Notez des films
Mon AlloCiné
    Avatar, le Dernier Maître de l'Air
    Critiques spectateurs
    Critiques presse
    note moyenne
    4,0
    41 notes dont 1 critique
    répartition des 1 critique par note
    1 critique
    0 critique
    0 critique
    0 critique
    0 critique
    0 critique
    Votre avis sur Avatar, le Dernier Maître de l'Air ?
    Brice44
    Brice44

    Suivre son activité 115 abonnés Lire ses 211 critiques

    5,0
    Publiée le 10 septembre 2010
    Nos héros sont de retour dans ce second livre consacré à un nouvel élément: la Terre. Alors que la première saison nous étouffait sous un paquet d'épisodes inutiles et répétitifs cette suite est juste un coup de maitre. Fini les épisodes bouche trou (il n'y en a que un ou deux au début de la saison) ce livre est synonyme de changement ! Et on commence par les personnages. Du côté des méchants c'est un nouveau trio qui poursuit nos héros: Azula (la soeur de Zuko) une terrible psychopathe sans pitié qui maitrise le feu comme une déesse; Mai (qui adore lancer des poignards) et Ty Lee (qui bloque le Chi de ses adversaires grâce à une pression sur certaines parties du corps et qui a un faible pour Sokka) qui n'a pas vraiment l'étoffe d'une méchante mais qui suit Azula dans ses horribles plans. Du côté de nos héros le groupe s'agrandit puisque notre trio n'en est plus un. Il y a maintenant 4 membres du fait de l'arrivée de Toph une jeune fille aveugle qui est un Maître de la Terre exceptionnel. Comme dans la première saison on continue de suivre les péripéties de Zuko et de son oncle Iroh. D'ailleurs ces deux derniers prennent beaucoup d'épaisseur dans ce livre, notamment Iroh qui se limitait avant à l'oncle paresseux adepte de thé. Dans cette saison il adore tout autant le thé (c'est sa grande passion, il ouvre même un salon) mais s'affirme beaucoup plus et guide son neveu Zuko comme il peut. L'épisode consacré à la jeunesse de Zuko est d'ailleurs une petite perle, j'ai littéralement adoré et on comprend mieux comment Zuko, Iroh et Azula sont devenus ce qu'ils sont. Aang et toute la bande ne sont pas en reste et vont tout faire pour contrer les plans de Azula même s'ils ne sont la plupart du temps que le gibier et que c'est la soeur de Zuko qui mène la danse. Dans les personnages secondaires on retrouve des têtes connues, notamment Suki (qui elle aussi est amoureuse de Sokka...un vrai tombeur !) qui réapparait dans quelques épisodes. Ce qui fait également la grande différence avec le premier livre c'est qu'ici les épisodes sont presque à chaque fois liés. Ce ne sont pas tous des épisodes indépendants il y a un vrai sentiment de continuité. La preuve avec l'intrigue sur la disparition de Appa qui s'étend sur plusieurs épisodes. Appa est d'ailleurs au centre de plusieurs épisodes et même si c'est un animal et qu'il ne parle pas il gagne étonnement en profondeur, il n'est pas juste le bison volant de service. Même Momo est d'avantage mis en avant. Ce livre est donc beaucoup plus passionnant, beaucoup plus drôle et la quasi totalité des épisodes sont très bons. Le final, comparé à celui de la première saison, ne tombe pas comme un cheveu sur la soupe, toute la saison sert à l'introduire. Ba Sing Se est une ville passionnante, riche et est le décor parfait pour la fin de saison. On est donc très loin des débuts un peu laborieux de la première saison. La série met la barre plus haut: plus émouvante, plus riche, trame mieux construite, personnages plus approfondis...un vrai délice !
    Back to Top