Sherlock
  • Episodes
  • Casting
  • Diffusion TV
  • Vidéos
  • Photos
  • Audiences
  • News
  • Critiques
  • VOD, DVD
  • Musique
  • Récompenses
  • Secrets de tournage
Forum
Toutes les notes de 0,5 à 5
  • Toutes les notes de 0,5 à 5
  • 333 critiques   54%
  • 211 critiques   34%
  • 31 critiques   5%
  • 19 critiques   3%
  • 14 critiques   2%
  • 13 critiques   2%
Toutes les saisons (saison 1 à 4)
  • Toutes les saisons (saison 1 à 4)
  • Uniquement la saison 1 (38)
  • Uniquement la saison 2 (23)
  • Uniquement la saison 3 (37)
  • Uniquement la saison 4 (18)
Note moyenne de la série :   4,5 basée sur 621 notes

621 critiques spectateurs pour cette série TV

Trier par 
Critiques les plus utiles
  • Les plus récentes
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
carmillas

18 abonnés | Lire ses 108 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

J'ai attaqué cette série avec beaucoup d’appréhension vis à vis de l'anachronisme revendiqué de Sherlock. Mes craintes ont été balayées devant la qualité scénaristique, la justesse époustouflante des acteurs et le soin apporté à la réalisation. Qualitativement, on est dans le haut du panier : les romans sont revisités avec intelligence et c'est un réel plaisir de les redécouvrir sous cette forme. Les personnages sont incroyablement bien foutus, attachants et convaincants. Une superbe prod comme seul nos amis anglais savent les faire : n'hésitez pas, foncez voir Sherlock !!

Unc-Scrooge

36 abonnés | Lire ses 607 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Désabusé par des années de feuilletons insipides français ou allemand, cela fait bien longtemps que le spectateur a délaissé le vieux continent pour se tourner vers les États-Unis et leur multiples séries à grand budget. Pourtant, il reste quelques pépites cachées à découvrir de notre côté de l’Atlantique, et le Sherlock made in BBC en est incontestablement une. Porté par un duo d’acteurs de grande envergure (Bilbo le Hobbit-Martin Freeman et Star Trek-Benedict Cumberbatch), la série se veut une interprétation moderne du plus célèbre des détectives. En 6 « petits » épisodes (d’1h30) répartis sur 2 saisons, Sherlock revisite ainsi certaines des plus célèbres histoires de Sir Arthur Conan Doyle pour le plus grand bonheur du spectateur. Histoire à suspens, aussi bien pour les fans du personnage que pour les néophytes, jeu d’interprétation sans fausse note (pour ne pas dire carrément brillant pour Cumberbatch), réalisation originale et osée mais globalement réussi, BO de très grande facture… Les éloges se multiplient, d’autant que le mythe initial est respecté, que le personnage ne perd ni de sa superbe ni de son talent, et que le rythme nécessaire à une série policière est bien là. Une perle (trop) rare en somme qui nous prouve que l'Europe a encore quelques jolis atouts dans la lutte du divertissement télévisé…


Caine78

659 abonnés | Lire ses 6574 critiques |

   3 - Pas mal

Il était presque logique qu'après s'être attaqué à la modernisation de « L'Etrange cas du docteur Jekyll et de M. Hyde », Steven Moffat s'intéresse au mythe Sherlock Holmes, et ce avec un certain succès. Le premier épisode ne nous fait pas mentir tant celui-ci est innovant, dynamique, créatif et totalement dans l'esprit des romans de Sir Arthur Conan Doyle. C'est que l'ami Steven est sacrément doué pour l'écriture, le suspense et les rebondissements, sans parler de personnages vraiment attractifs, à commencer bien entendu par le duo Holmes - Watson, renouvelant avec talent et panache celui imaginé en 1887. Hélas, alors que cette introduction était un véritable régal à tous points de vue, voilà que le niveau baisse assez nettement dès le second épisode. Rassurez-vous, rien de catastrophique, mais déjà une histoire moins captivante, malgré un second degré toujours réjouissant et une écriture ciselée faisant plaisir à entendre. Le troisième se situe lui un peu entre les deux, plein d'excellentes intuitions et assez malin, à l'image d'un dénouement introduisant (enfin) un personnage culte de l'univers (suspense!), sans retrouver la fraîcheur et le bonheur qu'avait été le nôtre en découvrant « Une étude en rose ». Reste que ce Sherlock aussi fier de sa personne qu'accroc aux SMS n'en demeure pas moins une belle tentative de modernisation et une jolie réussite de plus pour la BBC : malgré la légère frustration, on suivra la deuxième saison avec plaisir.

Chuck Carrey

165 abonnés | Lire ses 546 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Encore une série qui rend accro mais pour une fois elle est britannique. C'est incroyable de voir comment, rien qu'en 6 épisodes d'une heure et demi, les personnages ont été approfondi et les enquêtes développées. On en vient à avoir peur pour les personnages alors qu'on vient de les découvrir. Cette libre adaptation des livres du célèbre Arthur Conan Doyle se fait sans aucun problème, à croire qu'il y avait déjà pensé. Les acteurs mais surtout Benedict Cumberbatch et Martin Freeman sont parfaits dans leur rôle. Leurs personnages respectif ont été magnifiquement retranscrits. Sherlock Holmes est un personnage des plus intéressants et il ressemble à Dr. House sur de nombreux points. La musique est également réussi dans cette super série. Un chef d'oeuvre !

DanielOceanAndCo

255 abonnés | Lire ses 3213 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Comme pour la saison 1, le premier et le dernier épisodes sont des chefs d'œuvre d'écriture et l'épisode du milieu fait un peu tâche à côté sauf qu'ici "Les Chiens de Baskerville" est plus convaincant de "Le Banquier aveugle". Mais voilà, "Un Scandale à Buckingham" qui confronte Holmes à Irene Adler et "La Chute du Reichenbach" qui voit le génial Moriarty pousser Holmes dans ses retranchements dans un épisode culte au final intense. Une saison 2 génialissime qui rend l'attente pour la suite quasi-insoutenable!!

DanielOceanAndCo

255 abonnés | Lire ses 3213 critiques |

   4.5 - Excellent

Une première saison formidable sur le (anti-)héros imaginé par Sir Arthur Conan Doyle transposé au XXIe siècle et génialement interprété par Benedict Cumberbatch et Martin Freeman. "Une étude en rose" présente les personnages d'Holmes et de Watson qui se rencontrent et apprennent à se connaître tout en devant élucider une incroyable série de crimes que seul le génie de Sherlock peut résoudre. Ce premier épisode est un must de mise en scène, d'écriture et d'interprétation. Ce qui n'est pas nécessairement le cas du "Banquier aveugle", le second épisode qui commençait fort mais qui se fait de moins en moins passionnant au fur et à mesure qu'il se déroule. Par contre, la saison 1 s'achève sur "Le Grand Jeu" où le célèbre Moriarty joue avec les nerfs du détective pour notre plus grand plaisir. Bref, cette première saison est magnifique avec un léger bémol pour le second épisode mais qui s'ouvre et se conclut sur du génie d'écriture.

vive-le-cine123654789

70 abonnés | Lire ses 621 critiques |

   4.5 - Excellent

Une première saison vraiment addictive. On accroche dès les premières minutes et on ne décroche qu’au bout du dernier épisode, en hurlant à l’injustice ! L’histoire est un véritable condensé d’humour, d’enquête policière et de moments justes géniaux. Tout est très bien dosé, et surtout, la durée des épisodes (1h30) est parfaitement maîtrisée, sans perte de rythme. Si les enquêtes se révèlent au final assez classique, elles sont tournées de manière à ce qu’on soit surpris à chaque rebondissement, jusqu’au final de chaque épisode qui nous scotche à chaque fois, quand ce ne sont pas les répliques des personnages. Il n’est pas rare qu’on fonce tête baissée dans de fausses pistes, ce qui nous fait trépigner (on se dit : « oh putain, mais c’est trop bien si c’est ça ») ; puis on se rend compte qu’on avait tort depuis le début, et la solution proposée se révèle alors encore meilleure. Les relations entre les personnages sont là-aussi bien dosées et maîtrisées, tout comme l’adaptation au XXIème siècle. Les acteurs principaux (Cumberbatch et Freeman) excellent dans leurs rôles tandis que les rôles secondaires sont de bon à très bons. Techniquement, j’ai adoré le thème conçu pour la série dès les premières notes et la mise en scène (tout comme le montage) est efficace et fantastique. Bref, une première saison vraiment superbe et dont le final nous donne envie de nous jeter sur la suite !

Stephane B.

5 abonnés | Lire ses 30 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Excellente, jeune, dynamique, rythmée, terriblement moderne... Bref Sherlock Holmes est magnifiquement transporté dans l'air (la faute est volontaire pour faire un jeu de mots) moderne tant il offre une bouffée d'oxygène au mythe holmésien. Rien que l'épisode du Chien des Baskerville et son explication... que je ne dévoilerai pas... suffisent à dire que le scénario, la mise en scène, le jeu d'acteur est quasi parfait. Quasi car il y a quelques lenteurs parfois et quelques raccourcis hasardeux à d'autres moments. Mais quel régal que cette série. Le gros bémol... La série est bien trop courte.

Corv

0 abonné | Lire sa critique |

   5 - Chef d'oeuvre

Que dire ? Ayant achevé la saison 4 récemment, il est l'heure de rendre le verdict. Commençons par les mauvais points de la saison 4 : Comme beaucoup l'ont déjà précisés, l'épisode 1 est relativement décevant car bourrés de clichés et d'effets de styles indignes de la série, tel le numéro de Sherlock au début de l'épisode qui s'amuse à faire le casse couilles de service, ce qui aurait collé à sa personnalité dans les premières saisons mais qui ne peut être cohérent vu l'évolution du personnage. Fin assez décevante également, notamment Spoiler : la mort de Mary qui est digne d'un cartoon. L'écriture reste tout de même très bonne et la réalisation semble réellement avoir été améliorée. De même que le montage se rapproche bien plus d'une qualité proprement cinématographique par rapport aux autres saisons. Mais ne vous arrêtez pas là, car voici l'épisode 2 : Alors oui, on retrouve quelques clichés dignes de superproductions américaines, que la série semble avoir en kiffe parfois, comme par exemple sans expliquer en détail, une voiture de luxe qui roule à fond la caisse en faisant des dérapages de malades gratuitement pour le spectacle. Mais après ça. La série. Explose. Je crois qu'on a réellement atteint ce que la série avait à donner : Un ton plus mature et une psychologie davantage torturée. Les personnages se retrouvent tous plongés dans leurs retranchements. Ce n'est plus l'idée de raconter des enquêtes pour raconter des enquêtes, il s'agit réellement d'épaissir le mystère auxquels tous les chemins mènent :Spoiler : le retour de Moriarty Ainsi sans trop développer, je vous assure que la qualité d'écriture a prit un niveau inattendu dès ce fameux épisode 2, qui se termine sur un cliffhanger non seulement couillu, mais également très intéressant car il remet en cause nos jugements sur les frères Holmes et nous prouve que notre attention doit toujours être éveillée lorsque l'on regarde cette série Spoiler : on se sent très con de ne pas avoir remarqué que la psy était plusieurs personnages depuis le début, et si vous l'avez remarqué, et bah bravo Et voici enfin le fameux épisode 3, "The final Problem" Qui a instantanément à mon sens surpassé l'épisode final de la saison 2 en terme d'émotion, qui était mon épisode préféré jusque là avant de se faire détrôner par le dernier épisode justement. Seul point négatif, un début qui rappelle méchamment un mauvais film d'horreur, même si cet effet est voulu pour le coup. Ceci est "le défaut final". Car il est impossible de cracher sur ce qu'on a après ça. On ne le dira jamais assez mais Sherlock est une série à l'écriture impressionnante, et c'est une force d'écriture qui n'est rendue possible que parce que l'histoire est racontée sur le format série, ce qui aurait été impossible pour un film Spoiler : Moriarty qui avait tout prévu depuis le début Nos repères sont de nouveaux secoués et notre attention est également requise Spoiler : ex : le fait qu'il n'y ait pas de vitre dans la cellule d'Eurus et qu'on ne le remarque pas Et le plus gros point fort c'est le personnage de Eurus Spoiler : qui surpasse sur le plan intellectuel ses frères et Moriarty Cet épisode est largement plus sombre car l'ambiance est pesante, le compte à rebours fait réellement pression et le sadisme est oppressant. On se retrouve devant une série bien plus adulte que les autres au final. Un grand frère menteur. Un docteur au cœur brisé. Un Sherlock mit dans l'ombre, en proie à ses démons. La série s'achève sur une touche d'optimisme et non sur un cliffhanger comme toutes les autres saisons, ce qui lui donne l'opportunité de s'arrêter ici, après des années de bons et loyaux services. Le choix revient à l'équipe, que je remercie et félicite solennellement pour ce travail incroyable. Ce n'est plus le jeune Sherlock prétentieux que l'on a connu autrefois. Il est devenu un grand détective entouré des gens qu'il aime et assume ses responsabilités.

MC4815162342

216 abonnés | Lire ses 1486 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Sherlock une série extraordinaire, moderniser sherlock ainsi est époustouflant, des enquêtes extra, un casting majestueux, uniquement 3 épisode par saison, cela est peut mais ils sont tellement bien construit, tellement bien réalisé que c'est du pur bonheur ! Cumberbatch magistral et Freeman bah magistral aussi !^^

Précédente Suivante
Fans de cette série
Dernières émissions
Aviez-vous remarqué ? Grey's Anatomy
Fanzone N°739 - D23 : Star Wars, Marvel et Disney en Force
5 425 vues
The Big Fan Theory - Comment Jack Sparrow est-il devenu un pirate ?
5 514 vues
Faux Raccord N°196 - Les gaffes et erreurs du Cinquième Elément
22 561 vues
Give Me Five - Wolverine
8 085 vues
Plus de vidéos
Séries qui buzzent

Les plus importantes variations de la semaine du Top Séries

Top consultation des séries TV
Meilleurs films au ciné
  4,2

De Christopher Nolan
Avec Fionn Whitehead, Tom Glynn-Carney
Guerre
Bande-annonce

  4,1

De Edgar Wright
Avec Ansel Elgort, Kevin Spacey
Action
Bande-annonce

Tous les meilleurs films au ciné