Mon AlloCiné
The Inbetweeners
Créée par Damon Beesley, Iain Morris (2008) | Grande-Bretagne | 25 minutes
Terminée
Comédie
Critiques spectateurs
note moyenne
3,8
291 notes dont 23 critiques
61% (14 critiques)
26% (6 critiques)
9% (2 critiques)
0% (0 critique)
0% (0 critique)
4% (1 critique)
Votre avis sur The Inbetweeners ?
Compte F.
Compte F.

Suivre son activité Lire ses 13 critiques

0,5Nul
Publiée le 27/11/2015

Comédie balourde avec un souffre-douleur d'école maternelle gesticulant dans le vide. A noter que ce rôle a été repris par Michel Leeb au théatre. UN MUST!

ICARE4591
ICARE4591

Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 660 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 05/04/2013

cette série est tout simplement surprenante, j'ai revu les saisons 1 et 2 et maintenant la 3 qui a changé totalement de genre, ici tout ou presque tourne autour du sexe, même si c'est en version française, les dialogues sont percutants, les quatre acteurs jouent tous très bien leur rôle, c'est légèrement osé avec ce côté british qu'eux seules possèdent

lu G.
lu G.

Suivre son activité Lire ses 15 critiques

4,5Excellent
Publiée le 30/07/2012

J'aime beaucoup bien que ce soit beaucoup trop court ^^

Milky-way
Milky-way

Suivre son activité Lire ses 15 critiques

4,5Excellent
Publiée le 24/07/2012

Géniale comme Série , très courte par contre heureusement que le film est là pour rattraper le tir et offrir une fin descente.

Alexandre Bailleul
Alexandre Bailleul

Suivre son activité 18 abonnés Lire sa critique

3,0Pas mal
Publiée le 18/07/2012

Série sympathique avec de bons gags, de l'humour british, des personnages assez attachants et bien qu'axée sexe et humour cracra, ça fonctionne plutôt bien. Cependant ça ne décolle pas, trop court, il se passe bien peu de choses au final. Juste des ados cherchant à tout prix à "chopper" des filles et à boire. La stupidité et la désinvolture du personnage principal est tout simplement irréaliste et agaçante. Mauvais point aussi au niveau du doublage VF où on oublie carrément 90 % des bruitages extérieurs aux dialogues (Exemple : Pas de bruit lorsque qu'une portière de voiture est claquée ou qu'un des personnages est jeté à l'eau), ça donne une impression de silence et de vide pas très agréable. Bref à regarder quand on a (peu) de temps libre (eh oui, 18 épisodes de 25 minutes ça part très rapidement) et si on est pas rebuté par les histoires débiles d'ados.

Nicol-as
Nicol-as

Suivre son activité Lire sa critique

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 23/04/2012

trop génial !!! clairement l'une des meilleures série que j'ai vu et certainement la plus drôle et dejantée!!!

Roxane G.
Roxane G.

Suivre son activité Lire ses 3 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 18/04/2012

Aah The Inbetweeners! Une série vraiment sans prise de tête, un humour très en dessous de la ceinture qui peut ne pas plaire à tout le monde, mais si vous accrochez alors cette série est une petite merveille avec des scènes cultes {"Fucking football friend!"} et un plus pour ceux qui la regardent en V.O: l'accent so british à tomber par terre! Seul bémol? Le nombre de saisons.. on en voudrait encore plus !

Alexklaeiis
Alexklaeiis

Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 75 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 11/03/2012

j'adore c'est british c'est marrant , c'est du meme genre que Skins en moins vulgaire mais on y arrive presque ... , se trouver une copine , faire le con et faire marrer ses potes , moi j'ai accroché dès le premier épisode , le gars coincé qui arrive dans un nouveau lycée , qui se fait des amis etc ... vive les boloss

coach-2023
coach-2023

Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 21 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 02/01/2012

le comparatif avec American Pie est évident, tant les deux accumulent les point communs, meme jusque dans le parcours selon les hypothèses (le contexte du lycée pour la série et american pie 1, les vacances pour le film "les boloss" et american pie 2 ... Le mariage de Simon bientot ?). Et le point commun le plus fort est certainement qu'on y retrouve des personnages terriblements attachants et ultra complémentaires. Le rythme est bien soutenu et les situations à la fois burlesques et tordantes font de cette petite série assez courte (mais finalement plus aurait été surement trop) un joli incontournable de ces dernières années.

JulieNemo33
JulieNemo33

Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 281 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 22/12/2011

Très grande fan de la série phénomène en Angleterre mais méconnue en France. C'est Skins mais en total délire ! Et ça marche pour nous distraire et nous amuser !

devlin6994
devlin6994

Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 1 087 critiques

3,5Bien
Publiée le 26/09/2011

Impossible de ne pas comparer "The Inbetweeners" avec "Skins", autre série sur les adolescents anglais de la chaîne E4. Si "Skins" propose une vision un peu radicale et fantasmée de la jeunesse d'aujourd'hui, "The Inbetweeners" est bien plus réaliste et crédible, et toute une génération de 15-25 ans ne manquera pas de s'y retrouver assez souvent. La série est souvent drôle, même si l'humour ne vole évidemment pas très très haut, mais manque malheureusement un peu de profondeur (à l'exception toute relative du dernier épisode), la faute à un nombre d'épisodes et à un format un peu trop court pour faire autre chose qu'une succession de gags plus ou moins potaches. Sympathique mais peut-être pas aussi mémorable qu'on veut bien le dire, "The Inbetweeners" bénéficie de quatre acteurs qui se complètent très bien, et dont les visages poupins laissent du mal à croire qu'ils ont globalement 10 ans de plus que les personnages qu'ils incarnent. A regarder l'été avec un plaisir coupable lorsqu'il n'y a rien d'autre à voir.

taline1
taline1

Suivre son activité Lire ses 3 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 20/09/2011

Cela faisait longtemps que je n'ai pas passé un si bon moment de TV et cela en Angleterre grâce à cette série absolument HILARANTE et DEJANTEE !!! Long life to the "British sense of humour" !!!!!! A voir ABSOLUMENT...

bowser1306
bowser1306

Suivre son activité Lire ses 5 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 01/05/2011

Une des séries les plus drôles que j'ai au l'occasion de regarder ! Les 4 héros sont hilarants, on a le snob, le débile, le mythomane et le gars fou amoureux depuis toujours de la plus belle fille du lycée... Et quand ils sont ensemble, ça déménage ! Dialogues hilarants, situations improbables, enfin tout pour passer un excellent moment. Cette série est originale en se démarquant des sitcoms américaines bien lisses, et c'est surement ce qui a fait son succès ! Il y a par contre un défaut : la série est trop courte ! 3 saisons de 6 épisodes, ça va vite ! En tout cas, à regarder sans hésiter !

nelshd
nelshd

Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 6 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 15/03/2011

Je vous conseille cette série ! Dialogues crus et puissants ! Je suis fan, allez même fanatique ! Go ahead Wanker !

streptocock
streptocock

Suivre son activité 37 abonnés Lire ses 214 critiques

4,0Très bien
Publiée le 09/09/2010

The Inbetweeners gagne à être connue, pour peu qu'on n'abandonne pas après une première saison gentille mais sans grand éclat. En seulement 12 épisodes, cette sitcom a su faire son trou sur les terres de la Perfide Albion, se permettant même le luxe de rafler le BAFTA du public au nez et à la barbe de la très populaire (et très réussie) Glee. Elle aurait d'ailleurs pu en rafler si The Thick of It n'avait pas eu la grande idée de naître sur les écrans. The Inbetweeners, ce sont quatre jeunes. Grosso modo 16 ans ; 64 ans cumulés d'abstinence et un taux d'approximativement zéro relation sexuelle par personne, taux qui monte à trois par jour si on prend en compte la masturbation. Le lycée, des puceaux pas doués avec les filles... On serait aux Etats-Unis, Judd Apatow serait au générique. Même sens de l'outrance scato, du dialecte cru et de la déconne réaliste. La série en souffre d'ailleurs au départ : derrière ces carapaces, pas grand chose à se mettre sous la dent dans les premiers épisodes. Mais quand les choses se sont bien mises en place, et que le potache se nourrit du resserrement des liens d'amitié entre ces quatre bras cassés, The Inbetweeners tape parfois juste, et c'est bien son seul vrai lien avec une autre excellente série britannique Skins : en grossissant volontairement les destins d'une génération (dans le comique pour les Inbetweeners, dans le tragique pour Skins), ces deux séries renvoient l'image mal assurée d'une jeunesse britannique qui hésite à s'émanciper, quitte à subir sa propre évolution. Imparfaite, parfois bancale, ayant sans doute un peu trop tendance à recopier le même schéma narratif, The Inbetweeners n'en demeure pas moins une série attachante, parfois très drôle mais qui ne révolutionne rien. Et ce n'est pas ce qu'on lui demande.

Back to Top