Notez des films
Mon AlloCiné
    Breaking Bad
    Critiques spectateurs
    Critiques presse
    note moyenne
    4,6
    45569 notes dont 2388 critiques
    répartition des 2388 critiques par note
    1728 critiques
    492 critiques
    71 critiques
    49 critiques
    22 critiques
    26 critiques
    Votre avis sur Breaking Bad ?
    Ludøvic S
    Ludøvic S

    Suivre son activité 47 abonnés Lire ses 504 critiques

    4,0
    Publiée le 29 mai 2014
    Cette série commence très fort, on devient rapidement addict, puis, petit à petit, des longueurs viennent freiner un peu notre enthousiasme des débuts. Mais globalement, voici une bonne série, pleine de suspens et assez atypique.
    fyah
    fyah

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 12 critiques

    5,0
    Publiée le 6 février 2010
    Longtemps hesitant a decouvrir cette série que je pensais pleine de clichés et d'épisodes moralisateurs des plus niais... Je l'ai decouverte que trés recemment Et là quelle surprise ! Dés la première scène, je suis rentré dans l'histoire, et la suite ne fût que plus captivante. Oscillant entre noirceur, humour, action , mais aussi moments plus accès sur la psychologie des personnages et les répercussions de leurs actes sur leurs vies privées, j'ai enchainé les épisodes en a peine 1 semaine. La première saison de 7 épisodes est a mon goût la plus réussie et ne laisse guère de temps mort, et s'enchaine a merveille, au point ou l'on se dit que tout ceci est digne d'un bon film de cinéma. Petit a petit les choses se mettent en place Walter s'endurcit, s'enfonce dans le mensonge, néglige de plus en plus sa famille qui est a la base la raison (le prétexte ?) de sa double vie avec celle de payer les soins pour son cancer. Plus Walt s'affirme et plus Jesse le jeune homme qui est sensé gérer leurs affaires s'efface et multiplie les bourdes qui entraient nos deux compères dans des situations aux retentissements "explosifs" . La saison 2 perd quelque peu en rythme et action malgré de bons épisodes et ce veut beaucoup plus axés sur la vie privée des personnages, avec des scènes éprouvantes et touchantes, notamment sur le lien paternel qui se créé entre Walt et Jesse qui dévoile sa sensibilité et se prend a aimer mais a quel prix ? La force de cette série : aucun partie pris des scénaristes, qui nous amènent subtilement a se rendre compte des actes mes surtout des conséquences. Finalité d'ailleurs de la saison 2 que l'on pourrait qualifier d'effet papillon . Les acteurs sont excellents, aussi bien ceux de premier et second plan et on s'y attache vraiment trés vite . Une bonne dose d'humour, pas mal d'action et de tension, revulsions! mais un plaisir sans cesse renouvelé ! La meilleure série actuelle pour ma part et je dois dire que je suis souvent trés critique...
    viviane D.
    viviane D.

    Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 81 critiques

    2,0
    Publiée le 24 août 2015
    Dans mon top 4 des "séries cultes" dont je ne comprends pas l'engouement public (avec True Detective, Daredevil et House of Cards). Il m'est, très souvent, arrivé de ne pas accrocher à une série au départ, pour diverses raisons, que j'ai adoré plus tard. J'ai pourtant essayé de toutes mes forces, voilà 7 ou 8 fois que je retente, je ne peux jamais aller au delà de la saison 1 épisode 7. Je m'ennuie mais d'une force !!! je pense que cette fois, je vais jeter l'éponge. C'est original, mais ce n'est pas parce que l'on parle de drogue et de cancer que c'est réussi. Je n'aime pas la réalisation et les images que je trouve laides, pourtant qui sait si je peux adorer les trucs glauques et je ne supporte pas l'acteur principal (le prof) déjà c'est mal barré. C'est long, c'est lent, il ne se passe rien, en général j'aime les séries qui pulsent mais je peux aussi apprécier un rythme plus lent à condition que les dialogues, les décors, les émotions soient au top (grande fan (entre autres) de Rectify, série la plus lente qui m'ait été donné de voir, mais d'une poésie inouïe), ici ce n'est pas le cas, c'est verbeux et les acteurs ne sont pas du tout attachants, ce qui aurait dû être le cas pour cette situation. On aurait pu traiter le sujet avec humour (noir) mais ce n'est pas le cas non plus. Peut-être que je passe à côté d'une des séries du siècle mais je ne regarde pas des séries pour m'ennuyer, déprimer et avoir, en plus, envie de gerber.
    Sasuke R.
    Sasuke R.

    Suivre son activité 46 abonnés Lire ses 296 critiques

    5,0
    Publiée le 8 mars 2013
    Comment écrire une critique sans vous gâcher la surprise ? Comment vous décrire cette série sans galvauder par de simples mots les qualités incroyables de ce show ? C'est simple, en faisant le plus court possible. Breaking Bad est à la série ce que "Citizen Kane" est au cinéma: un classique, un chef d’œuvre, une pièce de collection, un instant rare d'art. Jamais un show n'aura transcendé à ce point l'essence même de la potentialité artistique du format. La réalisation, le rythme, le scénario, le final ( qu'on ne connait toujours pas certes, mais qu'on sent arrivé à la moitié de la saison 5 comme l'un des plus grands jamais fait ), tout dans ce show restera dans les mémoires à celui qui le regardera. Un pur joyau de cinq saisons, à dévorer religieusement, comme un camé sur sa méthamphétamine.
    StarBlock
    StarBlock

    Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 94 critiques

    5,0
    Publiée le 24 février 2014
    Le chef d'oeuvre de Vince Gilligan a su maintenir sa qualité scénaristique jusqu'au bout. D'épisode en épisodes la série gagne en intensité. Des tensions insoutenables aux rebondissement imprévus l'intrigue de faibli pas. Quant aux jeux d'acteurs de Bryan Cranston et Aaron Paul, rien à dire la dessus, ils sont parfaits dans leur rôle respectif. Véritable perle télévisuelle Breaking Bad fait maintenant parti des meilleurs séries de tout les temps, peut-être la meilleure...
    andika
    andika

    Suivre son activité 80 abonnés Lire ses 308 critiques

    5,0
    Publiée le 28 avril 2015
    5 saison, 62 épisodes de pur bonheur (à une exception près). Cette série est un petit bijou, subversif à souhait qui montre l'évolution absolument incroyable de deux protagonistes, Walter White aka Heisenberg et son acolyte Jesse Pinkman. Au cours des saisons, les enjeux deviennent de plus en plus graves, importants et dramatiques. L'intensité ne cesse d'aller crescendo pour arriver à des moments de tension extrême comme par exemple le dénouement de la saison 4. L'ultime saison est un modèle où le personnage principal se développe tel son cancer et devient de plus en plus néfaste, une descente dans les ténèbres que rien ne pourra entraver. Une série noire, qui embrasse le nihilisme. L'écriture est très riche et très profonde et les personnages sont brillants et charismatiques. À ce propos, je me dois de mentionner tout particulièrement le personnage de Gus Fring joué par Giancarlo Esposito, qui est tout simplement la classe incarnée. Breaking Bad est ce qui se fait de mieux à la télévision et pour ne rien gâcher, cette série a eu le mérite de s'arrêter au bon moment. A ne manquer sous aucun prétexte. 5 étoiles bien méritées.
    Karina G.
    Karina G.

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 18 critiques

    5,0
    Publiée le 7 avril 2013
    Ca faisait bien longtemps que j'avais pas regardé une série avec autant de plaisir.
    pierrre s.
    pierrre s.

    Suivre son activité 75 abonnés Lire ses 2 461 critiques

    4,0
    Publiée le 9 octobre 2015
    Je ne regarde jamais de série, pour Breaking Bad j'ai voulu faire une exception. Bien m'en a pris, car même si je ne suis pas devenu un fan absolu, j'ai pu voir à quoi ressemble une grande et réussie série tv. Du scénario, aux acteurs, en passant par la réal, Breaking Bad, offre vraiment de très très grands moments d'émotion, et donc de cinéma.
    shindu77
    shindu77

    Suivre son activité 33 abonnés Lire ses 1 236 critiques

    4,0
    Publiée le 30 janvier 2017
    Une série qui a fini par rentrer dans la légende des séries TV. Malgré un démarrage vraiment poussif selon moi, le Siri n'a de cesse montée en puissance. Au final, c'est véritablement une grande série. Les saisons quatre et cinqsont exceptionnels véritablement. Il fallait surtout se montrer patient avec la série car le démarrage était quand même assez compliqué et surtout très très lent. C'est une série à recommander.
    Dawasta
    Dawasta

    Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 635 critiques

    4,5
    Publiée le 15 mai 2014
    Voila une série qui est passée relativement inaperçue en France. Peut être parce qu'elle se cherche un peu trop dans ses deux premières saisons, entre drame familial pesant et humour noir provocant, ce qui risque d'en rebuter quelques uns. Mais la saison 3, qui marque une véritable ascension de notre anti-héros, est aussi celle pour la série de la stabilité et d'un équilibre enfin trouvé. 5 saisons pendant lesquelles la tension monte et demeure intacte. Elle est le contraire de ces séries qui durent trop longtemps et qui perdent de leur intérêt au fil des saisons. Tout le casting est génial, en particulier le multi-facettes Bryan Cranston, qui nous fait oublier qu'il fut le père de Malcolm. Les seconds rôles sont tout aussi intéressants, ma préférence allant pour l'avocat sans scrupule et l'homme de main désabusé. On a beaucoup de "gueules", comme dans les films des Frères Coen. En plus d'un gros travail d'écriture évident, cerise sur le gâteau, la photographie, les plans et la mise en scène sont toujours très travaillés et donnent quelque chose de très proche du cinéma. L'humour me faisait souvent penser à celui de Tarantino, et la relation Walter White/Jesse Pinkman m'a beaucoup fait penser à celle de Doc Brown/Marty de Retour vers le futur. Breaking Bad, une série passionnante qui vous rendra accro. (Excellent)
    rosheim2
    rosheim2

    Suivre son activité 43 abonnés Lire ses 324 critiques

    4,5
    Publiée le 2 août 2013
    La ou certaines bonnes séries se plantent et accumulent les mauvaises saisons...ben Breaking Bad c'est tout le contraire: la série devient de mieux en mieux. Franchement, je vais être honnête j'ai pas trop accroché à la première saison (c'est sans doute pour ça que j'ai pas mis 5 étoiles) qui comporte pas mal de longueurs et qui ,à part 2 ou 3 scènes mémorables, n'est pas très trépidante. Mais avant de commencer la série j'avais déjà été averti que ça commence vraiment à partir de la deuxième saison. Et je suis d'accord, la deuxième saison est très bonne et permettra à tous ceux qui n'ont pas accroché à la première saison de mieux accrocher à la série puisqu'elle comporte des évènements importants (qui auront des répercussions sur les saisons suivantes). Pour ma part j'ai vraiment accroché à la saison 3, au moment ou le travail de Walt devient de plus en plus sérieux et que ça devient de plus en plus dur de le cacher à sa famille. Quant à la saison 4 omg c'est tout simplement une des meilleures saisons que j'ai jamais vue de ma vie, toujours excellente de bout en bout (surtout les 4 derniers épisodes) avec un Gus magistralement interprété par Giancarlo Esposito et une fin impressionante. La saison 5 est dans la continuité de la saison 4 toujours aussi bonne, ou Walt est définitivement devenu le roi de la meth et ou le Walter White de la première saison à disparu au profit d'Heisenberg. D'ailleurs l'évolution de Walter White au cours des saisons est vraiment très intéressante. Le final de l'épisode 8 de la saison 5 laisse sur le cul et nous donne envie de voir impatiemment la suite. Rendez-vous le 12 août mes amis!
    Anonymous :)
    Anonymous :)

    Suivre son activité 40 abonnés Lire ses 531 critiques

    4,0
    Publiée le 6 août 2015
    Véritable phénomène aux Etats-Unis mais finalement assez peu connu en France, "Breaking Bad" est considéré par beaucoup comme LA meilleure série de tout les temps. Et il faut dire que sa réputation n'est pas usurpée, la série sort de l'ordinaire et prend aux tripes avec une intensité inouïe. Walter White, professeur de chimie sur-qualifié et père de famille, qui, ayant appris qu'il est atteint d'un cancer du poumon en phase terminale, sombre dans le crime pour assurer l'avenir financier de sa famille. Pour cela, il fabrique et vend de la meth avec l'aide de l'un de ses anciens élèves... Alors que la série se répandait comme une traînée de poudre dans mon entourage et faisait de nombreux fans, j'ai tenté l'aventure "Breaking Bad". Je me lance donc dans le visionnage de ce monument et grosse déception, je trouve le rythme cahoteux, les personnages caricaturaux et l'intrigue répétitive. Je laisse tomber. Mais bizarrement mon instinct me dit, renforcé par quelques avis recherchés à droite à gauche, que je suis peut-être en train de passer à côté de quelque chose. En reprenant cette série que j'avais délaissé au milieu de la saison 2, je tombe sur le cul, littéralement. Contrairement à la plupart des séries, de nos jours bas de gammes, redondantes et sans intérêts, "Breaking Bad" brille par son originalité, la qualité de sa réalisation, les profondes réflexions sur lesquels elle découle et bien évidemment par le talent indéniable de ses acteurs. Baignant dans une atmosphère sombre avec un superbe humour noir, décalé, parfois atroce, cette tragédie est un véritable gouffre ou s'entraîne une famille pas comme les autres. Les arcs narratifs déployés sont remarquables, avec un suspens savamment distillé, mettant en exergue des situations où la morale et les valeurs des personnages sont constamment maltraitées. "Breaking Bad" est moins l'histoire d'un homme qui pète un plomb que l'histoire d'un homme qui rejette les valeurs d'une société qui ne fonctionne plus, qui ne peut pas le soutenir, à qui il a donné sans compter sans jamais rien recevoir en retour. Cet homme, c'est Walter White, le personnage le plus attachant que la télévision ait créé. Un homme qui garde une touche d'humanité absolument inexplicable et imprenable alors qu'un monstre est en train de se créer. Ce monstre c'est Bryan Cranston, un acteur incroyable qui crève l'écran et vole la vedette à ses partenaires Aaron Paul et Bob Odenkirk pourtant excellents. La réalisation de Vince Gilligan, très cinématographique, relève du génie, avec des plans magnifiques, des trouvailles de mise en scène et des scènes d'actions très sanglantes jouant avec les nerfs du spectateur par leur intensité étouffante. Bref, "Breaking Bad" c'est une aventure touchante et inoubliable à savourer sans modération.
    Cinememories
    Cinememories

    Suivre son activité 71 abonnés Lire ses 886 critiques

    5,0
    Publiée le 29 mai 2016
    Vince Gilligan n'est pas un inconnu, il a forgé sa réputation depuis X-Files. A présent, il construit sa nouvelle réputation autour de Breaking Bad, une idée des plus plaisantes. Son scénario égale son parcours spectaculaire, on pourrait bien affirmer qu'il est le moteur de ces deux dernières années dans les top séries. Pas étonnant de le voir accompagné de Bryan Cranston (Malcolm), ce dernier dans le rôle d'un chimiste synthétisant de la drogue cristalline au profit de sa famille et de son entourage. Un personnage qui promet d'être très charismatique et surtout pragmatique malgré l'apparence instable qu'il puisse donner. A ses côtés, Aaron Paul, jeune mais influent sur la série. Il régulera la principale source d'attraction car l'attachement ne s'égare pas loin de son identité propre... Le tout pour annoncer une sorte de boucle, dont l'allure et la vitesse pour se refermer ne tient que du réalisateur, ainsi que son scénario alléchant aux rebondissements redondants en début et fin d'épisode. Un nouveau drame tourné de manière divertissante et sérieuse, cependant encore vague dans l'esprit du spectateur, car un grand travail de réflexion s'impose souvent afin de lire ce qu'offre la lucidité du créateur. Et c'est en introduisant de multiples obstacles à la fois turbulents, choquants ou plaisants que la vie de cette série trouve son sens. Ce qui se trouve être ironique vis à vis d'un détail de cette dernière. Vivement le fin mot qui rétablira l'ordre et l'équilibre !
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 21 août 2015
    Un Chef D’œuvre. Le Créateur Vince Gilligan livre une Série monumental qui a bouleverser le monde du petit écran en réussissant a combler la Critique et le Public a travers le monde. Grace a une Mise en Scéne Nerveuse qui donne lieu a des Séquences a l'Esthétisme tout simplement magnifique pour une série de ce genre et qui est servi par une BO tétanisante qui apporte une ambiance sous haute tension a chaque épisode mais qui colle a merveille a la série. Ensuite les Scénaristes nous livre des Intrigues a la fois Astucieuse mais aussi Passionnante qui regorge de Rebondissements Époustouflants qui laisse littéralement bouche bée, ajouter a cela un Suspense Insoutenable qui ne laisse aucun répit qui est accompagnée d'un Humour Noir trés Corrosif qui regorge de Répliques Savoureusement écrits en passant par quelques Scenes D'Actions qui sont d'une intensité sidérante, sans oublier une bonne dose d'Emotion avec des Scènes intimistes particulièrement poignante et une touche de Violence assez choquante qui ne manque pas son lot de moments assez choquante. Enfin les Personnages sont remarquablement écrits en ayant une profondeur trés fouiller et qui dispose d'une Distribution en or a commencer par l'acteur Bryan Cranston qui est Impériale dans la peau du légendaire Walter White un prof de chimie atteint d'un cancer qui va devenir contre toute attente un fabricant de Drogues et un Criminel trés redoutable dont cet anti héros parvient a entrer au panthéon des plus grands personnages de Séries Téle qu'on ait connut, a ses cotés l'acteur forment un duo improbable qui parvient a faire des étincelles avec le comédien Aaron Paul qui est une des grandes révélations de ce bijou télévisuel dont la performance d'acteur s'avére tout simplement grandiose et pour combler le tout nos deux protagonistes sont suivis par une galerie impressionnante mais néanmoins fascinants de Seconds Roles camper respectivement par Anna Gunn,Dean Norris,Giancarlo Esposito,Bob Odenkirk,Jonathan Banks,Jesse Plemons,RJ Mitte et Betsy Brandt qui parviennent a livrer une prestation d'acteurs irréprochable a ces personnages. En Conclusion,Breaking Bad est un véritable Ovni télévisuel qui est a la fois Sombre,Dérangeante,Hilarant et Percutant qui a réussi le pari de nous livrer Cinq Saisons tout a fait Brillante et qui mérite amplement d'entrer au rang des plus grandes séries télé de cette décennie a découvrir de toute urgence.
    Benjamin A
    Benjamin A

    Suivre son activité 407 abonnés Lire ses 1 901 critiques

    4,5
    Publiée le 12 janvier 2015
    Lorsque Walter White, professeur de chimie, marié et père de famille découvre qu'il est atteint du cancer, il va tout faire pour tenter de protéger au mieux sa famille et la mettre à l'abri du besoin... ce qui va peu à peu le pousser à entrer dans le monde de la drogue... C'est au bout de cinq saisons que s'achèvent les aventures de Walt, cinq saisons où l'intérêt et la tension sont peu à peu monté, notamment lors des deux dernières où l'addiction était totale. Breaking Bad c'est avant tout Walter White, personnage très vite rendu intéressant par ses enjeux, son cancer et son lancement dans la production de drogues. Mais l'une des réussites de Breaking Bad, c'est d'avoir tissé une vraie galerie de personnages autour de lui, souvent consistante et toujours intéressante, que ce soit ennemie, famille ou allié, souvent avec un soupçon plus ou moins fort d'ambiguïté planant sur eux. Breaking Bad aura su s'arrêter à tant et ne pas s'enliser au fil des années (contrairement à beaucoup d'autres séries). L'intrigue de base a toujours été claire, sans être inutilement complexifiée, et les différentes sous intrigues étaient intéressantes, assez développées et jamais inutiles.Toujours juste et brillant dans son écriture, où ce n'est jamais dans l'excès, c'est notamment autour de Walter que l'on découvre cette profondeur d'écriture. On s'attache très vite à lui, d'abord en simple prof de chimie voulant survivre et, dans le désespoir, fait tout pour mettre sa famille à l'abri du besoin, mais l'évolution de la série et des enjeux vont très vite le dépasser, tout comme son entourage, et le pouvoir, la cupidité et une face sombre vont peu à peu apparaitre, mais toujours avec ce côté humain et familial, le tout étant intelligemment traité. "Breaking Bad" aura su imposer une vraie mise en scène, souvent nerveuse où la tension est à son comble dans les moments forts, notamment la dernière saison, haletante de bout en bout. Peu à peu la tragédie et la dramaturgie se mettent en place, tournants surtout autour de la famille de Walter ainsi que de ses relations avec ses partenaires les plus proches. À souligner aussi la justesse des interprétations où Bryan Cranston, Aaron Paul ou encore Anna Gunn auront livré des grandes interprétations, sachant se faire oublier derrière leur personnage. "Breaking Bad" aura su s'imposer à juste titre comme l'une des meilleures séries de sa génération, brillant tant par son écriture, que sa mise en scène, son évolution ou ses interprétations.
    Back to Top