Breaking Bad
  • Episodes
  • Casting
  • Diffusion TV
  • Vidéos
  • Photos
  • Audiences
  • News
  • Critiques
  • VOD, DVD
  • Musique
  • Récompenses
  • Secrets de tournage
Forum
Toutes les notes de 0,5 à 5
  • Toutes les notes de 0,5 à 5
  • 1304 critiques   70%
  • 427 critiques   23%
  • 69 critiques   4%
  • 35 critiques   2%
  • 18 critiques   1%
  • 21 critiques   1%
Toutes les saisons (saison 1 à 5)
  • Toutes les saisons (saison 1 à 5)
  • Uniquement la saison 1 (44)
  • Uniquement la saison 2 (27)
  • Uniquement la saison 3 (30)
  • Uniquement la saison 4 (38)
  • Uniquement la saison 5 (38)
Note moyenne de la série :   4,6 basée sur 1 874 notes

1 874 critiques spectateurs pour cette série TV

Trier par 
Critiques les plus utiles
  • Les plus récentes
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
Mirsa045

19 abonnés | Lire ses 40 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Cette série finalement méconnue du grand public n'a pas le succès qu'elle mérite. Breaking Bad s'impose certainement comme l'un des meilleurs show de ces dernières années, alors que nous sommes constamment envahis par des séries bas de gamme, redondantes et donc sans intérêt. Cette série est un véritable chef d'oeuvre portée par une interprétation excellente de ses comédiens, Bryan Cranston en tête. L'évolution du personnage de Walter White est bluffante mais ne serait rien sans son interprétation. Un scénario exemplaire, une réalisation bien au dessus de la moyenne (des plans magnifiques intérieurs et extérieurs), et un point qui a selon moi toute son importance c'est la précision quasi parfaite apportée à ce show, pas un détail n'est laissé au hasard, l'ensemble est crédible et cohérent (toute proportion gardée bien entendue, ça reste du cinéma...). On jubile au simple fait de voir une situation "inexpliquée" dans la saison 1, s’éclaircir et prendre toute son importance 2 saisons plus tard. On en redemande, Bravo!

Gynaro

5 abonnés | Lire ses 5 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Un excellent final. De l'émotion, de l'action, du twist, du suspense le tout dans un subtil mélange qui nous offre un épisode étrangement calme diffusant cette fameuse ambiance que seul Breaking Bad maîtrise à la perfection. Ils ont pensé non seulement à tout mais aussi à la manière d'apporter ce tout. Digne de la série. Contrairement à une autre série que je ne citerais pas qui joue aussi la carte de l'anti-héros, nous avons un final en adéquation parfaite avec le déroulement de la série. Aussi bien dans la manière de faire que dans ce qu'il se passe. Aussi bien dans la lenteur des débuts d'épisodes toujours compensée ensuite par un final aussi simpliste que grandiose et plein de sens. Breaking Bad, meilleure série de tout les temps pour moi, a très bien commencé, très bien continué et s'est très bien arrêtée. !!! SPOILER ALERT !!! Spoiler : Le jeune Jesse libéré de ses chaînes se révèle être le personnage ayant subit la plus grosse évolution dans l'histoire malgré le peu de temps d'image qu'il a. Les adieux émouvants entre Walt et Skyler. Walt disant enfin la vérité à sa femme en quelques mot seulement, se qui semble lui faire beaucoup de bien. Le coup d'oeil à Flynn. La caresse à Holly. Le gros flip des Schwartz (Walt est excellent dans cette scène). Et Lydia just got what she deserved comme disent les premières paroles de la chanson qui clôture la dernière scène. J'ai aussi beaucoup aimé l'apparition de nos deux compères, Skinny et Badger qui remplissant très bien leur rôle restant fidèles à eux-mêmes. Enfin, j'ai vraiment aimé les dernières scènes de nos deux protagonistes, l'un redécouvrant la liberté et l'autre se remémorant de vieux souvenirs... L'un ayant payé pour Gale par l'enfermement, la torture et le travail forcé et l'autre payant pour tout ce qu'il a fait par l'éternité. Je crois qu'il n'y aura plus de série d'un tel calibre personnel, scénaristique et réaliste. Adieu Walter White. Bon vent Jesse Pinkman.


Dex et le cinéma

162 abonnés | Lire ses 267 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Sombre, violente, passionnante, GRANDIOSE !!! Breaking Bad est tout simplement LE chef d'œuvre, tant au niveau de sa mise en scène que de son scénario. Les personnages sont passionnants, d'une très grande profondeur ,et interprétés par des acteurs fantastiques, qui livrent un travail époustouflant. La construction scénaristique est tout bonnement HALLUCINANTE. Chaque saison propose ses propres enjeux, tout en étant en parfaite continuité avec l'intrigue, et tout cela est tellement bien pensé, qu'on ne pourrait que remettre en cause ce génie, si on ne l'avait pas vu se dérouler sous nos propres yeux ébahies, et admiratifs. La tension et le suspens sont si intenses, si grandioses, que les cliffhangers, d'une intensité jamais égalée, sont vécues comme un soupir de soulagement, pour se préparer a affronter la suite. La série propose également une critique très profonde de la violence naturelle de l'homme, et a quel point on en devient dépendant, lorsque nous prenons conscience de toute les possibilités qu'elle offre. Une très bonne musique, un scénario INCROYABLE, des personnages passionnants, une réalisation excellente, bref... Breaking Bad est l'œuvre de fiction la plus grandiose qu'il m'est été donné de visionner, la plus prenante, la mieux interprétée, et proposant une conclusion si extraordinaire, qu'elle est devenue ma définition du mot "perfection". Breaking Bad a changé la télévision. Breaking Bad marquera toute une génération de spectateurs. Walter White est le meilleur personnage de toute l'histoire de la fiction. Merci Vince Gilligan, le génie de ton œuvre restera gravé dans le cœur de ses fans, qui ont su lui donner le succès qu'elle mérite. RIEN n'est 100% parfait, mais Breaking Bad est pure, a 99,98% !

Akamaru

325 abonnés | Lire ses 4296 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Que dire sur une série si parfaite,si aboutie,si renversante,si spirituelle."Breaking Bad" est tout simplement la série la plus démente qu'il m'ait jamais été donné de voir.Les raisons sont innombrables.A la réalisation très cinématographique,s'ajoute des trouvailles de mise en scène,un humour noir très corrosif,des scènes d'actions très sanglantes et d'autres jouant sur une intensité étouffante.Vince Gilligan,le showrunner a poli sa création jusqu'à l'extrême.D'un postulat de départ assez simple(un professeur de chimie et un petit dealer fabriquent de la métamphétamine),l'intrigue prend une ampleur incroyable,à mesure que le commerce devient florissant,que les mensonges deviennent énormes,et que les cartels locaux s'intéressent à eux.Bryan Cranston,acteur de génie,incarne un personnage à la dimension shakespearienne.Walter White veut sauver sa famille du besoin(il est menacé par un cancer),mais il s'enfonce de plus en plus dans son nouveau rôle.Un sort tragique semble inévitable...Tous les autres personnages sont ultra-charismatiques,du chef de gang méticuleux,en passant par l'équipier incontrôlable,un tueur à gages taiseux,un avocat hâbleur,ou un beau-frère agent des stups collant.On atteint des sommets dans les saisons 3 et 4,scotchantes,et adeptes du contre-pied.Sans oublier des pré-génériques toujours très inventifs,et une photographie très western mettant en valeur les paysages du Nouveau-Mexique.Il n' y a plus qu'une chose à faire:la savourer sans modération!

The Jack Ranger

123 abonnés | Lire ses 66 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Aucune série n'a jamais eu autant de succès que "Breaking Bad", et c'est de loin mérité. L'ambiance de cette série est addictive et les personnages sont plus vrais que nature. De plus, chaque saison est encore meilleure que la précédente, jusqu'à atteindre un final parfait. Suivre Walter White reste une des meilleures expériences télévisés que l'on puisse vivre.

Zoumir

8 abonnés | Lire ses 665 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Il y a 5 ans, je découvrais sans grande conviction la petite ville d'Albuquerque sans me douter une seule seconde qu'année après année, après des vacances bien méritées, je trépignerais d'impatience d'y remettre les pieds. Rien n'était gagné pourtant en découvrant ce père de famille, professeur de chimie d'une cinquantaine d'année, enfermé dans une vie bien rangée et pas forcément folichonne entre son travail et son fils handicapé. Un homme gentil et visiblement aussi agité qu'une mer d'huile, un bon gars quoi! Un bon gars sans histoire dans la routine d'une petite ville du Nouveau-Mexique. Un bon gars qui du jour au lendemain voit sa vie basculer à l'annonce d'un cancer du poumon. Et, comble de l'ironie, un non-fumeur! Non franchement, la vie de Walter White ne présageait vraiment plus rien d'excitant. A moins qu'il ne se décide à mettre sa famille à l'abri en utilisant le temps qu'il lui reste à vivre pour mettre ses compétences en chimie à la disposition d'une cause qui n'a rien de noble : la préparation de méthamphétamine. Immédiatement apparentée à Weeds qui oeuvrait déjà depuis 3 ans sur une chaîne concurrente, Breaking Bad s'en démarque pourtant rapidement par son côté bien plus sombre et violent. Le monde qui s'ouvre devant notre prof de chimie et son acolyte Jesse (un ancien élève devenu petit dealer) va très vite les dépasser et les entraîner dans une spirale de machinations, de trahisons et de meurtres dans un univers où contrairement à l'adage, seuls les plus intelligents survivent. Alors je ne ferais que confirmer ce que beaucoup disent déjà. Oui, la série est impeccablement écrite et filmée. Oui, les acteurs sont hypnotiques dans des personnages puissants et complexes, qu'ils soient récurrents (Bryan Cranston en Walter White, Aaron Paul en Jesse Pinkman) ou temporaires (Jonathan Banks dans le rôle de Mike et Giancarlo Esposito en Gus Frings). Oui la musique y est rare mais pourtant toujours si justement associée aux images. Oui, parfois la série parait lente mais elle n'en reste pas moins hypnotique et imprégnée de tension, l'exemple le plus parlant restant à mes yeux le premier épisode de la saison 4 en huit-clos. Oui, jusqu'à la fin, Vince Gilligan arrive à nous surprendre tout en nous délivrant une conclusion à ces 5 années en forme d'hommage à sa propre série et à ses personnages. Mais, ce qui rend Breaking Bad vraiment unique, c'est avant tout son évolution. Son évolution à travers celle de son personnage principal qui n'a plus rien à voir avec l'homme qu'il était. Une originalité qui, si elle a non seulement bousculé le spectateur dans sa routine télévisuelle confortable faite de retrouvailles hebdomadaires avec des héros attachants mais sans surprises, donne envie de reprendre tout depuis le début lorsque l'ultime générique de fin commence. Un générique de fin durant lequel on a envie de dire merci à toute l'équipe de cette série qui ne nous aura jamais déçu et qui regroupe dans son dernier épisode tout ce qui a fait la force de la série. Jusqu'à maintenant, The Wire trônait fièrement en tête de mon classement de série mais je pense qu'à partir d'aujourd'hui, la série de David Simons vient de trouver un redoutable concurrent.

LeddyZ

51 abonnés | Lire ses 66 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

J'irai droit au but: Breaking Bad est sans le moindre doute la meilleure série jamais créée. Elle ne cesse d'ailleurs de remporter des tas de prix dans chaque Festival, et l'on comprend vraiment pourquoi. Je ne trouve même pas de mots assez forts pour la décrire: à tout point de vue, elle est absolument parfaite, j'ai beau chercher la petite bête, je ne la trouve nulle part. La dernière saison (la deuxième partie de la 5ème, qui a donc été divisée en deux) mettra un terme à un inqualifiable chef d'oeuvre. Aucune autre série ne l'égale: que ce soit Dexter, Game Of Thrones, ou encore The Walking Dead, aucune d'entre elles (qui sont pourtant exceptionnelles) ne décèle autant de génie que Breaking Bad. En effet, cette dernière est parvenue à me faire rire aux larmes par son humour noir distillé à la perfection, et a même également réussi à faire surgir en moi de la profonde tristesse: la série réserve quelques moments extrêmement émouvants et dramatiques, qui frapperont à coup sûr le spectateur de plein fouet. En toute sincérité, il est impossible d'en ressortir indemne: le scénario est l'oeuvre de véritables génies de l'écriture, proposant toujours des rebondissements nous faisant bondir de notre siège, et chaque saison est une perle rare. Jamais la série ne s'essouffle, jamais il n'y a de longueurs, tout est brillant. Mais je n'ai pas évoqué les acteurs: Bryan Cranston (détenteur de 3 Emmy Awards) et Aaron Paul (détenteur de 2 Emmy Awards) sont deux acteurs dont le talent atteint un niveau tellement élevé qu'il semble impossible de le dépasser. Tous deux disposent d'un charisme phénoménal, et laissent transparaître de manière hallucinante leurs émotions. Je n'hésiterais pas une seconde à affirmer que ce sont tout simplement deux des meilleurs acteurs de notre époque. Breaking Bad relève du génie, et passer à côté serait donc une véritable erreur.

Kevin Malot

23 abonnés | Lire ses 36 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

J'ai découvert breaking bad en juillet 2012 je me suis dit que sa pourrait être bien surtout avec bryan cranston un acteur qui m'avait marquer dans malcolm alors je décide de regarder et bien quel surprise cette série est tout simplement GÉNIALE !!!! c'est surement ma série préférer, un très bon jeu d'acteur (Big up a Aaron paul que j'ai connue dans cette série et qui ma laisser bouche bée sur son jeu d’acteur) des scène de folieSpoiler : je pense a la scène ou walt a un fou rire en dessous de sa cave,un scénario bien rythmée avec plusieurs péripétie quel soit parfois amusante ou parfois juste prenante tellement l'intrigue est bonne. C'est pourquoi je vous dis foncez sur cette série et si vous aimez bien mettais une croix sur votre calendrier pour le 14 juillet 2013 car les 8 derniers épisode de la série débuteront a partir de la au états unis. Bon visionnage a tous !

Franky.Four.Fingers

3 abonnés | Lire ses 5 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Breaking Bad est une drogue dure qui rend dépendant assez vite.

NarnoNarno

5 abonnés | Lire ses 96 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Critique modérée et temporairement retirée. Attention, donc, spoiler: Spoiler : Chaque saison a son empreinte liée à l'évolution de Walter White, celle-ci marquera un cap irréversible dans son état psychologique: Walter est un méchant, Walter est un chien enragé qu'il ne faut pas provoquer, Walter est le maître, il le sait et il en jouit. Du coup, on perd en empathie ce qu'on gagne en une forme d'admiration pour le génie et une gêne pour ses actes impardonnables. La fin de cette demi-saison (épisode 8) veut nous faire croire à un revirement dans sa façon d'être, on y croit pas une seule seconde tant le personnage est allé trop loin. On est triste pour Skyler qui est au fond du trou et qui trinque comme jamais. Bravo aux scénaristes qui nous ont amené jusque là, chapeau bas pour votre intelligence: vous nous avez délivré une saison 5 des plus détestables pour notre plus grand plaisir !!!!

Précédente Suivante
Vidéos de webseries
Les 10 films préférés de Christopher Nolan
685 vues
Les tutos de la Vie n°09 - que faire lorsqu'on a une voisine bruyante ?
1 028 vues
Dr.JOY Episode 01 (Pilote) - La Solution
#ElectricEDF - S01E07 - Sortez du véhicule
2 859 vues
S01E01 - Lady Cupcake
Vidéos webseries
Fans de cette série
Vos séries préférées
Photo : The Walking Dead

De Frank Darabont

Avec Andrew Lincoln, Steven Yeun

Photos | Diffusion TV

Photo : Arrow
2. Arrow

De Andrew Kreisberg

Avec Stephen Amell, Katie Cassidy

Photos | Diffusion TV

Photo : Star-Crossed

De Meredith Averill

Avec Aimee Teegarden, Matt Lanter

Photos | Diffusion TV

 Toutes les Séries
Meilleurs films au ciné
  4,5

De Xavier Dolan
Avec Antoine-Olivier Pilon, Anne Dorval
Drame
Bande-annonce

  4,4

De Matthew Warchus
Avec Bill Nighy, Imelda Staunton
Comédie
Bande-annonce

  4,4

De David Fincher
Avec Ben Affleck, Rosamund Pike
Thriller
Bande-annonce

Tous les meilleurs films au ciné