Le Prisonnier
  • Episodes
  • Casting
  • Diffusion TV
  • Vidéos
  • Photos
  • Audiences
  • News
  • Critiques
  • VOD, DVD
  • Musique
  • Récompenses
  • Secrets de tournage
Forum
Toutes les notes de 0,5 à 5
  • Toutes les notes de 0,5 à 5
  • 40 critiques   67%
  • 11 critiques   18%
  • 1 critique   2%
  • 6 critiques   10%
  • 2 critiques   3%
  • 0 critique   0%
Toutes les saisons (saison 1 à 1)
  • Toutes les saisons (saison 1 à 1)
  • Uniquement la saison 1 (1)
Note moyenne de la série :   4,4 basée sur 60 notes

60 critiques spectateurs pour cette série TV

Trier par 
Critiques les plus utiles
  • Les plus récentes
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
Lynette de Paname

19 abonnés | Lire ses 126 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Tout le monde se rappelle de ce mec vêtu de noir et qui court à perdre haleine sur une plage déserte poursuivi par une énorme boule blanche qui le rattrape et l'engloutit, ou encore de ce jeu d'échecs géant sur une place de village où les pions sont de curieux humains tous habillés en orange avec des capes et des chapeaux ... Sans parler des flonflons de fêtes foraines bizarres, des voitures-vélos à pédales comme on n'en trouve que dans les parcs d'attraction, et puis surtout des habitants de ce village qui n'ont pas de noms mais seulement des numéros ... On se souvient bien entendu tous du célèbre numéro 6 et de son cri récurrent : "Je ne suis pas un numéro, je suis un homme liiiiiiiiiiibre !" Jamais série plus envoutante et un brin paranoïaque n'aura été diffusée à la TV. Créée et jouée en 1967 par le charismatique Patrick Mc Goohan de (Destination danger), cette série britannique a drainé dans son sillage des millions de fans à travers le monde, fans toujours extrêmement actifs aujourd'hui pour que jamais cet Ovni unique en son genre ne tombe dans les oubliettes. L'intrigue est plantée dès le générique (fabuleux générique avec une musique lancinante inoubliable). Un agent des services secrets britanniques très en colère, balance violemment sa démission sur le bureau de ses supérieurs, puis il part dans sa "Lotus Seven" couleur jaune canari, et rentre chez lui. Pendant son sommeil, un homme en noir, envoie un gaz par le trou de la serrure et il se réveille le lendemain toujours dans sa chambre, sauf qu'elle n'est plus située à Londres, mais dans un village étrange genre "Disneyland", dont il ne parviendra pas à s'échapper ... On lui demande "des informations" (probablement sur les raisons qui l'ont poussé à démissionner et que jamais le spectateur ne connaitra) contre sa liberté. Informations que bien entendu il ne voudra jamais donner. Il est baptisé N°6 et sa vie va devenir un enfer. Le Chef du village est le N° 2, régulièrement remplacé, et le Prisonnier n'aura jamais de cesse de demander à rencontrer le N° 1 ... Le dernier épisode donne plus ou moins la clef de l'énigme, mais il a été diversement apprécié, vu qu'il est un brin psychanalytique, sur la musique des Beatles "All You Need is Love" et que chacun peut y trouver la signification qu'il veut. Série génialissime que je possède déjà en coffret intégral VHS mais que bien évidemment je vais remplacer par ce coffret indispensable (au choix en VO ou en VF et VOST) à tout fan du Prisonnier qui se respecte ! Belle allégorie sur les mondes totalitaires et la rébellion d'hommes jusqu'auboutistes, envers ces mondes, j'engage ceux (mais il ne doit pas en exister beaucoup) qui ne connaitraient pas cette merveille absolue à se la procurer vivement. Même si l'ambiance a certes un peu vieilli, jamais jamais aucune autre série TV n'a à ce jour, dépassé celle ci question mise en scène, intrigue, et interprétation, sachant aussi que pour son plus grand malheur, Patrick McGohaan ne parvint jamais à sortir de ce rôle un peu à l'instar d'Anthony Perkins avec "Norman Bates". Diamant brut à posséder ABSOLUMENT dans sa vidéothèque !

LeLobo

19 abonnés | Lire ses 486 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Ce n'est pas une série, c'est une œuvre d'art ! Toutes les tares de notre société présente et encore à venir ont été anticipée dans cette œuvre visionnaire des années 60. Le village est devenu le "village global". Les méthodes d'endoctrinement y mènent aux carnavals grotesques d'une société qui ne maitrise rien de son destin. Lequel n'est contrôlé par aucune nation, mais par les mystérieux organisateurs du village, représentant d'autres intérêts. L'individualisme du prisonnier est celui de la liberté. Les techniques de coercitions utilisées sont d'une fiction que la réalité rattrape de plus en plus, machines à voir et à manipuler le mental, traçabilité, drogues, lavage de cerveau, intoxication psychologique, ingénierie sociale. Le prisonnier ne cède rien, les dialogues sont percutants ressemblant parfois à des duels verbaux au tac au tac. Les habitants sont devenus fous, paranoïaques, amorphes, délirants, soumis, traitres. Seul le prisonnier n'a pas craqué, épuisant régulièrement les n°2, directeurs temporaires de cet asile de dingue.


efreet21

5 abonnés | Lire ses 234 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

au début cette série me semblait assez dérangeante ,avec une ambiance assez claustro ,et leur fameux "bonjour chez vous" me gonflaient pas mal !!!et finalement on se rend compte des idées de génie qui parcourent la série . c'est pas tout les jours qu'on voit qqun se faire arreter par ...une grosse bulle ! une série unique ,à voir absolument pour tous les cinéphiles . meme si c'est pas la meilleure série de tous les temps pour moi (xfiles ,the shield ,buffy ,voir meme surface sont largement au dessus)

alf38000

4 abonnés | Lire ses 56 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Manipulation mentale,surveillance technologique,rabaissement du citoyen au rang d'individu numéroté,suppression du libre arbitre,disparition de l'autorité des états au profit d'une organisation insaisissable,Patrick Mcgoohan va au-delà du monde imaginé par Orwell et plante les semences de Brazil. A mediter.

Joes

0 abonné | Lire ses 37 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Une des séries majeurs de la fin des années 60. Malgré un scénario confus, qui nous emmène aux portes de la folie, nous ne pouvons qu'admirer ce morceau d'anthologie de la télévision britannique. Un petit air de l'époque Beatles, de mai 68 mâtiné de psychédélisme. Toute une période... Grand moment de plaisir et de divertissement... Si quelqu'un à une explication qui tienne la route pour l'épisode final, je suis preneur... Même Patrick McGoohan pourtant scénariste de la série semble se perdre dans ses propres errements... Pour notre plus grand plaisir...

Ashtaka

0 abonné | Lire ses 14 critiques |

   2 - Pas terrible

Je pensais que cette série me plairait énormément et au final je me suis franchement ennuyé et je n'ai pas réussi à aller jusqu'au bout. C'est rare chez moi qui possède une certaine assurance sur mes opinions mais pour une fois j'ai un peu honte de ne pas aimer comme tout le monde cette série "culte". En fait je la trouve nulle et peiné d'avoir forcément loupé quelque chose je lui met 2 étoiles plutôt qu'une seule. La pression sociale c'est quelque chose quand même...

Benki69

0 abonné | Lire ses 24 critiques |

   4.5 - Excellent

Une seule saison ce qui était largement suffisant. Certains épisodes sont difficiles a comprendre. Il faut réellement se creuser la tête pour comprendre le message, ou la signification de chaque épisode. Un final qui ne peut laisser indifférent, des épisodes déroutants, des acteurs désarmants, c'est ça "Le prisonnier" !

Benki69

0 abonné | Lire ses 24 critiques |

   4.5 - Excellent

Une série culte ! Chaque épisode est unique, et l'on pourrait faire toute une dissertation sur la problématique posé dans chaque épisode. Pour le téléspectateur lambda qui ne souhaite que voir un épisode sans aller chercher loin la signification trouvera cette série certainement déroutante et intenable. Pour les autres, c'est un chef d'œuvre. Le final, qu'on aime ou qu'on aime pas, il faut le voir. Patrick McGoohan a eu le rôle de sa vie et c'est pour notre plus grand plaisir.

Antoine Nantois

9 abonnés | Lire ses 45 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Série futuriste des années 60 mais pourtant bien en avance sur son temps. A travers le personnage de l'agent secret britannique démissionnaire et transporté à la suite de cela dans un mystérieux village où l'on veut savoir le pourquoi de sa démission. L'agent secret joué à merveille par Patrick McGoohan et réduit à l'état de nombre (n°6) au sein du village parmi d'autres habitants-prisonniers réduit à cette état comme lui, va résister et combattre ce système sans pour autant jamais réellement réussir hormis à garder son secret. Même dans le très riche épisode finale qui est époustouflant, le spectateur ne connaîtra pas l'identité du "gérant" du village. Inspiré par l'oeuvre 1989 de George Orwell avec plusieurs transcriptions dans la série comme le télécran ou la manipulation qui donne un aspect de carnaval au village car chacun défile sans savoir pourquoi, la série explore dans ses diverses aventures de nombreuses tares de la société comme la drogue, la déshumanisation de la société, la manipulation psychologique et éducative... Patrick McGoohan a sut par son perfectionnisme créer une série très critiques vis-à-vis de l'évolution de la société et une série très bien réalisée malgré quelques épisodes en demi-teinte. Par la liberté d'interprétation que laisse McGoohan à la série, chacun peut se forger son propos opinion sur la série. Toutefois, le rôdeur, arme du n°2 pour éviter les évasions, est assez difficile à comprendre et à assimiler ainsi que le n°2 qui sont censés changer mais sont joués parfois par le même acteur sur plusieurs épisodes.

heathledgerdu62

59 abonnés | Lire ses 1301 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Une excellente série de science-fiction sur la philosophie que nous sommes tous prisonniers d'une société corrompue campé par le personnage principal Numéro Six joué par le regretté Patrick McGoohan qui crie haut et fort qu'il n'est pas un numéro !!! Le Numéro deux essaye de lui avoir des renseignements mais il échoue et est joué par trois comédiens différents !!! Les personnages récurrents sont le maître d'hotel joué par le regretté Angelo Muscat et le superviseur joué par le regretté Peter Swanwick !!!

Précédente Suivante
Vidéos de webseries
S01E10 - Goldeneye
S01E02 - Comment on l'dit ce titre ?
#GMPT E04 - Et si mon fils il aime pas Star Wars ?
877 vues
H+ - saison 1 - épisode 1
14 698 vues
#ElectricEDF S01E04 : Bah... On s'équipe
5 747 vues
Vidéos webseries
Fans de cette série
Vos séries préférées
Photo : The Strain

De Guillermo del Toro, Chuck Hogan

Avec Corey Stoll, Mia Maestro

Photos | Diffusion TV

Photo : Game of Thrones

De D.B. Weiss, David Benioff

Avec Peter Dinklage, Emilia Clarke

Photos | Diffusion TV

Photo : Banshee
3. Banshee

De Jonathan Tropper, David Schickler

Avec Antony Starr, Ivana Milicevic

Photos | Diffusion TV

 Toutes les Séries
Meilleurs films au ciné
  4,5

De Dean DeBlois
Avec Jay Baruchel, Cate Blanchett
Animation
Bande-annonce

Tous les meilleurs films au ciné