisser la déception d'un retour raté.

Akamaru

285 abonnés | Lire ses 4153 critiques |

  5 - Chef d'oeuvre

"The Wire" est un monument télévisuel,probablement le plus grand qui existe,en témoigne l'avis unanime des spécialistes de séries. En effet,David Chase,son créateur s'y affranchit de toute considération dramatique. Ce qui l'intéresse profondément,c'est le fonctionnement d'une grande ville américaine,en l'occurrence Baltimore. Tous les rouages sont passés au peigne fin,et chaque saison se consacre plus particulièrement à un organisme tel que l'école,la police,la cité,la politique ou encore le journalisme. Finalement,on se retrouve presque face à un documentaire,d'une précision scénaristique diabolique,aux personnages nombreux,complexes et interchangeables. Ce bijou de HBO,jamais manichéen,montre que tous agissent selon leurs propres intérêts. Qu'ils soient bons ou mauvais,ce n'est qu'une question de circonstance... Durant 5 saisons,on suit Jimmy Mc Nulty et ses acolytes traquer sans relâche le gang de Barksdale puis celui de Marlo,experts en trafic de drogue. D'autres personnages inoubliables évoluent devant nous,comme Omar le franc-tireur homosexuel ou Bubs le toxico en pleine rédemption. Le réalisme de l'ensemble,la crédibilité de toutes les situations,l'attachement à toutes les couches de la population et d'innombrables autres qualités d'écriture,font effectivement de cette série,un témoignage essentiel et passionnant de la vie urbaine.

Giulietta.

10 abonnés | Lire ses 78 critiques |

  5 - Chef d'oeuvre

The Wire est un énorme coup de cœur. Rarement une série ne m'aura scotché du début à la fin comme celle-là. J'ai trouvé cette série tellement captivante qu'elle est rentrée directement dans mon top 3, voire à la première place... Tout ce qui est Expert, Fbi et cie, Ncis, etc n'arrivent pas à son niveau. Chaque saison a son intrigue, son sujet (police, politiques, dealers, éducation, médias), les personnages sont nombreux mais tout reste vraiment cohérant dans les 5 saisons que comportent cette série. Ca nous raconte ce qu'il se passe réellement dans le quotidien d'une ville (en l'occurrence Baltimore) qui connaît pas mal de difficultés et où les inégalités sociales se font beaucoup ressentir. Avant de la commencer, je m'étais renseignée à son sujet pour me décider ou non à me lancer, (et d'ailleurs, maintenant je me dis que je n'aurais pas dû hésiter) j'avais entendu qu'elle était filmée un peu à la manière d'un documentaire et au final, c'est exactement ça: on est vraiment au plus proche de la réalité, et c'est ce que j'aime dans une série ou un film. Il est vrai qu'on doit s'accrocher à la première saison car le sujet est un peu lent à se mettre en route mais je trouve que c'est tout à fait normal, il faut le temps de découvrir l'histoire ainsi que tous ces personnages (car comme je l'ai dit plus haut, il y en a un paquet). Une fois fait, on ne peut plus s'en passer et on devient accro (enfin, c'était le cas pour moi !). C'est le genre de programme où les personnages qui sont sensés représenter la loi montrent leur côté ripoux et à l'inverse, certains dealers, prouvent qu'ils sont capables d'avoir du cœur... Il faut vraiment voir cette série pour comprendre. Tous les acteurs sans exception, sont épatants de justesse. Un chef-d'œuvre du petit écran qui n'a pas eu le succès mérité en France. Bref, si vous hésitez à vous lancer, ne réfléchissez plus et foncez !!! Vous ne serez pas déçu !!

lhomme-grenouille

226 abonnés | Lire ses 1927 critiques |

  5 - Chef d'oeuvre

Alors là : OUAH ! J’avoue que le concept amorcé par le premier épisode m’a littéralement scotché : autre lieu, autres protagonistes, autre intrigue… mais même ville. Et c’est là tout le sel de la démarche. La nouvelle intrigue apporte un sang neuf indiscutable qui aurait pu se suffire à lui-même, mais il a fallu qu’elle s’implante encore à Baltimore et qu’elle se greffe donc à toute la galaxie de personnages et d’intrigues perçus lors de la saison 1. Et ça, pour moi, c’est juste de la bombe en barre. Déjà que l’univers créé dans cette saison 2 est très riche (label HBO oblige), mais il faut en plus qu’il s’enrichisse de celui de la saison 1. Pour moi, c’est la recette miracle. Impossible de faire plus approfondi, impossible de faire plus riche, impossible de faire plus immersif. Autant dire qu’en plus, l’évolution de chaque personnage en fonction de la situation nouvelle conduit forcément à un attachement accru pour chacun d’eux. Comme quoi, le choix de personnages atypiques et peu séduisant au départ est finalement un choix remarquablement judicieux sur le long terme. Et comme en plus, cette saison 2 se fait tout aussi crue et sans pitié que la première, l’émotion pour moi à été là et j’en redemande encore. Putain, cette série, quelle came…

http://lhommegrenouille.over-blog.com

ksha

0 abonné | Lire ses 3 critiques |

  3 - Pas mal

« The Wire », les fans la glorifie, ne cesse de la vendre avec des commentaires et critiques toutes aussi élogieuses les unes que les autres, un avis partagé par la presse qui n'a eu de cesse d'encenser ce feuilleton policier. Comme beaucoup de monde, au vu de tout ses éloges, et surtout de du fait que The Wire est souvent comparer à The shield, excellente séries dont je suis un fan convaincu, j'ai l'intégrale vu plusieurs fois... bref. The Wire, je n'ai maté pour l'instant que les deux premières saisons, mon premier constat est qu'elle n'est pas comparable avec The shield, non pour des des raisons de qualités, mais de concept. Deuxième constat, la VF est juste ignoble, sûrement un des pires doublage que j'ai vu sur une série, c'est un point très important à mon avis, car ce doublage infâme et honteux flingue littéralement The wire, et masque toutes ses qualités ! C'est simple : La VF donne des impressions totalement faussée, on a l'impression que les acteurs sont mauvais alors qu'il n'en est rien, que les personnages sont inintéressants alors que ce n'est pas le cas. En plus de cela, étant donné que rythme de la série - qui n'est pas spécialement lent, contrairement a ce qui se dit - le spectateur lambda habitués au séries habituels ne cherchera pas longtemps et abandonnera The wire pleins de critiques négatives mais avec un jugement altéré. Je n'ai pas pour habitude de cracher sur les VF pourtant, mais pour the wire, REGARDEZ LA EN VOST ! Revenons sur le concept : ce n'est ni l'action, ni le folklore, ni rien de tout ça, et à mon avis, ce n'est même pas l’enquête policière en elle-même, enfin, ce n'est pas le centre névralgique de la série du moins. Le cœur de cette série, je l'ai compris a partir de la deuxième saison (qui m'a passionné), le but est de montrer la répercussion sur le citoyen américain de base d'un système de pensé libérale, qui par essence est un mal qui entraîne corruption, chômage, précarité sociale, ce qui pousse des petites gens aux vices. Je ne l'ai pas remarqué dans la premières saison (enfin beaucoup moins) car le cadre ne s'y prêtait pas vraiment, on a tellement l'habitude de voir des noirs de ghetto racailleux et sans foi ni loi (surtout quand on n'est fan de the shield) que l'on a le préjugé facile, même si le personnage de Dee et celui du toxicomane nous pousse à dépasser ce stade. Le déclic chez moi s'est réellement fait pendant la seconde saison, avec ces dockers au bord du gouffre, les deux cousins.... c'est très fort ! The Wire n'est pas une série policière, c'est une critique sociale et politique sur un système usé que ne génère que de la destruction sur sa propre population. Mon avis général : C'est un bonne série. Je ne dirais pas que c'est la meilleur série de tout les temps, comme beaucoup, mais c'est intéressant, ça sort du lot. La grosse erreur est de la vendre comme une série policière, alors qu'il s'agit d'un drame social... LE DRAME OCCIDENTALE.

swamy

0 abonné | Lire ses 2 critiques |

  5 - Chef d'oeuvre

Ma série culte a été NYPD blue dont je possède les 12 saisons sur DVD. Ici je découvre les 5 saisons de The Wire, c'est encore un cran au-dessus. Belle réalisation, bons acteurs et actrices, bravo, vraiment, du grand art à ne pas manquer.

Guillaume Thibault

7 abonnés | Lire ses 9 critiques |

  5 - Chef d'oeuvre

Un seul mot décrit parfaitement cette série : réalisme !!! A mon goût la plus grande série jamais faite.

Sergio-Leone

85 abonnés | Lire ses 1038 critiques |

  5 - Chef d'oeuvre

Juste incroyable ! Série policière de très très haut niveau avec une enquête par saison décortiquée dans la profondeur dans une écriture ciselée. Laissez la première saison se lancer, le reste est un travail d'extrême qualité proche de la perfection et d'un réalisme édifiant. Souvent présentée comme la meilleure série de tous les temps, ce n'est pas exagéré.

Précédente Suivante
Vidéos de webseries
L'histoire racontée par des chaussettes - Le Cheval de Troie
252 vues
Le Visiteur du Futur - Neo-Versailles - S04E07 : Coup de théâtre
4 814 vues
Suricate - S2E7 : Le Fantôme de merde
24 397 vues
1 minute de sketchs de 10 secondes ! épisode 02
Et à la fin il meurt... - Episode 04
1 149 vues
Vidéos webseries
Fans de cette série
Vos séries préférées
Photo : Game of Thrones

De D.B. Weiss, David Benioff

Avec Peter Dinklage, Emilia Clarke

Photos | Diffusion TV

Photo : The 100
2. The 100

De Jason Rothenberg

Avec Eliza Taylor, Paige Turco

Photos | Diffusion TV

Photo : Le Retour de K2000

Avec Justin Bruening, Sydney Tamiia Poitier

Photos | Diffusion TV

 Toutes les Séries
Meilleurs films au ciné
  4,3

De Nils Tavernier
Avec Jacques Gamblin, Alexandra Lamy
Comédie dramatique
Bande-annonce

  4,3

De Philippe Lacheau, Nicolas Benamou
Avec Philippe Lacheau, Alice David
Comédie
Bande-annonce

Tous les meilleurs films au ciné