Notez des films
Mon AlloCiné
    Avatar, le Dernier Maître de l'Air
    Critiques spectateurs
    Critiques presse
    note moyenne
    3,9
    51 notes dont 1 critique
    répartition des 1 critique par note
    1 critique
    0 critique
    0 critique
    0 critique
    0 critique
    0 critique
    Votre avis sur Avatar, le Dernier Maître de l'Air ?
    Brice44
    Brice44

    Suivre son activité 115 abonnés Lire ses 211 critiques

    5,0
    Publiée le 13 septembre 2010
    Suite et fin de Avatar, le dernier maître de l'air, ce troisième livre est dans la continuité du précédent qualitativement parlant. La série se termine de la plus belle des façons et cette dernière ligne droite arrive à renouveler avec brio la dynamique de l'histoire. Les scénaristes ont été très créatifs dans ce livre consacré à la Nation du feu. Dès le début un ton plus léger s'installe contrastant ainsi avec le final du second livre. L'épisode où Aang suit des cours dans une des écoles de la Nation du feu était vraiment très sympathique. Cela permet de découvrir leur vie et surtout de constater le bourrage de crâne dont les enfants sont victimes. Aang en profite pour savourer le seul moment depuis le début de son aventure où il est comme un enfant normal. Tout le monde le croyant mort (confère final du deuxième livre) il doit s'intégrer et ne pas faire de vagues. Un changement de look s'impose de ce fait: Aang a des cheveux ! (d'ailleurs je le préfère avec des cheveux mais passons). Arrivé au bout de seulement 10 épisodes les choses sérieuses commencent et mettent en place les pions sur l'échiquier. Cette saison est également le moment de gloire de Sokka ce dernier étant au centre de plusieurs épisodes. L'un d'eux lui est même consacré et met en scène un Sokka mal dans sa peau qui se sent inutile du fait qu'il ne maitrise aucun élément. Heureusement il va trouver un maitre qui va lui enseigner le combat au sabre. Un épisode drôle qui remet Sokka sur le devant de la scène. Ce dernier sera aussi très présent à la mi-saison lors de l'éclipse et de l'invasion mais aussi lors des deux très bons épisodes se déroulant dans une prison sur le rocher bouillant. Ce huis clos était assez palpitant et l'évasion un des meilleurs moments de la série. Les thèmes abordés dans cette saison sont riches et nombreux: la mort, la vengeance, l'amour, le courage, la trahison...Katara sera ainsi confronté à l'assassin de sa mère, Azula va devenir encore plus cruelle, Zuko va rejoindre l'Avatar dans son combat et Sokka va se transformer en véritable guerrier. Et n'oublions pas Iroh ! Probablement l'un des personnages qui a le plus évolué et sa relation avec Zuko est l'une des plus belles de la série (leurs retrouvailles sont très émouvantes). Juste avant le final les scénaristes ont décidé de détendre un peu l'atmosphère et on a ainsi le droit a un épisode hilarant où des comédiens relatent les aventures de nos héros depuis le début de la série. L'épisode 19 voit revenir plusieurs personnages bien connus des fans (composant l'ordre du lotus blanc), notamment l'hilarant roi Bumi (sa réplique sur Momo était quand même assez énorme). Ce qui marque dans ce livre c'est que malgré le combat imminent ce n'est pas Aang qui se retrouve au centre de toute l'histoire, il permet durant les 3/4 de la saison de développer Sokka mais et surtout Zuko sans conteste l'un de mes personnages favoris. Zuko est le personnage qui a le plus changé en 3 livres que ce soit physiquement ou psychologiquement et c'est rare dans un dessin animé de voir des personnages prendre autant de profondeur. Tous les épisodes sont bons sans exceptions, chacun apportant sa pière à l'édifice. Le grand final (qui dure quand même 4 épisodes) est un sans faute. C'est épique, poétique et Aang ne perd jamais son humanité. Chaque personnage à sa place, les musiques sont exceptionnelles et tout se termine en apothéose. Les dernières images sont très belles. Un véritable chef d'oeuvre de l'animation. En attendant le spin off.
    Back to Top